Sans se faire prendre?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sans se faire prendre?

Message par BladeRED le Dim 30 Oct 2011 - 11:23



« ELLE EST LA!!!! »

Un cri de garde parmi tant d'autres. Elya, la marchande de fruits et légumes du Nekyochoro, en était habitué. Elle était en effet installé, sur le marché, à côté de ce vieux grigou d'Amphoros, marchand de breloques en tout genre qui attisait la convoitise des quelques sans-le sou de la ville, qui venait souvent lui dérober ses marchandises pour essayer d'acheter un peu de nourriture.



Elya, elle, se faisait régulièrement chaparder quelques pommes juteuses, mais elle n'en avait cure. Il fallait bien nourrir ses petits qui traînaient un peu partout dans la cité! Des orphelins pour la plupart, des pauvres aidant leurs mères veuves pour les quelques autres.



Ainsi, lorsqu'une jeune fille, sans doute en âge de se marier, mais couvertes de guêtres hormis pour la cape courte et fine qui lui masquait le visage, se dirigea en courant vers elle, elle n'hésita pas à la héler en lui faisant de grands signes.

« Hey! Ma jolie! Viens par ici, ils te trouveront pas dans ma réserve! »

L'ayant entendu, la jeune fille fît un brusque roulé-boulé pour se retourner face au garde qui la poursuivait. Là, sous les yeux de la brave marchande, la jeune fille lui fît un croche-patte avant de lui asséner un coup de pied prodigieux qui envoya valser le garde contre le mur de la petite ruelle adjacente.

Étonnée, la marchande ne dît mot lorsque la jeune fille avança vers elle et se réfugia dans la tente qui devait être l'arrière-boutique de la marchande. Elya la suivît aussitôt, attendant que la patrouille de garde disparaisse pour s'adresser à cette mystérieuse demoiselle.

« Hé bée! Par Hadès tu sait te défendre! Ha! Ça leur apprendra à déserter le marché pendant le Tournoi des Enfers! Ils m'ont fait perdre la moitié de ma clientèle, mais Aronis, lui, s'est empli les poches! D'où viens-tu, jeune fille, pour avoir de pareils atouts? »

Mais pour toute réponse, Elya ne vît qu'une lame brillante sortir de la cape de la voleuse. Sa gorge transpercée, son propre sang se répandant sur le sol, la marchande s'effondra, à l'agonie. La dernière chose qu'elle vît fût la capuche de la voleuse, tandis qu'une voix douce mais sournoise s'en échappa.

« Adieu, idiote! Ta mort me servira amplement.. »

QUELQUES HEURES PLUS TARD

Le garde s'approcha du cadavre de la marchande sans y toucher, conformément aux ordres du Capitaine Eraste dans ce type de cas. Néanmoins, la dague qui était fiché dans le sol attira son attention, et c'est avec attention qu'il étudia l'arme du meurtre.

« Tu as trouvé quelque chose, Dédos?

Je crois bien, Capitaine, regardez. »

Prudemment, le garde tendît la lame au Capitaine de la Garde du Nekyochoro, un homme athlétique d'une trentaine d'années dont le regard d'acier et le visage crispé indiquait que c'était tout sauf une bonne journée pour lui.



Eraste étudia la lame un moment, perdu dans ses pensées, bien que ses dents se serrèrent en même temps que ses poings, signe avant-coureur pour ses hommes d'une colère digne de la furie du Dieu des Dieu.

Il était vrai qu'aujourd'hui les problèmes s'enchaînaient. D'abord, une congrégation des plus importants marchands du Nekyochoro et d'ailleurs étaient venus se plaindre du vol de reliques destinés au Temple d'Hadès, avec le meurtre systématique des eunuques, esclaves et autres mercenaires censés garder les précieux trésors durant le tournoi des Enfers, et maintenant le meurtre d'une marchande de fruits et légumes! Aucun point commun à priori, hormis, bien sûr, la dague qui était délibérément laissé à chaque fois à l'endroit du crime.

« Dédos, fît brutalement le Capitaine des Gardes en faisant sursauter le soldat, cherche tous les Spectres que tu trouvera, et dit-leur de se rendre sur-le-champ devant la caserne. Tu as une heure pour les trouver. Reviens à la caserne dans les temps, sinon tu sera nourri au pain sec et à l'eau pendant tout un mois. Compris? »

Le garde ne répondît même pas. Il était déjà parti en quête de Spectres d'Hadès. Dédos était l'un des gardes les plus rapides du Nekyochoro, surtout sous la menace de son Capitaine. D'un signe de tête, Eraste demanda aux autres gardes présent de couvrir le cadavre, et, admirant la lame, il la couvrît dans un morceau de tissu, avant de se rendre à la caserne, ses yeux suffisant amplement à éloigner les quelques curieux venus voir les restes mortelles de la marchande...

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Rentaï le Mar 1 Nov 2011 - 12:29

Ne me doutant de rien, j'avais quitté la salle d'entraînement, non satisfait du résultat. Certes, mon niveau se rapprochait doucement de celui qui avait été le mien il n'y a pas si longtemps et j'avais remporté plusieurs victoires significatives, mais pour redevenir fort, la méditation était importante, elle-aussi. C'est ainsi que je me dirigeai vers la forêt, le lieu où je passais autrefois le plus clair de mon temps.
J'avais acquis une nouvelle technique mais il y en avait une autre que je voulais réessayer:

La griffe du loup

*Mmh, à peine trois fines griffes, il y a du travail...*

J'avançai un peu plus loin dans la forêt et retrouvai un rocher qui m'était familier. Une fois dans le bonne position, je respirai à pleins poumons et n'eus plus conscience que de la nature qui m'entourait. Je fis ensuite monter mon cosmos. Cela prit plus de temps que dans mes souvenirs mais quelques animaux apparurent, bien moins nombreux qu'auparavant mais leur présence était un signe positif. D'autres encore s'approchèrent sans bruit et se postèrent autour de moi. Mon cosmos avait atteint sa limite; j'écoutais le silence et j'apprenais...

Des heures avaient passé lorsqu'un bruit perturba ma méditation, à quelques dizaines de mètres. Apparemment, un homme traversait la forêt en courant. Après quelques secondes, il fut en vue. C'était l'un des nôtres et il avait l'air aussi pressé que soucieux. Je sortis des broussailles derrière lui et le hélai. Il devait bien y avoir une raison à cette course effrénée.

Rentaï
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 2257
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Mer 2 Nov 2011 - 20:31

Arrow Village de Nekyochorio ("une âme à retrouver")

Vachaldo et moi arrivions au lieu indiqué par le garde, au pas de course.
Je n'avais aucun souvenir lié à ce lieu et le silence pesant de mon ami ne m'aidait pas à y voir plus clair... Je n'avais pas le choix, je devais prendre les devants et agir pour nous deux.


Hé ooooh!!! Y'a quelqu'uuuuuun ?
Hurlais je à plein poumons entre mes mains réunies en un porte voix artisanal.

Silence...
Mon regard glissa vers Vachaldo, au cas où une réaction, un geste, m'aiderait à comprendre.
Ne sachant que faire, je haussais les épaules et prît place sur un rocher, attendant âme qui vive... Tout en surveillant mon ami visiblement perturbé...

Je n'étais pas du genre à le brusquer. J'attendrais qu'il désire enfin me parler s'il en ressentait l'envie.
Tout ce que je pouvais faire c'était le garder auprès de moi en attendant.

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par BladeRED le Sam 5 Nov 2011 - 17:53



« Enfin...je commençais à m'impatienter »

Le capitaine des Gardes était arrivé depuis une rue adjacente, juste derrière Maya et le Spectre du Gremlin. Cette homme d'une trentaine d'années, barbu et autoritaire, ne salua même pas les guerriers du Sombre Monarque.

A vrai dire, Eraste ne les craignait point. Ce guerrier était, il l'avait montré, aussi fort qu'un Spectre d'Hadès, mais ses capacités insoupçonnés était peu connu de ceux qui avait eu le malheur de s'opposer à lui.

Les gardes qui était « censé » le protéger, ne le rejoignirent que quelques secondes plus tard, à moitié essoufflé, plantant lourdement leurs lances dans le sol pour se tenir debout.

« Du nerf, soldats! Du nerf! Allez me chercher vos armures de plomb et continuez la patrouille sans moi, j'ai affaire avec les Spectres...du moins quand il seront plus nombreux... »



Pendant ce temps, le messager Dédos courait jusqu'à la salle d'entraînement, aprés un sprint haletant jusqu'au Nekyomanteion. Dédos avait à peine une quinzaine d'années, et cela se voyait sur son visage encore juvénile. Le jeune homme avait été engagé dans la garde du Nekyomanteion après que celui-ci est réussit à fuir un brigand et à l'amener jusque sur le glaive du Capitaine Eraste.

Car Dédos était une flèche, et certains disait qu'il pouvait courir aussi vite qu'un cheval au galop. Il est vrai qu'il ne mît guère de temps à rejoindre le domaine sacré du Sombre Monarque et à rejoindre la salle d'entraînement, où il se précipita vers les gardes qui surveillait l'entrée.

« Y'A T-IL DES SPECTRES ICI????? », hurla-t-il à un garde stoïque, qui, pour toute réponse, lui indiqua un jeune homme s'entraînant ardemment, un certain Ladislas, élément prometteur des guerriers du Sombre Monarque.

Dédos entra alors dans la salle et délivra son message aussi vite qu'il l'avait fait avec le Spectre Vachaldo et son étrange compagne, puis il sortît et fonça à toute allure vers le temple, mais là, un garde lui attrapa l'épaule.

« Un autre est allé vers la forêt » fît-il d'une voix rauque.

Étant souvent allé braconner dans la forêt en question ( mais il ne l'avait bien sûr jamais dit et priait chaque jour pour qu'Hadès n'en tienne pas rigueur lorsqu'il serait de l'autre côté du Styx), il courût à toute allure vers celle-ci.

Mais après plus d'une demi-heure de course, le jeune messager commença à fatiguer, et c'est en marchant et en se tenant les côtes que Dédos trouva Rentai, un autre Spectre, qui, cette fois-ci, se révélait être un amnésique qui tentait de récupérer ses capacités d'antan, et qui visiblement était en pleine exercice, des arbres mutilés ou tranchés nets tout autour de lui.

Dédos n'osa lui demander si le Spectre en était la cause..en fait, il ne lui demanda rien du tout pendant une longue minute, le temps qu'il reprenne son souffle. Puis Dédos répéta les ordres que lui avait transmis son Capitaine, insistant sur certains mots:

" Noble Spectre, un MEURTRE et plusieurs VOLS ont été commis au Nekyochoro, et le Capitaine Eraste a réquisitionné tout les Spectres présent dans la cité et ses environs, devant la caserne des gardes...je vous en prie...allez...allez-y...pfiou! "

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Sam 5 Nov 2011 - 18:12

Mon regard était fixé sur Vachaldo... Lorsque je "perçus" une entité approcher. C'était un phénomène étrange... Peu à peu je redécouvrais des réflexes, des habitudes, qui n'étaient plus miennes...

Je savais qu'il était derrière moi bien avant qu'il ne se mette à parler mais mon regard resta fixé sur Vachaldo tout de même et je ne fis aucun geste à l'encontre du capitaine.

Seuls quelques mots, au ton très sec, finirent par franchir la barrière de mes lèvres.


Le respect voudrait que vous vous présentiez face à moi et non dans mon dos comme un lâche...

Le ton que j'employais me surprenait moi même mais je ne fis paraître aucune émotion sur mon visage et je ne bougeais pas d'un cil. Comment le capitaine réagirait il ?

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par BladeRED le Sam 5 Nov 2011 - 18:32



Le ton supérieur de la Spectresse fît reculer les gardes derrière le Capitaine. Ceux-ci craignaient de voir Eraste rentrait dans un de ses légendaires courroux, mais au lieu de sa, le Capitaine s'avança d'un geste assuré, et passa devant la jeune femme, sans même la remarquer.

« Un lâche? Surprendre un ennemi fait partie des arts de la guerre, Spectresse, et crois-moi, si je l'avait voulu, tu aurait pu mourir milles fois...mais je ne vous ai pas convoqués ici pour vous faire de leçons,et ton nom m'importe ton peu. Retiens seulement que je suis le Capitaine des Gardes du Nekyochoro, Eraste, et que tu ferait mieux de faire comme l'Étoile de la Méchanceté et rester silencieuse jusqu'à ce que mon messager revienne avec d'autres Spectres, car l'affaire qui vous concerne est extrêmement importante. »

Puis le Capitaine planta sa lance dans le sol, et fusilla ses soldats du regard. Les deux hommes partirent immédiatement, laissant le Capitaine en petit comité, au milieu des rues du Nekyochoro...

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Sam 5 Nov 2011 - 18:46

Il avait un sacré toupet quand même cet énergumène!
je sentais la colère monter en moi... Et comme je ne voulais pas qu'elle m'aveugle et encore moins me fatiguer avec lui, je me relevais et grimpais habilement dans un arbre non loin de là, regardant au loin ce qu'il pouvait se passer, tout en m'assurant que Vachaldo allait bien en contrebas.

Ce capitaine ne m'inspirait rien de bon... Rien du tout...
Et je bataillais en mon for intérieur pour ne pas lui sortir une réplique cinglante qui, semblait il, faisait parti de mes anciennes habitudes.

Un large sourire éclaira mon visage car, pour m'occuper, j'imaginais ce que je pourrais lui infliger comme blessures et tortures diverses... Et c'était des plus amusants!
Une occupation saine en soi, puisqu'il ne craignait rien tant que cela restait dans mon esprit tordu...

J'allongeais alors mes jambes sur la grosse branche où j'avais pris place et croisais les bras. Mais qu'est ce que je faisais là ? A écouter le garde je pensais que ce capitaine de pacotille avait besoin d'aide... Mais traite t'on ses potentiels alliés ainsi ? Aussi loin que je me souviennes, on ne m'avait jamais autant manqué de respect...

D'un saut je descendais alors de cette branche et le fixa du regard. Si seulement mes yeux étaient une arme...

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Rentaï le Dim 6 Nov 2011 - 0:57

Le pauvre homme, essoufflé, s'avéra être un messager. Il m'informa tout de suite de la demande d'aide du capitaine Eraste. Je ne l'avais jamais rencontré mais j'avais déjà entendu des échos sur sa personnalité: un homme autoritaire, un caractère fort, du genre que je n'apprécie pas. Néanmoins, il semblait être efficace, ce qui était le plus important.

*Des vols et des meurtres à Nekyochorio... Si le capitaine demande l'aide des spectres, c'est qu'on n'a pas affaire à n'importe qui.*

Je laissai là le jeune messager et me mis à courir à mon tour. Avant peu, j'avais rejoint la cité. Moins à l'aise que dans la nature, je repérai pourtant rapidement le capitaine de la garde.
L'ambiance semblait déjà orageuse; deux autres spectres étaient déjà présents: Vachaldo, un grand guerrier qui avait été général de nos armées et Maya, que j'avais déjà rencontrée, même si je ne la connaissais pas bien. Ses yeux semblaient lancer des éclairs et je choisis de porter mon regard sur quelqu'un d'autre.
Arrivé devant le capitaine, qui était facile à reconnaître, je me présentai avec ma concision habituelle:

"Salutations, je me nomme Rentaï. Votre messager m'a transmis votre demande d'aide et m'a brièvement informé de la situation; je suis venu prêter main forte."

Rentaï
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 2257
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Lun 7 Nov 2011 - 11:18

j'étais enfin de retour "chez moi" il y avait pas mal de foule mais ce n'était pas une foule ordinaire. Ce n'était pas comme d'habitude, généralement il y avait toujours du bruit autour des échoppes et des gens qui s'attroupaient en plein milieu de la voie. Là les gens se regardait tous d'un air apeuré, personne n'osait parler à voix haute, tout n'était que murmure avec son voisin le plus proche.
Je m'approchais de différents groupes mais chacun reculait à ma venu comme si je n'étais pas le bienvenu. Les seules réponses auxquelles j'avais droit été un regard en biais vers le voisin puis ensuite le groupe se dispersait.
Je continuais d'avancer dans cette ambiance pesante quand je vis au coin d'une ruelle deux sur chaque coté de la voie.

"- Bonjour que se passe t il ici ? Je suis un spectre de notre seigneur mais personne ose me répondre.

le garde n'avait pas oscillé d'un poil, es ce que lui aussi n'avait pas le droit de parler ou alors allait il enfin daigner me répondre.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Lun 7 Nov 2011 - 15:23

Le silence pesant venait d'être troublé par l'arrivée d'un jeune homme. Le connaissais je par le passé ou non ?
Bref œillade vers Vachaldo mais aucune réaction... J'étais un peu perdue à cet instant précis, et j'en avais un peu assez de faire du "sur place"...

Aussi, je saisis l'occasion qui m'était plus ou moins donnée de me dégourdir un peu les jambes.
En plus, ça me permettrait de tester quelque chose : jusqu'où pourrai je garder un "lien" avec mon ami Vachaldo ? A partir de quelle distance ne le sentirais je plus ? Ca pouvait être primordial dans sa sécurité, et par la même occasion, la mienne aussi.

Tranquillement, je m'aventurais alors dans les ruelles sans un mot, dévisageant les badauds et passants sans aucune gêne ni honte, presque hautaine.
Je découvrais cet aspect de ma personnalité avec un peu d'effroi. Etais je toujours aussi glaciale ?

Pour une raison inconnue, je me retournais un instant en marchant, comme si je voulais "voir" la direction où se trouvait mon "protégé" même si, physiquement, cela faisait un petit moment que je ne pouvais plus le voir! Réflexe purement humain sans doute...

Mais voilà que je percutais quelque chose de plein fouet. Quoi donc ?!
Vive comme l'éclair, je me retournais d'un bond et fis face à un autre jeune homme, encore! N'y avait il que des hommes dans le coin ou quoi ?
Les deux gardes bougèrent alors. mais au lieu de chercher à nous séparer, ils reculaient, comme si cette "rencontre" les effrayait. Avais je loupé un épisode ? Je n'étais même pas du tout agressive à cet instant précis!

Mon regard restait fixé sur le jeune homme mais aucun son ne franchissait mes lèvres. Qu'aurais je pu lui dire ? "Désolée" peut être ? Et puis quoi encore, il n'avait qu'à pas être au milieu de la route! ( Mr.Red )


[hrp : Welcome Godi! Mr. Green ]

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Lun 7 Nov 2011 - 18:21

j'avais enfin trouvé quelqu'un qui voulait bien répondre à mes interrogations mais si je n'avais pas dit que j'étais un spectre de sa majesté je ne pense pas que j'aurais eu droit à quelque information que se soit. Tandis que je discutais avec le garde à propos du meurtre quelqu'un vint me percuter de plein fouet. Toujours avec mes vieux réflexes je me retournais vers la personne avec mes mains sur mes armes au cas ou il fallait agir vite. Je relâchais un temps soit peu mon attention quand je vis que c'était une femme mais d'un rapide coup d’œil je vis qu'elle portait quand même une armure. je retirais mes mains de la garde de mes rapières mais je restais attentif au moindre geste brusque, que se soit une femme ou un homme il faut toujours se méfier de quelqu'un qui porte une armure. je fixais donc cette dernière puis j'entamais le dialogue:

"- bonjour guerrière quelle drôle de manière d'engager une conversation ainsi. Dois je garder mon attention sur le moindre signe hostile ? Comme je vois que ces gardes sont plus ou moins effrayaient. Je suis un spectre de notre majesté et je suis ici pour rejoindre des frères d'armes que je n'ai pas vue depuis bien longtemps mais on dirait bien que je vais devoir attendre un peu avant de les revoir car il y a une affaire plus urgente.

Arlequin avait pris les devant à la sortie de la grotte, je devais le rejoindre pour lui montrer que j'étais toujours digne de servir notre seigneur et en m’intéressant à ce cas je pensais que sa serait une bonne initiative. Le bouffon attendra un petit peu le temps que je puisse voir ce qu'il se passe en ces lieux

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Lun 7 Nov 2011 - 20:31

Tandis que je l'écoutais, je penchais un peu la tête sur le côté, analysant sa manière de se tenir en même temps que sa façon de parler.
J'avais bien remarqué qu'il était prêt à se battre le cas échéant... Sauf que je n'avais aucune arme en ma possession! D'ailleurs savais je en tenir une ? Je ne savais même pas...

Un léger silence plana... Que devais je lui répondre ?


Il est bien dommage que vous trouviez ma manière un peu "drôle" car je sais où se trouvent vos compagnons... J'aurais pu vous y mener mais, après tout, qu'est ce qui me dit que vous êtes bien ce que vous prétendez être ?


Je continuais de le jauger tout en me déplaçant autour de lui comme un félin avec sa proie.
Je ne faisais que laisser parler mon instinct mais je ne savais pas du tout où ça me mènerait... L'important était de faire croire à cette apparence d'assurance dur comme fer.

Tandis que je continuais de tourner autour de lui, je fouillais dans les souvenirs que Vachaldo avait réussi à éveiller en moi... Mais nulle trace de cet homme là...

Vachaldo! Il était encore là bas! Je me concentrais un instant... Je sentais toujours sa présence, c'était bon... Ouf!

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Lun 7 Nov 2011 - 22:18

Si je m’étais juste contenté de l'observer à distance, elle ne se privait pas de me tourner autour. Elle paraissait hautaine et surtout comme quelqu'un qui ne se laisse pas faire. Je ne savais pas comment la convaincre quoi que, je soulevais ma cape qui me cachait le haut du corps :

"-si tu es dans nos rangs depuis quelques temps tu devrais peu être reconnaitre ce blason, celui de l'eridan. Une des 6 légions de notre armée divine.

j’espérais que ceci allait lui suffire car je ne savais vraiment pas comment faire pour la persuader de ce que j'étais. Elle avait l'air d’être tenace, une qualité que j'appréciais énormément chez un combattant. Son cosmos n'émanait aucune violence ni peur ni crainte. J'avais rencontré encore une personne qui attiré mon attention. Je la sentais distraite:

"-quelque chose ne vas pas ? tu as relâché ton attention un instant, aurais tu senti un truc de mauvais ?

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Lun 7 Nov 2011 - 22:45

Bien vite je refixais de nouveau toute mon attention sur lui.

Je suis toujours suffisamment concentrée sur toi, n'aies aucun doute là dessus...

Mon regard était des plus glacials... Je regardais alors le blason avec attention...
Les secondes s'écoulèrent dans le silence le plus totale tandis que mes yeux analysaient ces armoiries.
Quelques flashes me revenaient alors en mémoire, de manière si violenté que, d'un geste brusque, je posais la main sur ma tempe, retenant la douleur de toutes mes forces.

L'Eridan, le Cocyte... Et le Styx... Tout cela me paraissait à présent si familier!
Et puis un souvenir flou... Et pour finir le noir total.
La douleur devenait insoutenable, j'étais obligée de poser genou à terre un instant, nettoyant le sang qui perlait de mes narines, avant de reprendre une posture plus adéquate devant l'inconnu.


Dis moi... Puis je connaître ton nom ? Il ne me semble pas que tu te sois présenté...


Ou alors ma mémoire me jouait des tours.
J'essayais en fait surtout de lui faire oublier ce passage de faiblesse aussi bref que brutal...

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par BladeRED le Mar 8 Nov 2011 - 10:10



Pendant des minutes qui semblèrent des heures, le Capitaine Eraste resta silencieux, laissant venir jusqu'à 5 Spectres, ce qui sembla le satisfaire. Dédos, son messager, revînt un court instant après, alors que deux d'entre eux n'avait eu rien de mieux à faire que de se lancer dans une conversation aussi ennuyeuse que dépassé.

« Je....J'ai..., commença le messager tout essoufflé, non sans lorgner des yeux un des Spectres, qu'il ne devait pas dû rencontrer.

Je sais, coupa le Capitaine, rentre te reposer dans la caserne soldat, tu aura droit à une double ration de nourriture...et profite-en pour m'apporter les indices... »

A peine le mot « indice » fût-il prononcé que la plupart des Spectres avait tout d'un coup porté leur attention sur lui, hormis les deux bavardeurs, que le Capitaine rappela gentiment à l'ordre:

« Oui vous vous êtes déjà vu, et oui l'Eridan n'existe plus! Laissez le passé de côté et concentrez-vous donc sur ce que je vais vous dire, car cette affaire est de la plus haute importance »

Dédos revînt bientôt avec, dans sa main, un étrange paquet en tissu. Eraste l'ouvrît sans ménagement, et y prît 5 dagues qu'il lança aux pieds de chaque Spectre présent. On pouvait voir sur chacune d'entre elle la même forme et la même matière de fabrication: du bronze. Néanmoins, sur le pommeau de chaque dague était représenté des parties d'un animal. On pouvait ainsi y voir une tête ressemblant à celle d'un loup, des pattes avant, des pattes arrières, une queue, et ce qui devait être le buste de l'animal, des ouvrages fins que les forgerons trouverait réussi en somme.

« Ces dagues ont été trouvés hier soir et ce matin planté dans la gorge de gardiens. Ces gardiens étaient en fait des mercenaires embauchés par les marchands pour leurs protections, mais pour certains d'entre eux, c'était plus que cela. Le Tournoi des Enfers a attiré un grand nombre de visiteurs et de marchands, parmi lesquels on trouvait les plus gros du monde méditerranéen. Or, certains d'entre eux n'était pas venu pour le tournoi, mais bien pour faire affaire...avec les Oracles. »

Eraste s'arrêta un instant pour que tous saisissent bien ce qui s'était passé, puis reprît:

« Ces marchands avait avec eux des reliques qui était plus ou moins liés au Sombre Monarque. Des reliques qui aurait des pouvoirs prodigieux, mais nous n'avons eu guère le temps de le vérifier...et à vrai dire, je n'en ai cure. Cependant, une marchande de fruits du Nekyochoro a été tué ce matin, et sa je ne le tolère pas. Qui plus est, on a retrouvé des morçeaux de parchemins, qui, apparemment, vous invite à retrouver ces scélérats. »

Eraste fît alors signe à Dédos de donner les morçeaux de parchemins aux Spectres, ce que le messager fît avant que le Capitaine ne lui donne définitivement congé. Le Capitaine lui-même avait, par ailleurs, encore un parchemin qu'il lût avant même que les Spectres ne puissent analyser leurs « cadeaux ».

« Spectres d'Hadès! Nous, Voleuses et servantes de notre maître, nous vous avons volé vos précieuses reliques! Nous ressentons leurs pouvoirs, mais nous sommes prêts à les revendre au plus offrant. Retrouvez nous avant que le soleil ne se soit couché 7 fois, et nous vous rendrons vos biens, non sans que vous n'ayez payé tribut de votre sang! »

Eraste tordît alors le parchemin de fureur, mais il contînt sa rage en marmonnant:

« Des criminels qui invite l'élite de l'armée du Sombre Monarque et humilie ses humbles soldats, quels bande de ******!!!! »

Puis le capitaine souffla un court instant avant de reprendre sur un ton plus agressif:

« Chaque message contient deux phrases. C'est une sorte de devinette auquel je n'ai pas eu le loisir et l'envie de résoudre. Mes compétences s'arrête là. A vous de jouer pour la suite, Spectres, mais retrouvez-moi ces reliques, vrai ou fausses, ainsi que les têtes de ces criminels. Les marchands grugés et la pauvre Elya qui n'a pas mérité une mort si injuste... »

Le capitaine prît alors congé des Spectres, les laissant devant leurs parchemins.

Sur celui de Ladislas était écrit: « Amelia ne suit pas Briseis, de la part d'Ireis, l'initiée »

Sur celui de Maya: « Celen n'est pas seule, Khadidja la voleuse vous remercie »

Sur celui de Rentaï: « Ireis n'est pas avec Khadidja, un petit souvenir d'Amelia, l'apprenti »

Sur celui de Godaime: « Celen se trouve à la montagne sacré et au village, et ne se trouve pas au volcan, Briseis la vétéran est passé par là... »

Et sur celui de Vachaldo: « Briseis n'aime pas la montagne sacré mais aime le village, Khadidja n'aime pas le village mais aime la montagne sacré. Lorsque le chasseur devient proie, c'est à Celen l'élite qu'on le doit...»

L'énigme semblait difficile, mais les Spectres d'Hadès était loin d'être ignare. Parviendrait-il à retrouver les voleuses à temps?


[HRP ON] J'ai pas pu mettre d'images mais l'essentiel y est. Je veut l'emplacement EXACT des PNJ, dés que vous les aurez TOUS trouvé, vous pourrez aller les traquer. Pour chercher les indices utillisez le topic de mission, bonne chance Twisted Evil [HRP OFF]

_________________
---------------------------------------------------------------------------
"Death is not the end of the hope..."Drakengard,Chapitre X,Verset VII

Merci Waltraute

BladeRED
Lieutenant

Nombre de messages : 4210
Age : 24
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 28/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 13

http://www.pharaonwebsite.com/fanfics.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Mar 8 Nov 2011 - 10:22

A la suite de mes mots elle eu un moment de faiblesse, comme une perte de contrôle. Le genoux à terre et du sang qui coulait de son nez. Cette réaction me surpris je ne savais pas quoi en penser. Devais je l'aider ? je n’eus pas le temps de réfléchir assez pour voir qu'elle se relevait déjà essuyant comme elle pouvait son sang.

"- es ce que sa va ? il s'est passé quoi en cet instance ?

Je posais la question en espérant qu'elle me réponde mais je n'étais pas convaincue qu'elle le fasse. Qui se dévoilerait devant un inconnu.

"-non en effet je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Godaime. Autrefois j'étais responsable de l'eridan puis à la suite général mais tout sa est loin ...

Ces derniers mots résonnaient comme un échec en moi, j'avais failli dans cette tache qui m'incombait. J'essayais de ne rien faire pareil à mon interlocutrice mais ce n'était pas évident beaucoup de souvenir remonté, je devais les refouler pour ne rien montrer


Nous n’eûmes pas le temps de finir notre discussion qu'un garde vint nous chercher pour nous emmener quelque part, soit disant qu'on avait besoin de nous. Je regardais la jeune femme d'un air stoïque et me fit un signe de les suivre sans crainte. Suite à son malaise je lui proposais de l'aider à marcher mais celle ci n'en voulait pas. elle me montrait là encore un signe de détermination de sa personne.
Nous arrivions enfin à l'endroit voulu, le messager se fit remercier par son supérieur et non loin de lui je reconnu un confrère que je n'avais plus vu depuis bien longtemps, Vachaldo. Les deux autres personnes présentes étaient pour moi des inconnus que je saluais quand même.

Celui qui avait remercier le messager semblaient être le chef de la garde, il nous expliqua certaines choses et pour finir il nous jeta à chacun devant nous une sorte de dague. Dédos, le messager nous donna à chacun un morceau de parchemin puis partit se reposait. C'était à nous maintenant d'en défaire avec cette énigme. A la lecture du parchemin fait par le chef de la garde je ne comprenais pas tout mais je sentais que cela allait nous amener à voyager hors de nos terres

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Arlequin le Mar 8 Nov 2011 - 20:10

Arrow Palais des OraclesBouffoneries devant le palais

Qu’Eraste demande à réunir tous les spectres présents dans sa caserne était une chose, la raison qui le poussait à cela en était une autre. Plusieurs idées farfelues flottèrent dans l’esprit d’Arlequin, certaines plus douloureuses et fantasques que d’autres. Néanmoins, un doute subsistait. Il ne pouvait s’agir d’une des fameuses sauteries du Capitaine, ce dernier ne portant pas dans son cœur les « élus », ceux que sa Majesté avait élevé au rang de Spectres. Cette aversion entre soldats et Spectres était vieille comme le monde, Arlequin l’avait subi puis en était finalement devenu l’instrument, passant du statut de simple chair à canon à celui de bras de la Justice et de la Destinée.

Il pressa le pas.

Bien qu’il eut soit disant reçu l’ordre de se rendre à la caserne, son enquête autour du renégat Godaime se poursuivait. Ce dernier ne s’était pas directement rendu au Palais après la discussion de la grotte, signe du danger qu’il pouvait encore représenter à l’égard du Sombre Monarque. Une hypothèse lui apparut alors clairement à l’esprit : et si cet étranger était plus malin qu’il n’y avait paru… Peut-être aurait-il pu profiter de la réquisition d’Eraste pour s’infiltrer parmi les véritables spectres. Il fallait omettre cette possibilité au plus vite.
L’Arlequin serra ses Dés.

Il accéléra encore.

Il ne lui fallut qu’une dizaine de minutes pour rejoindre la garde. Chaque garnison semblait vaquer à ses occupations. Les rondes s’enchainaient dans la plus grande routine. Seul un attroupement de spectres attira l’attention du Bouffon. Nulle trace d’Eraste. Mais le renégat était là, accompagné d’une majorité d’inconnu et du cynique Vachaldo, conforme à l’image de son surplis. L’Arlequin soupira. D’un geste presque désespéré, il lança ses Dés sur le sol poussiéreux.


« Trop tard? Le résultat s’afficha. Son visage s’illumina. Visiblement non !

D’un pas dansant, il se jeta vers le petit groupe des spectres et s’exclama:

« Bien l’bonjour à vous Ô puissants Spectres ! Que d’belles armures que j’vois là, lustrés avec soin, sans la moindre bosse. A croire qu’elles z’ont pas vu l’champ d’bataille d’puis des lustres hein? Ahaha !
J’pensais trouver Eraste, j’l’ai visibl’ment loupé… Moi qui croyait qu’on irait s’gâter les uns les autres, vu vos tronches ça a pas l’air d’être l’cas ! C’ci étant dit, vous m’excus’rez mais j’dois vous emprunter quelqu’un, un d’ces gars qui s’croit tout permis, un d’ceux qui pense qu’Sa Majesté peut s’faire leurrer, un d’ces truands qui ose même Le défier !

Oh…. M’dites pas qu’vous vous êtes fait berner ?!»


L’Arlequin fit brièvement tomber le masque. Il fixa Godaime d’un regard accusateur. Son visage n’était plus celui d’un amuseur de foule, mais bien celui du guerrier, du Spectre… Du Parieur de Vies.


Dernière édition par Arlequin le Jeu 10 Nov 2011 - 11:41, édité 1 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Jeu 10 Nov 2011 - 11:35

Une fois de retour auprès des autres, j'étais retournée auprès de Vachaldo, m'assurant qu'il allait toujours bien malgré son mutisme persistant encore et toujours.
Vivement, je me retournais vers le capitaine lorsqu'il lança une dague vers moi. Celle ci se ficha dans le sol, juste devant mon pied. Si elle m'avait touché, je crois bien que je lui aurais rendu la pareille, voire plus! Je ne le portais pas dans mon coeur celui là. Il m'avait fait une mauvaise impression et mes premières impressions se confirment bien souvent...

J'analysais la dague ainsi que le parchemin lorsqu'ils me fut tendu. C'était quoi ce délire ? On aurait dit un jeu de pistes! Mais c'était bien loin d'être un jeu pourtant...

Je regardais le morceau de parchemin que tenait Vachaldo lorsqu'un... Un bouffon ? Je n'avais même pas de mot pour vraiment le qualifier. Mais bref celui ci entra en scène et je le fixais un instant.
Ne comprenant pas tout ce qu'il semblait vouloir dire, je profitais de ce moment de perturbation pour jeter un bref coup d'oeil au dessus de l'épaule des autres spectres, finissant par celui que j'avais rencontré plus tôt, Godaime.

J'étais toujours derrière lui lorsque l'Arlequin le fixa. Cela semblait tendu entre eux, aussi préférais je m'éloigner.
Les énigmes en tête, je commençais à dessiner un schéma dans la terre avec un bâton. Je préférais toujours coucher mes idées sur quelque chose, ça m'aidait à réfléchir.
Pourtant, en me remémorant les diverses énigmes, je ne parvenais pas à trouver la clé du mystère. L'une des ces jeunes femmes restant impossible à situer...

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Jeu 10 Nov 2011 - 15:18

Nous étions entrain d'étudier les dagues jeté par notre interlocuteur quand quelqu'un arriva à notre porté, je reconnu son intention de voix. DE toute façon ce personnage était bien particulier et on ne pouvait pas le confondre avec une autre personne.

« Bien l’bonjour à vous Ô puissants Spectres ! Que d’belles armures que j’vois là, lustrés avec soin, sans la moindre bosse. A croire qu’elles z’ont pas vu l’champ d’bataille d’puis des lustres hein? Ahaha !
J’pensais trouver Eraste, j’l’ai visibl’ment loupé… Moi qui croyait qu’on irait s’gâter les uns les autres, vu vos tronches ça a pas l’air d’être l’cas ! C’ci étant dit, vous m’excus’rez mais j’dois vous emprunter quelqu’un, un d’ces gars qui s’croit tout permis, un d’ceux qui pense qu’Sa Majesté peut s’faire leurrer, un d’ces truands qui ose même Le défier !

Oh…. M’dites pas qu’vous vous êtes fait berner ?!»


Il avait l'air de m'accuser alors que je ne me reprochais rien du tout.

"- Je ne vois pas pourquoi tu m'en veux à ce point, si c'est sur le fait de ne pas t'avoir rejoins au temple tu m'excuseras mais j'ai trouvé plus urgent à faire et plutôt que de vouloir faire ton nerveux et de mal interpréter mes choix viens nous aider dans cette affaire."

Le fait qu'il me fasse passer pour un truand ou un renégat n'était pas le bienvenu sur ce coup la. Je repris mon calme et lui expliquait ce qu'il etaint entrain de se dérouler en c'est terre.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Arlequin le Jeu 10 Nov 2011 - 15:59

Un silence de glace s’installa. La tension était palpable. Les gardes ne semblèrent pas souhaiter s’en mêler. A dire vrai, cette affaire ne les regardait pas. Du moins pas encore. L’Arlequin n’avait pas quitté du regard le Renégat, cherchant à déceler le moindre message que son corps aurait pu communiquer, malgré lui. Néanmoins, Godaime offrit bien plus qu’un froncement de sourcils, il donna finalement une raison à l’Arlequin de faire de lui un coupable avéré.
Le Bouffon ricana, coupant de fait le début des explications aussi douteuses qu’emmêlés du Renégat.


« Hmm… voilà qu’en plus d’pas être dans son droit, l’castor s’croit maint’nant supérieur ?! Plus l’temps passe, plus mes doutes au sujet d’ta culpabilité et d’tes mauvaises intentions s’précisent. N’est-ce pas mes p’tits gars?glissa-t-il à l’intention de ses Dés. M’enfin, histoire d’pas passer pour un barbare, j’vais mettre en lumière les faits qui t’sont r’pprochés, ça f’ra office d’rappel au cas où ton cerveau s’soit envolé avec ta loyauté hin hin. »

Le parieur reprit une attitude plus détendue, comme à l’accoutumée. Ses traits redevinrent plus expressifs et ses gestes désordonnés. La scène débutait.

« Aheum aheum ! M’sieurs Dames avides d’mystères, z’allez être servit ! Tout comme on l’a été, faut l’avouer !

Voilà qu’c'matin, alors qu’on s’prom’nait dans les vastes contrés d’Notre Sombre Majesté, on est tombé sur une bien étrange cavité. Curieux comme on est, mon bonnet, mes Dés et moi, bah on est entré ! Au départ, à part s’peler les joncs, rien d’bien particulier jusqu’à c’que…PAF ! Une voix ! L’genre d’voix qui vous fait autant trembler qu’marrer… Intrigués, on a cherché d’où ça v’nait et là... Encore PAF ! V’là qu’on tombe sur notre castor, lames prêtes être dégainé. D’base, on s’est dit qu’y d’vait pas être net. S’trainer dans une grotte qui ch’lingue et s’la jouer apparition divine, faut avoir un grain ! Bref, on a joué !

Bien qu’mes dés m’eurent donné la défaite, l’castor a tenu à s’présenter l’premier… D’jà, ça sentait l’mec pas net ! Y commence à m’raconter qu’y s’était éloigné d’Sa Majesté, d’son propre choix, qu’il avait abandonné Ses principes pour vivre en exilé…et final’ment r’faire surface maint’nant et s’joindre à nouveaux dans les rangs d’Sa Sombre Armée….

BLASPHEME ! BLASPHEME !

Deux fois n'lui suffisent appar’mment pas ! Jouant encore d’son libre arbitre, contr’disant c’que l’Destin lui guide, v’là maint’nant qu’il s’attribue l’titre d’Spectre, titre qu’il avait abandonné, fendant l’âme d’notre Majesté... Ô désarroi divin ! »


Après ce puissant monologue, l’Arlequin effectua une révérence remplie de grâce. Il conclu sèchement :

« Alors maint’nant Renégat, t’as un dernier choix à faire, l’seul qui t’appartient encore : accepter d’te plier à la Justice Divine ou oser la défier… »


[HRp : Je précise que personne outre un "renégat" n’a encore daigné expliquer à mon pauvre taré ce qu’il se passait ^^’]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Maya le Jeu 10 Nov 2011 - 16:11

Raaah impossible de se concentrer! Râlais je avant de jeter le bâton que je tenais au sol.
Je revenais alors auprès des autres et m'approcha de l'Arlequin.


Je ne sais pas ce que tu cherches mais l'heure n'est pas aux réglements de compte personnels! On a une mission et, si tu as des différends avec quelqu'un de cette assemblée, merci de les remettre à plus tard ok ?!

Froncement de sourcils, regard glacial, ton sec... Fallait pas me chercher des poux!
Je ne le quittais pourtant pas du regard. Lui non plus ne m'inspirait pas confiance...
En fait, hormis Vachaldo qui m'avait aidé, je ne faisais confiance à aucun d'entre eux! Mais si je voulais retrouver intégralement la mémoire et mon passé, je n'avais pas le choix que de jouer le jeu.


N'empêche... Si Godaime est louche parce qu'il se promène dans une grotte... Tu ne dois pas être mieux vu que tu y étais déjà...
Ne pus je m'empêcher de lui faire remarquer.

Je reculais un peu, laissant mon regard glisser un instant vers Godaime avant de me concentrer à nouveau sur l'Arlequin.


Bref, on se met au boulot où vous voulez vraiment vous battre de suite et nous faire perdre du temps précieux ?

Maya
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 424
Age : 32
Localisation : 62
Date d'inscription : 25/07/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par godaime le Jeu 10 Nov 2011 - 16:31

Il ne fallait la tracasser trop longtemps la guerrière. Je ne la connaissais pas mais elle éveillait ma curiosité.

"- Ce n'est pas une grotte parmis tant d'autre c'était un quartier général.

Je me retournais vers le bouffon qui apparemment aimé palabrer:

"- crois ce que tu veux ma conscience est tranquille je me moque de ce que tu peux penser de moi, si sa t'amuse je te laisse jouer et si tu veux tant voir les oracles on aura qu'à y aller plus tard."

On pouvait sentir toutes les tensions qui émanaient autour du groupe.

"- la jeune femme à raison on a quelque chose de plus important sur le dos, je ne reviendrais plus sur le sujet car de toute manière tu as déjà jugé et donc sa ne m'intéressent plus.

Je me tournais vers la guerrière et mis un genou à terre pour suivre le raisonnement qu'elle pouvait tenir avec analyse.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Rentaï le Jeu 10 Nov 2011 - 16:47

Depuis mon arrivée, plusieurs personnes, apparemment des spectres, s'étaient ajoutées à la compagnie. Le dernier ressemblait à s'y méprendre à un bouffon et faisait d'ailleurs tout un cirque à propos de Godaime - encore un ancien général. Nous étions décidément dans une situation inhabituelle mais au moins y avait-il de l'ambiance.

Ma première impression se confirma: Eraste n'était pas le genre de personne que j'appréciais. Non seulement était-il hautain au possible - il n'avait même pas été fichu de me répondre lorsque je m'étais présenté et il s'en était allé après avoir donné ses ordres - mais il était aussi loin de l'homme efficace que je m'étais représenté: il n'avait même pas été fichu d'essayer de résoudre l'énigme par lui-même!
Toutefois, j'avais gardé mon calme habituel et je m'étais contenté d'observer et de réfléchir sur l'énigme.

Une énigme, oui. Une bande de voleuses avait donc subtilisé des artefacts et à présent elles jouaient avec nous pour que nous devinions leur emplacement.Je détestais les énigmes mais une fois le problème résolu... *l'heure sera à la chasse.* A cette pensée, une lueur sauvage éclaira mon regard.

Alors que je me préparais à cogiter, le bouffon intervint, cherchant querelle à Godaime et l'accusant sur un ton théâtral.
*Encore un phénomène*, me dis-je.

J'avais déjà redirigé mon attention sur le parchemin des voleuses quand Maya ajouta son grain de sel.
"Bref, on se met au boulot où vous voulez vraiment vous battre de suite et nous faire perdre du temps précieux ?"

Elle n'avait pas tort et comme elle prenait la peine de s'en mêler... J'éclaircis ma voix et m'avançai:

"Maya a raison. Il est temps réfléchir à l'énigme au lieu de se donner en spectacle au beau milieu de Nekyochorio. Gardons notre énergie pour ces satanées voleuses."

Rentaï
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 2257
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par vachaldo le Jeu 10 Nov 2011 - 18:48

Après un long moment de silence et devant ces bouffonneries, je sortais de ma pseudo léthargie en disant d'une voix sèche :

- Fermez là tous autant que vous êtes !

Je laissez planer le silence que mon intervention impromptu venait de provoquer avant d'ajouter :

- Bon, on a une énigme à résoudre. Bien ! Qui a les neurones nécessaires pour y arriver ? Parce que si on se la joue fourmilière avec chacun qui ajoute sa petite touche dans un tout bancal on ira pas très loin ...

J'avais une petite idée à donner sur cette énigme, mais je préférais la garder pour moi-même.

*Pourquoi tu restes avec eux ?*

Cette voix ... elle raisonnait encore dans ma tête ...

*Laisse les à leurs destin et embrasse le tiens ...*

Non ... pas maintenant ... pas encore ...

- Bon alors ? Quelqu'un se dévoue ?

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Arlequin le Jeu 10 Nov 2011 - 19:00

Tout à coup, l'Arlequin détourna son attention du Renégat. Il fixait d'un regard pétillant Vachaldo.

« Une énigme? Un jeu? JOIE ! Dites-moi ! Aller ! ALLER !»

Tel un gamin à qui l’on aurait promis une sucrerie, le Bouffon s’agitait devant le spectre du Gremlins, espérant pouvoir lui aussi participer à cet amusant jeu de devinettes.
Depuis tout petit, il adorait ça. Deviner qui ment, qui bluff, qui trompe sa femme et qui se ment à lui-même. Fut un temps, il s’agissait de son hobbies des plus prenant. Mais depuis, son Destin l’avait éloigné de ces futilités pourtant si distrayantes.

Toutefois, il n’en oubliait pas le renégat. Il s’était engagé auprès des Oracles, mais avant tout auprès d’Hadès. Bien que les Spectres aux alentours soient aveugles, le Bouffon ferait entendre Justice, d’une manière détournée ou non. Il parviendrait alors à pousser le renégat à se repentir ou à affirmer son visage supposé : celui d’un lâche et d’un traitre, menteur et fourbe… Cette perspective était tout aussi alléchante que l’énigme… Ah l’énigme !

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans se faire prendre?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum