Flauros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flauros

Message par flauros le Mar 18 Mai 2010 - 21:08

Je m’appelle Flaure … euh !... Flauros… je ne sais plus…
Née à Thrace dans une famille de guerriers, mon père était maître d’armes et ma mère prêtresse d’Artémis.


Dès mon plus jeune âge, j’ai été entrainé à l’art de la guerre par mon père (on ne sait jamais disait-il…).
… Allons, fillette du nerf que diable, reprend cette arme et défend toi…
Pendant dix années c’était les mêmes encouragements, jamais assez bien, mais…
… C’est ça, plus de ferveur que diable…
Et toujours ce nom, diable, je me demandais qui c’était…
… Bien, c’est beaucoup mieux, le travail commence à payer ma cher flaure…
Les épées, les boucliers, les armes de jets, la lutte à mains nues, l’endurance à la course, le développement physique…
… Pauvre de toi tu n’aura jamais les muscles d’un guerrier, mais j’avoue que ta résistance et ton endurance m’étonnent…
Tout ce passait bien, toutefois, les journées étaient longues pour un petite fille, et je n’avais guère le temps pour les jeux ordinaires, mes temps libres étaient constitués de siestes dans la forêt et de bagarres avec les garçons de mon âge.
Aussi, ma mère étant souvent absente, c’est moi qui effectuais les tâches domestiques…
Puis un jour…
... Flaure, mon enfant, viens me voir, tu as maintenant 15 ans et je n’ai plus rien à t’apprendre… Il est maintenant l’heure de suivre ton propre chemin, demain je pars pour la guerre…
Je n’ai jamais revue mon père, mais je n’oublierai jamais ses durs enseignements !


C’est dans l’année de mes 15 ans que je suis devenue disciple d’Artémis, après les pas de mon père, c’était ceux de ma mère que je suivais, j’entrais donc au service d’une prêtresse d’Artémis…La transition était moins difficile que je ne l’avais prévue, seul l’entrainement au maniement des armes laissait un vide.
Pour le reste, je n’avais pas grand-chose à faire…prières, méditation, études, cérémonies…et chasse... Je n’avais même pas l’occasion de voir ma mère, autant dire que je ne l’ai jamais connue.
... Flaure … non ! Mon nom est Flauros…
Ma maîtresse était très belle, mais surtout très curieuse, trop peut être…
…Bonjour mon enfant, je m’appelle Sélaine et je suis ta nouvelle maîtresse…
Je l’aimais vraiment, elle était douce avec moi, une autre mère…
Curieusement, à certains moments elle s’évanouissait, pendant plusieurs jours quelquefois. Ce n’est qu’après une grande complicité installée que...
… Allons Flaure chérie, viens, je t’emmène dans un ancien lieu que j’ai découvert et que je tiens secret…
Il s’agissait d’une ancienne grotte avec un autel et surtout une bibliothèque pleine de vieux écrits. Voilà une évasion à la morosité du quotidien, il fallait les étudier !
… Regarde ce grimoire, je l’ai trouvé sur l’autel la première fois que je suis entrée ici, il parle d’une ancienne déesse, Hécate.
Hécate est fille du Titan Persès et de la Titanide Astéria, la nuit étoilée, et est originaire de Thrace.
Ses pouvoirs sont redoutables la nuit notamment, à la lumière de la Lune, à laquelle elle s'identifie et qui est considérée comme le séjour des morts. Cette déesse des morts et chtonienne est honorée comme la déesse des carrefours parce qu'elle relierait les enfers, la terre et le ciel. Elle est aussi la déesse de l'ombre, qui suscite les cauchemars et les terreurs nocturnes, ainsi que les spectres et les fantômes. Elle est la magicienne par excellence et la maîtresse en sorcellerie à qui font appel tous les magiciens. Cette magicienne des apparitions nocturnes symboliserait en fait l'inconscient et a pour compagnes les Erinyés, qui sont la personnification des remords de conscience.
C’était depuis la découverte de ce grimoire que Sélaine s'était écartée de sa loyauté envers Artémis et s’en était allée vers Hécate, elle avait commencé par quelques cérémonie et un jour la déesse lui avait répondue…Et pourtant rien n’avait changé en elle.
… Aujourd’hui est favorable, je vais invoquer un familier pour toi et tu dois m’assister pour cela …
Un familier, j’avais lu un passage sur ces créatures magiques, Elle vous était fidèle jusqu’à la mort et était en connexion psychique avec vous.
Roarrh ! Qui m’appelle ?
C’était un léopard noir ébène.
...Je suis Sélaine et je te présente ta nouvelle amie Flaure…
…Enchanté petite Flaure, mon nom est Havres…
C’en était de trop pour Artémis je suppose, toujours est il que peu de temps après j’ai découvert le corps de mon mentor et amie Sélaine, transpercé de plusieurs flèches… Que faire ?...


Et me voilà fugitive à l’âge de 17 ans…
…Suis moi tout de suite, ne prends aucunes affaires je m’occupe de tout…
Une effroyable angoisse m’envahie : Si ma mère savait….Si Artémis m’envoyait une de ses chasseresses… Peu importe, Hécate, et ses Erinyes, me protège, et par delà la « lune noire », Hadès…
…Oui tu as raison flaure, je viens bien du royaume d’Hadès, mais n’aie crainte, ton âme est pure et le Tartare n’est pas pour toi !...
J'étais bien en connexion avec Havres, il connaissait mes pensées...
Il m’enseignait tous les secrets de la magie tout en me protégeant des entités dangereuses. Son plaisir était de m’apprendre à détruire mes ennemis par le feu.
…Là petite, canalise ton énergie, c’est très bien, concentre toi… Rappelle toi tes sens, unifie les, fait qu’il soit Un, fait Un avec l’énergie qui t’environne, accepte la en toi, modèle la à ta volonté et redistribue la…
Quelle exaltation, toute cette énergie à portée de qui veut, de qui peut… Et j’en avais le pouvoir grâce à mon lien avec Havres. Je ressentais sa connexion avec le monde souterrain, les Enfers m’appelaient… Et que dire de cette sensation d’être un félin, par les Dieux c’est extraordinaire, je ne suis plus moi-même et pourtant je le suis plus qu’à tout autre période de ma vie passée.
… Flauros … oui c’est mon nom !...
Un an, seulement un an depuis mon départ du temple d’Artémis, quel prodige que cette alliance avec Havres, et quel cadeau que celui de Sélaine. Mon amie, que les dieux aient pitié de ton âme… Je vengerai ta mort, je le jure.
Plus tard, dans ma 18ème année, au fil de nos pérégrinations, ou est-ce le destin que les dieux m’ont réservé, nous nous sommes arrêtés près d’un fleuve, le Léthé, le fleuve d'huile dont le cours paisible ne fait entendre aucun murmure. Il sépare les Enfers de ce monde extérieur du côté de la vie, là, les âmes pures, subtiles et légères, buvaient avec avidité ces eaux dont la propriété était d'effacer de la mémoire toute trace du passé, ou de n'y laisser du moins que de vagues et obscures réminiscences. Devenues aptes à rentrer dans la vie et à en supporter les épreuves, elles étaient appelées par les dieux à leur nouvelle incarnation…
Je ne serais pas capable de dire comment nous sommes arrivés ici, je me demande si ce n’est pas encore les dieux, Hadès lui-même ? Non il ne doit pas se préoccuper de moi, Hécate peut être, par l’intermédiaire de Havres…Ou seulement la décision de Havres, pourtant il ne peut rien me cacher ! … peut-être que si ?!…
Toujours est-il qu’il m’a demandé de boire de l’eau du Léthé.
…Ne craints rien Flauros, tout ira bien, je ne te laisserais pas seule ici, je serais toujours avec toi…
Flauros !?. C’était la première fois qu’il m’appelait ainsi, pourquoi, il connaissait pourtant bien mon nom, cela ne pouvait être une erreur, qu’est-ce que ça pouvait bien signifier ?...Mais je savais au plus profond de moi que je devais boire de cette eau, non je n’avais pas peur, j’étais prête, je savais maintenant que j’étais préparée à ça, et au reste, mais quel reste ?...Je buvais et plongeais dans un long songe…
...Flaure tel était mon nom…
A mon réveil, havres avait disparu, pourtant je sentais encore sa présence, plus forte encore…J’étais merveilleusement bien, en pleine possession de mes capacités physiques et psychiques.
… Oui, c’est ça Flauros… C’est mon nom, je sais maintenant…
Je suis la fusion entre Flaure et Havres, je suis le spectre d’un ange rebelle, je suis accusatrice et exécutrice … Je suis chez moi, et je suis ici pour prendre la place qui est mienne, dévouée servante d’Hadès… Et plus encore…


Mais pour l’instant il me faut un nouveau maître, et recommencer depuis le début… Heureusement que mon caractère de chasseresse, me permet de rester calme et tranquille. Je n’ai qu’une hâte, c’est en découdre avec ces adorables anges en les immolant dans le feu purificateur des Enfers, Hadès puisse m’entendre !...

flauros
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 12/05/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

ennemis à nos portes

Message par flauros le Sam 10 Juil 2010 - 22:59

voila quelques temps que je suis arrivée au Nékyomanteion, j'ai trouvée un nouveau mâitre, Lord nergal, je me suis entrainée dur et ce n' est que le début....
Et ce jour que j'attendais temps, une première mission..., l'Oracle lui même :

"Jeunes recrues, vous avez répondu à mon appel et je vous en remercie. Maintenant que vous êtes prêt au combat, partez en direction du campement de nos ennemis et prenez le plus d'informations que vous le pourrez..."

Bon ben va falloir y aller, je ne me sent pas prête mais il faut faire preuve de courage par dévotion pour Hadès au moins. Zut je n'ai pas prévenue mon maître que je partais... aille ça sent les remontrances...

Me voilà sur le lieu, avec mes camarades, apparement je suis la seule femme, et puis quoi encore nous sommes tous des spectres avant tout !!!
Je me sent un peu pâle, ici il ne s'agit plus de chasse .... quoique...

Heureusement notre lieutenant Bladered est avec nous pour nous guider :
"Ok les gars, j'ai une stratègie, si....."

Il me met en contact avec un de mes compagons spectre, il s'appelle Conan.
"Si tu as un soucis je prends la relève, contacte moi."

un dernier mot à mes compagnons et je vais tâcher de me faufiller entre les lignes ennemies...
"Aller les gars bonne chasse et n'oubliez pas de revenir vivant, sinon ont va se faire passer un savon par l'oracle... Pour la gloire d'Hadès !"

Premier contact avec l'ennemi, pendant que j'essaye de lui soutirer quelques renseignements:
"salut a toi beau mâle, tu me semble un peu perdu non ?
Bon, je peux peut-être te renseingner sur la façon de rentrer chez toi ?...
Sinon peut être qu'avec un petit peut d'élan.... A moins que tu ne sois trop timide pour discuter avec une femme ?..."


Et voilà on fait de la diplomatie et pendant ce temps l'ennemi t'attaque dans le dos.
Pour l'instant le seul renseignement disponible c'est que l'ennemi est plus fort que moi, sans scrupule et surtout sans aucune morale ou loyauté !!!... Engager vous qu'ils disaient...


Bon, ben contre fortune bon coeur... Je me demande si l'infirmerie est dans le coin ?
Bah ! de toute manière, Hadès est de notre côté et il entend bien recevoir les âmes des ces combatants égarés !....

.... Premier combat et... première visite à "l'infirmerie".

"Prends la relève Conan, moi je suis en mauvais état, il faut que je reste vivante pour continuer à soutenir le clan autant que possible, j'ai juste rayé son armure à ce traite, mais il finira bien par mordre la poussière, par Hadès !"

Bon me revoilà face à mon guerrier.
"on reprend le tango ?"

Et bien, j'avoue que je ne suis pas de taille, une attaque fulgurante vient de me mettre à terre. Un peu de sang froid il faut que j'obtienne des informations pour le clan ! Allons courrage...
"Arrgh, le coup et fatal, je me meurs...
Pourquoi, pourquoi, je suis thrace moi aussi, réponds à mes questions s'il te plais, avant que je rejoigne Hadès...
Quel est le but de tout ça ?... Arrgh !.... réponds je t'en prie..."


"Le but est la conquête. Si tu es thrace, rejoins nous et je te laisserais la vie sauve. Hadès est un faible, il envoie au front de jeunes guerriers ... pathétique !"

"Je comprends tes arguments, mais saches qu'Hadès nous laisse libre de nos actions, il n'est pas un traite qui n'agit que par vengeance. Peut être que c'est toi qui te trompes de camps, est-ce que Karabazmos peut vous promettre autre chose que des richesses matérielles... ?"

"Karabazmos est puissant et il est l'élue de notre déesse Discordia. Je leur dois respect et obéissance. Grâce à eux, je ne suis pas un vulgaire petit fermier de thrace, mais un guerrier émérite. Ma foi en eux me porteront jusqu'à la victoire..."

Il ne dira rien, je le crains, je me relève et riposte à son attaque tant bien que mal, je sens ma fin proche...

"Que c'est-il passé ? Ai-je rêvé, non, j'ai reçu le coup de grâce et je ne l'ai même pas vu venir, quelle honte, je dois retourner à l'entrainement !! Sinon je ne ferais jamais le poids comme guerrière.... Mais d'abord, soigner mes blessures, tant physiques que morales....."

flauros
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 12/05/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum