Une recrue, un Lieutenant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Lun 1 Aoû 2011 - 11:21

Comme tous les matins, alors que le Soleil n'avait pas encore chassé sa sœur la Lune, je sortais de ma petite habitation, situé juste en face de celle de mon maître. Très affaibli, cela faisait des jours qu'il se reposait, et récupérait peu à peu de sa lutte avec la mort.

Moi, je prît mon équipement, à savoir mes deux grands sabres avec une tête de mort sur la garde, mon surplis de Gardien des Enfers, et quelques provisions pour me nourrir après le rude entraînement que j'allais effectuer.

Saluant les gardes à moitié-endormi, je parcourût les quelques mêtres qui me séparait de la salle et je me mît au travail. Quelques pompes à une main, une série de 500, puis quelques autres exercices d'assouplissement, me permettrait de m'échauffer un peu. Ensuite, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer.

C'est ainsi que pendant une heure, je m'entraînais au maniement de l'épée, travaillant sur l'allonge, la charge, ainsi que sur le rythme de mes attaques, que je trouvais d'ailleurs un peu faible. Si seulement j'avais le talent de Jules!

Puis dans l'obscurité de la pièce, fermant les yeux, je méditais un bref instant, avant de lancer mon arme contre l'une des cibles qui servait habituellement au maniement de l'arc. J'entendît avec satisfaction mon sabre se planter dans le bois, puis dans le mur.

Après quoi, je décidais d'éclairer un peu la pièce. Ma main passa au-dessus des torches et transmît la chaleur de mon cosmos, faisant jaillir des flammes sur chacune d'entre elles. On voyait ainsi cette pièce spacieuse, avec ça et là tout ce qu'il fallait pour se battre, que ce soit des armes blanches tels des glaives, des lances, des haches ou des hallebardes, que des armes à distances comme l'arc, le javelot et même la fronde.

Çà et là, des coins était constitué de sables avec des bassins d'huiles sur le côté, afin de permettre les recrues de s'entraîner à la lutte, mais la cerise sur le gâteau restait le centre de la pièce: une petite arène où se mesurait les recrues les plus aguerris, entre elles, mais aussi avec des Spectres comme moi.

Le soleil commença bientôt à poindre, mais j'avais le temps de m'entraîner avant l'arrivée des recrues, en particulier des nouveaux arrivants. Une journée comme les autres, du moins, c'est ce que je pensait...


Dernière édition par BladeRED le Lun 1 Aoû 2011 - 18:10, édité 1 fois

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Lun 1 Aoû 2011 - 12:20

Trois jours durant, le mystérieux serviteur d'Hadès me fit voyager aux travers de la grèce antique. Depuis Athènes jusqu'au fleuve d'Acheron, en passant par Delphes. Nous traversions montagnes et collines, ponts et guets, plateaux et plaines. Le vent était à notre avantage, et nous portais de ses grands bras jusqu'à notre destination : Nekyomanteion.

A peine eûmes-nous traverser la grand-porte, que déjà quelques effluves de l’atmosphère inquiétante du royaume d'Hadès me parvinrent. Il y avait ici de quoi se faire craindre de l'ennemi et redonner souffle au troupes spectrales : De grand bâtiments finement taillés baignant dans une brume violâtre, un grand fossé bordé de pierre glaciale jonché d'un îlot sur lequel nous venions d'apparaître. J'étais entouré par le vide, et je semblait être sur une scène en première loge, et j'avais comme l'impression d'être observé. Tout autour de moi, j'entendais le crépitement des flammes et les hurlements des guerriers qui tombaient au combat : De nombreux serviteurs des dieux venaient profaner ce lieu, essayant tant bien que mal de percer la défense spectrale. Il y avait plusieurs ponts ; principaux lieu de lutte, puisque étroit : il était plus simple d'y arrêter celui qui voulait s'y introduire.

Mon libérateur me fit signe de le suivre, et lorsque nous arrivâmes sur l'un des ponts ou se bataillaient farouchement quelques serviteurs de Poséidon -qui ne prenait nullement garde à notre intrusion- le serviteur d'Hadès qui m'avait sauvé de l'arène montra son insigne d'appartenance au royaume du dieu des enfers. Aussitôt, un garde qui tentait de repousser un jeune spartiate nous laissa entrer. La plupart des spectres s'étaient attroupés autour d'un grand bâtiment cubique aux dorures finement travaillées. Au dessus des portes d'entrées, deux anges à tête de mort taillés dans la pierre tenaient une banderole sur laquelle était inscrit en grec ancien : "salle d'entraînement". Nous nous y arrêtâmes quelques instants, avant de reprendre notre chemin. L'homme qui m'avait libéré poussa l'une des portes, mais resta statique, comme s'il m'invitait à y entrer. Mais avant que je n'ai dit le moindre mot, il m'adressa la parole :

" A présent, je ne puis t'être d'aucune utilité sur le chemin qui t'amènera à la gloire ou aux enfers. Tâches d'être appliqué, dévoué et travailleur ; ce sont là quelques maîtres-mots qui t'amèneront à te hisser au sommet, crois moi sur parole."

Avant que je n'eusse le temps de répondre quoi que ce soit, il disparut dans la brume violâtre. Je restais muet quelques secondes, puis je m'engouffrais dans les entrailles de ce bâtiment sombre et glacé. D'une main, je touchait le mur, de l'autre, je m'apprêtais à brandir mon glaive de gladiateur rouillé par la suie et le sang de mes ennemis. A ma grande stupéfaction, il n'y eu aucun ennemi, aucun bandits comme j'aurais pu l'imaginer dans une salle destinée à me forger ; mais il n'y avait rien d'autre que quelques engins d'entraînement, comme j'en avais déjà vu chez mon ancien maître-gladiateur. Il n'y avait qu'un homme qui, assis en tailleur et concentré, semblait avoir perçu ma présence
.

"Bonjour, noble spectre !"m'écriais-je d'une voix hésitante.


Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Lun 1 Aoû 2011 - 18:28



"Bonjour, noble spectre !"



Une nouvelle voix...un nouveau son...une nouvelle recrue. Je l'avait pressenti rien que dans le son de la voix, cette voix hésitante, un poil tendu qui caractérisait chacun des hommes qui foulait cette pièce pour la première fois.

J'étais de nouveau en train de méditer lorsque l'homme qui me fît face m'interpella. Il semblait plus vieux que moi, du moins en apparence. L'âge était quelque chose de très diffus pour nous les Spectres, certains plus jeunes que moi était beaucoup plus puissant et réfléchi que les autres, d'autres plus vieux n'avait bien souvent que la force brute pour se distinguer de leurs congénères.

Mais celui qui me faisait face semblait différent. C'était un homme éveillé au cosmos, mais pas seulement, au vue des quelques blessures qu'il abhorrait. Néanmoins,malgré sa puissance physique, sa force intérieure ne demandait qu'une chose: être libéré.

Je me redressait avec sérénité, prenant le temps de m'étirer devant lui avant de lui répondre. Mon visage était masqué par l'obscurité relative de la pièce, mais la faible lumière des torches me laissait penser qu'il serait surpris par mon jeune âge. Autant en profiter et m'amuser un peu avec lui, histoire de faire un petit duel amical qui me semblait le bienvenue dans mon entraînement quotidien.

« Bonjour à toi, jeune recrue! Et bienvenue dans la salle d'entraînement du Nekyomanteion. Tu arrive tôt. L'instructeur Ptoléme qui entraîne les apprentis Spectres n'est pas encore arrivé. Mais ta présence ne me gêne pas, bien au contraire. Que direz-tu d'un match amical pour nous dégourdir les jambes? A l'arme blanche ou à mains nues, peu m'importe...le premier qui réussit à toucher l'autre remporte le match. Qu'en dit-tu? »

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Dim 14 Aoû 2011 - 13:47

A peine mon interlocuteur eu-t-il prononcé ces quelques mots, que je devins comme muet. En moi, s’engageait d'or et déjà un combat intérieur : je ressentais chez cet homme une puissance inégalée, bien supérieure à la mienne. J'avais l'impression de pouvoir percevoir une aura qui se dessinait tout autour de son corps et venaient joncher chaque parois de son corps en bouillonnant comme un feu invisible. Je savais pertinemment que j'avais peu de chance face à un tel adversaire, mais si j'avais tord et que mes sens était exacerbé, je ne pourrais retenir aucun de mes coups. J'avais été formé pour tuer, et pour tout dire, je n'avais jamais rien fait d'autre qu’asséner une frappe mortelle.

Mon adversaire ne semblait pas se poser autant de questions et s'était déjà positionné. Par mécanisme, et peut être par honneur, j'en fis de même. La forme de mon corps était tout à fait maladroite, comparée à celle de mon opposant. J'étais fatigué et éreinté du voyage mais j'avais tout de même encore assez de force pour me défendre... Aucun de nous deux ne bougeaient, et je me rendit bientôt compte que l'homme qui me faisait face attendait mon premier pas, les pieds solidement planté dans le sol. Je saisit l'aubaine et me jeta sur lui sans émettre le moindre bruit. Je fondis mon poing sur son visage en modérant la puissance de mon coup, mais le sommet de mes phalanges n’atteignirent qu'un pan du mur. Il avait littéralement esquivé mon coup, sans avoir l'air de n'avoir bougé. Il se tenait toujours à quelques mètres de moi, et observait du même regard. Je me sentait tout à fait ridicule et je me demandait même un instant si je n'avais pas raté ma cible...

Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Dim 14 Aoû 2011 - 21:11

La jeune recrue qui me faisait face engagea le combat dés qu'elle le pût, autrement dit tout de suite. Il avait en lui le sang bouillonnant d'ardeur et de combattivité, et ma proposition avait semble-t-il éveillé en lui la flamme de la volonté.

Je vît son poing se lever et se crisper, son corps s'élancer vers moi tel une lance que l'on s'apprêtait à jeter, puis soudain, il se jeta sur moi. Son corps bondît pour ne plus toucher terre, et son poing se tendît à l'extrême, suivant une sorte d'arc de cercle qui ne trouva toutefois point le chemin de mon visage.

Étrangement, je me rappelais mon premier combat d'entraînement contre mon maître. Il devait bien s'amuser quand je l'attaquait lors de nos combats d'entraînements! Il fallait dire que la différence de forces faisait le reste. Le cosmos qui coulait dans mes veines et que je maîtrisait complétement démultipliait mes forces et mon sens de la perception, aussi, si je pût apprécier le mouvement de mon adversaire, je l'eût trouvé en tout cas extrêmement lent.

Mais peut-être que je comptais trop dessus justement. Après tout, l'ennemi qui me faisait face semblait être habitué aux combats au corps-à-corps, le cosmos, bien que le sentait enfoui en lui, ne s'était pas encore éveillé.

J'avais déjà affronté plusieurs recrues, parfois toutes en même temps, mais mon cosmos avait sans doute fait la différence. Cette fois-ci, si je voulais progresser, je devait repartir depuis le début, et faire abstraction de celui-ci.

« Tu bouge pas mal, fît-je en complimentant mon adversaire, mais je suis un Spectre. Nous sommes des guerriers habitués au Cosmos. Le Cosmos est une force inimaginable, bien plus que la simple force physique. Avec cette force, j'ai pu décomposer ton mouvement étape par étape, apprécier ta vitesse d'action et ta dextérité, puis éviter celle-ci. Je ne cherche pas à me vanter, non...au contraire. Je vais faire un effort et je vais tenter de ne pas utiliser mon cosmos contre toi. Ce serait presque de la triche dans ce type de combat. »

Puis je me mît en garde, et, rapidement, je fonçais sur mon adversaire. La nouvelle recrue para assez efficacement mes coups, ce qui me stupéfia, du moins pendant un court instant. Ses yeux suivaient mes coups sans les suivre. En fait, c'était comme s'il les connaissait par cœur.

« Tiens donc?, fît-je étonné, tu pratique la lutte Spartiate? J'en suis fort surpris, surtout que cette discipline de combat est des plus compliqué!J'ai mis 5 ans pour le perfectionner! Tant mieux, ca devrait mettre un peu de piment au combat! »

Je me mît alors en garde, invitant le guerrier à poursuivre le combat. Quelque chose me disait que ce petit entraînement serait très bénéfique...

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Lun 15 Aoû 2011 - 13:34

"Ma mère était spartiate, et elle m'a enseigné tout son savoir à ce sujet. Elle à fait de moi un monstre... Mais je lui en suis redevant sur ce point !"

J'asséna à mon adversaire un coup de jambe qu'il para du plat de sa main. Sans vouloir l'avouer, j'avais l'impression que mon tibia s'était brisé sous le coup d'un marteau. L'homme qui me faisait face, quant à lui, ne semblait pas partager ma douleur. Je secoua ma jambe endolori, et sans laisser la moindre pause à mon opposant, le roua de coups de poings précis. Il ne semblait pas avoir le moindre mal à les éviter, et je ne parvenais pas à toucher une seule partie de son corps. Lorsque je compris qu'il était vain de l'attaquer de cette manière, je donna une impulsion à mes jambes et recula d'un bond de trois mètres. Je suais de tout mon corps, et tentait de me ressaisir. Mon adversaire avait un léger sourire aux lèvres depuis le début du combat, qui commençait à m'irriter.

Je devais prendre le risque. Le seul moyen de lui montrer le fruit de mes entraînements, était de lui asséner le coup fatal, le coup précis. De toute évidence, à en juger de sa vitesse, il l'éviterais sans trop de difficultés. J'amenai doucement mes mains à des points opposés de mon corps, alignait les bras comme si je tenais une lance entre mes doigts. Je levais mon index et mon majeur pour former la pointe métallique et ainsi visualiser l'endroit exact ou j'allais frapper mon adversaire : le coeur. Sans laisser le moindre répits à l'homme, je me jetai sur lui, et de toute la force de mon bras droit, fondit sur son corps.

Pour la première fois, j'avais été paré. Non pas que je n'ai raté mon coup; mais que l'homme l'avais bloqué à l'aide de ses deux mains. J'avais senti mes deux doigts se briser sur le dos de sa main, et je n'avais réussi qu'à ouvrir une légère entaille sur le phalanges de mon adversaires. Quelques gouttes de mon sang et du sien tombèrent sur le sol de la salle, et lorsque je retirais délicatement mes doigts, j'eu l'impression qu'on me les arrachais.

Contenant mon incommensurable douleur, je recula de quelques pas, le visage en sueur, ma main droite baignée de sang.

Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Lun 15 Aoû 2011 - 15:36

« Impressionnant...très impressionnant »

La recrue qui me faisait face était un guerrier né, un adversaire dont la force physique était admirable, mais hélas trop peu face à un adversaire tel que moi. Il réussît pourtant à me surprendre lorsque, vif comme l'éclair, il tenta un coup qui devait sans doute s'avérer mortel, si je ne l'avais arrêté. Ses deux doigts se fichèrent dans la paume de ma main tel un pointe de lance, et si je n'avais usé de ma force pour parer le coup, il aurait transpercé le reste de ma main aussi facilement que du papyrus.

Auparavant, il avait tenté des enchaînements rapides qui m'avait agréablement surpris. Ses poings et ses jambes savait enchaîner les coups, mais il lui manquait la force, la vrai, celle du cosmos. Il l'apprendrait en temps et en heures, pour le moment, il devait peaufiner ses techniques et améliorer ce redoutable coup qu'il venait de réaliser.

Souriant, j'essuyais le sang qui coulait de ma paume et enflammait mon cosmos. Une flamme rougeâtre jaillît de ma main gauche sous les yeux éberlués de mon adversaire, et en serrant les dents, je coterisait la plaie.

« Ta mère t'a bien appris à te battre, en effet,fît-je en regardant la chair se refermait sous l'effet des flammes, quant au « monstre » qu'elle a ainsi éduqué, je peut dire qu'il a un bon quota de survie aux différentes guerres et missions auxquels le Sombre Monarque l'astreindra... »

Je regardais ensuite un pan du mur de la salle d'entraînement, cherchant des yeux les quelques armes attachés au murs. Je vît ainsi un bouclier avec, au-dessus, une lance, avec une pointe assez large pour entailler et assez fine pour transpercer sans faire de saleté. Une arme parfaite pour cette recrue...

« Reprend ton souffle, fît-je en prenant l'arme, je vais te montrer quelque chose... »

Je fermais ensuite les yeux, et ce afin de ressentir l'univers autour de moi...l'obscurité de la pièce, la rugosité du sol...le souffle saccadé de cette jeune recrue...et le feu...le feu bouillonnant dans ma poitrine...

Lorsque je rouvrît les yeux...mes rétines s'était enflammé, et de mon corps s'échappait des flammes rougeoyante. La lame de la lance ainsi que son manche se mîrent à vibrer, puis à rougir, et tout d'un coup, la lame émît un flash rougeâtre. J'avais réussi mon coup, semblait-il..

Satisfait, je tendît l'arme à ce guerrier qui me faisait face, en prenant soin de mettre la lame de mon côté, pour qu'il ne craigne pas une attaque quelconque.

« Je crois que je ne me suis pas présenté, mon ami. Je suis BladeRED, le Spectre de Feu, et le Lieutenant des Enfers accessoirement. Je suis le dernier survivant d'un peuple qui pouvait manipuler le feu grâce à leurs cosmos. Et cette arme que je te tend est un petit cadeau pour toi. Elle renferme désormais un feu ardent dans sa lame et dans son manche. Quiconque ne contrôle pas son cosmos se brûlera les mains en tentant de la porter. En revanche, si tu possède cette force en toi, alors tu pourra libérer son pouvoir... je voudrais revoir le coup que tu as fait avec ton index...mais avec cette lance...au fait, quel est ton nom, recrue? »

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Lun 15 Aoû 2011 - 15:58

J'attrapa la lance qu'il me tendait de ma main gauche, celle qui était encore intact. Le manche était brûlant comme une flamme tout juste éteinte, mais je pouvais ressentir en elle une puissance qui ne m'avait jamais été offert auparavant. Elle était légère et tout à fait adaptée à ma technique, si bien que je brûlait moi-même d'envie de l'essayer. Je calmais mes ardeurs, et le remercia d'un inclinement de tout le corps.

"Mon nom est Merandal, fils d'une mère spartiate et d'un père nomade. J'ai été vendu, maltraité, exploité, trahit par mon propre sang, transformé en animal, hissé jusqu'au panthéon d'Athènes... Et recueillit par Hadès. A jamais je lui en serait redevable et le servirait jusqu'à mon dernier souffle..."

Je marquais une pause dans mon discours, et fit tournoyer la lance entre l'index et le majeur de la main gauche. Je battais l'air et faisait passer le manche dans chacun de mes doigts avec l'habileté que m'avais enseigné mon maître-gladiateur. Lorsque j'eusse terminé mon petit tour de passe-passe, je repris d'une voix respectueuse :

"Je vois que la flamme que j'ai senti brûler en moi des années durant ne m'est pas unique, et que sur ces terres, tous les guerriers la possèdent ! J'aimerais en faire autant que vous avec ce pouvoir... Peut-être pourriez-vous m'en apprendre quelques rudiments ?"

Je m'inclinait une fois encore avec courtoisie.

Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Arlequin le Lun 15 Aoû 2011 - 18:44

Le tournoi des Enfers battait son plein. Spectres et Spectresses croisant le fer pour désigner ceux qui parmi l’Armée de Sa Majesté auraient l’honneur de revêtir l’un de Ses Surplis.
C’est dans cette ambiance de défi perpétuel que l’Arlequin, non peu fier de ses multiples victoires, profita d’un court temps de répit pour vaquer dans les méandres du Nekyomanteion. Il s’agissait là d’un de ses hobbies favoris depuis sa nomination en tant que Spectres : parier sur la Mort et ses tromperies. Il en voyait de toute sorte ; de ces soldats enivrés cherchant à s’afficher bêtement devant des femmes dénuées de fidélité ; de ces gradés qui se vantaient de leurs réussite désormais passée ou encore de ces alcooliques aux rêves usés.

Mais en cette journée, le Parieur ne perdit pas sa matinée en observation futile dans les ruelles de la Cité. Ses Sens l’avaient en effet guidé vers la salle d’entrainement, lieu mainte fois fréquenté lors de son enrôlement en tant que soldat. Il s’agissait d’un lieu de souffrance tant que d’apprentissage, un lieu où la sueur, l’épuisement, le désespoir et la réjouissance se mêlaient pour former un cocktail détonnant.
La salle était étrangement paisible, seuls quelques cris rauques s’échappaient d’ici et de là, accompagnés de faibles effluves d’énergie cosmique. Intrigué par la raison qui aurait pu pousser un guerrier du Noir Empereur à une telle débauche inutile d’énergie, l’Arlequin décida de s’approcher du combat en question, discrètement, camouflé par la pénombre ambiante. C’est ainsi qu’il put mettre un visage sur les deux forces en présence : le prétendu lieutenant, déjà entraperçu lors d’une enquête des plus alléchante, puis un étranger. Sans se manifester, il s’assit soigneusement sur le sol froid puis sorti ses Dés. Il chantonna d’un air enjoué en fixant les deux protagonistes :


« Petits petits…. Lequel de vous deux surprendra l’autre ? Seuls mes Dés peuvent vous le dévoiler… »

Sans plus attendre, le Parieur Fou lança ses deux acolytes. Ceux-ci virevoltèrent puis finir par achever leur course aux pieds de l’Arlequin. D’un air résigné, se dernier souffla :

« Sans surprise… J’suis déçu… Vous auriez pu m’surprendre… Il n’en est rien. Sacré Destiné... »

Le Spectre se releva promptement. Il jeta un dernier regard vers les deux autres, les jaugeant brièvement tour à tour. Finalement, il fit volt face, regagnant sa demeure dans l’attente d’une finale qui s’annonçait prometteuse. La Bouffon de Sa Majesté avait été diverti, quelle ironie.

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Mar 16 Aoû 2011 - 13:50

Je vois que la flamme que j'ai senti brûler en moi des années durant ne m'est pas unique, et que sur ces terres, tous les guerriers la possèdent ! J'aimerais en faire autant que vous avec ce pouvoir... Peut-être pourriez-vous m'en apprendre quelques rudiments ?"

La proposition de cette recrue qui s'appelait Merandal me surprît quelque peu. Moi? Maître? Jusqu'à présent, je n'avait été qu'un disciple! Mais la roue tourne comme on dit, et je savait que mon maître m'encouragerait à prendre sous mon aile un disciple, et Merandal semblait être tout choisi!

Un bon guerrier, excellent au corps-à-corps, avec une bonne maîtrise de la lance visiblement! Il n'y avait guère que ce parieur fou, ce bouffon d'Arlequin pour perturber un tant sois peu mes pensées avec ses Dés, qu'il disait manipulé par le Destin.

Je le regardait ainsi, de loin, jetant ses dés avant de repartir comme si de rien n'était.

« Que t'ont dit tes Dés, Arlequin?, pensait-je en le voyant partir »

Puis je regardait de nouveau Merandal, qui s'inclinait courtoisement devant moi. Cela aurait pu être flatteur, mais ce n'était pas avec des courbettes que l'on se faisait respecter ici!

« Ne t'incline pas davantage, fît-je en l'invitant à se redresser, ici aucun Spectre ne s'incline devant un autre. On ne s'agenouille ici que devant les Oracles, le Général des Enfers, et Hadès bien sûr... Quant au saltimbanque qui s'est immiscé dans cet pièce, il est plus vicieux qu'il n'en a l'air, crois-moi...Ainsi tu as été vendu par ta mère? Et si je comprend bien, tu as été vendu en tant que gladiateur à Athènes? Cela explique tes talents de combattants...quant à la flamme que tu possède, je veut bien t'aider à la faire brûler comme jamais, et à la transformer en incendie qui consumera les ennemis de notre Dieu! Oui...je vais prévenir l'instructeur Ptoléme que tu ne sera pas formé par lui...mais par moi! Merandal, tu possède un potentiel qui m'intéresse. Si tu peut maîtriser ton cosmos, alors peut-être qu'Hadès te fera don du feu de Decharön! »

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Mar 16 Aoû 2011 - 22:35

Lorsque mon interlocuteur eu achevé son dernier mot, je me relevais et plongea mon regard dans le sien. C'était un exercice très complexe de ne pas détourner les yeux face à tant de dureté et de profondeur, mais je devais montrer qu'il n'y avait en moi aucune faiblesses. Je tenais ma lance fermement entre les cinq doigts de ma main gauche, sentant sa chaleur me lécher la paume.

"Je te remercie d'avoir répondu à mon appel. Je serais me montrer digne d'être ton disciple, et même si je ne suis pas un érudit en matière de cosmos et que je connais peu de choses sur Hadès et ses compatriotes, j'ai été élevé avec dureté et persévérance. Je n'ai jamais connu la crainte, du moins, celle qui tord les boyaux et empêche toute actions physique. Je n'ai jamais rien abandonné, je suis toujours allé jusqu'au au bout de mon devoir, même lorsque j'ai du quitter à jamais le camp nomade pour être traité comme un esclave. Je n'ai pas peur de la mort et lorsqu'elle sera face à moi, je lui ferais tâter la pointe de ma lance. Toute la souffrance que j'ai enduré et porté sur mes épaules à fait de moi ce que je suis aujourd'hui, et fera de moi l'homme que je serais demain. Je n'ai d'autre but que de servir celui qui m'a libéré des chaines de l'esclavage, et m'a permis d'avoir l'espoir de trouver ma vengeance. Apprend moi à le servir comme il se doit, et j'irais détruire les fondations ennemies au péril de ma vie."

Je posais ma lance sur le sol et allait chercher une torche enflammée qui brillait dans la salle. Je plongeais mes doigts meurtris dans les flammes rougeoyantes, en prenant soin de ne laisser aucun signe extérieure de l'atroce souffrance qui me dévorait. Lorsque la plaie fut entièrement cotérisée, je la brandit vers mon maître.

"De cette plaie, de cette brûlure, de cette souffrance que nous avons partagé, je jure te rester fidèle à toi et à tous mes frères serviteurs d'Hadès, et de ne jamais vous trahir même sous la torture et face à la mort."

Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par BladeRED le Jeu 18 Aoû 2011 - 11:45

Les paroles de Merandal me réchauffèrent le cœur, tout comme le geste pieux qu'il avait effectué avec sa main blessé. Cette recrue prometteuse deviendrait sans doute un guerrier redoutable une fois l'entraînement adéquat reçu, et je me sentais fier d'en être le principal instigateur.

« Tu ne connais peut-être pas encore très bien le Dieu Hadès, mais ton dévouement est exemplaire, Merandal. Seulement il te faudra plus que du dévouement pour devenir Spectre! Le courage, l'obstination, la fierté, l'honneur, la foi, l'amour de son Dieu...tout ceci fera de toi un grand guerrier des Enfers! Mais avant cela, il va falloir que nous nous entraînions toi et moi! »
Je cherchais alors mes deux sabres que j'avais posé quelque part dans la pièce, et les prît en les levant avec mes jambes avant de les rattraper avec mes deux mains. Je les fît tournoyer tout autour de moi, augmentant leur vitesse jusqu'à créer un puissant souffle d'air frais.

Lorsque j'eût fini mon petit manège, j'étais déjà en garde, prêt à m'entraîner de nouveau avec mon nouveau disciple.

« Le soleil est loin d'être à son zénith, mon ami. Nous avons encore de très nombreuses heures avant d'entamer un bon repas. J'en profiterai pour te présenter à celui qui m'a formé, l'Étoile Terrestre du Rongement, Lord Nergal du Rat! Mais avant, mon jeune ami, tu va devoir me montrer ce que ta lance est capable de faire contre mes sabres! »

[HRP ON] Voilà, c'est tout bon pour moi. Je te laisse conclure ce RP, mon cher disciple:)[HRP OFF]

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Merandal le Ven 19 Aoû 2011 - 21:35

A ces paroles, Merandal esquissa un sourire et brandit sa lance chaude traversée par le cosmos de son maître, et se mit à son tour en garde.

"Je ne vois aucun inconvénient à vous montrer ce que je peux faire avec une lance, et même si votre niveau est bien supérieur au mien en tout point, je vous conseillerais tout de même de ne pas prendre mes coups à la légère, certain pourraient s'avérer plus dangereux que vous ne l'auriez cru !"

Aussitôt, il se jeta sur son adversaire et lui adressa son habituel coup précis et net, sans y concentrer la totalité de ses capacités. Ce dernier semblait avoir compris le geste, et l'évita sans difficultés. En effet, ce point était la véritable faiblesse de sa technique : comme tous ses précédents adversaires avaient succombé à ce coup, aucun n'avaient eu la chance de pouvoir l'analyser pour s'en protéger ; il ne pouvait donc l'utiliser qu'une seule et unique fois durant le combat. Bien que ce fut un sacré désavantage, Merandal maîtrisait bien cette arme et réussi à tracer une très légère égratinure sur l'épaule de son maître, bien que ce ne fut que peux de choses face aux énormes hématomes qui gonflait son corps à chaque coup qu'il recevait. Cette douleur éveilla chez Merandal une fougue impressionnante, et il fit bientôt naître en lui ce qui pourrait peut-être un jour ressembler à du cosmos...

[HRP] Message bien reçu, ce RP est clos ! [HRP]

Merandal
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 30
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une recrue, un Lieutenant...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum