Black knight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Black knight

Message par Invité le Dim 18 Mai 2008 - 1:17

1er Bg marina un peu pourris

Je m’appel Black Knight, voici mon histoire… J’ai été élevé jusqu’ a l’âge de 6 ans par ma mère. Elle s'appelai Azaléa… Je n’est que de vagues souvenirs, pourtant, je me souviens du jour de sa mort, ou plutôt du jour ou elle a été assassinée…

Il y a maintenant 14ans, nous étions, moi et ma mère, dans une petite maison de campagne. A cette époque, nous vivions de nos récoltes car les temps étaient assez dur.. Ce jour là, à l'aube, j'étais partis fauché le blé et ma mère s'occupai de l'eau près de la rivière.
En fauchant le blé, j'aperçu une drôle de lumière venant de la rivière..


Sans réfléchir, j’ai jeté tout mes outils à terre et me mis à courir vers la maison.. plus je m'approchais et plus je me rendais compte que cette lueur que j'apercevais au loin étai en fait la lumière des flammes qui sortaient des portes et des fenêtre de chez moi.

Arrivé devant la grande porte, je me mis à la recherche de récipients pour allé chercher de l'eau à la rivière.. une bassine et un petit vase.. Pas le temps pour chercher autre choses, je me met à courir vers la rivière, et,
"HAAAAAAAAAAAAAAA", un cri.. Je reconnais cette voix, c’est ma mère.. Laissant tomber le vase, j'ai couru, le plus vite que je pouvais "MAMAN MAMAN J'ARRIVE ! ! ! " Quand, Enfin, je l'aperçois, elle me crie, "JE T'EN PRIE, PARTS VIII " *PAFFF* . Je me demande quel est ce bruit et j'aperçois une 2eme silhouette.. J'ai beaucoup de mal à voir qui est ce dans cette pénombre mais je vois que cette personne frappe sur ma mère. Je l'entend d'ici : " Tais toi Azaléa ,il viendra avec nous que tu le veuille ou non"

Arrivé près d'eux, je me jette sur cet homme qui a maltraité ma mère, c'est à ce moment là que, 2autres homme, sortis de nul part se jettent sur moi. J'esquive le premier et touche le deuxième.. Mais il me maitrise assez vite.. [/i]"POURQUOI ! Pourquoi tout ça? "
[i]
L'homme qui était près de ma mère me regarde, il me souris et me dis :
" Allons fils.. Tu ne reconnais pas ton propre père?" Je lui crache au visage en répondant : "Mon père.. Mon père était illusionniste, et il n'aurais jamais fait cela à ma mère ! "

-Le père : " Alors c'est ce quel ta raconté.. HAA HA HA HA HAA. Je vais te raconté la vrai histoire.. Quand j'ai rencontré ta mère, je me faisais passer pour un apprenti chevalier. Tu n'imagine pas comme les femmes tombes à nos pieds quand tu leurs dis ça.. un petit tout de passe passe, tu casses une pierre à main nue et elles tombes toutes HAHAHA HAA. Pour ta mère, c'étais un peu différents, elle n'était pas vraiment charmée par mes histoires.. Elle à même refusée plusieurs fois mes avances.. La garce... Mais ce jour là... elle a choisi la mauvaise ruelle.. Tu n'imagine pas comme on s'est amusé HEIN LES GARS !

Sur un élan de colère, J'arrive à me défaire des deux hommes, je me jette sur cet homme qui se prétend mon père et commence à le frapper, 4 coups, 4coups sur son visage, le sang m'éclabousse à chaque fois. J'essaye d'en donner un 5eme mais je n'y arrive pas.. TROUS NOIR.

Les 2hommes m'avaient assommé.

A mon réveil, j'étais attaché.. couché dans une marre de sang.. "A qui est tout ce sang ? " me demandais-je.. Je vis un pied et *PAF*

Le père : " C'est le tiens abrutis, tu vas regretté de m'avoir fais saigné vermine! On y va les gars..."

Un des hommes : " Et pour la femme chef? "

Le père : "Régler lui son compte.. "

Les 3hommes m'attachèrent les pieds à une corde et me train aire de plus en plus loin de la maison..

Les jours, les semaines, les mois passaient.. Et, jours après jours, les 3hommes me ruaient de coups. Un jour, mon père dis a ses amis
: « Allez les gars, il est temps de se débarrasser une bonne fois pour toute de cette vermine !!! »

Nous étions a cap Sounion, ’regarde fils, ce tourbillon ..il parait que si on y survis ,on devient chevalier,condamné a servir n'importe qui.. Je te jetterai bien dedans tiens..’’

Je lui répondis : ‘’ oui, jette moi dedans, je survivrais, je deviendrais chevalier,peu importe quel dieu je dois servir du moment que je reviens te tuer ! ‘’

Les 3hommes se mirent a rire et me jetèrent dedans..

Ensuite, trou noir




Viens ensuite mon arrivée dans le sanctuaire de poseidon et l'epreuve de la grotte qui montrait que j'avais les capacité d'être marinas.

-> La decouverte de la cage aux marinnettes (ou j'ai planté l'amiral qui acceuillait les nouveau pour ma nouvelle demeure)

-> la quête du bouclier As chez les Abyss slayer (mon ancienne legion)

-> la quête du parchemin ou j'ai fini par renier mon dieu

et enfin le bg qui a eu tant de mal à passer ^^



Le combat avait commencé depuis un petit moment et je restai sur la défensive. Ce n’était pas cet adversaire qui préoccupait mon esprit, mais cette aura noire que je n’avais jamais ressentie auparavant.

*Qu’est-ce? D’où vient cette aura si lugubre, si mélancolique ?*

Les adversaires se regardèrent droit dans les yeux en continuant d’augmenter leur force. Mais le mercenaire avait bien vu qu’une chose ne tournait pas rond dans ma tête. Il en profita alors pour faire exploser son cosmos et me roua de coups.
Les coups s’échangèrent les uns après les autres et je résistai tant bien que mal à tous ses assauts.

C’est alors qu’une vision me troubla. Une fleur d’une beauté incroyable. Noire. Étrangement, elle ressemblait à une armure. En même temps que cette hallucination, l’étrange aura que j’avais ressentie quelques minutes plus tôt réapparut. Elle augmenta d’un coup pour disparaître aussi vite, laissant la place à une douleur incommensurable. L’ennemi avait fait mouche et la puissance de son attaque m’avait propulsé sur le flanc de la petite colline située derrière moi.

Ayant peine à me relever, je constatai que le coup encaissé m’avait fait beaucoup de mal. Un drôle de goût se fit alors sentir dans ma bouche, c’était celui du sang !
Crachant celui-ci, je me repositionnai de manière défensive. Pensant encore et toujours à cette illusion.

*Qu’était-ce ? Que m’arrive-t-il? Serait-il en train de me lancer une illusion?*

Cette scène se répéta quatre ou cinq fois, je ne tenais presque plus debout et l’autre guerrier revenait toujours à l’assaut. Sur ce qui semblait être une attaque qui me serait fatale, je me lançais sans vraiment avoir d’espoir. Ayant pour seul but de l’abîmer un peu plus histoire que mes compagnons d’arme puissent l’achever ensuite.
La fin était proche mais je ne comptais pas abandonner. Réussissant à éviter son attaque, je me lançai dans celle qui serait probablement ma dernière en ripostant d’un uppercut net au niveau de sa mâchoire. Un coup violent, mais pas assez pour terrasser cette brute qui serait mon bourreau. Très énervé d’avoir reçu un coup alors qu’il allait mettre un terme à notre combat, il se mit à crier:


« TU VAS REGRETTER D’AVOIR FAIT CELA ! »

Son cosmos augmenta sensiblement et me frappa de plein fouet. La boucle était bouclée et son attaque me terrassa.


Je regardai mon adversaire, et je tombai doucement en arrière, voyant pour la dernière fois ce joli ciel bleu. Mes yeux se fermèrent avant que je ne touche le sol. La douleur n’était plus et je sentis une sensation de bien être m’envahir. C’était encore cette aura.

*L’aura de la mort ? Suis-je en train de rêver ? *

Mon corps était au sol, inerte. Vu de l’extérieur, tout disait que j’étais mort mais il n’en était rien. Mon poux était si faible qu’on ne pouvait le sentir, mes pupilles ne réagissaient plus à la lumière, mon corps était froid. J’étais dans un profond coma.

Les autres marinas avaient l‘air d‘avoir prix l‘avantage sur l‘ennemis. Ils commencèrent à les massacrer les un après les autres. Chrysaor et Hyoga 7 m‘avaient vengé. Face à mon corps dénué de vie, Hyoga7 posa des pièces sur mes yeux avant de m‘enfermer dans un cercueil de glace. Après le départ de la troupe en mission, les jours, les semaines et les mois passèrent. Pendant tout ce temps, je ne sais pourquoi, j‘avas l‘impression d‘être conscient. Le froid et l‘agonie étaient mes compagnons dans cette horrible cercueil que j‘avais fini par appeler prison.

*Est-ce mon destin pour avoir servi Poséidon? *
*Mes compagnons me croyants morts et ce cercueil de glace qui m‘empêche de mourir,*
*Vais-je rester seul à jamais?*


A travers la glace, je ne voyais que des ombres passer. L‘épaisseur de la glace m‘empêchait de distinguer clairement ce qui m‘entourait. Par contre je voyais clairement le jour et la nuit. Tout les matins, le soleil se levait, chaque matin ce soleil qui se levait en face de moi, on aurait dit qu’il me narguait jours après jour.

* Pourquoi te moques tu de moi? N’es tu pas capable de faire fondre ce maudit cercueil !*

La solitude devenait insupportable, le contact charnel me manquait. J‘aurais donné tout ce qu‘il me restait pour sentir une main douce et chaude caresser mon bras.

Une année entière s‘était maintenant écoulée, j‘en était arrivé à me dire que Poséidon m‘avait abandonné.

* HO Dieu Poséidon, Est-ce cela ma récompense pour t’avoir servi aussi longtemps ! C’est ainsi que tu considèrent tes fils mort au combat ! Tu n’as pas accepter que je te rejoigne sache que je t’en remercie ! Maintenant je sais que tu n’as que faire des personnes qui combattent en ton nom, tu es un dieu égoïste et je jure que désormais plus rien ne sera comme avant ! Si j’arrive à sortir d’ici, sache que je combattrais ton armée ! J’en joindrais d’autre à ma cause, ton empire tombera même si pour cela je dois vendre mon âme au diable !*

Alors que je venais de renier mon dieu, cette aura réapparu. Je senti une douce chaleur m‘envahir. J‘étais toujours seul, mais je me sentais mieux. Cette chaleur commença à s’intensifier, on aurait dit qu’un cosmos entrait en moi, mon cœur commença à battre, la chaleur de celui si faisait entrer mon sang en ébullition. Une force extérieur était entrée dans mon corps qui se mit à revivre.
Le cercueil commença à fondre de l’intérieur,mes bras et mes jambes était libre mais j’étais toujours dans la glace. Mais cette force mystérieuse disparut soudainement.

Le froid recommençais à se faire sentir et les parois de cette pièce de glace commençais à se reconstituer.

* les parois se reforment, je savais que Hyoga7 avait de grand pouvoir mais là il m’impressionne. Pourquoi cette douce chaleur est repartie?.. Ce n’est pas la question, si je ne sors pas d’ici, ma longue agonie recommencera ! JE NE VEUX PLUS RESTER ICI !*

Sur mes paroles, je me mis à fracasser mes poings sur la glace.

TU VAS TE BRISEE OUI !

Mes mains étaient en sang mais voyant la glace se fissurer je tapais de plus belle. Le cercueil éclata et à bout de force je tombais au sol à coté de cette cellule ou j’avis subis les pire souffrance physique et mentale.

Les rayons du soleil matinal me réveillèrent, qui aurait pu croire qu’après tous ce temps à le haïr j’aurais pu l’apprécier? En me relevant tout doucement, j’aperçu une chrysanthème dans ma main, elle dégageai cette agréable sensation qui avait du me sauver. Ma main se cicatrisa en quelque seconde et la chrysanthème se fana avant de retomber sur le sol.

* Tout cela n’était qu’un test? Que dois-je faire maintenant?*

C’est alors que j’aperçu un groupe de spectre, heureusement que mon ennemi avait détruit mon armure lors de notre combat sinon je n’aurais pas donné chère de ma peau.
L’un d’entre eux s’arrêta devant moi quand il vit que j’était dans une positon de défense.

Hey toi ! Tu m’a l’air d’un combattant,que fait tu ici?

Je viens de me réveiller et je vais me venger de Poséidon!

le spectre eu l’air étonné et me répondit

Tu m’as l’air d’être un bon combattant, si le cœur t’en dit rejoint ma légion, nous sommes les fidèles serviteur d’Hadès ! Si tu jure de le servir, nous te donneront la chance de te venger ! Nous allons en ce moment au cap tenare ou une guerre à commencée.

Je serais de tes hommes, je servirai Hadès et je me vengerais de Poséidon ! Allons -y !

Je ne savais pas pourquoi mais j’avais un bon pressentiment, alors que le chef de légion m’invita à le suivre, je m’abaissais pour cueillir une chrysanthème.

*Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que c’est grâce à toi si je suis toujours là. A partir de ce jour,tu seras mon emblème ! Je ne craindrais plus la douleur, encore moins la solitude!*

Le chef de légion s’arreta en voyant que je ne l’avais pas suivi et se retourna en me demandant


Alors que ce que tu fais?

Je marchais vers lui et il continua

Maintenant nous sommes frère d’arme, mais je ne connais toujours pas ton nom…

Je me mis à courir vers le cap tenare

APPELLE MOI BLACK KNIGHT, LE CHEVALIER DE LA CHRYSANTHEME !

Il se mis à rire et me suivi

MOUAHAHAHA ALLONS NOUS BATTRE BLACK KNIGHT !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum