Varuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Varuna

Message par Clotho le Mer 31 Déc 2008 - 14:46

Mon histoire débute à Mycène , un jour ou le général de l’armée Mycèene Lupus qui revenait d’une bataille victorieuse contre les perses. Il passa près d’un arbre noir tout proche d’un fleuve , et il entendit un cri d’enfant. Il dit à un de ses soldats d’aller voir se qui se passé.
Le soldat ramena un petit enfant qui n’arrêté pas de pleurer. Ce dernier portait un pendentif très mystérieux ou il était marqué son prénom , « Varuna » .
Il eût de la peine pour cet enfant et eu en même temps le coup de foudre pour ce jolie Nourrisson.
Il le prit avec lui sur son cheval marbre et en arrivant à Mycènes, il le présenta à sa femme :

« Chérie, j’ai trouvé cet enfant près de l’arbre maudit en revenant de la bataille. »

« Il est tellement mignon…Comme nous ne pouvons pas avoir d’enfant , pourquoi ne pas l’adopter ? »

« J’y pensais aussi. Il sera désormais notre fils !Nous l’appellerons Varuna , comme l’indique ce pendentif. »

Et ils l’adoptèrent ; En effet ils ne pouvaient avoir d’enfants.
A l'âge d'un ans ma mère adoptive mourut d’une maladie incurable et il n’y avait plus que mon père pour m’élever.
A six ans mon père Lupus m’inscrit à l’école militaire pour faire de moi un grand soldat mais aussi un général.
Et a l'age de 8 ans mon père m'offrit mon premier bouclier.

Le directeur de cet école trouvait que j’avais une force prodigieuse et en avait parlé à mon père :

« Lupus , ton fils se démarque beaucoup des autres élèves , quand il s’énerve , une lueur violette l’enveloppe et arrive à éclater les boucliers en bronze de ses adversaires a main nu …
De plus , il manie la lance comme un personne ! il me fait beaucoup pensé à Jadis , un grand roi de Mycènes que j’avais entraîné
! »


« J’avais remarqué pour cette lueur violette , c’est très bizarre , mais pour la lance , je ne savais pas … Son avenir est tous tracé , il sera mon successeur
! ».

A onze ans ,j’avais obtenu mon diplôme de combattant.
Mon père qui était lui même général en chef à Mycènes était très fier de moi. Le même soir, il voulut me parier d’une chose très
importante :

« Varuna , il faut que je t’avoue quelque chose… Je ne suis pas ton père biologique !je t'ai trouvé près d’un arbre quand je revenais d’une bataille… »

« Tu veux dire que tu n’est pas mon vrai père et que ma mère n’était pas ma vrai mère ?? »

« Oui…j’en suis désolé…désolé de te l’avoir caché pendant tous ce temps »

« …Je veux que tu saches que pour moi tu es mon père et le reste ne compte pas… »

Quand j’eus dis ces mots mon père eut les larmes aux yeux et me serra fort dans ses bras.
Pour moi mon vrai père c’était lui !

A mes quatorze ans mon père me faisait des entraînements intensifs au corps à corps à l’épée , à la lance et au Bouclier. Il me préparait à une éventuelle guerre.
Quelque mois plus tard , en rentrant de mon entraînement, mon père m’apprit qu’une guerre avait éclaté contre Athènes et que je devais préparé mes équipements. Ma première bataille arrivait et j’avais peur. Je priais tout les jours les dieux pour qu’il ne m’arrive rien…
A mes seize ans , le jour J , l’armée de Thrace était à nos porte et l’armée Mycèeenes et moi
étions prêts à les recevoir. Je faisais parti de la ligne de défense ALPHA , j’étais devant nos propre mur et j’avais pour but ainsi que mes compagnon de repousser le plus longtemps les lignes ennemis afin que les archers puissent tuer le plus possible de guerriers .

Le chef de l’armée ennemie leva son épée et cria : « EN AVANT »
Nous étions tous en mode défensif. Mon père qui était le chef de notre armée nous dîmes de résister à la charge de l’ennemie puis de contre-attaquer.
Sous les cris et les pas terrifiant de l’ennemi, je me préparais à combattre.
Toute l’armée arriva sur nous et nous reculions au
fur et à mesure qu’ils nous fonçaient dessus. Nous étions une cinquantaine contre des milliers de guerriers affames de sang ! Nos archers tirèrent sur les soldats ennemis les
plus proches. Ensuite la premier ligne ALPHA d’attaque (dont je faisais partis) attaqua jusqu'à que leurs lignes d’attaque soit perçai. Ensuite tout alla très vite , je tua tous les soldats
qui était devant moi, tout en me protégeant avec mon bouclier.
Les autres lignes qui étaient derrière nous, repartirent dans la cité car il n’y avait pas assez d’hommes.
Notre mission était de résister le plus longtemps possible afin de les retenir. Tout mes compagnons d’armes
mourraient peu à peu car nous étions trop peu. De plus notre capitaine venait de se faire tuer . Nous n’étions plus que 11 hommes encore vivants et l’ennemi nous pressait sur notre
mur de cité.
Je cria alors : « REFORMEZ LES RANGS , POSITION DEFENSIVE ! »

Trois soldats m’attaquaient et me blessèrent au à la jambe. ,
Je n’en pouvais plus ! Avec ma lance , je tua cinq d’hommes en quelques mouvements mais j’étais à bout de souffle.
Je fermais les yeux quelques secondes et il m’arriva une drôle de sensation. Je ressentais en moi une force que je n’avais jamais ressenti au fond de moi.
Je me relevais et avec je donnais un coup aux soldats qui se trouvaient devant moi. Avec ce coup, ils furent éjectés très loin devant et avec ma main droite je lança ma lance sur l’ennemi, et elle commença a prendre feu et brûla tous les guerriers en quelque secondes !
J’avais au moins tues grâce à cette attaque une cinquantaine d’hommes ! L'armée disposait de beaucoup moins d’homme , il y restait a peu près trois cents soldats !
En voyant cet exploit, le chef de ces guerriers qui avait la réputation d’être le plus grand Manieur de lance de toute la Grèce s’avança vers moi, me donna ma lance , et prit la sienne m'attaqua!Il me rata trois fois, il recula, et chargea sa lance sur moi. Je fis un pas sur le côté pour l’esquiver et lui enfonça ma lance dans le cœur et il s’écroula ! Il n’y avait plus un mot ! Le visage des guerriers Athéniens étaient remplies d’effroi ! Ils jetèrent leurs armes à terre et prirent la fuite.

C’était la victoire !

C’était la joie dans tous nos cœurs! Les survivants de mon bataillon expliquèrent le miracle que j’avais effectué, et tout le monde étaient surpris.

Quelques heures après la guerre , Mycènes était en fête. Tout le monde buvaient , chantaient etc…
J’étais considéré comme un héros !
Une fois rentrée à la maison , mon père m’expliqua que déjà à l’âge de 8 ans le directeur de l’école militaire avait remarqué chez moi des facultés extraordinaires. J’étais surpris qu’on ne me l’avait jamais dit mais bon… j’étais trop heureux et fatigué pour en discuté.
Le lendemain , ma cité m'avait fais honneur en m'édigeant une statut j’en étais fier surtout mon père ! Je me disais même que j’étais le fils d’un dieu , qui sait?

Pendant les jours qui suivaient , j’avais la sensation étrange que quelqu’un m’observait partout où j’allai ! C’était gênant mais je me disais que c’était sûrement dans ma tête. Quelques jours passèrent et je reçu une invitation du roi Krathos pour m’inviter moi et mon père à sa table le même soir. J’étais honoré et pressé de le rencontrer !! Le soir arrivée , l’ambiance à la table était festive et toutes les grandes personnalités d’ Athènes étaient invites . Tout se déroulait très bien, quand soudain deux gardiens, sont venus troubler les festivités!

Le roi se leva et dit : « Qui va la ? »

Une personne avec une cape violette entra et répondit au roi :
« Je suis un messager du seigneur souterrain Hadès , je viens chercher un guerrier de talent qui est connu pour son exploit. »

Le roi , fou de rage , envoya ses quinze guerriers pour le faire taire, mais d’un mouvement ce mystérieux spectre les envoya aux quatre coin du palais !

« Rien ne pourra m’arrêter, donnez moi Varuna, ou vous mourez tous , y compris votre cite ! »

Mon père adoptif , Lucus , refusa : « Jamais ! si vous le voulez , il vous faudra d’abord me tuez ! »

Mais le roi, ayant la peur au ventre , répondit : « Lucus, taisez vous donc ! Très bien messager prenez le, mais par pitié ne me faites rien ! »

« Misérable Humain rempli de peur, viens Varuna, tu n’a rien à faire ici ! »

« NON jamais!Sa vie est ici, c’est mon fils! » répliqua mon père

Le roi , fou de rage et rempli de peur, envoya cinq de ses gardiens capturé mon père , et ils l’amenèrent hors de la salle principal.
Moi je ne savais pas se qui m’arrivait, je sentais au fond de moi qu’il n’avais pas tord et que je devais le suivre , alors je dis au roi de dire a mon père que c'était mon destin et que je reviendrais le voir. Je pris ensuite mes armes et je suivis le spectre .

Plus tard sur le chemin, je demanda au spectre se qu’il allait faire de moi et il me répondit que j’avais des qualités exceptionnelles et que j’allais être entraîné pour développer ces dernières.
Après des heures de marches près du fleuve Achéron, j'arrivai enfin au Nekyomanteion. Le spectre m’emmena auprès d’un spectre qui s’appelait Geminimax.

« Bonjour jeune spectre, je serais ton maître et je m’appelle Geminimax , je vais t’aider a développer tes compétences! On va commencer de suite! Commence par t’ énerver , pense à ton père qui se fait tuer par moi , va y! »

Je comprenais se qu’il voulais dire, alors je me mis à penser ces horreurs et ma colère grimpait en flèche!Je commençais à voir apparaître une lueur mauve envelopper tous mon corps, je sentais que ma peau commençait à brûler. Je criais de plus en plus fort pour intensifier cette lueur.

Geminimax me dit : « Très bien Varuna , tu arrive à l’intensifier ! Maintenant lance une attaque ! »

Sur ses mot, je pris ma lance et je dis : « SPEAR IGNITE ! »
Quand je dis c’est mot en lançant ma lance , celle – ci se fut recouvrir à moitié de flammes . Je ne controlais pas bien mon cosmos ...

« Ne t'en fais pas, personne n'y arrive du premier coup ! »

« Je peux mieux faire, je le sais ! »

Je repris ma lance et je refis le même geste en plus agressif :
« DETONATION OF THE SPEAR ! »

La lance qui étais lancé, commença à propager des flammes partout mais s'arrêta subitement .
Mais je m’évanoui, a bout de force !

A mon réveil, Geminimax m’expliqua que cette lueur, cette énergie s’appelait le cosmos !
Il m'expliqua aussi que mes attaques étaient de feu car mon signe astrologique était le Bélier , signe de feu!
Le jours d’après, Geminimax m’emmena à l’entrée des enfers et me dit que c’était ici que les guerriers d’autres dieux venaient pour percer nos défenses, donc il me dit de commencer a défendre la zone .
Mon premier combat fût un échec contre un ange surnommée « Heracles » . Je ne l’avais pas supporté , mais mon maître me disais
que c'était mon premier combat , et sa m’aiderais à persévérer. J’avais donc double mon temps d’entraînement !
Avec l’entraînement , je fis connaissance de spectre très sympathique et des divins oracles ..
Grâce a cette entraînement , je vaincu plusieurs adversaire , grâce a mon honorable maître , je commençais à manier mon cosmos !

Maintenant , mon seul but était de servir Hadès dignement jusqu'à la mort , m’entraîner afin de devenir le meilleur et venger mon père de l’horrible roi Krathos !


Dernière édition par Varuna le Mer 31 Déc 2008 - 18:17, édité 1 fois

Clotho
Oracle de Poséïdon
Oracle de Poséïdon

Nombre de messages : 716
Age : 24
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum