Débarquement phénicien

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par vachaldo le Ven 11 Mai 2012 - 22:50

** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

La nuit dernière, avant de sombrer dans les bras de Morphée, je m'étais rendu dans les allées du campement et m'étais égaré dans mes pensées, avec dans ma vision la tante de Eraste, et je ne pu qu'apercevoir certains spectres qui s'y rendaient. D'abord Godaime qui, le connaissant, avait dû exposer un plan aussi long que la distance séparant Marathon du Parthénon, puis Nalsh qui, du haut de sa très grande expérience, avait dû exposer une idée capable de vaincre ... une délégation de fourmis.

Le soleil éclairait maintenant totalement le campement. Les soldats sortaient un à un de leurs tentes, tous équipés de leurs armures et de leurs armes. La bonne odeur du combat approchant se faisait sentir en cette heure. Pour ma part, j'étais prêt. Mon fidèle Gremlins m'accordait une fois encore sa protection et ma dague était bien encrée à mon ceinturon prêt à occire le moindre ennemi. Allais-je me montrer digne de mon surplis ? Allais-je me servir sans retenue de ma dague ? Le temps nous le dira. Mais ce qui était sûr était que l'envie de combattre montait de plus en plus en moi. Je n'étais pas ici pour libérer la cité, j'étais là pour tuer tout simplement.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Félibelle le Sam 12 Mai 2012 - 0:05

** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**


Félibelle s’était levée de bonne heure afin d’être rapidement prête pour la réunion stratégique. Rien n’avait été dit mais elle supposait qu’Eraste voudrait rencontrer les Spectre une fois tout le monde reposé du trajet afin de mettre un plan d’action en place. Elle vit Nalsh entrer peu de temps avant qu’elle-même n’arrive. Ralentissant le pas, elle écouta au mieux ce qui se disait dans la tente. Elle reconnu la voix de Godaïme mais ne put comprendre tout ce qu’il proposait. Le ton de la réponse d’Eraste était toujours las. Les choses n’avaient pas progressé. La Spectresse s’annonça et pénétra dans la tente.

- Capitaine… Nalsh…Godaïme. Je vois que la discussion stratégique a déjà débuté ?

* Je dois mettre mes assentiments de coté. Concentrons-nous sur l’objectif.

- Déjà, j’ai une question. Notre groupe d’infiltration est parti assez précipitamment alors je ne sais pas ce qui est prévu mais on peut prendre le problème dans les deux sens. On tente quelque chose pour leur offrir des fenêtres d’actions, ou on attend leur signal pour que eux nous offrent une fenêtre d’action. Y’a-t-il un signal de prévu avec Oristé ?


Félibelle avait assez négocié dans sa carrière pour savoir que cette fois ci, elle ne se contenterait pas d’une réponse vague. Capitaine ou pas, elle était décidé à faire sortir Eraste de sa non-chalence. Il fallait avancer.

- Le plan de Nalsh…enfin une partie, me semble important. Je suis pour constituer des feux de camps factices supplémentaires et donner l’impression d’une plus grande armée. Par contre, attaquer la ville me semble une idée plutôt suicidaire. Nous pourrions nous concentrer à plusieurs Spectres et tenter d’utiliser notre cosmo-énergie pour fracasser les portes. Mais entrer de cette manière nous affaiblirait et on ne sait pas ce qui nous attend à l’intérieur n’est-ce pas ? Je pense qu’on doit laisser une chance à nos infiltrés de nous donner notre chance d’entrer. Eraste, ces Phéniciens attendent-ils des renforts à votre avis?

Félibelle

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Sam 12 Mai 2012 - 0:08

** Port d'Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Les lumières naissantes du matin projetaient de larges ombres à l'intérieur des remparts du port d'Igoumenitsa. Je m'y déplaçais en toute discrétion, m'efforçant de passer aux yeux des rares soldats présents pour un pauvre hère mal éveillé après une nuit de débauche.
Mon objectif était d'atteindre la porte sud-est, tel que nous l'avions convenus avec l''Étoile Terrestre de la Rupture. La bataille d'Igoumenitsa n'allait pas tarder à débuter, il fallait que tout soit prêt.

FlashBack
** Port d'Igoumenitsa, Huitième jour. Soir**

Nous nous étions retrouvés, Gotchi de l'Eridan et moi même, à la nuit tombé, parmi les ruines du port. Lui faisait mine de contempler les reflets du clair de lune dans la mer Égée, tandis que je faisais semblant de dormir dans un recoin. Nous nous parlions sans nous regarder, afin que nul observateur ne puisse nous suspecter.

-Illidan?! Dit moi que t'est-il arrivé? Pourquoi n'étais-tu pas avec Yamreg lorsque nous combattions dans la forêt?
Une question à laquelle j'aurais du pourtant m’attendre, et je ne savais même pas y répondre...

-Disons que j'étais occupé à anéantir la flotte phénicienne qui arrivait en renfort. Je te passe les détails pour le moment, mais tout ne c'est pas déroulé exactement comme je l'avais prévu... D'un autre coté, j'avais fait preuve d'une improvisation totale ce jour là, mais en effet, je n'avais pas prévu de me faire enlever par une Nymphe marine...

-Bref, je suis content de te savoir sain et sauf, et qui plus est à l'intérieur de la cité. Les nôtres doivent actuellement faire route vers ici, et vont tenter d’assiéger la cité. Nous devons profiter de l'avantage d'être infiltré à l'intérieur pour leur donner l'avantage.

-Si les Spectres sont déjà en route, le siège risque donc de débuter dés demain... Cela nous laisse très peu de temps pour élaborer une stratégie. Le mieux ne serait il pas de réussir à ouvrir les portes de la cité à un moment opportun afin que nos camarades puissent y pénétrer facilement?

-En effet, j'y ai déjà pensé, mais des tours de garde protègent efficacement chacune des portes. A la moindre tentative nous nous ferions immédiatement repérés et criblés de flèches! Ces tours de garde posent un réel problème, y compris pour nos guerriers à l’extérieur de la cité. Si seulement nous pouvions trouver un moyen de les neutraliser...

-Tu as sans doute raison, une des clés de cette bataille se situe visiblement dans ces tours de garde...
Cependant, il me semble que l'une des portes de la cité n'est visible que depuis une seule de ces fameuses tours...


-La porte Sud-Est? Mais elle est vraiment petite. Les Spectres ne pourraient y passer que un par un, et il suffirait alors de deux Phéniciens pour les contenir durablement...

-C'est vrais, c'est la plus petite des portes. C'est sans doute pour cela que c'est la moins surveillée. Cela devient donc notre meilleure chance de faire entrer les nôtres rapidement.
J'ai peut-être un plan. Il est risqué, mais j'ai bien peur que nous n'en ayons guère d'autre...


J'exposais ainsi rapidement ce plan insensé à mon camarade d'arme. Aucun de nous ne pouvait assurer à l'autre qu'il parviendrait à assumer sa part, pas plus qu'il ne saurait à temps si l'autre réussirait. Et pourtant nous devions tous deux réussir, sinon le plan échouerait à coup sûr...




Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Sam 12 Mai 2012 - 10:04

** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Le jour était déjà levé quand j'ouvris les yeux. Un soleil radieux éclairait le camp. Depuis le début du voyage je n'avais pratiquement pas pris la parole ni émis quelques idées qu'il soit. Je n’étais pas trop dans mon assiette, mais ce matin cela allait beaucoup mieux. Peut être le fait de voir ce beau soleil me revigora et je décidais d'aller a la tente du commandement pour trouver Eraste.


Eraste. Mais qui est vraiment cet homme ? Il se dit capitaine et meneur d'hommes mais a part râler et ronchonner pour moi il n'avait rien d'exceptionnel. J'avais même l'impression qu'il se moquait de nous en écoutant les stratégies différentes des spectres. Pourquoi n'a t-il pas tout simplement des notre arrivée donné ses ordres. Si quelqu'un savait comment combattre ces phéniciens, c’était bien lui. Alors plutôt que d’écouter nos idées saugrenues qu'attendait-il ? Il fallait agir et vite.

Quelques spectres étaient déjà présents dans la tente de commandement dont Nalsh, Felibelle et Godaime. Je m’annonça puis pénétra a mon tour dans la tente.

" Capitaine, spectres, pardonnez mon retard. Je souhaiterais vous faire part de mon avis. Capitaine pardonnez moi mais si quelqu'un doit savoir comment battre ces phéniciens c'est bien vous. Vous les avez déjà combattu. Vous devez bien avoir une idée précise de ce qu'il faut faire. Il y a parmi nous des spectres inexpérimentés en stratégie militaire, dont moi même, mais qui au combat sont redoutables. Ils peuvent être vos bras et vos armes. Personnellement je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire mais j’exécuterais vos ordres sans broncher ".




Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Sam 12 Mai 2012 - 10:18

*Sud d'Igoumenitsa.*

Les trois hommes avancèrent toujours dans le passage. Mais où cela pouvait bien mener?
La flamme de la torche permettait à l'équipe d'avancer mais à petit pas. Tarodos ouvrait la marche, plus petit il pouvait prévenir d'éventuelle abaissement du plafond.

Yamreg était occupé à regarder autour de lui à chercher un autre passage ou un objet suspect. La grotte ou le tunnel était là depuis un moment. En effet, les seules bêtes que l'on pouvait y trouver était les chauves-souris, se tapissant dans la pénombre, les araignée, tissant leur toile, et toutes sortes d'autres insectes. La pierre des parois était remplis de mousse du l'humidité de l'endroit. Mais dans cet environnement étrange, rien ne paraissait suspect et seul la nature régnait.

Tarodos continuait d'avancer, la largeur du passage augmentait petit à petit. Les trois explorateurs finir par se retrouver dans une petite grotte. Tarodos s'arrêta, il n'avait plus de chemin à suivre. Il se retourna, éclaira Yamreg et Oristé et dit:
-"Nous serions nous trompés?" dit-il aux deux autres.
Yamreg, dépité et déçu de sa découverte ne sut quoi répondre. Entre les trois s'installa le silence.
La tortue s'assit par terre, il devait reprendre ses esprits.

Alors qu'il cogitait, un bruit vint le déranger petit à petit.

De l'eau, de l'eau coulait lentement. Les trois hommes se regardèrent, ils avaient tous entendu mais aucun ne savait d'où elle provenait. Ils se mirent donc à sa recherche....



yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Sam 12 Mai 2012 - 14:41

** Port d'Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Les soldats Phéniciens étaient nerveux. La pression augmentait d’heures en heures. Au loin, le mouvement d’une armée au nombre indéfini avait été remarqué. Dès lors, Himilcon avait demandé l’envoi de nouveaux renforts. Cette demande fut rejetée par son Roi, ce dernier jugeant l’opération trop coûteuse. Il leur faudrait donc résister sans l’appui de nouvelles troupes. La désillusion était totale pour le général des Armées Phéniciennes. Bien heureusement, les soldats ne furent pas mit au courant de cette triste nouvelle.

La ville semblait de moins en moins subir l’occupation phénicienne. Les soldats de la garde encore libres demeuraient cachés au sein des entrepôts marchands, patientant avant l’arrivée des renforts. L’espoir était dans tous les cœurs.



** Campement de l’Armée d’Hadès, Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin**

Cette fois ci, ce fut Nalsh, un autre Spectre qui rejoignit Godaime. Son plan consistait à analyser les rondes des soldats phéniciens perchés, ce qui n’était pas idiot à bien y penser. Finalement, un troisième spectre fit son entrée. Il s’agissait de Felibelle, la femme que Godaime souhaitait faire passer pour une courtisane et ainsi pénétrer les défenses d’Igoumenitsa. En la voyant débarquer, Eraste ne put cacher un sourire amusé, se demandant comment l’ancien responsable de l’Eridan imaginait convaincre le spectresse de tenir un tel rôle.
Le Capitaine se leva. Au même instant, Cocotte, le feu follet de la bande, pénétra à son tour dans la tente.
Eraste les observa les uns après les autres.


[Capitaine Eraste]
« Il semblerait que nous soyons enfin au complet. »


Le meneur d’hommes allait finalement devoir prendre les choses en main.

[Capitaine Eraste]
« Comme vous le savez déjà, un trio s’est détaché pour tenter de trouver une entrée secrète. L’objectif de la manœuvre est de gagner de l’information mais aussi nous permettre une percée plus efficace. Cependant, vous l’avez souligné, ce n’est pas suffisant.
L’un d’entre vous a proposé de s’introduire par la ruse. Sans alternative, j’avais pensé suivre cette piste, de sorte à vous trouver une quelconque utilité en attendant le retour des infiltrés. Néanmoins, d’autres ont proposé de jauger l’ennemi et de le bluffer pour finalement attaquer. Il s’agira du plan adopté. »


Le Capitaine dessina quelques gribouillis sur l’un de ses plans.

[Capitaine Eraste]
« Nous agirons cette nuit.
Mes hommes se chargeront d’allumer les feux et de monter des échelles capables de passer par-dessus les barricades. De votre côté, tâchez de récolter des informations quant aux allers et venues des soldats. L’heure venue, nous avancerons boucliers levés sur trois fronts, accentuant l’impression de nombre. Nous perdrons des hommes. Mais une guerre se remporte avec des sacrifices.»


En son for intérieur, Eraste espérait un retour fructueux des infiltrés.

[Capitaine Eraste]
«Godaime se chargera de mener l’offensive sur la barricade Sud. Felibelle et Nalsh s’occuperont de celle à l’Est tandis que Vachaldo et Cocotte seront envoyés au Nord. Des questions ? Le cas contraire, hâtez-vous. Nous ne savons pas si l’Armée Phénicien est ravitaillée ou non. Chaque minute passée amenuise nos chances de remporter la bataille.»



** Sud d'Igoumenitsa, Huitième jour. Nuit**

Dans l’angle de la porte, on pouvait détecter à la lumière d’une torche une amorce d’alcôve. En réalité, il s’agissait d’un passage, suffisamment grand pour laisser deux hommes l’emprunter de front mais glissant de par l’eau qui ruisselait.
Ce passage s’avérait être celui emprunté par les bandits. Néanmoins, il avait été laissé à l’abandon depuis l’arrivée des Phéniciens comme en témoignait l’état déplorable du passage. Cependant, où ce chemin pouvait-il bien déboucher ? Serait-ce au sein d’un entrepôt reculé ou bien en pleine ville, sous les yeux de l’ennemi ?

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Lun 14 Mai 2012 - 12:06

FlashBack
** Port d'Igoumenitsa, Huitième jour. Soir**

S'emparer de l'unique tour qui surveille la porte Sud-Est, tel était le plan d'Illidan. Gotchi était parfaitement d'accord avec lui et lui fit savoir!

"- Soit appliquons ton plan! Je me charge de neutraliser la tour, quant à toi,, je compte sur toi pour ouvrir la porte!"

Gotchi n'était pas un pro de l'assassinat et de l'espionnage contrairement à Illidan. Il demanda vite quelques conseils à son ami pour réussir au mieux sa mission. Illidan s'appliqua de lui donner tous détails qui pourraient lui être utile, puis ils partirent tous deux de leur côté, chacun ayant sa propre mission.

** Port d'Igoumenitsa, Neuvième jour. Tôt au Matin**

L'armure phénicienne que portait Gotchi l'aidait beaucoup dans son infiltration. Il prenait toujours soins de ne pas se faire remarquer et de n'adresser la parole à personnes. Jusqu'à présent, tout se déroulait parfaitement. Mais le plus compliqué restait à faire. Il devait se débarrasser discrètement du gardien de la tour. Mais le spectre avait bien une petite idée de la façon dont procéder. En effet, lorsqu'il cherchait à intoxiquer l'alimentation des phéniciens, en vain, Gotchi avait bien entendu prit soin d'emporter une bouteille de gnôle. En tant qu'amateur d'alcool, c'était une occasion rêvé pour lui de boire un nouveau cru!

Gotchi monta lentement et discrètement sur l'échelle qui menait au sommet de la tour. Malheureusement pour lui, il n'avait pas été assez prudent et le garde l'avait entendu. C'est là que tout allait se décider. Le spectre présenta la bouteille de gnôle au garde. Sa réaction ne se fut pas attendre. D'une traite il lâcha son épée et se saisit de la bouteille. Apparemment il était Friand d'alcool. Parfait pour Gotchi, qui monta en vitesse sur la plateforme. Le garde avait complètement oublié la présence du spectre et il fut facile pour ce dernier d'appliquer sa mort! Il se saisit du cou de sa victime et plaqua une main sur sa bouche pour l'empêcher de crier. Son agonie ne dura pas longtemps, et la seconde partie du plan pouvait se mettre en marche.

Gotchi surveillait attentivement la porte Sud-Est en attendant qu'Illidan passe à l'action. Dès que ce dernier ouvrira la porte, il enverrai un message aux spectres qui devaient se trouver non loin du village...


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Tarodos le Lun 14 Mai 2012 - 20:07

** Sud d'Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin **

La marche durait depuis un long moment déjà et nous étions tous les trois éreintés. Lorsque nous avions débouché sur une grotte qui semblait fermée, j'avais bien cru que nous ne parviendrons jamais à atteindre la ville. Cependant, la fatigue nous avait joué des tours: en suivant l'eau qui mouillait le sol, nous avions débouché sur un étroit passage qui nous avait mené vers une sortie.

À présent, la sortie en question se trouvait juste devant nos yeux. S'il n'y faisait pas encore réellement clair, nous distinguions toutefois de la lumière depuis l'autre côté de la porte. Prudemment, je l'ouvris...

Oristée ne s'était pas trompé, le passage qui reliait Igoumenitsa à l'extérieur partait bien d'un entrepôt. Néanmoins, celui-ci semblait abandonné, au vu de la poussière et des quelques caisses fracassées qui faisaient à elles-seules figure de décoration. J'éteignis la torche et, après avoir interrogé mes deux compagnons du regard, j'explorai le bâtiment, qui s'avéra en effet infréquenté.

Un bref coup d'oeil à l'extérieur nous permis de constater que des soldats Phéniciens patrouillaient dans le quartier. Je regardai Yamreg et Oristée et m'adressai à eux à voix basse.

"Bien, à présent que nous avons découvert l'emplacement du passage secret, nous devons en informer le capitaine Eraste. De plus, il reste à retrouver Illidan; Oristée, savez-vous où nous nous trouvons exactement ?"

Tarodos
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 39
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par vachaldo le Mer 16 Mai 2012 - 14:19

** Barricade Nord d'Igoumenitsa, Neuvième jour. Matin **

Je me retrouvais à devoir me coltiner le responsable de la légion Cocyte. Certes il était mon homologue, mais il était plus un boulet qu'autre chose entre mes pieds. Nous avions une mission à mener à bien et j'espérais qu'il ne me ralentirait pas outre mesure.

Nous avancions prudemment en direction des murs Nord de la ville. Le Capitaine Eraste nous avait chargé d'attaquer cet endroit. Une fois sur place, je scrutais attentivement les lieux afin de repérer une quelconque défense, patrouille ou tout autre chose qui aurait pu nous mettre à mal dans notre mission. Je ne savais pas ce qu'avait en tête mon compagnon de marche, je me décidais donc à lancer l'attaque. Mes muscles s'engourdissaient de ne plus combattre, je devais donc faire en sorte de les réveiller.


FIRE'S BREATHE

Le bois se consuma immédiatement sous mon attaque et une petite brèche se dessina dans les barricades. Je n'avais mis qu'une petite partie de mon énergie dans cette attaque, ce qui permit d'éviter de mettre le feu à toute la barricade et à ouvrir une brèche de la taille d'un homme. Nous allions maintenant pouvoir pénétrer par là. Par contre, le fracas provoquais par mon attaque avait sans aucun doute alerté une partie des soldats phéniciens, sinon tous. J'allais donc pouvoir me dégourdir les muscles ...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Ven 18 Mai 2012 - 13:49

*Port d'Ingoumenista, neuvième jour, matin*

Les trois hommes avaient débouché dans un entrepôt abandonné. Tarodos avait regardé à l'extérieur, et malheureusement des Phéniciens patrouillaient près de leur cachette. Oristé leur précisa un peu plus l'endroit suite à la demande du spectre:

[Oristé]

-"Vu l'odeur qu'il y a, je dirais que nous sommes dans un ancien entrepôt où l'on stockait les poissons. Dès lors, nous sommes dans le quartier des pêcheurs. Ce qui pause problème car c'est en cet endroit que les Phéniciens ont installés leur quartier général."

Maintenant que le passage avait été découvert, il était temps de prévenir Eraste afin qu'il envoie des hommes par ici.

-"Bien, nous devons avertir le capitaine Eraste. Tarodos, je te fais confiance pour lui montrer la route. Qu'en a Oriste et moi, nous allons nous faufilez à travers les rues et nous rendre à la maison de Cismo. Il faut essayer de retrouver Illidan."

Les deux spectres se dirent bonne chance et partirent chacun de leur côté.
Oristé et Yamreg attendirent qu'une patrouille soit passée pour sortir dans la rue. Ils avançaient prudemment car il y avait de nombreux ennemis dans les rues. Ces derniers se préparaient pour la bataille.

Bientôt la maison de Cismo serait en vue et Yamreg pourrait peut-être retrouver son compagnon...

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Ven 18 Mai 2012 - 19:00

** Port d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **
Alors qu’Oristée et Yamreg s’aventuraient dans les ruelles d’Igoumenitsa, ils ne tardèrent pas à se rendre compte que la ville s’était soudainement retrouvée en ébullition. En effet, les soldats phéniciens accouraient de tout part en direction des murailles sous le regard interrogatif des villageois.
La bataille tant attendue était-elle sur le point de se déclencher ?



** Champ de bataille d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

En effet pendant ce temps, Vachaldo avait pris les devants. Faisant fi des ordres du Capitaine Eraste, occupé pour sa part à organiser ses troupes, l’ancien Général s’attela à attaquer la barricade. Par chance pour lui, quelques minutes plus tôt les soldats de l’une des tours de garde avaient été mis hors d’état de nuire part Gotchi. Néanmoins, la marée phénicienne se dirigeait déjà tout droit sur le spectre isolé : trois cents hommes armés prêts à en découdre. Les soldats d’Eraste n’étaient pas prêt à intervenir, tout portait à croire que Vachaldo se dirigeait vers une mort certaine…


Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Sam 19 Mai 2012 - 10:26

Le capitaine Eraste avait donné ses ordres. Je devais faire équipe avec Vachaldo afin d'attaquer la barricade par le nord. Des binômes avaient été formés et chacun regagnait sa position assigné par le Capitaine. Il faisait nuit et on pouvait avancer assez facilement dans l'obscurité.

Je faisais donc équipe avec Vachaldo le chef de l'ordre infernal du Styx. Était ce un hasard ou bien Eraste m'avait-il donne une chance en me mettant avec lui ?
Il était pour moi un chef exemplaire juste et droit, et sur lui le surplis du gremlin resplendissait.


Je décidais de le suivre et nous arrivions bientôt a la barricade. Moi qui n'avais jamais pris part a une guerre, et bien voila cette fois j’étais en plein dedans. Je devais montrer de quoi j’étais capable, leur montrer a tous et surtout a Vachaldo que ma promotion au rang de chef d'ordre infernal n’était pas un hasard.
On s’arrêta un instant afin de surveiller les mouvements phéniciens aux alentours de la barricade. Pas un bruit, pas un signe de vie, rien.
Soudain Vachaldo lança une boule de feu sur la barricade, mais pas trop puissante de manière a juste créer une brèche dans laquelle on pouvait s'engouffrer.
Mais le bruit de l'explosion avait surement alerte les phéniciens, il fallait faire vite.


Vachaldo se dirigea vers la brèche quand surgit une marée phénicienne. Pas moins de trois cent hommes tous armés jusqu'au dents convergeaient vers Vachaldo.
Il avait beau être puissant, contre trois cent il ne tiendra pas longtemps. Je devais réagir, il le fallait.


Je dégaina mon Ouroboros. Ses pointes brillait légèrement d'une lueur violette. Je la sentais vibrais entre mes mains. Je me mis a courir en direction de Vachaldo tout en prononçant :
" Vachaldo je viens t'aider. Trois cent hommes rien que pour nous deux cela promet d’être passionnant. Approchez phéniciens et vous tâterez de L'Ouroboros "




Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Illidan le Sam 19 Mai 2012 - 18:14


Je surveillais discrètement la porte sud est comme prévu. Elle n'était surveillée que par trois phéniciens, et j'imaginais déjà de quelle façon je pouvais m'en défaire de façon à ouvrir la porte le soir tombé, comme nous l'avions décidé avec Gotchi. D’après lui, c'était probablement à ce moment là que les Spectres allaient décider de lancer une offensive.

La veille, profitant de l'abri que m'offrait Cismo dans sa cachette, en compagnie de Parfénios et d'une poignée de pécheurs aguerris, j'avais exposé aux Thésprotes une autre partie de notre plan. Je leur avait demandé d'attaquer, dés la fin de journée, le local que Gotchi m'avait désigné comme étant celui où étaient entreposé les armes phéniciennes. S'emparer de quelques glaives et lances allaient pouvoir être utile au pécheurs, mais surtout il leur fallait détruire un maximum de flèches, afin que les tours de garde ne puissent être alimenter efficacement en projectiles, et couvrir ainsi nos compagnons.


Soudain, alors que le soleil n'était pas encore parvenu à son zénith, de grandes clameurs commencèrent à se faire entendre depuis le nord de la cité. L'attaque Spectre avait elle débuté plus tôt qu'attendue?
C'était ce que semblait penser les trois gardes que je surveillais. Ils s’échangèrent quelques regards anxieux, et deux d'entre eux prirent la décision de se rendre vers le nord, porter éventuellement assistance aux leurs, laissant au troisième la charge de surveiller seul cette petite porte, située quasiment à l'opposée du départ supposé de l'offensive.

*Voilà que me rend les choses plus simple...
Si l'attaque avait réellement débutée, il me fallait agir immédiatement. Avant même qu'il ne se rende compte de ma présence dans son dos le phéniciens avait rejoint le Sombre Père. J'ouvrais facilement la porte et me tournait vers la tour de garde. Si Gotchi n'avait pas accompli sa part du plan, j'allais me retrouver cribler de flèches...

Rien. L'Étoile Terrestre de l'Eridan devait être la silhouette que j’apercevais sur la tour. À lui désormais de prévenir les Spectres qu'un passage était ouvert ici.

A présent je ne pouvais pas rester sur place à attendre que mes compagnons me rejoignent. Je devais avertit Cismo et les autres que la bataille avait débuté, et que le temps de l'action était venu...

Illidan
Légion Anabasis

Nombre de messages : 2551
Age : 25
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 15/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par godaime le Dim 20 Mai 2012 - 18:20

** Champ de bataille d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

Les ordres avaient été enfin donné, on savait tous ce que l'on devait faire.Dans la nuit nous allions passer à l'action, je me préparais donc à partir en infiltration quand j'entendis au loin que quelqu'un était déjà passé à l'action sans attendre la nuit. Je me dirigeais vers la barricade que je devais m'occuper dans le plan qui avait été donné. Arrivé à hauteur de mon point d'accès je scrutais pour éventuellement apercevoir ce qu'il s'y passer. On pouvait y entendre l'agitation des phéniciens qui partaient tous en direction du bruit provoqué par un spectre. Ce dernier avait attiré à lui tout seul pratiquement tout le gros de leur armée, j’espérais pour lui que c'était une manière de faire diversion car je ne donnais pas cher de sa vie. Dans le vacarme je décidais donc je me lançais sur la barricade et de pénétrer dans le port c'était une chance que je ne devais pas rater. A l'aide d'une attaque de feu réaliser avec mes rapières élémentaires je vins à bout rapidement de la barricade. Dans l'agitation je ne pensais pas être fais remarqué. J'étais enfin rentré dans le port quand une voix venant de derrière moi me stoppa net:

- Où comptes tu aller spectre ?

Je me retrouvais en face d'un phénicien. il était plus lourdement armé que moi et la protection que lui apportait son armure était bien plus grande que la mienne mais avec un rapide coup d’œil je pu constater que c'était du métal. Il fallait que je mise tous sur la vitesse. J’espérais être plus rapide que lui dans les mouvements offensifs

- Pas bien loin, je voulais faire un petit tour dans la cité mais je crois que sa ne va pas être possible.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Lun 21 Mai 2012 - 9:15

** Port d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

Les deux hommes continuaient leur progression dans la ville. L'afflux de Phéniciens leur rendirent la tâche de plus en plus difficile. C'est pourquoi ils prirent la décision de se cacher derrière des caisses en attendant qu'il y ait moins de monde.

Une chose était certaine pour Yamreg, la bataille venait de commencer. En effet, les Phéniciens se dirigeaient tous vers les portes de la cité. Il devait mettre en oeuvre son plan.


Il fallut plusieurs minutes avant que les Phéniciens aient tous disparus de leur zone. Oriste mena alors la marche, connaissant mieux les passages à prendre. Il fit bien attention à toujours regarder partout avant de s'engager dans des lieux ouverts.

Finalement, ils arrivèrent devant la maison de Cismo sans problèmes. Oristé frappa à la porte, et le pêcheur lui ouvrit directement. Cismo était heureux de voir son ami toujours en vie.

Malheureusement, le diplomate savait que le temps n'était pas encore au réjouissance et coupa cours les retrouvailles:

-"Je suis désolé de devoir vous interrompre mais j'ai plusieurs questions à vous poser Cismo. Tout d'abord, savez-vous où se trouve Illidan, l'autre spectre qui m'accompagnait? Ensuite, l'armée d'Hadès attaque en ce moment même la cité, j'aimerais que vous nous aidiez à remporter cette guerre, qui n'a trop que durer!"


Le spectre de la tortue reprit son souffle et reprit :

-"Lancez vos hommes sur les Phéniciens, tirer dessus depuis les maisons,... faites ce que vous pouvez mais il faut absolument permettre aux soldats de sa majesté de pénétrer dans le port pour le libérer! Qu'en pensez vous?"

Le spectre espérait une réponse positive, car cela serait un atout bénéfique pour l'issue de la bataille.

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Lun 21 Mai 2012 - 10:42

** Port d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

La porte était finallement ouverte? Toute cette agitation avait permis à Illidan d'agir plus vite et plus tôt. Il fallait se dépêcher d'alerter Eraste.

Gotchi se saisit de l'arc et des flèches de sa victime. S'entailla le bras et de son sang, inscriva quelques mots sur un bout de sa cape

Spoiler:
S-E, rupture
. Ensuite, il imbiba légèrement le tissu d'alcool, pour faire comprendre que c'est lui qu'il avait écrit.

Le message était clair, précis et signé. N'importe qui pouvait le comprendre. Gotchi tira au loin dans la petite forêt qui devait probablement abriter les troupes d'Hadès, espérant que quelqu'un tombe sur le message...
Heureusement pour lui, l'attention des phéniciens étaient portés sur autre chose, et il n'avait pas été encore repéré...

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Mar 22 Mai 2012 - 16:45

** Champ de bataille d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

Deux mortels contre trois cents soldats... L'issue de ce combat ne faisait aucun doute. Avant même qu'ils n'eurent le temps de lancer la moindre attaque, Cocotte et Vachaldo se retrouvèrent encerclés, épées pointés sur eux. Au loin, l'armée d'Hadès se mettait en mouvement sans toutefois pouvoir sortir les deux téméraires de cette délicate situation.
C'est alors qu'Himilcon, chef des légions phéniciens, fit son apparition dans le cercle que formait ses hommes.


[Himilcon]
"Est-ce du courage, de la ruse ou de la bêtise que je dois lire dans vos yeux? Hmmm... Soldats ! Sécurisez le périmètre, je veux une dizaine d'hommes avec moi histoire de travailler nos deux nouveaux invités."


L'instant d'après, les deux spectres gisaient à même le sol, assommés. Ils furent alors ligotés puis traînés tels de vulgaires fétus de paille à l'intérieur de la Cité.
Néanmoins, à peine Himilcon et ses prisonniers eurent-ils passé la muraille que plusieurs spectres soutenus cette fois ci par des escadrons de l'armée de l'Invisible se ruèrent sur les phéniciens à découvert. La bataille débutait, une bataille qui, comme s'en doutait Himilcon, était perdue d'avance. il lui restait toutefois un dernier atout à abattre, une dernière trace à laisser.


** Geôles d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

Quelques minutes après leur capture, Cocotte et Vachaldo furent jetés dans deux cachots, aux côtés des soldats de la ville enchaînés. On leur passa les fers sous le regard fêlé du seigneur de guerre. Le lieu était humide. une odeur de mort et de moisi y reniait. Quelques soldats de la garde d'Igoumenitsa résistaient encore à la faim qui les tiraillaient, d'autres s'étaient transformés en plateau-repas pour rat carnivore.


[Himilcon]
"Vous voilà donc, deux spécimens rares, deux spectres d'Hadès. Comment aurais-je pu rêver plus belle prise? Soldats ! laissez nous !"


Ils s’exécutèrent.

[Himilcon]
"Vous êtes donc tout à moi... Un mot à dire peut-être?"

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par vachaldo le Mar 22 Mai 2012 - 23:56

- Oui, détache mes liens si tu es un homme et expliquons-nous face à face. Mais sans doute n'es-tu qu'un de ces frileux qui ne se mêlent à la bataille que quand leurs hommes sont là pour leur servir de bouclier...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Mer 23 Mai 2012 - 18:43

Avant même que Vachaldo et moi même esquissions le moindre geste, une dizaine de soldats phéniciens nous encerclait. Ils étaient lourdement armés et leurs armure paraissaient très solides et faite de métal. Tout acte de résistance ou de folie s’avérait donc vain et inutile.
Soudain un phénicien, plus puissant que les autres apparut. Il s'agissait du chef des légions phéniciennes Himilcon. Il donna l'ordre de nous capturer, de nous ligoter et de nous jeter au cachot dans la cité d'Igoumenitsa.


La prison était miteuse et pourrie. Les murs étaient recouvert d'une matière visqueuse innommable leur donnant une teinte brune verdâtre. Des gens étaient mort ici, on le voyait rien qu'en regardant dans les geôles voisines dans lesquelles des cranes et des ossement humains gisaient. Allais je mourir ici comme tant d'autres ? Et pourquoi Himilcon nous avaient-ils capturés ?

Nous devions sortir d'ici a tout prix. J'en profita pour parler rapidement a Vachaldo.

" Vachaldo, le reste des troupes du Capitaine Eraste est ici avec nous. Il faut que nous nous évadions et que nous réussissions a libérer les soldats."

Je me tus immédiatement et lança un clin d’œil a Vachaldo quand Himilcon nous rendit une petite visite. Il était fier de sa prise.


"Vous êtes donc tout à moi... Un mot à dire peut-être?"

" Pourquoi nous avoir capturé ? Que voulez vous de nous ? Vous avez capturé deux spectres, mais ce n'est rien comparé a ce qui vous attend dehors. Nous sortirons a un moment ou un autre. De gré ou de force !! Êtes vous donc si lâche pour nous enchainer tel de vulgaires animaux ?




Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Félibelle le Jeu 24 Mai 2012 - 11:09

** Champ de bataille d'Ingoumenitsa, Neuvième jour. Midi **


Le plan d’action était défini. Félibelle ferait équipe avec Nalsh pour neutraliser les Phéniciens qui occupaient la barricade Est. Ce n’était jamais simple de tacher d’entrer dans une ville assiégée mais ce n’était pas impossible. Et encore moins pour des Spectres. Nalsh était un peu rouillé mais il avait hâte d’en découdre. Félibelle lui faisait confiance pour rapidement retrouver sa vigueur dans le feu de l’action. Lorsqu’on est un guerrier, on ne perd jamais ses vieux réflexes. La Spectresse s’inquiétait un peu plus des ses propres réflexes à elle. Comment compter sur sa vitesse lorsque l’on court vers un mur.

Ils partirent tout deux en direction de la barricade juste pour jeter un œil pendant que le soleil leur permettait encore de mémoriser des détails. La nuit il était plus difficile de se repérer sans avoir vu les lieux. Prenant soin de rester à couvert, ils observaient le mur monté à la hâte et la petite tour abritant un petit contingent de Phénicien. Félibelle en comptait onze mais rapidement, Nalsh en repéra un douzième se reposant derrière un bouclier.


* Une chance, il aurait pu nous poser problème si on ne l’avait pas vu !

Alors que les deux Spectres discutaient encore de leur ordre de passage. Une agitation monta dans la cité. Une explosion eut lieu à la barricade Nord. Vu l’ampleur des cris, tous les Phéniciens qui n’étaient pas en faction sur les murs devaient y courir.

- Nalsh, quelqu’un a lancé l’attaque avant l’heure ou s’est fait prendre pendant la reconnaissance. On a plus le choix, on doit attaquer nous aussi. Ce sera le tout pour le tout.

Alors que les deux guerriers courraient vers la barricade, ils aperçurent un des Spectres infiltrés tirer une flèche en direction de leur camp. La flèche portait un message mais elle était trop lourde. Elle toucha le sol bien avant d’arriver à la forêt et personne ne la verrait. Nalsh adressa un clin d’œil entendu à Félibelle.

- Vas-y, je m’occupe de la barricade. Mais revient vite.

Félibelle dévia de sa course pour aller récupérer le message. Elle espérait que Nalsh tiendrait le coup seul contre douze combattants préparés. Ne perdant pas de temps, elle attrapa le projectile et couru jusqu’au camp. Elle aperçu au loin les 300 Phéniciens qui tenaient les 2 Spectres s’occupant de la barricade Nord. Ils étaient perdus. Ignorant la boule qui lui enserrait la poitrine, elle ne ralentit pas. Elle arriva dans la tente, le souffle court, tendant la flèche à Eraste.

- Message de Gotchi… il faut… que je retourne aider Nalsh. Il est allé seul… Vachaldo et Cocotte sont encerclés… Je ne sais pas ce qui s’est passé.

Elle fit demi-tour et s’apprêta à repartir s’occuper de son objectif à elle.

Félibelle

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Jeu 24 Mai 2012 - 16:09

** Champ de bataille d'Ingoumenitsa, Neuvième jour. Midi **

En voyant Felibelle débarquer dans sa tente, Eraste parut secoué. Néanmoins, avant qu’il n’ait eu le temps de réprimander la spectresse, celle-ci lui annonçait la triste nouvelle. Elle s’éclipsa à nouveau, laissant derrière elle un message court mais précis. Aussitôt, le Capitaine se leva. Il sortit en trombe de sa tente et hurla :


[Capitaine Eraste]
« Que toute l’Armée se mette en route ! La porte Sud Est est sans protection ! Lancez l’assaut ! Pénétrez la ville ! Ne faites aucuns prisonniers ! »


Dans un fracas retentissant, les soldats se mirent en rang et s’avancèrent vers Igoumenitsa.



** Geôles d'Ingoumenista, Neuvième jour. Midi **

Le chef phénicien regarda successivement ses deux prisonniers. Un sourire triste se figea sur ses lèvres. Il tira le glaive de son fourreau puis s’approcha un peu plus des deux spectres.


[Himilcon]
« Un homme ? En seras-tu encore un après être passé entre mes mains ? Rien n’est moins sûr. »
dit-il en effleurant du bout de sa lame les parties génitales de Vachaldo.

Il pointa alors son arme vers Cocotte.


[Himilcon]
« Des animaux… Oui, vous n’en êtes pas si loin compte tenu de votre manque de discernement. Où sont donc passés les guerriers qui m’ont tenu en échec en faisant d’une poignée de paysans une troupe de fauves enragés ? Non. Vous n’êtes que du menu fretin, ma maigre récompense pour tout ce labeur et pour la triste fin qui m’attends. »


Il soupira.

[Himilcon]
« Savez-vous ce que ressent un Seigneur de Guerre lorsqu’il est abandonné par ses pairs ? Ce n’est pas de la tristesse, ce n’est pas du désespoir… Ni même de la peur face à la mort qui l’attend… Seule la rage l’habite.»


D’un geste d’une violence inouïe, le Chef Phénicien transperça le foie de Cocotte. Il laissa le glaive ainsi planté, se délectant du sang qui s’écoulait sur les pavés encrassés.

[Himilcon]
« Peut-être allez-vous périr ici. Ou bien peut-être que votre Dieu aura piété de votre condition mais… quoiqu’il en soit… Vous garderez les traces de la Colère d’Himilcon ! »


Il remua le glaive avec un plaisir non camouflé. Ensuite, il pivota vers Vachaldo, faisant zigzaguer la pointe de sa lame au-dessus du corps du prisonnier.

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nalsh le Jeu 24 Mai 2012 - 21:25

** Champ de bataille d'Ingoumenitsa, Neuvième jour. Midi **
La mission était donner et le plan combiné de Nalsh et Félibelle était adopter, il ne fallait pas perdre de temps. Nalsh salua le Capitaine et sorti. Maintenant il fallait ce préparer et partir observer le terrain, les rondes et l’état moral des adversaires. Nalsh commença par enroulé ses cheveux dans un bout de tissus sombre et ce foutre de la terre un peu partout, autant ne pas prendre de risque avec les odeurs. Le spectre terreux alla rejoindre Félibelle.

- Héhé ton idée a était accepter! Bon vu que l'on va devoir rester la bas un petit moment j’espère que ça te dérange pas de faire équipe avec moi. J'ai hâte de passez a l'action depuis que je suis revenus je n'ai eu qu'un seul combat.

Les deux spectres allèrent furtivement vers l'est de la ville. Plusieurs bosquets feraient l'affaire le tout serait de ne pas bouger ce qui était l'exercice le plus difficile pour un être humain. Une fois installé Nalsh prit un peut de temps pour prier Hadés. La surveillance commença réellement le soleil haut dans le ciel et sa chaleur gêner quelques peux. Un peu de sueur sur le front de Nalsh l'obliger a cligner des yeux plus que nécessaire. Un groupe conséquent de gardiens était installés, certains s'activaient activement a leurs taches d'autres étaient plus usés. En chuchotant, le spectre commença la surveillance.

-Une..deux..trois..quatre..dix..onze...nan, zut ils sont douze y en a un qui pionce derrière son bouclier a droite après le blond, j'ai vu le bouclier bouger légèrement. Et ils ont l'air assez sérieux, ça va pas être de la tarte cette nuit. Je suis plus sur les combats de longueur.

Le temps serait long pour Nalsh, une araignée ou une colonie de fourmi sur le cou et pas moyen de s'en débarrasser sans risquer de trahir sa position, foutu surveillance c'était pas vraiment ce qu'il affectionnais le plus.

- Par Hadés je vais me déchaîner quand l'heure sera venu, une branche qui me chatouille les cotes, une crampe, l'odeur de l'herbe et celle d'une crotte de je ne sais quoi pas trop loin, ça va ce payer au centuple.

Nalsh ce calma légèrement un bosquet qui chuchote ça peut paraître bizarre si le vent porte les sons. Une clameur porta du nord en même temps qu'une violente explosion.

- Nalsh, quelqu’un a lancé l’attaque avant l’heure ou s’est fait prendre pendant la reconnaissance. On a plus le choix, on doit attaquer nous aussi. Ce sera le tout pour le tout.

- Bordel j’espère que c'est la deuxième solution sinon ils vont m’entendre je veux bien risquer ma vie, mais le suicide c'est a moi d'en décider!

Les deux spectres sortirent en trombes de leurs cachettes, une flèches semblant avoir un message passa au dessus d'eux sans force suffisante pour atterir en lieu visible. Trop d'importance probable, pas le temps de réfléchir. Nalsh fit un clin d'oeil a Félibelle.

- Vas-y, je m’occupe de la barricade. Mais revient vite.

Nalsh continua donc seul vers la barricade courant de toute ses forces, il imaginait déjà la tête des gardes en voyant un gosse leur foncé dessus. Nalsh en-magasina de la rage a ne plus savoir quand faire, sa vue ce troublait, peut importe pour exploser et lancer une cosmique puissante sur une grosse barricade pas besoins d’être précis il fallait y mettre toute sa force, il aura tout le temps ensuite d’être plus précis, de toute façons la précision s’était sa seule qualité. Le spectre sentant sa force monté a mesure qu'il ce rapprocher, il resta a l’affût, ce serait con qu'une flèche mette fin a tout cela.



Dernière édition par Nalsh le Sam 26 Mai 2012 - 13:03, édité 2 fois

Nalsh
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 427
Age : 31
Localisation : surment en train de dormir
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par EZEKIEL le Ven 25 Mai 2012 - 19:23

Au loin... imperceptiblement, un faible tiraillement saisit un corps immobile...

Une région éthérée entre les enfers et le Nekyomantéion... une région méconnue de tous ou avait errer un corps aveugle presque vidé de son âme... un être qui avait perdu toute notion du réel suite au poison cosmique distillé par Discordia.

Deux yeux s'ouvrirent d'un coup alors que le visage recouvert de scories prit les traits effarés d'un jeune homme voulant éviter ce qu'il voyait.

Le temps, petit a petit, reprit son droit et le regard du spectre passa du blanc au vert , des yeux guéris lui montraient l'image lointaine et faiblissante d'un Vachaldo souffrant mille mort...

Était-ce le poison qu'ils avaient goutté tous les deux... les multiples combat qu'ils avaient mené ensemble... la terrible quête psychique qui les avais fait n'être qu'un par l'esprit... ou tout simplement leur fin proche qui permit ce cour lien... cette simple seconde ou leur regard se croisa et une phrase s’imposa a leur esprit, une phrase souvent prononcée par l'Oracle MANDOS en leur présence :

« Pourquoi tombe t’on spectre... afin de mieux se relever !!! »

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Ven 25 Mai 2012 - 20:49

Le glaive d'Himilcon se planta dans mon foie. La douleur ressentie était telle que je faillis m’évanouir. Le métal froid s’enfonçait dans mon abdomen projetant une giclée de sang importante ruisselant sur la lame ainsi que sur mes jambes. Le glaive était fiché en moi telle une brochette sur un bout de viande.

" Arghhh .... mon ... mon ... mon foie !! Certes tu m'as gravement blessé mais il en faut plus pour me tuer. J'ai connu pire souffrances que ça, et même si je dois mourir ici la mort ne me fais pas peur. "

Je fixai Himilcon dans les yeux et observait sa tenue.

" En tant que chef des légions phéniciennes, je m'attendais a ce que tu portes des attributs permettant de te différencier des autres. Or je ne vois qu'un bouclier et ce glaive planté dans mon foie. Ne te manquerait-il pas un objet ? Un objet digne de ton rang ? "

La douleur se faisait de plus en plus intense. Le sang ne coulait que légèrement a l’extérieur, le glaive faisant office de bouchon. Je toussa et une gerbe de sang sortit de ma bouche. Je compris que je faisais une grave hémorragie interne et que sans soins j'allais mourir ici.
Je m'allongeais sur le sol, ma tête bourdonnait et je ne sentais plus mes jambes. Mes yeux se révulsaient mais j'eus tout de même la force d'enflammer légèrement mon cosmos afin de prévenir les autres spectres de mon état. Puis il s’éteignit et je tomba dans le coma.

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Sam 26 Mai 2012 - 12:18

*Neuvième jour,Port d'Ingoumenista*
[Cismo]
-« Jeune spectre, pourquoi de braves pêcheurs comme nous viendraient en aide à une armée capable de vaincre l’ennemi. Nous ne sommes pas suicidaires, même si nous aimons notre cité. »

-« Il est vrai que je vous en demande encore beaucoup. Vous vous êtes déjà brillamment illustré dans cette bataille. Et perdre d’autres amis ne doit guère vous réjouir. »

[Cismo]

-« Tu es jeune et téméraire, mais il faut parfois réfléchir avant d’agir. Penses-tu réellement que nous ayons la moindre chance, nous des pêcheurs, contre une armée entraînée ! »

Le spectre fut coupé dans son élan, mais au fond de lui il savait que le pêcheur avait raison.

-« Je sais, il s’agit peut-être d’une opération suicide. Mais je ne dois pas rester cacher pendant que mes amis se battent. »

Le spectre se tourna et prit la direction de la porte. La bataille avait commencée et il voulait en faire partie. Sa marche fut stoppée par Cismo :

[Cismo]

-« Attends spectre ! »

Le pêcheur se dirigea vers la porte et la referma, invitant Yamreg à s’asseoir et écouter.

[Cismo]

-« Je n’ai pas dit que nous n’allions rien faire. Crois-tu que nous soyons restés inactif pendant l’occupation. Par exemple, nous savons que les prisonniers ne sont pas tués. Alors au lieu de se jeter dans la mêlée, profitons-en pour libérer nos amis. »

Et à Oristé de prendre part à la conversation :

[Oristé]

-« Il a raison Yamreg. Mes hommes seront avides de revanche s’ils peuvent retrouver leur liberté et nous ne pourrons qu’accroître nos chances de victoires. »


Les voix de la sagesse avaient parlé, et Yamreg comprit qu’il avait encore beaucoup à apprendre de ce monde.

-« Bien, ceci est votre patrie ! Je serai donc votre soldat pendant cet acte ! »

Cismo et Oristé s’isolèrent avec leurs concitoyens. Ils prirent le soin de discuter. Chaque homme était libre de venir ou d’assurer la pérénité de sa famille. Yamreg ne pouvait pas intervenir sur leur décision, c’était contre ses principes. Mais il ne supportait pas l’attente.
Soudain, Cismo, Oristé et un groupe d’homme arrivèrent.

[Cismo]

-« Nous sommes prêt. En route pour la prison ! »
-« Bien, je vous suis ! »

Alors qu’Oristé vérifiait qu’aucun Phénicien n’était dehors, les hommes sortirent l’un après l’autre. Une fois tout le monde à l’abri dans une ruelle, il fallait progresser dans la ville. Heureusement pour le groupe, la quasi-totalité de l’armée ennemie se trouvait près des remparts. Et le chemin jusqu’à la base ennemi fut rapide et sans danger.
Caché à proximité de celle-ci, les deux meneurs s’arrèterent.

[Oristé]

-« Bien le plus difficile reste à faire. Il n’y a malheureusement qu’une seule entrée et un garde se trouve devant. Il faut rester le plus discret possible… »

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum