La plaine

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La plaine

Message par Suryo le Mer 24 Mai 2006 - 23:32

"On raconte de nombreuses choses élogieuses sur les guerriers celtes, leur détermination, leur courage, leur rancoeur. Hadès apprécie ces valeurs, il n'aime ni les pleutres, ni les pleurnichards, ni les traîtres. Epona n'est pas en conflit avec Hadès, et ne le sera probablement jamais. Il n'y a donc pas de raison que notre souverain te refuse l'accès à ses terres. Mais rappelle-toi bien qu'ici, il n'y a pas de chevaux, nous combattons tous à pieds. Tu apprendras à apprécier Hadès à sa juste valeur, il saura alors juger de ta loyauté et de ton dévouement."

L'Oracle regarda au loin les Spectres à l'entraînement.

"Il te faut maintenant apprendre à te battre comme un Spectre. Rejoins les autres guerriers à la salle d'entraînement, ou trouve-toi un maître qui saura t'enseigner ce qu'il a appris."

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Jeu 25 Mai 2006 - 12:06

- En fait si je suis ici, c'est pour rencontrer quelqu'un. Un ancien serviteur de Hadès m'a parlé d'une certaine Iimalya, qui pourrait m'aider à devenir ce que je désire être. Mon rêve est de devenir une guerrierre forte et habile, et servir ma déesse Epona ainsi que Hadès. Je sais, deux dieux pour une seule femme ... mais je ne pourrais me défaire de ma dévotion à la reine des cheveaux car elle est ma protectrice, la gardienne de ma famille.

Je me relevais maintenant, et me mettait à la même hauteur que Suryo.

Pouvais vous m'aider à trouver cette Iimalya votre excellence ?


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:56, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Jeu 25 Mai 2006 - 12:52

Je continuais de marcher le long des pleines, lorsque je vis l'Oracle Suryo discuter avec une jeune femme. Sans pour autant détourner mes pas, ces derniers me rapprochais d'eux. Puis, arrivée à leur hauteur, je pouvais entendre les paroles de la fille.

Jeune femme: " - Pouvez-vous m'aider à trouver cette Pascaline votre excellence ?"

Je me retournai alors et fixai celle qui demandait après moi.

Pascaline: " - Cela ne sera pas utile. Puis-je savoir ce que tu me veux?"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Jeu 25 Mai 2006 - 19:51

- Vous êtes Iimalya ?

Je n'en croyais pas mes yeux, la personne que je cherchais était peut-être en ce moment devant moi.

*Je ne pensais pas que cela serais ci facile que cela pour la trouver ...*

- Je me présente. Mon nom est Epona et je viens de loin, du Sud de la Gaule, un petit village de pêcheur nommé Latarra. Tarquin m'a mené jusqu'à vous, me disant que vous pourriez réaliser mon rêve de devenir une guerrierre digne de ce nom.

Je regardais Iimalya, et je prennais conscience de toute la splendeur de cette femme. Que dis-je, de cette guerrierre qui défendais avec hardeur son dieu, sans oublier sa féminité.

*Voilà à qui je veux ressembler !*


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:57, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Jeu 25 Mai 2006 - 22:29

Je lancai un regard à Suryo qui me répondit d'un hochement de tête.

Pascaline: " - Très bien. Suis-moi."

Suryo nous regarda partir, quelque peu songeur.
J'emmenai la jeune femme dans un champs desertique et une fois arrivées sur un terrain propice à ce que nous avions à faire, je pris la parole.


Pascaline: " - Réponds en toute honnêteté. Pourquoi es-tu ici? Pour qui es-tu ici? Pour combien de temps es-tu ici?"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 15:21

Iimalya venait de m'emmener dans une plaine désertique et me parlait :

- Réponds en toute honnêteté. Pourquoi es-tu ici? Pour qui es-tu ici? Pour combien de temps es-tu ici?

- Comment ça ? Je suis ici pour apprendre de vous. J'ai eu vent de vos talents, et on m'a recommandé votre nom comme étant la plus grande guerrierre défendant Hadès. Je veux devenir commme vous, c'est mon rêve.


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:57, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 15:28

Pascaline: " - Nous dirons donc que tu as répondu au "Pourquoi?". J'attend à présent les réponses aux deux autres questions que je t'ai posé. Nous verrons ensuite si elles te donnent droit à te présenter devant moi."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 15:45

- Pour donner réponse aux autres, je suis ici pour vous, pour devenir forte et bonne combatante pour la gloire de Hadès et pour la gloire de Epona. Et je resterais aussi lontemps qu'il le faudra sauf si vous me chassez d'ici.

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 15:53

Pascaline: " - Je ne te chasserai pas. Tu es sur les terres d'Hadès et lui seul est en mesure de prendre une telle décision. La seule chose que je puis décidé est le fait que tu apprendra par moi ou non."

Je regardais Epona un moment avant de poursuivre.

Pascaline: " - Tu as l'air d'avoir confiance en ce que l'on t'a raconté de moi... N'as-tu pas envie de vérifier, avant de te jeter tête basse dans cette voie?"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 16:41

- A mon avis, au vue de votre force et de votre réputation, je ne saurais vous tenir tête. Je suis courageuse mais pas suicidaire, dis-je en souriant. Maintenant la chose que je veux savoir et si vous seriez capable de me prendre sous otre aile afin de faire de moi ce dont je rêve. On m'a dit que vous étiez une solitaire, donc cela me pousse à croire que ma démarche envers vous puisse être veine ...

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 16:50

Pascaline: " - Ecoutes... Tu me sembles bien plus sure des autres que de toi-même. Dans ce monde, malgré toute les âmes charitables et justes, la traitrise, la lacheté et la fourberie ne sont que trop présentes. Si tu te fies plus à ce qu'une personne peut te dire qu'à ce que tu peux ressentir au fond de toi, alors quelque soit ton entreprise, elle sera vouée à l'echec. Maintenant, je n'ai pas de temps à perdre... Donc... Bats-toi!"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 17:00

- Et bien soit, les poings vont parler.

Je me mettais en position de combat face à Iimalya.

*Tu veux voir ce dont je suis capable, je vais faire de mon mieux pour ne pas te décevoir*

Dans un élan de fougue, je mélançais sur elle et la frappais au sternum. Bien que mon attaque m'avait semblé puissante, Iimalya ne tressailla pas un sourcil.

*Je m'attendais à ce qu'elle soit forte, mais pas invincible...*

Je me reculais de mon adversaire et la regardais, l'analysais.

*Trouver la faille ... trouver la faille ... trouver la faille ... VOILA !!! Je l'ai*

- Préparez vous Iimalya, la misérable chiquenode que je viens de vous porter ne sera bientot qu'un lointain souvenir ...


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:58, édité 2 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 17:07

Pascaline: " - Je n'attend que ça... Mets moi à terre..."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 17:14

J'assayais la spectresse de toutes mes forces, mais rien n'y faisait. Soit elle me bloquait, soit elle encaissait mes coups sans broncher.

*Tu ne me connais pas, bien que frêle, je suis résistante et je tiendrais le temps qu'il faudra pour te prouver ma bravoure.*

- Iimalya, vous allez voir quel est la véritable force des gaulois.

D'un pas rapide, je me retrouvais derrierre elle. Iimalya sembla ne pas avoir prévue ni vue ce déplacement. Dans ma foulée, je lui donnais un violent coup de poing dans le dos. La spectresse en était destabilisée, mais semblait tout de même n'avoir rien ressentit de cette attaque qui pourtant avait été d'une force redoutable à mes yeux, d'une puissance que jamais je n'avais égalé.

Aurais-je présumé de mes forces ? Tarquin aurait-il présumé de mon potentiel ? De ce que je voyais, je ne donnais pas cher de mon avenir au Nekyomanteion ou face à des ennemis de Hadès en cas de combat...


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:58, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 17:18

Pascaline: " - La vraie force des gaulois? Oui, montres la moi. Tu ne pourras te reposer que lorsque je l'aurai vu."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 17:35

Mon agacement commençait à se faire ressentir. D'accord je n'étais pas puissante, mais tout de même. Comment pouvais t-elle résister à mes coups alors que je donnais le maximum de moi ?

- Je suis têtu et rien ne me fera baisser les bras. Je surmonterai votre défi.

*Ce coup ci tu dois réussir, fais le si tu veux avoir des chances de pouvoir t'entrainer avec elle.*

Mon poing parti en direction de Iimalya avec une vélocité phénoménale. La spectresse, étrangement, l'évita.

*Pourquoi celui là ? Alors qu'elle a bloqué ou encaissé les précédents* pensais-je étonné *Ne te pose pas de question et frappe !*

Profitant du fait que Iimalya était déséquilibré par l'esquive qu'elle venait de faire, je la faisais tomber au sol. En-effet, de ma jambe droite, je lui balayais les siennes, ce qui causa sa perte. Je me mettais à califourchon sur elle pour l'empécher de bouger et dis :

- Alors ? Vous voyez la force des gaulois maintenant ?


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:58, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 17:54

Pascaline: " - Non."

Après lui avoir fait ce cadeau, sans bouger d'un iota, je projetai la guerrière à quelques mètres à l'aide de mon cosmos. Puis je me relevai en regardant se perdre dans l'incompréhension.

Pascaline: " - Ne comprends-tu pas qu'il ne s'agit pas de vouloir me mettre à terre, mais de savoir que tu peux le faire si l'envie t'en prend?"

Je me retournai et commença ma première leçon.

Pascaline: " - Je ne t'ai jamais dit de me montrer comment tu es capable de remuer tes bas ou tes jambes, ni même de me frapper du plus fort que tu peux. Je t'ai demandé de te battre. Si tu te bats, c'est que tu as tes propres raisons, ton propres objectif à atteindre. Et si tu n'es pas capable de te battre, c'est que tout ce qui te motive ne vaut absolument rien."

Une fois encore, je me retournai pour faire face à la demoiselle qui avait, entre temps, trouvé la force de se relever.

Pascaline: " - Alors... Bats-toi!"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 18:11

A paremment, ma débauche d'énergie n'avais servi à rien. De plus, ma façon de me battre ne correspondait pas aux attentes de Iimalya.

- Excusez moi de vous demander cela mais ... comment vous battez vous ? Mon peuple, les celtes, sont de farouches guerriers ne connaissant que la force physique, et c'est la seule chose que je connaisse, puis, regardant le ciel, en ce qui me concerne, je voudrais savoir combattre aussi bien que toutes les princesses guerrierres de mes rêves, que la déesse Epona elle même. Avoir une force et une technique parfaitement en harmonie, et permettant de battre mes adversaires sans coup férir.

Je pensais avoir compris ce que Iimalya avait voulu me dire. La force de mes couprs, et leur vitesse, ne serais rien sans une technique de combat, une façon de bouger et un cause à défendre. Je me remettais en position face à elle, en gardant dans mon esprit deux choses :

*Hadès m'aidera à vaincre mes ennemis, Epona me protègera de ceux-ci*

- Préparez vous Iimalya, face à vous une guerrierre va naître.

J'étais maintenant plus sûre de moi-même, plus enclain à "lâcher" mes coups. Je voulais prouver que j'étais capable d'être digne de défendre les intérêt de l'empereur du monde souterrain.

Iimalya ne retenais plus ses coups, et à tous les poings qui la frappait, elle répondait des siens pour me corriger. Mes côtes commençaient à me faire souffrir, sous les salves de mon adversaire. Je crachais du sang à terre entre chaque attaque, mais je continuais, déterminé à prouver ma valeur.

Quand soudain, je parvins à blesser mon adversaire. Ce n'était rien, elle avait la lèvre légèrement fendue, mais du sang en coulait quand même.


- Alors ? Peut-être que ma technique n'est pas digne d'être celle d'une combattante à votre gout, mais mes poings ont quand même réussi à vous heurter.


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:59, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 18:20

Pascaline: " - Bien... J'entrevois une très légère amélioration dans ton comportement. Mais je ne suis pas du genre à donner de faux espoirs. Tu es encore très loin d'avoir compris. Je ne suis ni plus corpulente que toi, ni beaucoup plus agé que toi. Pourtant, nous savons tous les deux qu'il me suffirait que j'en éprouve l'envie pour te tuer. Alors j'aimerai que tu me dises, selon toi, pourquoi?"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 18:35

- Comme je l'ai déjà dis à Suryo tout à l'heure, je ne suis qu'une novice. L'homme qui m'a mené jusqu'à vous et qui m'a fait votre éloge ne m'a appris que des rudiments de combats qui semble t-il sont innéficace à votre goût. Mais il m'a également enseigné une chose qui me parait être la clé de tout. Celon lui, mon cosmos intérieur aurait un grand potentiel, mais il n'a jamais réussi à m'enseigner comment le faire exploser, et comment le controler par la suite. Sauriez vous m'aider sur ce point, car d'apres moi, là est la clé de toutes vos question.

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 18:47

Pascaline: " - Le cosmos... Tu connais donc le cosmos... Et tu n'as jamais pensé une seconde que c'est sur cette voie que je m'evertue à te porter? Le cosmos n'est pas quelque chose qui s'apprend, mais qui se trouve."

Je m'assis donc et invita, d'un geste, Epona à faire de même.

Pascaline: " - Pour tout te dire, je ne suis pas la depuis très longtemps. Cependant, mon niveau est incomparable avec celui que j'avais en arrivant ici. Je passe beaucoup de temps à l'entrainement et, petit à petit, j'ai fini par comprendre ce qu'il était réellement. Certains te diront qu'il est une force combative incommenssurable, d'autres restent persuadé qu'il n'est rien de plus qu'un soutien à la force physique. Pour moi, il est apparu comme bien au-dela de tout ça. Imagines qu'il n'y ait qu'un tout. Imagines qu'à l'image d'un corps humain, toi, moi et tout autre être vivants dans l'univers sommes des éléments de ce dernier..."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 19:09

- Désolé de vous interrompre, mais pourquoi est-il aussi important ? De ce qu'on m'en a dit, mon cosmos serait la base de ma puissance, et celle-ci serait d'écuplé si j'apprenais à m'en servir. Mais pourquoi ?

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 19:19

Pascaline: " - Tout simplement car, j'allais y venir, le cosmos est une matérialisation energétique de la volonté de toute chose. Vois-tu, si je t'ai demandé de te battre, ce n'était pas dans la perspective d'une défaite de l'un ou de l'autre, mais plutôt pour que tu agisses en fonction de ton coeur. Tu veux devenir une combattante hors du commun? Et bien arrêtes de vouloir le devenir. Sois-le! Tu veux rendre gloire à Hadès ou à ta déesse, qui d'ailleurs sort de je ne sais où? Et bien, ne le souhaites pas. Fais-le. Le cosmos jaillira en toi, au moment même ou tu n'essaiera plus de faire les choses, mais que tu sauras que toi, mieux que quiconque peux les faire."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Epona le Ven 26 Mai 2006 - 19:52

Je réfléchissais à ce que venait de me dire Iimalya. De ce que j'en avais compris, le cosmos est une forte vitale, qui sommeille au fond de moi, dans l'attente d'exploser et de décupler mes forces.

- Encore une chose, est ce que je saurais quand cette énergie jailliera de moi ?


Dernière édition par le Lun 19 Juin 2006 - 22:59, édité 1 fois

Epona
Légion Katábasis

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2006

http://vachichou.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Iimalya le Ven 26 Mai 2006 - 19:58

Pascaline: " - Le cosmos se ressent au fond de soi. Lorsque tu comprendras que tes possibilités vont au dela de te limites physiques, tu verras l'univers. Lorsque tu façonneras les choses à l'image que tu veux leur donner, tu sentiras l'univers. Lorsque tu seras prète, tu seras l'univers. Pour reprendre les mots d'un viellard, il n'y a pas de limite que qui que ce soit ne peut franchir."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La plaine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum