Description de la Bibliothèkè

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Description de la Bibliothèkè

Message par senzu shi le Lun 1 Oct 2007 - 23:39

Description des lieux :

Afin d'archiver les rapports de missions, les cartes destinées à planifier les batailles et tous les textes dont se dote chaque jour le Nekyomanteion, une bibliothèque a été dressée non loin du palais des Oracles. Le bâtiment possède quatre salles de lecture et un vaste sous-sol destiné à conserver les documents. On peut y trouver des scribes, des historiens et quelques poètes venus chercher l'inspiration.

-----------------------------------------------------------------------------------


La grande salle aux milles bougies est somptueuse, située à l'entrée de la Bibliothèkè elle s'ouvre sur de longs murs de pierres noires qui recèlent les précieux ouvrages. Ceux ci reflétant à merveille la danse des flammes sur leur reliure de cuir épais. Ce spectacle attire l'œil, et pour le connaisseur, attire l'âme tant la beauté réside dans l'ancienneté, et le contenu de cette multitude de livres.

De grandes fresques décorent les murs, à la gauche des scènes de combats ou de nombreux spectres terrassent d'immenses Hydres, et des créatures du Chaos informes et terribles. A droite une scène ou sont rassemblés les 108 spectres, au Nékyomantéon, devant les Oracles des temps anciens. Au plafond l'on voit Hadès surplombant le puits des âmes, majestueux et impressionnant de rigueur, comme regardant chaque âme tel un des siens. Lorsqu'on se retourne vers la double porte d'ébène, Thanatos et Hypnos, sculptés dans la pierre volcanique encadrant la porte, semblent garder l'entrée de tout agresseur. Leur prestance, bien que de pierre, est plus terrifiante que celle des plus grands guerriers grecques.

La multitude de bougie, et de flamme vacillante dompte l'œil pour donner mystérieusement vie à ces représentations. Un sentiment de puissance et de peur envahirait brusquement tout non initié à Hadès. Autrement la pièce est d'un vide épuré, un marbre noir reflète au sol chaque chose qui s'y trouve. A la jonction de la salle aux milles bougies et de la Bibliothèkè proprement dites, un grand bureau sculpté à même le roc, siège comme un rempart aux inconnus. Derrières de nombreux chandeliers et ouvrages, dépasse généralement la tète d'un homme toujours occupé, l'intendant.

Celui ci s'appelle Pausénias, et de mémoire de mortel il eut toujours été ici. Il s'occupe de la gestion de la Bibliothèkè, de l'entretien des livres et diverses taches qui lui sont allouées par les Oracles eux même. C'est a lui qu'il faut s'adresser pour toutes requêtes, et questions. C'est à lui que les Oracles ont remis l'unique clef d'ivoire de la Bibliothèkè du Nékyomantéon.

Derrière lui se profile la longue salle des ouvrages, deux longs et haut murs de pierre noire. Ceux ci étant taillés à même la roche pour y recevoir les ouvrages du Dieu Hadès. D'innombrable rouleaux de Papyrus, des peaux de chèvres, ou encore quelques fines gravures étaient classées séparément. Ceux ci représentaient les mémoires, les rituels, les légendes et bien d'autres choses encore. Au centre d'un des murs, siège une grande bibliothèque entièrement faite de bois noir, truffée de sculptures magnifiques qui l'ornent majestueusement. Comme Cerbère en son sommet, qui semble observer quiconque s'en approche, ou encore les deux Hydres formant la base des deux piliers externes. C'est ici que l'on trouve la plus grande fierté de Pausénias, des ouvrages fait de papyrus accolés les uns aux autres, et reliés ensembles, le tout protégé extérieurement par deux épaisses couche de cuir. Pausénias appelle ces ouvrages les "Volumina".

Une grande échelle est disposée de chaque côté, destinée à obtenir les ouvrages les plus inaccessibles. Dans cette longue pièce rectangulaire se trouve, en son milieu, des tables et des fauteuils pour recevoir les initiés et spectres. Du matériel d'écriture et des chandeliers en ornent chacune de bien belle manière. Sur un de ses côtés, une immense cheminée accueille un foyer consumé de belles et grandes flammes, autour duquel des fauteuils sont disposés en arc de cercle, donnant une atmosphère intime et silencieuse. Au fond de cette longue salle, une petite porte finement ouvragée donne sur les appartements de l'intendant, Pausénias.

Du moins était ce que l'on pensait, car personne de vivant, hormis lui, n'avait jamais vu cette porte s'ouvrir...

senzu shi
Retraîté
Retraîté

Nombre de messages : 4029
Age : 35
Localisation : Montpellier et valbonne
Date d'inscription : 09/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum