Débarquement phénicien

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Ven 23 Mar 2012 - 10:52

Alors que les 4 fuyards passaient dans les rues sombres pour éviter d'éventuelle garde, ils arrivèrent maintenant à un embrochement. La direction qu'ils suivaient les obligeait à passer à découvert. Pendant le reste du trajet, aucun phénicien n'avait été repéré, c'est donc avec confiance que yamreg s'engagea en premier dans la rue. Il fit quelques mètres en silence, tout en restant sur ses gardes. Après avoir atteint un coin plus sombre, il fit signe à Illidan que la voie était libre.

Malheureusement, lorsqu'il repartit vers l'avant, deux gardes passèrent en patrouille. Leurs regards croisèrent celui de Yamreg. Il n'en fallut pas plus pour qu'ils foncent vers le spectre.

-"Halte, qui êtes-vous!"Lui adressa un Phénicien.

Au lieu de répondre, Yamreg tenta d'assainer un coup direct à son ennemi, mais celui-ci était plus vif qu'il en avait l'air et il esquiva tout en assainant un coup de lance dans les côtes du spectre. Sans son armure, le diplomate aurait été mort.
Le Phénicien ne reposa pas sa question et s'attaqua directement au diplomate encore sous les effets du coup.

Le début du combat était mauvais pour la tortue qui ne faisait qu'encaisser, attendant son heure pour frapper. Alors que le Phénicien reprenait un son souffle, Yamreg profita de l'occasion pour envoyer un bon coup dans la machoire de son opposant.

-"Nous sommes quittes maintenant!" ricana Yamreg.
-"Ta fin est proche spectre ainsi que celle de tous tes alliés!"

Le combat se poursuivait dans la rue, mais l'issue était loin d'être déterminée.

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Ven 30 Mar 2012 - 14:00

Au détour d'une ruelle, on pouvait entendre les buits d'un combat intense. Les deux opposants étaient Yamreg, spectre d'Hadès, et un soldat Phénicien. Non loin d'eux se déroulait un autre duel entre les deux partis, Illidan avait également fort à faire. Mais la tortue devait se concentrer sur son combat. Son compagnon n'avait pas risqué sa peau pour que Yamreg se fasse tuer dans les heures. Puis ce dernier avait encore tant de choses à apprendre sur ce monde.


Le Phénicien continuait d'attaquer à main nue Yamreg avec de petits coups,car le spectre avait réussi à lui enlever sa lance des mains. Au début, celà ne faisait rien au spectre, mais la répétition commençait à venir à bout du surplis du spectre. Le diplomate restait sur ses gardes, encaissant mais répondant par de puissant coup qui faisait chanceler son adversaire.

Le soleil commençait à disparaître au loin et le vetn se fesait plus froid. Alors que la tête du Phénicien était recouverte de sang et que les plaies de Yamreg grandissaient, le combat allait s'achever. En effet, après un coup de pied dans le ventre du guerrier, ce dernier atterit près de son arme. Il s'en emparra immédiatement pour charger sur le spectre.

Tel un taureau, le Phénicien ne pensa plus qu'à foncer sur son adversaire. Mais l'attaque était tellement prévisible que le spectre de la tortue évita facilement l'attaque. La dernière car avec la force qu'il restait à Yamreg, ce dernier asséna un coup dans la nuque du Phénicien. Ce dernier tomba sur le coup.

Fatigué, Yamreg était débarrassé de son adversaire mais qu'en était-il pour l'autre spectre.

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Ven 6 Avr 2012 - 11:58

Après s'être débarrassé de leurs ennemis, Yamreg et Illidan établirent un plan. Il fallait d'abord se débarrasser des corps phéniciens. Pour ce faire, la mer étaient assez proche de nous que pour faire couler deux corps. Ensuite, les quatre fugitifs rejoignirent le camp de la rébellion.

Là-bas, les deux spectres s'isolèrent pour discuter de la stratégie à suivre. Illidan lui confia la suite de son plan tandis que Yamreg expliqua qu'il fallait rattraper l'armée phénicienne pour essayer de l'affaiblir. Il leur fallut dix minutes pour se mettre d'accord.


Avançant vers les hommes de la ville portuaire, Yamreg prit la parole :
-"Tout d'abord, merci à tous d'avoir permis ma libération. Maintenant, je voudrais vous proposer de vous venger de vos amis perdus lors de la bataille. Je vais partir vers le village de Thérios où d'autres spectres sont présents. Là, je me battrais avec leur aide contre cette maudite armée. Alors je vous demande, qui est prêt à nous suivre Illidan et moi pour arrêter l'ennemi! Mais sachez que vous être maître de votre décision et que on ne vous jugera pas à celle-ci."

La rébellion, constitué de soldats et de pêcheurs, pris quelques instants pour se concerter. Certains avaient perdus tout, d'autres avaient encore des biens sur lesquels veillés, que se soit matériels ou humains.

Cismo vint s'adresser aux deux spectres:

-"Nous comprenons votre désir de combat. Mais la plupart d'entre eux ne connaissent pas cet art. C'est pourquoi Oristée et les gardes restants vous suivront. Qu'en aux pêcheurs et moi, nous continueront de veiller sur le port car nous connaissons la ville mieux que quiconque."
-"Je comprends. Soyez prudent surtout! Je me retourna vers Illidan, -"Ne traînons pas mon ami."

Le diplomate allât trouver Oristée pour qu'ils préparent les hommes qui nous accompagnerons. Ils devaient prendre armes, ainsi que de quoi enflammer leur flèches tout en restant léger pour faire le moins de bruit pendant le déplacement. La troupe sortit de la cachette et pris les petits chemins pour arriver à la sortie de la ville.
Les spectres se séparèrent mais avant Illidan donna quelque chose à la tortue
-"Je serai vite de retour mais tu auras peut-être besoin de ceci avant que je ne sois au près de vous."

Illidan tendit un sac à Yamreg et partit vers son objectif, tandis que le spectre de la tortue et la petite armée avancèrent, en se dissimulant, vers la bataille...

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Ven 6 Avr 2012 - 18:43

*** Entrée Est de la Forêt de Thérios. Cinquième jour. Matin***

Arrow Entrée Est de la forêt de Thérios

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Ven 6 Avr 2012 - 23:42

***Matin du Cinquième jour***

Nous avions convenu que la Tortue, accompagnée de quelques miliciens, iraient vers Thérios pendant que je m’acquitterais d'une dernière mission aux abords d'Igoumenitsa. J'avais donné à Yamreg les quelques informations que j'avais réussie à glaner, une estimation du nombre de nos ennemis, ainsi que les plans militaires que j'avais subtilisé. Même si mon plongeon dans la mer n'avait pas forcément été un bien pour ces cartes et parchemins, ils pouvaient encore nous apprendre des choses sur la stratégie des Phéniciens.
Cependant, j'avais conservé la dague de leur chef, même si je ne savais pas à quoi elle pourrait me servir. De toute façon, elle n'aurait pas été plus utile à Yamreg.

Après le départ du Diplomate, je m'étais accordé un peu de repos. La nuit passée avait été particulièrement agitée, et le phénicien qui m'était tombé dessus en embuscade s'était avéré plus coriace que ce que j'aurais pensé possible. J'avais profité également de ce bref temps de récupération pour laisser mon armure endommagée à un forgeron qui l'avait remise à neuf.

Ainsi, j'étais parfaitement reposé lorsque, au petit matin, je quittais le port à bord d'une petite barque de pécheur que je faisais avancer en ramant lentement. Je me dirigeais au sud, vers les récifs longeant la côte d'Igoumenitsa. J'avais entendu parler d'une naïade à forme de dauphin qui vivait dans cette zone. Je ne savais pas ce qui était de l'ordre de la légende ni du réel, mais si cette nymphe existait bien, il y avait une chance pour qu'elle puisse m'aider à intercepter la flotte phénicienne qui menaçait de venir en renfort. La rumeur disait que la créature avait le pouvoir faire s'échouer les navires contre les rochers du récif...

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Lun 16 Avr 2012 - 22:10

** Côte d'Igoumenitsa, Cinquième jour. Matin**

La semaine prenait fin. Pour les habitants d’Igoumenitsa et ceux des environs, ce jour avait une saveur particulière. En effet, chaque fin de semaine, les pêcheurs du port s’en allaient avec leur famille pour remercier Platée de sa protection et de sa bonté. Platée, naïade veillant sur les eaux d’Igoumenitsa, leur promettait alors une pêche fabuleuse pour la semaine qui suivrait ou, si les présents n’étaient pas à la hauteur de sa prestance, les menaçaient de couler plusieurs navires.
Malgré la présence des phéniciens, il n’était pas question pour les pêcheurs d’Igoumenitsa de prendre le risque de vexer celle qui leur avait déjà tant apporté.

Ainsi en cours de matinée, on voyait aller et venir des familles entières qui déposaient perles, fleurs et délices au pied de la stèle de Platée. Ensuite, ils patientaient jusqu’au zénith pour qu’enfin, la Naïade surgisse des flots et délivre sa bénédiction tout en emportant ses offrandes.


Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Mer 18 Avr 2012 - 22:08

Cela faisait des heures que j'attendais au beau milieu des eaux plates et froides de la mer Egée, espérant je ne savais même plus quoi, probablement voir surgir des flots un dauphin chevauché par une jeune fille nue capable de repousser d'un souffle toute une armada d'envahisseurs belliqueux.
*Mon pauvre Illidan, tu as vraiment des idées stupides parfois...

Mais il fallait que cela fonctionne. Mes amis étaient probablement en train d'affronter l'armée phénicienne aux abords de Thérios. Je faisais suffisamment confiance en leurs capacités pour remporter une victoire, même difficile, mais si des renforts devaient effectivement débarquer d'ici quelques jours, voire quelques heures, la suite des événements serait bien plus incertaine.

Au fur et à mesure que la matinée avançait, de nombreuses barques de pêcheurs venaient faire leurs offrandes à la naïade, afin qu'elle bénisse la pêche.
Ce ne fut que quand le soleil était bien haut dans le ciel que quelque chose fini par se passer.
Non loin de la stèle où chacun faisait son offrande, dressée sur un rocher au milieu de la mer, les flots commençaient à bouillonner. Toute l'attention des pêcheurs présents étaient fixée sur cette écume étrange. La tension étaient palpable, la pêche de la semaine suivante dépendait de cet instant.
Soudain, un grand dauphin surgit des flots et sembla observer la stèle et les sacrifices qui y étaient déposés.
Il n'était chevauché par aucune jeune fille nue, et, curieusement, cela failli me décevoir...
Une vague vint se fracasser sur le rocher et emporta toutes les offrandes. Alors le dauphin s'adressa à nous, d'une voix douce, sensuelle:

-Peuple d'Igoumenitsa! Vos offrandes sont moins généreuses qu'à l'accoutumée...
Cependant, je sais les souffrances que vous endurez actuellement. Aussi, elles me satisfont.
Les poissons se jetteront en nombre suffisant pour nourrir vos familles dans vos filets durant le prochain quart de lune!


Les pêcheurs laissèrent s'exprimer leur soulagement et même leur joie dans des cris, des rires et des chants en l'honneur de la Nymphe.
Le dauphin s’apprêtait à replonger dans les eaux. C'était le moment d'agir.

-PLATÉE!

L'ensemble des pêcheurs se turent, me lançant des regards noirs emplis d'incompréhension et de reproche, comme si je souhaitais offenser leur protectrice en l'apostrophant de la sorte...








HRP: je continue demain...

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Dim 22 Avr 2012 - 11:53

** Côte d'Igoumenitsa, Cinquième jour. Matin**

La Naïade observa l'homme qui avait osé l'interpeller de la sorte.
Il ne ressemblait en rien à un pêcheur. D'un ton dur, elle retorqua :


[Platée]
"Que me veux-tu, étranger?"


Plusieurs murmures naquirent au sein du groupe de pêcheur. A coup sûr, cet inconnu allait attirer le malheur sur leur pêche !

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Tisiphone le Dim 22 Avr 2012 - 22:52

trompé... Embarassed

Tisiphone
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3593
Age : 36
Réseaux sociaux : Face book: Herbete Joyeuse
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Mer 25 Avr 2012 - 1:36



Je ne me sentais pas vraiment à mon aise, seul sur ma barque, une dizaine de paires d'yeux accusateurs braqué sur moi, devant répondre à un mammifère marin visiblement agacé par ma présence... Je laissais un bien trop long silence s'installer...

-Pardonne mon irrévérence, ô Platée. Je me présente, Illidan, Spectre de Celui Que l'On Ne Nomme Point, envoyé du Nekyomenteion.
Si je me suis permis de t'apostropher de la sorte c'est que la situation ne m'a pas vraiment laissé le choix... Disons que j'ai été pris de cours sur la façon d'attirer ton attention...


-C'est désormais chose faite, guerrier, alors exprime toi! m'ordonna la nymphe.
-En vérité la situation n'est pas bien compliqué... Tu dois probablement savoir que des envahisseurs ont récemment débarqués sur les côtes Épiriennes.
- Je m'en suis rendue compte, oui. Et que veux tu que cela me fasse? Les peuples qui vivent à présent sur ces terres se sont installés en chassant les précédents, tôt ou tard ils se feront chassés à leur tour. Ainsi va le monde des Humains.
La Naïade venait de marquer un point. Que pouvais je sincèrement répondre à cela?


-Mais les pêcheurs qui vivent ici savent t’honorer. Je crains que les nouveaux arrivants ne montrent pas autant de dévotion à ton égard. Pire, je sais qu'ils désirent assassiner ta sœur la Dryade qui vit dans les bois non loin vers le levant.
-Pourquoi feraient ils une chose pareille, même s'ils en auraient le pouvoir? Les Humains n'ont ils pas été créer pour vénérer les divinités?
-Je ne connais pas leurs motivations. Mais peut-être veulent ils soumettre les habitants de cette région, et voient ils les créatures telles que toi ou ta sœur comme des obstacles à leur autorité fallacieuse.
-C'est moi que tu oses traiter de "créature", misérable mortel?! me lança la Nymphe d'un ton ton largement courroucé.
-Pardonne mon manque d'éloquence, ô Platée. Ce terme déplacé n'était pas péjoratif dans ma bouche. Au contraire, il signifie que tu es, dans sa splendeur, l’égale de la création.


Le dauphin semblait se radoucir:
-mmm... Continue de me flatter, mortel. Cela me convient...
Mais que veux tu au juste?

-Si je suis venu te voir aujourd'hui, c'est parceque moi et les miens, simples mortels comme tu l'a si judicieusement relevé, ne sommes peut-être pas à la hauteur pour nous défaire facilement de cette invasion.
A l'heure ou nous parlons, je ne doute pas qu'une bataille décisive est engagée aux environ de la forêt de Thérios, où mes camarades ont pour but de protéger ta sœur Dryade.
Malheureusement, une flotte ennemi risque d'arriver en renfort dans les jours, peut-être les heures qui viennent. Nous risquons alors d'être bien trop affaiblis pour résister.





Dernière édition par Illidan le Jeu 26 Avr 2012 - 19:49, édité 1 fois

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Mer 25 Avr 2012 - 18:41

** Côte d'Igoumenitsa, Cinquième jour. Matin**

La Naïade observait avec un intérêt modéré l’humain qui se livrait à elle. Les pêcheurs, de leur côté, commençaient à s’inquiéter de la situation. Cet inconnu était-il sur le point de vexer la divine créature ? L’activité d’Igounmenitsa était-elle en danger ? Les murmures s’intensifiaient de minutes en minutes.
Le dauphin coupa net, visiblement agacé :


[Platée]
« Hadès serait-il méfiant à l’égard de ces étrangers venus d’ailleurs ? Doute-t-il de pouvoir les tenir à sa botte au point d’envoyer ses Spectres pour combattre? »


La Naïade paru distraite l’espace d’un instant.

[Platée]
« Tu parles beaucoup pour ne rien dire humain. Je te laisse une dernière chance : soit concis et précis. Explique moi en quoi mes récifs sont menacés par l’arrivés de ce que tu nommes envahisseurs ? Explique-moi en quoi le sort d’une Dryade, sous la protection de la Chasseresse, me concerne ?»

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Jeu 26 Avr 2012 - 19:49


J'étais en train d'user de la patience de la Naïade, il me fallait répondre à son injonction, être court et précis.

-Pardonne mon trouble Platée.
Si je fais mention de la Dryade, c'est pour attirer ton attention sur le fait que les envahisseurs Phéniciens ne respectent pas les Nymphes. S'ils souhaitent assassiner une Dryade aujourd'hui, ils pourraient très bien s'en prendre à une Naïade dans un futur proche. Surtout s'ils jugent que le culte que te vouent les pêcheurs est susceptible de concurrencer leur autorité.
Les laisser mener leur invasion aujourd'hui pourrait s'avérer être un danger à l'avenir.

Je laissais passer quelques secondes de silence, espérant que l'argument puisse faire son effet.

-Mais pour être tout à fait honnête avec toi, je viens surtout à toi pour te demander humblement de l'aide. Il n'est pas certain en effet que ces envahisseurs profanes constituent une menace immédiate pour toi, même si je pense que le risque n'est pas négligeable.
Ma requête est simple, ô Platée: aide nous à repousser ces envahisseurs. La rumeur prétend que tu as le pouvoir de guider les navires sur les récifs. Si cela est vrais, je caresse alors l’espoir que tu acceptes de mener les bâtiments qui viendront en renfort se fracasser sur les hauts fonds.


-La rumeur ne se trompe pas vraiment. Mais imagine qu'il soit dans mon humeur d’accéder à ta requête, mortel, comment compte tu t'y prendre pour me rendre la pareille?

Je ne m'attendais pas forcément à ce que la Nymphe cherche à négocier ses services. Une fois de plus j'étais pris de cours dans cette étrange conversation...
-Mis à part ma gratitude, je n'ai malheureusement pas grand chose à t'offrir en contre partie. Si ce n'est cette dague, finement ouvragée et sertie des gemmes les plus précieuses, et qui serait peu de chose en comparaison à l'aide que tu nous apporterais.
Je présentais, dans mes mains tendues, la dague que j'avais dérobée dans la chambre du chef Phénicien, la veille.

-Les Humains. Toujours aussi matérialistes!
De l'or, des pierres précieuses, des armes! Voilà ce tout ce que tu aurais à m'offrir?!
Mais je n'ai aucunement besoin de posséder ce genre d'objet, si peu utiles!


-Dans ce cas, demande moi ce que tu veux, je me ferais une joie d’accéder à la moindre de tes requêtes. Mais je te supplie de nous venir en aide!
J'avais mis un maximum d'intensité dramatique dans le ton de ma voix. Je me sentais de fait, réellement désespéré...

La Naïade resta silencieuse un court moment, avant de reprendre.
-Tu vois bien, finalement, que tu as quelque chose à offrir.
Soit, je veux bien penser à ta requête, sans cependant rien te promettre, si tu acceptes de te mettre à mon service pendant un an et un jour.


Une année! J'étais estomaquée par sa proposition... La Nymphe demandait beaucoup trop, je ne pouvais accepter, et les renforts phéniciens allaient pouvoir débarquer en Épire, faisant peut-être basculer le résultat de cette guerre...

-J..Je... Ce n'est pas possible, ô Platée. Ma loyauté va au Sombre Père, je ne peux pas le trahir.

-Mmmm... La Loyauté est une vertu importante chez un mortel. Cela me plaît que tu saches la cultiver.
Soit, je ne te demanderais pas de trahir ton dieu, ni ton clan. Tu resteras un Spectre, et si le devoir t'appelle ailleurs, alors je te dégagerais de tes obligations envers moi. Mais le nombre de jours de service que tu me doit augmentera d'autant.
Cela te convient il, mortel?


Avais-je vraiment le choix?
-Platée, je serais honoré de te servir, du moment que cela ne vas pas à l'encontre de ma foie. J'accepte donc tes conditions.

-Souviens toi qu'en échange je ne te promet rien, seulement de réfléchir sur l'opportunité de vous aider.

-J'en suis conscient. Je prends le risque.

-Alors, ton engagement prends effet à partir de maintenant. Tu m'appartiens, corps et âme.

Le dauphin plongea alors dans l'eau. Je ne comprenais pas vraiment ce que cela impliquait, mais tous les pêcheurs aux alentours me regardaient à présent avec un regard étrange, presque inquiétant. Ils avaient l'air soulagés, mais ils devaient savoir quelque chose que j'ignorais. Pour l'instant...
Soudain, quelque chose souleva ma barque, la retourna, et me fis tomber à l'eau. Une force étrange m’entraînait vers le fond, j'étais bien incapable de lutter pour remonter vers la surface.
J’eus peur de mourir noyé. je pensais à Tisiphone. Puis, plus rien.

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Ven 27 Avr 2012 - 19:37

** Côte d'Igoumenitsa, Cinquième jour. Après-midi.**

Les navires phéniciens approchaient. Une dizaine d’embarcations voguant avec puissance vers Igoumenitsa. Néanmoins, la Naïade respecta son engagement. A dire vrai, elle ne voyait pas d’un bon œil l’arrivée de nouveaux occupants. Seraient-ils aussi généreux que les braves pêcheurs lui vouant un culte ?
Ainsi, à l’approche du récif, la mer s’agita.
D’immenses vagues commencèrent à attirer les bâtiments vers la côté. Le courant s’intensifiait. Les matelots phéniciens furent prit de court.
Plusieurs navires vinrent s’écraser contre les rocs, ne laissant derrière eux que planches de bois et corps inanimés.
Toutefois, quatre bateaux en réchappèrent. Igounmenitsa n’était pas encore tirée d’affaire.

** Plage d'Igoumenitsa, Cinquième jour. Nuit.**

Poussé par les vaguelettes, le corps d’Illidan fut ramené vers le rivage. Il s’échoua finalement sur le sable de la plage, à une petite heure du port d’Igoumenitsa.
Encore endormit, une voix résonna dans sa tête :

[Platée]
* Prouve moi que j'ai eu raison de t'accorder du crédit…Défends ces terres au péril de ta vie…*

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Lun 30 Avr 2012 - 20:37

** Port d'Igoumenitsa, Huitième jour. Matin**

Les Phéniciens étaient enfin arrivés à leur campement. Ils étaient tous épuisés, le moral au plus bas et des renforts qui n'en croyaient pas leurs yeux. Comment une troupe de pirates a pu se faire repousser part des vulgaires chasseurs et quelques spectres. Les vaincus avaient beau expliqué que l'armée d'Hadès était arrivé au moment où il prenait le dessus. Le doute commençait à s'installer et beaucoup se demandait si attaquer les terres du sombre monarque était une bonne idée...

Soudain, un homme apparut. Il dégageait un tel charisme que tous les bruits de fonds s'étaient en aller. Il devait s'agir de leur chef. Son regard en disait long. La haine émanait de ses yeux, il ne supportait pas la défaite et probablement sentait-il que ses troupes se décourageaient. Il hurla sur ses hommes, les encouragea si fort que tous ensemble ils levèrent leur épée et crièrent

-"HIMILCON!! HIMILCON!! HIMILCON!!"

Ainsi se dénommait le responsable de tout ce massacre. Les pirates avaient à nouveau du courage, et les paroles de leur chef les avaient remotivés. Tous se préparaient au combat, d'une manière ou d'une autre ils se mettaient tous à la tâche. Préparer l'huile bouillante, aiguisé les lames, guetter, . . .
Gotchi ne restait pas les bras croisés et tentait de repérer ce qui pouvait lui être utile. De simples actions pouvaient décider d'une guerre. Contaminer la nourriture, saboter une échelle,... Mais Gotchi savait très bien qu'il lui restait un allié de taille. Un seul spectre n'était pas avec eux dans la forêt... Illidan! Ce dernier devait probablement être resté au port. Mais avant de partir à sa recherche, il devait aider Eraste. . .

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Lun 30 Avr 2012 - 22:17

Depuis deux jours, les Phéniciens s'étaient préparés à recevoir une contre attaque de la part de l'Armée d'Hadès. Ils avaient ainsi renforcé les murailles et postés plusieurs archers au sommet des tours.
Himilcon restait cloîtré dans sa demeure temporaire, étudiant les plans de la cité pour optimiser sa défense. Il ne se laisserait pas berner deux fois.

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Jeu 3 Mai 2012 - 20:07


Je m'étais réveillé, de nuit, sur la plage, affamé et épuisé, sans plus aucune idée de ce qui s'était passé dans les heures précédentes...
En réalité, il aurait tout aussi bien pu s'écouler des jours, voire des années, je ne m'en serais pas rendu compte...

Rapidement, je retrouvais le chemin de Igoumenitsa. Heureusement j'y fus accueilli par une famille de pêcheur, dont le jeune fils avait suivi Oristé et Yamreg vers la forêt de Thérios, pour y mener bataille contres les envahisseurs. Leur fils aîné, lui, je l'appris plus tard, faisait parti des prisonniers exécutés "pour l'exemple" au début de l'occupation.
J'étais bien plus affaibli que ce que j'aurais cru possible (que m'avait donc fait subir la Naïade??), et je du passer la journée du lendemain à délirer dans un demi sommeil.

J'appris par la suite que Platée avait réussi à se faire fracasser une partie importante de la flotte phénicienne arrivée en renfort. Seuls quatre bâtiments étaient parvenu à atteindre le port. Les restes de la première armée phénicienne s'étaient également repliés à Igoumenitsa. Ils venaient d'être violemment repoussé à Thérios, et les deux armées réunies se préparaient désormais à subir le siège de la cité qu'ils occupaient.

C'était là qu'il me fallait intervenir. Les Phéniciens n'avaient aucune raison de se douter qu'un Spectre se trouvait encore à Igoumenitsa, et qu'il pouvait leur jouer de bien mauvais tour a un moment décisif de la bataille. Il me fallait absolument rester discret jusqu'au moment opportun, pas question de fomenter des sabotages spectaculaires comme les jours précédents.
Je devais observer, compter les forces en présence, trouver l'endroit où les phéniciens entreposaient leurs armes (pour éventuellement les détruire le moment venu, ou mieux, les distribuer au hommes valides encore présent dans la ville), et élaborer un plan pour créer une brêche de l'intérieur lorsque les miens attaqueraient la ville. Le seul soucis était que j'étais totalement coupé de l'extérieur, et que je savais pas comment partager des informations avec les Spectres...

Grâce à ma Cape d’Oubli, et à mes facultés de déguisement et de discrétion, je parvenais à observer les troupes ennemies, visiblement démoralisées, sans jamais attirer l'attention.
J'étais en train de penser à quelle porte il serait le plus judicieux d'ouvrir au moment de l'attaque, lorsque j’aperçus, avec stupéfaction, un visage familier parmi les soldats phéniciens.

*L'Étoile Terrestre de la Rupture!
Gotchi de l'Eridan, sans son Surplis, il n'était pas si simple à reconnaître, mais c'était bien lui, en train de s'aviner au milieu de la soldatesque phénicienne!
Je n'osais imaginer qu'il se soit rallier à l'ennemi, c'est donc qu'il avait réussi à s'infiltrer dans la ville lui aussi. Ainsi je n'étais pas totalement isolé du reste de mes camarades! Je devais me faire remarquer de lui sans éveiller les soupçons des autres soldats.
Je cherchait donc à rester dans son champ de vision tout en essayant de croiser son regard. Lorsque j’eus le sentiment que c'était le cas, je découvris mon visage l'espace d'une seconde, avant de le dissimuler de nouveau sous le capuchon de ma cape.

J’espérais seulement qu'il m'aurait repéré, qu'il serait le seul, et qu'il n'était pas déjà assez saoul pour tout compromettre...

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Ven 4 Mai 2012 - 11:15

* Sud d'Igoumenista*
Au mot du capitaine, les deux spectres sortirent de la maison et partirent immédiatement. Ils firent un bref détoure pour prendre Oristé avec eux puis prirent la direction des récifs. Oristé connaissant mieux la région, il pris la tête du trio.

Pour éviter d'être vu par des sentinelles Phéniciennes, l'homme pris un détour et des chemins méconnus pour arriver aux récifs. Les trois hommes ne se parlèrent pas de tout le voyage, il fallait être très discret.

Une fois le récif atteint, la tension diminua un peu. En effet, l'endroit ne pouvait être vu du haut des tours du port. Il fallait toujours rester prudent. Yamreg, pressé de trouver ce fameux passage, donna quelques petits ordres :

-"Maintenant que nous sommes plus tranquilles, séparons-nous et cherchons chacun de notre côté. Essayez de rester à couvert, et pas trop loin d'un compagnon.!"

Le spectre s'écarta des deux autres et commença à soulever cailloux, taper le sol,... Une seule question demeurait dans son esprit, où pouvait bien être ce satané passage!

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Tarodos le Ven 4 Mai 2012 - 13:23

Forêt de Thérios Arrow Débarquement phénicien Arrow

Nous avions suivi sur le champ les ordres du capitaine Eraste: Oristée, Yamreg et moi-même étions paris pour les récifs du sud d'Igoumenitsa dans l'espoir de trouver l'emplacement du passage secret, s'il existait réellement. C'était une bonne chose qu'Oristée nous accompagne: si j'avais déjà visité les environs, tous les petits chemins que nous avions empruntés m'étaient toutefois totalement inconnus.

Après une marche silencieuse durant laquelle chacun faisait de son mieux pour ne pas nous faire repérer des Phéniciens, nous arrivâmes sur les récifs, à l'abri des regards des ennemis. Aussitôt, Yamreg avança des suggestions pour nous permettre de chercher plus efficacement. Je marquai mon approbation par un simple "Ok" et d'un clin d'oeil.

À présent, il ne restait plus qu'à chercher, et je me fis la réflexion que nous n'étions pas prêt d'y arriver vu l'étendue de l'endroit. Il nous faudrait certainement beaucoup de volonté, mais après-tout, ce n'était pas cela qui me manquait, d'autant que c'était pour le bien de nos camarades qui se préparaient à combattre.

Imitant mon compagnon, je m'éloignai pour remuer des pierres, probablement les premières d'une longue série.

Tarodos
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 39
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Dim 6 Mai 2012 - 0:29

** Port d'Igoumenitsa, Huitième jour. Matin**

Les soldats étaient tous concentrés sur la préparation au combat. Depuis trois jours, leur chefs n’avaient nul cesse de les motiver à la bataille finale. Ainsi, les Phéniciens passaient le plus clair de leur temps à s’exercer, à vérifier armures et armes ou encore à se détendre autour d’un jeu de table.
Une chose était sûre : ils étaient loin de s’imaginer que deux espions avaient infiltrés la ville.


** Sud d'Igoumenitsa, Huitième jour. Nuit**

Lorsque les trois compères arrivèrent en vue d’Igoumenitsa, la nuit était déjà tombée. La recherche s’avérait alors plus complexe mais aussi plus périlleuse.


[Oristée]
« Nous devrions attendre que le jour se lève… Les récifs sont dangereux la nuit. Enfin, c’est vous qui choisissez… »


Le chef de la garde d’Igoumenitsa était fatigué des nombreux combats menés. De plus, il ne se sentait pas en sécurité. A seulement trois guerriers, il leur serait bien difficile de se défaire d’une éventuelle patrouille phénicienne. Cependant, il savait aussi que le renard sortait souvent de sa tanière de nuit… Peut-être était-ce ce paramètre qui avaient échappés aux enquêteurs lors de l’affaire des marchandises détaxées.

** Campement de l’Armée d’Hadès, 'Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

L’armée avait marché toute la nuit durant, profitant de l’obscurité pour ne pas attirer l’attention des potentielles patrouilles. Ils s’arrêtèrent à quelques lieux de la cité portuaire. Un campement de fortune fut rapidement mit en place. Dans le même temps, les soldats furent pressés d’établir quelques barricades de fortunes, de sortes à décourager d’éventuelles charges téméraires.
Après ce dur labeur, les soldats purent enfin se reposer.
Néanmoins, Eraste resta éveillé.
Il faisait les cents pas dans sa tente, analysant encore et encore les plans de la cité. A dire vrai, il espérait que les Spectres auraient pu lui trouver une manière de pénétrer dans cette cité.


Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par godaime le Dim 6 Mai 2012 - 2:44

Nous venions tout juste de finir de préparer notre campement que déjà mes pensées se focaliser sur les prochains jours qui allaient se passer. Je n’arrêtais pas de réfléchir à comment nous allions réussir à pénétrer dans la cité. Il y avait bien ce passage secret et encore il ne fallait pas que cela soit une légende, je ne comptais pas trop sur cette option car si jamais il n'y avait rien nous ne serions pas plus avancé que sa. L'idée de la troupe de troubadour n'était pas la plus facile à réaliser, qui de nous, se balader avec un instrument de musique avant de partir en guerre. L'idée de revêtir leur équipement n'était pas non plus envisageable car sur la route qui nous amena devant les murs de la villes nous n'avions trouvé aucun corps de phéniciens pour leur dérober leur accoutrement. Il ne me restait donc en tête que l'idée des marchands et avec tous ce que nous transportions, il y avait possibilité de bien préparer la scène, j'avais déjà plein d'idée qui grouillaient en tête pour nous rendre le plus crédible possible.

Je sortis de ma tante pour prendre un peu l'air et profiter du calme qu'il y régnait. La nuit était fraiche et silencieuse, à tout moment il pouvait y avoir des gardes pour nous sauter dessus, je ne relâchais aucunement mon attention et je pense que je n'étais pas le seul à en faire ainsi. Sur chaque coin de campement ou je posais les yeux il y avait toujours une torche qui y brulait en son centre, les guerriers se reposaient à tours de rôle pour ne pas se faire surprendre par une éventuelle attaque ennemi. Je marchais à travers le camp pour me vider l'esprit quand je vis que la tante d'Eraste était encore éclairé. Le capitaine virait et tournait. De temps en temps il s’arrêtait et repartait de plus belle à tourner en rond, Il n'avait pas fermé sa tante, je décidais donc d'aller lui rendre visite pour voir un peu si la préparation au plan avancé.

-La nuit est sombre et calme dis je en entrant.

-moi non plus je n'arrive pas à me reposer, durant tout le trajet ainsi qu'une bonne partie de la soirée, je n'ai fait que penser aux propositions que je vous ai faites avant de partir. Sur toutes celles que j'ai pu évoquer je n'en retiens qu'une seule qui peut être envisageable. Je pense que nous possédons assez de matériaux pour nous permettre de jouer le rôle des marchands venant vendre leurs alcools aux tavernes de la cité. Je m'explique, on pourrait se servir de deux chariots dans lesquelles on entreposerait des tonneaux remplis d'alcool ou de vins et dans d'autre tonneaux, nous pourrions y cacher nos armes ainsi que nos armures. Nous serions alors vulnérable pour pénétrer dans le camp. Mais si nous devions porter quoi que se soit qui fasse penser à des armes, nous serions de suite repéré. Si contrôle des marchandises il doit y avoir nous mettrions les tonneaux contenant nos armes le plus près possible des bord extérieurs afin de rendre l'accès à ces derniers le plus difficile possible pour nos ennemis. Ensuite c'est la que peut intervenir les charmes de la guerrière félibele si jamais nous devions avoir du mal à passer. Par contre pour ce qui est de dissimuler nos armures je n'ai pas trop d'idée. Je pense que le meilleurs moment pour réaliser notre plan est soit de le faire le matin à la relève de la garde de nuit, soit dans la journée à la relève de la garde du matin, ainsi il nous serait plus aisé d'éviter un éventuel contrôle minutieux de ce que nous pouvons apporter dans nos tonneaux. Nos habits serait enduit du parfum de l'alcool que nous transportons pour paraitre plus vrai et le chariot en tête pourrait avoir un homme qui joue le role d'un bourré. Ceci dit c'est un plan assez risqué car si nous nous faisons démasquer aux portes de la cité, sans armes nous aurions du mal à contrer l'attaque, par contre si sa passe, nous avons là un moyen de rentrer dans la bergerie et de pouvoir passer à l'action en pleine nuit quand la ville est au plus calme. Les gardes se seraient abreuvé de notre alcool ainsi ils auraient plus de mal à combattre et ce serait une chance pour nous de réussir à prendre le contrôle de la ville.

Je ne sais pas si dans mon énoncé du plan j'avais été assez clair. je m'étais un peu emballé sur la fin mais pour moi c'était une solution envisageable à notre problème.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Dim 6 Mai 2012 - 18:48


Malgré son déguisement le spectre ne se sentait pas en sécurité. En effet, il ne parlait pas le même langage que les pirates et une seule interpellation suffirait à le dévoiler. Gotchi se promenait prudemment parmi les phéniciens, toujours à la recherche d'objets à exploiter. Certains avaient attiré son attention. Un des gros problèmes était les tours de garde. Plusieurs archées étaient positionnées sur les tours, prêts à tirer leurs flèches sur l'armée d'Hadès. Cette dernière n'avait aucun moyen de les atteindre. Neutralisez les différentes tours pourrait donner un avantage considérable à Eraste et ses hommes. Mais comment faire? Gotchi avait encore du temps pour y réfléchir et remit à plus tard sa décision à ce sujet.

Alors qu'il se baladait dans le village, l'attention du spectre se déporta sur un individu mystérieux. Son visage était recouvert d'une capuche mais le spectre se sentait observé par cet homme. L'avait-on découvert? Heureusement, le voyeur dévoila une fraction de seconde son visage mais Gotchi n'eut aucun mal à reconnaitre Illidan, qui était resté au port!

Le spectre de l'Eridan montra bien vite qu'il avait vu son ami. Gotchi se déporta des troupes et vint à proximité d'Illidan.

-"Ce soir dans les ruines du port..."

** Port d'Igoumenitsa, Huitième jour. Soir**

Le spectre avait réussi à échapper à la garde phénicienne et se retrouvait parmi les débris de bateau en construction, les planches et poutres éparpillées sur le sol, les maisons brulées,... Soudain il aperçut son ami! Celui-ci l'attendait depuis quelques minutes déjà. Gotchi prit soin de se cacher pour lui parler. Après tout il n'était pas à l'abri d'un pirate égaré ou d'une autre patrouille...

-"Illidan?! Dit moi que t'est-il arrivé? Pourquoi n'étais-tu pas avec Yamreg lorsque nous combattions dans la forêt?

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Lun 7 Mai 2012 - 9:59

* Récif, huitième jour, nuit *

La nuit était tombée ralentissant énormément les recherches. De plus, Oristé était inquièt. Il connaissait certainement mieux l'endroit que nous c'est pourquoi il proposa d'arrêter. Le diplomate lui répondit :

-"Reposez-vous un peu Oristé. Et montez la garde, on ne sait jamais qu'une patrouille soit de passage. Tarodos et Moi-même allons continué de chercher, il faut essayer de perdre le moins de temps possible."

Laissant seul, le chef de la garde, Yamreg repartit explorer des coins de roche.

La nuit avançait vite, et seule la lueur de la lune permettait aux deux spectres d'inspecter le récif. Autant dire que cela leur était très difficile de faire vite. Le spectre de la tortue souleva encore une pierre suspecte mais toujours rien de rien. Soupirant, il se releva et grognant sa fureur a voix basse :

-"Mais où est-ce que tu te trouve maudit passage!"

Le spectre s'assit sur un rocher, pas trop glissant, et fit une petite pause. Il regarda autour de lui pour trouver la moindre chose suspecte. Mais tout paraissait normal et c'était bien là le problème.
Soudain, Yamreg aperçu une ombre sortir du sol et s'élever dans le ciel. Mais était-ce ses yeux qui lui jouaient des tours?
Pendant dix minutes, le diplomate fixa l'endroit d'où avait surgit l'ombre et il comprit vite que ce n'était pas son imagination. En effet, plusieurs de ces "ombres" sortirent ou entrèrent dans le sol comme par enchantement. Yamreg en avait la certitude, il y avait quelque chose par là-bas.

Le spectre de la tortue avança doucement vers l'endroit magique. Tout en étant prudent et silencieux, il parvint finalement à son objectif. Qu'elle ne fut pas sa surprise, lorsque se penchant vers le sol, il y découvrit un trou. Mais une autre surprise, et bien moins bonne, l'attendait! Une petite colonie de chauve-souris surgit du trou, passa au-dessus du nez du spectre et s'envola.

Le spectre tomba sur ses fesses. Il lui fallut quelques instants pour retrouver son sang froid. Il appela alors ses deux compères:
-"Oristé,Tarodos, venez!" dit-il en accompagnant sa voix faible de grand geste.


yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Mer 9 Mai 2012 - 20:22

** Sud d'Igoumenitsa, Huitième jour. Nuit**

Alors qu’il commençait à peine à fermer l’œil, Oristée fut réveillé par les cris de Yamreg. Ni une ni de, il le rejoignit en trottinant, la main prête à dégainer. Finalement, il retrouva le spectre devant une sombre cavité creusée à même la roche, non loin du récif. Etait-ce bien le fameux passage ou bien s’agissait-il d’une simple grotte ?
Oristée, le regard perplexe, fixa Yamreg.


[Oristée]
« …Une grotte ?... »



** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Finalement, un spectre fit irruption dans la tente du Capitaine. Sans même le saluer, il s’adressa à lui d’un ton camarade. Pour qui se prenait-il ? Il fallut peu de temps à Eraste pour se souvenir de celui qui avait été qualifié de traitre. L’ancien Général et Chef de la légion Eridan, à présent oubliée de beaucoup. Cet être représentait tout ce qui révulsait le Capitaine : l’égo, l’assurance mal placée et une langue trop pendue. En bref, il aimait les gens simples, aux propos concis et directs. Tout le contraire de Godaime. Le Capitaine prit cependant la peine de l’écouter, après tout, il pouvait être surprit…

Après le long monologue du Spectre, Eraste laissa transparaitre un léger rictus.


[Capitaine Eraste]
« Eh bien… Je ne sais pas où tu as vu que nous possedons avec nous des tonneaux ni même où nous pourrions nous en procurer dans l’instant… Mais tu sembles attaché à ton idée... Soit. Constitue-toi un groupe de Spectres et tâchez de mettre en place ça. Ça vous occupera pour quelques heures… »
, conclu-t-il dans un murmure.

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nalsh le Mer 9 Mai 2012 - 21:44

** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Le camp était monter tout le monde s'affairaient a sa tache, la routine d'un siège qui ce répétera jour après jour tant que l'assaut n'aura était lancer. Certains s'occupaient de la nourriture, d'autre vérifier les équipements, certains s’entraînaient. Chez les spectres la tension était la, tous avaient envie de prouver leurs valeurs. Nalsh décida d'aller a la tente de commandement. Plus avant, sur le chemin menant au camp, Félibelle et lui avaient discutés et la jeune femme avait émis une idée il était temps de la proposer en y ajoutant les siennes.

- Capitaine, je m'excuse par avance de vous interrompre dans vos devoirs, mais je souhaitais émettre une proposition, elle vous paraîtra peut être dérisoire, mais une idée reste une idée et peux toujours amener a beaucoup mieux. Nous devrions séparer l'armée en groupes, chaque groupe ce verra attribuer une échelle, nous avons amplement le temps de s'atteler a la tache. Chaque groupe ce verra attribué une personne ayant une bonne vue, nous sommes suffisamment nombreux pour cela. Ces personnes la nuit venue seront charger d'analyser le mouvement des gardes, leurs torches nous aidera a voir cela sans être vus, car nous ne devrons en avoir aucune. Une fois un trou repérer les plus rapides devrons avancer et poser pieds sur le mur. A partir de la, la confusion nous aidera, les archers devront rester sur les murs et servir de soutient. Une fois que l'assaut aura réelement commencer le chaos et la proximité générons leurs archers et nous ne devrons conter sur les nôtres.

Le spectre repris son souffle et continua.

- Auparavant, la nuit de l'attaque nous devrons, allumer un bon nombres de feux pour faire croire a de multiple camps, ce qui peux induire en erreur sur notre nombre, peut aussi affecter le moral de certains, enduire visages, armures et échelles d'un peu de boue, point trop n'en faut pour ne pas nous alourdir et rendre les échelles glissantes. Je sais cette idée ne trouvera peut être pas grâce a vos yeux, je suis jeune et in expérimenter, mais j’espère juste faire avancer les choses. Je m'excuse par avance si j'ai outrepasser mes fonctions.


Dernière édition par Nalsh le Sam 12 Mai 2012 - 0:10, édité 1 fois

Nalsh
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 427
Age : 31
Localisation : surment en train de dormir
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Tarodos le Ven 11 Mai 2012 - 15:48

** Sud d'Igoumenitsa, Huitième jour. Nuit**

Le temps était long et la recherche pénible. Pourtant, les heures s'écoulaient beaucoup trop vite: chaque minute passée à remuer les cailloux reportait le moment où nous pourrions accomplir notre mission. Il nous fallait infiltrer la ville au plus vite; sinon, nos amis en payeraient les frais.

Oristée, qui avait décidé de se reposer pendant la nuit, semblait assoupi lorsque Yamreg nous appela. Après tant d'efforts à fouiller le sol, avait-il déniché ce fameux passage ? Suivi du chef de la garde, j'allai voir ce qu'il en était. La roche était bel et bien creuse en un endroit. Ce qui nous attendait à l'intérieur ? Il faisait trop sombre pour le deviner.

"Bien joué Yamreg ! Ce qu'il fait sombre. Mais je propose que nous attendions d'être à l'intérieur avant d'allumer une torche. Il ne s'agit pas de nous faire détecter..."

Supposant qu'il s'agissait du bon chemin et non pas d'une simple grotte, je m'engouffrai dans le tunnel. Après avoir marché quelques mètres à tâtons, nous allumâmes une torche et nous pûmes enfin y voir. J'étais à présent confiant que nous ne nous étions pas trompés de chemin. Peut-être allions-nous déboucher sur une grotte, mais c'était peu probable. En attendant, nous avançâmes en silence...

*Bien, nous y sommes presque. Dommage qu'une armée fasse tant de bruit, il aurait été pratique de la faire entrer toute entière par surprise...*


Dernière édition par Tarodos le Sam 12 Mai 2012 - 10:38, édité 1 fois

Tarodos
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 39
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum