Débarquement phénicien

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Lun 20 Fév 2012 - 22:42

- La dryade ? Tu veux trouver la dryade ? Elle n'honore pas de sa présence le premier venu, aussi divin qu'il puisse être. Et pour ton "frère", si tu parle de l'amphore pleine de vin que nous avons déjà vu passer, et bien il ne te sera pas d'un bien grand secours. Tu ferais mieux de nous donner ton or si tu veux passer sans encombre...

Lord Nergal était dans une situation très délicate. Malgré la force exceptionnelle du spectre, il ne pourrait pas venir à bout de tout ces brigands.

Gotchi! Tu vas me payer d'être parti!!!

Le chef des brigands s'approcha du spectre et le giffla, tout en réclamant les objets precieux de celui-ci. Le joueur de lyre n'avait aucune issue. Le chef des brigands se rua sur lui et le frappa avec une extrême violence. Lord Nergal s'écroula sur le sol. Il se releva doucement et remarqua qu'il saignait de la joue. Un sourire se fit voir sur le visage du spectre.

hum...alors, c'est tout?

Le spectre du rat fonca à vive allure sur le chef des brigands, l'attrapa ensuite et cibla la gorge de l'ennemi de la tranche de sa main.

Il s'addressa au groupe de brigands.

Laissez moi passer sinon je lui tranche la gorge.








Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Lun 20 Fév 2012 - 23:49

*** Dans la forêt ***

- Vas-y, tranche moi la gorge. Regarde tout autour de toi. Tu peux apercevoir une dizaine de mes hommes dont la moitié bandant un arc en ta direction. Si tu m'occis, l'un d'eux prendra ma place. Mon avis que ce sera celui qui aura décoché la flèche qui se sera logé entre tes deux yeux ...


Dernière édition par Nikiolas le Mar 21 Fév 2012 - 1:13, édité 1 fois

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Mar 21 Fév 2012 - 1:11

Un long silence prit place.
L’Arlequin observait les villageois restés cloués à leurs chaises, cois. Le chef semblait perplexe, comme si les ordres pourtant si clairs du Bouffon n’avaient été pour lui qu’une longue et douce mélodie. Peut-être attendait-il quelque chose, un signe du destin pour ainsi dire. Le Parieur grimaça. Etait-il tombé sur un village de demeurés ? Il se prit la tête entre les mains, désabusé à son tour.


« Ah ça…fallait qu’sa tomb… »

C’est alors qu’un des chasseurs, le bien nommé Beran, prit la parole. Ce dernier semblait plus futé que ses congénères. Une chance ? Plus que ça, c’était un espoir pour l’Arlequin ! Voilà qu’enfin il avait trouvé son cavalier, un pion fiable, l’esprit clair et précis. Bien qu’il fût plus jeune que ses camarades, il n’en semblait pas moins tout à fait apte à avoir un rôle dans cet Acte. Alors que le chef approuvait les propos du dit fûté, il fut coupé par un autre bavard. Le ton haussa et le chef mit fin à la discussion, se retournant à présent vers le Bouffon.
Lorsque ce dernier s’apprêta à répondre, trois coups résonnèrent à travers la porte. Le pas lourd, Sylphe ouvra….quelle ne fut pas la surprise d’Arlequin de voir apparaitre Jules, son binôme désigné dont il n’avait eu aucun mal à se séparer jusqu’alors.

Sa présence en ces lieux était opportune. Bien qu’il eut été un poids quelques heures plus tôt, son statut de Spectre et son arrivée à point nommé venait de le transformer en un atout dans le précieux jeu du Bouffon. Il ne put d’ailleurs s’empêcher de lâcher un sourire espiègle.


« Comme j’vous l’disais, Vous n’s’rez pas seul ! »

Il s’approcha d’un pas dansant vers Jules puis reprit tout en lui tâtonnant les cuisses, pectoraux et dorsaux :

« Voyez dont ça ! R’marquez avec quelle classe y fait son entrée, un sacré numéro avouez ! Belle bête hein ? N’y sautez donc pas d’ssus, y n’est ni à vendre ni à croquer ! Quoique… Hé hé ! App’lez le Jules, ou Douceur, j’suis certains qu’ça lui plaira. Il est comme ça, cœur tendre en dedans, mais poing ferme en dehors ! »

Après cette introduction haute en couleur, l’Arlequin se retourna vers le chef de village et lui murmura à l’oreille, une main sur l’épaule :

« Pas d’seigneurs entre nous, app’lez moi l’Arlequin, pour sûr qu’ça ira bien. Aheum ! A nous ! »

Il reprit place auprès de sa chaise puis fixa un à uns les interlocuteurs avant de reprendre d’une voix forte, faussement autoritaire :

« Premier Chasseur Beran ! Toi, On t’aime bien ! T’es du genre rapide, rempli d’bonnes initiatives. Tu s’ras l’responsable d’la mise en place des pièges pi des groupes d’guetteurs. Nous faut des rapports précis toutes les heures. S’tu sais pas écrire, t’as qu’à faire des dessins basés sur l’plan, histoire d’avoir une idée d’comment ça avance. Capiche ? »

Il pointa du doigt celui qu’il surnommait déjà le couard.

« Toi l’Froussard en chef ! Tu s’rais bien la p’tite Fiote du groupe hein ? Ma foi l’en faut bien un hé hé ! Tu t’inquiètes pour ta vie, c’tout à fait normal, y s’pourrait p’t’être même qu’On t’comprenne, s’pour dire. C’pendant…Hmmm… Qui t’as parlé d’mourir ? Pour l’heure, Nous n’prévoyons pas la moindre bataille. Votre rôle est juste d’informer. Soyez les Yeux d’l’Armée d’Sa Majesté, ni plus, ni moins. L’reste, on en f’ra nos affaires.
C’ci dit…J’avoue qu’l’idée d’te voir gambader à travers la forêt Nous parait des plus pertinentes ! Tu t’y coll’ra donc p’tite Fiote Ah ah !»


Le Bouffon respira profondément.

« Tout est dit. Dés c’soir, faites passer l’message dans toutes les baraques du coin : qu’dés d’main, à l’aube, tous soient prêts à mettre en œuvre l’plan. On r’trouv’ra ici même votre chef Sylphe, l’chasseur Beran et l’messager p’tite Fiote. Du vent ! »

Dans un élan de ferveur, le Parieur Fou se rua vers la sortie. Il saisit au passage Jules, l’empoignant d’une main ferme. Il l’entraina avec lui en dehors de la maisonnette…

** Sur la place de Therios. Première Nuit.**

A peine sorti, il conduisit Jules à l’écart, près d’un bosquet. Le ton du Bouffon était direct, franc. Il semblait profondément attaché au fait que son plan se déroule sans accrocs, comme un gosse à qui l’on voudrait piquer ses jouets.


« T’es en droit d’te poser des questions ma Douceur, mais On a aussi l’droit d’pas y répondre. C’pendant…Mhhh On va t’mettre dans la confidence. »

L’Arlequin expliqua en quelques mots son plan, le rôle de Gotchi, son propre rôle ainsi que celui des villageois. Ceci fait, il remballa ses parchemins puis fit volte-face.

« Toi aussi pointe toi à l’aube. R’trouve Nous dans la maison du Chef. Quant à la Barrique, pas d’soucis à s’faire. Y s’débrouill’ra, l’est moins débile qu’il en a l’air. »

Le bariolé s’éloigna dans la pénombre.
Sûrement trouverait-il refuge dans une petite taverne, où il pourrait se delecter incognito des tromperies qui, il en était sûr, sévissaient aussi dans un village aussi petit.
Ah les plaisirs de la vie !


Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Mar 21 Fév 2012 - 2:03

*** Dans le village ***

La nuit était bien belle sur Thérios. On aurait pu prendre plaisir à observer ce doux village forestier dormir à poing fermé, mais il en était tout autre. Un imposant groupe d'hommes se hâter à construire des pièges de fortune tout autour du village. Jamais fortification ou autre défense n'avait été érigé en ces lieux, tant la densité de la forêt suffisait à protéger Thérios des envahisseurs. Plus loin, Beran et ses hommes installaient des pièges plus aboutis. D'un côté, un groupe creusait de profonds trous pendant qu'un autre taillait les pieux qui allaient les ornés. Plus loin, des arbres étaient abattus de façon méthodique afin de créer un seul et unique chemin à emprunter. Dans les arbres, à divers endroits, des stocks de flèches étaient entreposés afin de servir de recharger aux archers qui feraient pleuvoir leurs projectiles sur l'armée phénicienne.

Tout la nuit, les hommes de Beran avaient piégés la forêt. Auraient-ils le luxe, maintenant que les premiers rayons du soleil apparaissaient, de pouvoir dormir un peu ?


*** Dans la forêt ***

Alors que les brigands avaient fait prisonnier le spectre Lord Nergal, leur chef réfléchissait à la façon dont il allait pouvoir profiter de cette capture. Mais d'un autre côté, cet homme était venu ici dans un but précis semblait-il. Envahisseurs ... dryade ... tous ces mots étaient sans doute important dans l'esprit du spectre, mais il avait parlé d'une telle façon que personne n'avait comprit le but précis de sa présence ici. Mais si un spectre s'aventurait ici, cela voulait dire que d'autres allaient suivre. Et si d'autres suivaient, cela pourrait causer de gros problèmes au groupe et au "commerce" qui le faisait vivre. Le chef s'avança donc vers Lord Nergal et lui dit :

- Maintenant que tu es plus calme, je vais te faire une proposition. Il semblerait que tu sois venu ici dans un but précis. Lequel ? Je n'ai pas tout saisis. Mais même sans cela, nous pourrions sans doute t'aider. Tu as parlé de la dryade tout à l'heure, et bien nous sommes prêt à monnayer notre aide contre un tout petit service de rien du tout. Tu seras libre de tes chaînes si tu accepte de voler pour nous une relique se trouvant dans le temple de Artémis non loin d'ici. Si tu y parviens, nous t'aiderons à trouver la dryade. Si tu refuse, nous te conduirons à la lisière de la forêt et ... comment dire ... te persuaderons de ne plus y remettre les pieds ... en te brisant les deux genoux. Je te laisse la nuit pour réfléchir. Demain, à l'aube, je viendrais quérir ta réponse.

Le chef mit un bâillon dans la bouche de Lord Nergal, qui était enchaînait contre un arbre et ne pouvait absolument pas s'échapper.

*** Devant le Temple de Artémis ***

- Tu semble courageux spectre, et bien soit, voici ton premier défi, il sera tout simple. D'après toi, dans quel arbre la dryade pourrait-elle avoir élu domicile ? Prends ton temps pour répondre, je dois pour ma part m'en retourner dans le temple pour servir ma déesse. La nuit approche et la lune va faire son apparition, je dois l'accueillir comme il se doit. L'une de mes servantes va venir t'apporter de quoi manger et boire afin que tu passes la nuit dans les meilleurs conditions. Demain matin, je viendrais à toi pour savoir si tu as trouvé la réponse à ma question. Dors bien spectre.


Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Mar 21 Fév 2012 - 11:00

Dès que l'aube pointa à l'horizon, le chef des brigands retourna voir Lord Nergal pour connaître sa réponse. Il enleva le bâillon de la bouche du spectre et attendit sa reponse.

Je n'ai guère le choix d'accepter de voler la relique. Mais dis m'en plus sur celle-ci. Si tu veux savoir ma venu, je vais te le dire. Un groupe de pirate arrive pour conquérir une grande partie de ces terres et tuer la dryade. J'ai besoin de la retrouver pour la protéger. Maintenant détache moi.

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Mar 21 Fév 2012 - 11:33

**Quartier Général de Therios. Deuxième Jour.**

Le soleil venait à peine de se lever, perçant de ses rayons l’épais feuillage entourant Therios. L’Arlequin avait finalement passé la nuit dans une petite auberge de fortune. Le loyer lui avait été gracieusement offert compte tenu de son implication dans la défense de Therios. Soit. De toute manière, il n’aurait pas lâché ses deniers aussi facilement.
Comme convenu, il se hâta, l’aube faisant, de se rendre à la maison du Chef Sylphe. Arrivé au pas de la porte, il soupira. Que trouverait-il derrière ? Les villageois avaient-ils comprit ses ordres ? Le suivraient-ils ? Ou bien s’étaient-ils tous enfuit comme l’avait préconisé à demi-mots Enon ? Le Bouffon poussa la porte de bois dans un long grincement et… il découvrit avec une stupeur non dissimulée les visages des quelques chasseurs qu’il avait pu convier la veille ici même. Tous semblaient épuisés, les traits tirés. A son arrivée, les trois responsables, Sylphe, Enon et Beran se levèrent d’un même mouvement. Malgré la fatigue, ils semblaient motivés comme jamais. La rage se lisait dans leurs regards.

Le Bariolé grimaça avant de questionner de vive voix :


« M’dites pas qu’vous avez passé la nuit à vous torcher la gueule ? Vous avez des tronches d’morts vivants, pas dit qu’vos femmes vous r’connaissent ! »

C’est alors que Sylphe prit la parole. Son ton était fort, puissant et plein d’envie :

[Sylphe]
« Seign…Arlequin ! Nous avons fait selon vos ordres ! Les pièges sont en place, les premières rondes de guetteurs aussi. Quinze hommes comme vous nous l’avez demandé ! Les familles sont prêtes à partir, elles n’attendent que votre accord ! De même que les messagers ! Comme vous pouvez le voir, nous avons aussi réaménagé mon salon pour en faire une pièce de réunion ! Rapport terminé ! »


Le Chef de village paru excité à l’idée de jouer au soldat. Au fond de lui, peut-être même était-il fier d’avoir su surprendre le Spectre par la volonté de ses hommes et le travail accompli. Tous avaient les yeux rivés sur le Parieur Fou, comme dans l’attente d’un jugement face au travail fourni.
De son côté, l’Arlequin était bouche bée. Pour cacher son étonnement, il se mit à remuer Ses Dès.


« Aheum…Beh… Qu’dire d’plus… Z’avez fait d’l’excellent boulot. Profitez d’la matinée pour vous r’poser et dire aur’voir à vos familles. Les convois partiront au zénith dans l’même temps qu’les messagers. A c’propos…

Le Bouffon prit place sur l’une des chaises laissée vide autour de la table. Il sorti de sa besace différents bouts de parchemins puis commença à écrire tout en lança vers Enon :

« Messager en chef p’tite Fiote ! Tu f’il’ra ces bouts d’parch’mins à tes gars. Y’en a un pour Petros et un pour l’Cap’taine Eraste au Nekyomanteion. »

A peine eut-il finit qu’il roula les deux parchemins puis les scella avec un point de cire. Il les tendit à Enon puis se releva. Il aperçut quelques plans dans les mains de Sylphe. Tel un gamin joueur, il s’en empara furtive, le sourire aux lèvres. En les dépliant, ses yeux s’illuminèrent.

« Parfait, v’là qui Nous occup’ra durant toute la matinée. Il releva la tête. Aller filez ! Allez-vous pieuter què’ques heures ! R’trouvez Nous au zénith ici, pour l’départ des convois. »

L’Arlequin à présent seul s’employa à décrypter les plans du chef des chasseurs de sorte à en tirer une carte plus claire et plus précise.




NB. Contenu du message pour Petros :
Ô Grand administrateur de Petros,

Je me présente, Arlequin, Bouffon de Sa Majesté, Spectre de son état.
La situation est grave. Le Port d’Igoumenitsa a été attaqué il y a de ça trois jours depuis l’écriture de ce message. Les auteurs de cet affront sont une troupe de Phéniciens dont le nombre et la force de frappe restent pour l’heure indéterminée.
Nous avons établi un Quartier Général à Therios, utilisant ce village comme barrage entre votre Cité et le bivouac de l’envahisseur. Un dispositif a été mit en place pour s'assurer qu’aucun Phénicien n’arrive jusqu’à vos portes.
Nous vous tiendrons informés, par le messager ici présent, de l’avancée de la situation.

Bien cordialement.

Arlequin, Bouffon de Sa Majesté, Responsable des chasseurs de Therios.

Contenu du message pour Eraste :
Capitaine Eraste,
Voici mon rapport de situation à Therios, daté du deuxième jour depuis notre départ.
Nous sommes parvenus à ceinturer l’orée de la forêt et le port d’Igoumenitsa. Aucun Phénicien ne pourra traverser cette barrière invisible sans que j’en sois informé.
De plus, j’ai rallié les chasseurs de Therios à notre cause, leur cause. Je ne vous en dirais pas plus dans ce message de peur qu’il soit intercepté, mais sachez que si les Phéniciens souhaitent pénétrer dans la forêt, ils seront reçu avec brio.
Suivant ce messager, vous devriez voir débarquer un convoi comportant les familles des chasseurs. Nous avons décidé de les délocaliser pour assurer leur sécurité. Qu’un logis leur soit trouvé, fut-ce temporaire.
Enfin, nous tentons de trouver la Dryade par le biais du Culte d’Artémis. Le Spectre Gotchi a été dépêché à cet effet.

Nous vous tiendrons au courant du moindre changement.
En retour, pouvez-vous nous donner une estimation du temps qu’il vous faudra pour positionner votre Armée ?

Avec tout mon respect.

Arlequin, Bouffon de Sa Majesté


Dernière édition par Arlequin le Mar 21 Fév 2012 - 12:06, édité 2 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Mar 21 Fév 2012 - 11:57

* Devant le temple, deuxième jour.*



Gotchi avait réfléchit à la question de la prêtresse toute la nuit, si bien qu'il ne réussit qu'à dormir que quelques heures. Sa nuit l'aida quand même a trouvé la réponse. Si la dryade veut protéger sa forêt et ses habitants, il lui fallait d'abord protéger probablement l'un des plus anciens arbres, l'origine de cette forêt. Pour résister aussi longtemps à l'homme et aux caprices de la nature, il devait s’agir d'un chêne, la robustesse de son tronc et le camouflage que procurait son feuillage faisait de lui le roi de la forêt.

Dorothéa apparut au petit matin comme prévu, et reposa sa question à Gotchi;

[Dorothéa]
Alors, d’après toi, dans quel arbre la dryade pourrait-elle avoir élu domicile ?

Gotchi répondit sans trop tarder,

"Je dirais un vieux chêne, lui permettant de voir toute sa forêt et de la protéger, elle comme la forêt!"

Est-ce que le premier défi était révélé? Gotchi y avait réfléchit toute une nuit, et espérait ne pas échouer pour son compagnon, l'Arlequin.


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Mar 21 Fév 2012 - 16:17

*** Dans la forêt ***

Lord Nergal arrivait à proximité du temple de Artémis. Le chef des brigands lui avait fait un rapide résumé de ce qu'il attendait de lui. Il devait pénétrer dans le temple, trouver une flèche en or et ressortir aussitôt. Le chef lui avait bien précisé qu'il n'allait devoir faire face à aucune défense, mais qu'il devrait sans doute devoir affronter le courroux de la déesse lunaire après coup. Mais qu'importait, Lord Nergal était certains que Hadès le protégerait, si le spectre en éprouvait le besoin.

*** Devant le temple de Artémis ***

Devant le temple, Gotchi attendait la prêtresse :


- Tu as bien dormi ? Lui demanda t-elle. Alors ? Ta réponse ?

- Je dirais un vieux chêne, lui permettant de voir toute sa forêt et de la protéger, elle comme la forêt!

- Je vois que tu n'es pas seulement un guerrier, ton cerveau arrive à fonctionner. Ta prochaine mission sera tout aussi simple, mais surtout capitale à la fois pour nous et pour toi. Tu vas devoir protéger une relique sacrée que nous tenons de Artémis elle-même.

Une des suivante de la prêtresse arriva en portant dans ses mains un coussin rouge. Dessus, une flèche en or scintillait de mille feu.

- Ceci est la raison de notre présence ici. Sans cet artéfact, ce temple n'aurait plus de raison d'exister. Protège-le et je te conduirais à la dryade. Mieux que cela, je prierais en ton nom pour notre déesse accorde sa protection à Thérios, mais également, momentanément, aux troupes de ton maître Hadès.

Plusieurs minutes plus tard ...

Lord Nergal arrivait devant le temple de Artémis. Il apercevait Gotchi qui se trouvait devant. Le spectre du rat approcha de son frère d'arme et lui parla. Après quelques instants, les deux comprirent que la mission que chacun devait remplir allait à l'encontre de l'autre. Qu'elle allait être leurs réactions ?

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Mar 21 Fév 2012 - 20:00

Quartier Général de Therios. Deuxième Jour.

Midi arrivant, femmes et enfants prirent le chemin du Nekyomanteion, soigneusement escortés par une dizaines de chasseurs. Les adieux furent complexes mais tous se persuadèrent que cette situation ne durerait pas.

En parallèle, les messagers se mirent en route, emportant avec eux les précieuses informations. Les chasseurs étaient à présent reposés et débutait à présent une phase que tout soldat redoutait : le calme avant la tempête...

De son côté, l'Arlequin passa sa journée au Quartier Général de Therios, la maison de Sylphe. Il épluchait la cartographie des lieux environnant, étendant sa connaissance de la région d'Est en Ouest. Par moment, il recevait les premiers rapports. Sans intérêts pour l'heure si ce n'est tenir les troupes en alerte.
Tout était en place. Seule une inconnue subsistait : où en était Gotchi? Que fabriquait l'infiltré? Pour l'un, il n'aurait la réponse qu'une fois son messager de retour depuis le Nekyomanteion, pour l'autre, il lui suffisait d'envoyer l'un des nombreux chasseurs qu'il avait à sa disposition.


"Sylphe, envoyez l'un d'vos gars au temple d'Artémis, y nous faudrait des nouvelles d'un Spectre. Y s'fait app'ler Gotchi, un grand blond. Et au passage, s'y y pouvait ram'ner d'quoi grailler un bout."


Dernière édition par Arlequin le Sam 25 Fév 2012 - 16:35, édité 1 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Mar 21 Fév 2012 - 21:13



Protéger une relique, telle était la nouvelle mission de Gotchi. Rien de plus facile, enfin jusqu'à l'arrivée de son compère Lord Nergal. Après quelques minutes de discussion, la situation était délicate. Deux chemins s'offraient à lui ;

- Combattre Le rat, et satisfaire la requête de Dorothéa.

-Donner la relique à Lord Nergal et accéder peut être plus rapidement à la dryade.

En voilà un dilemme. Gotchi se mit à réfléchir, laquelle des deux solutions semblaient la plus honnête? Selon Gotchi une prêtresse était bien plus fiable qu'une bande de bandits sans scrupule. Son choix était fait. Et puis, il ne voulait pas trahir son compagnon Arlequin, qui comptait sur lui! Finalement il n'en avait que faire de Lord Nergal, lui qui l'avait insulté, sans même le connaître. Non, Gotchi préférait montrer sa valeur aux yeux du bouffon! Mais combattre un spectre était elle aussi la bonne solution? Il connaissait Lord Nergal, et il pensait pouvoir le remettre en question ;

"Et ben mon vieux rat, te voilà tomber bien bas! Pour accomplir ton objectif, tu t'allies à des bandits, des gens malhonnête de nature, tu te fies à leur parole. Tu m'étonnes, je pensais te connaître"

Il fallait absolument convaincre Lord Nergal de ne pas voler la relique, Gotchi reprit dès lors de plus belle ;

"Allez mon vieux, protège la relique avec moi! Si tu la voles, tu subiras le courroux d'Artémis! Veux-tu vraiment te mettre une déesse à dos? Toi le maudis? Aidons ensemble Dorothéa, elle, seule, peut nous guider vers la Dryade! Ne reste plus sous les ordres de ces bandits! Tu vaux mieux que ça!"

Ses paroles étaient fortes et sensées, quels spectres se fieraient à un groupe de bandits sortis de nulle part, plutôt mourir que de se laisse conduire par des rebus! Hadès seul avait le droit de décision sur nos actes...


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Mar 21 Fév 2012 - 21:40

Les paroles de Gotchi étaient sensées. Cependant Lord Nergal ne pensait guère comme lui. Le spectre du rat n'avait qu'une idée en tête , trouver la dryade au plus vite et même si pour cela il devrait se mettre à dos Gotchi.

Si nous voulons trouvé la Dryade avant l'arrivée de l'ennemi, pas le choix de faire confiance à ces brigands, eux qui connaissent la forêt de fond en comble, eux savent où elle se trouve. Gotchi donne moi cette relique et au diable la déesse Artemis.

Ensuite il regarda son ami en souriant et rajouta tout en tendant la main pour recevoir la flèche en or :

Allez finisons au plus vite cette mission! Donne moi cette flèche et, promi, je te payerai à boire dès notre retour au Nekio. Nous irons tous les deux festoyer dans une taverne.

Le spectre attendait de voir la réaction de son frère d'arme.

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Mar 21 Fév 2012 - 22:08


"Tu penses m'acheter avec de l'alcool? Je ne suis pas aussi naïf que toi!"

Gotchi était énervé mais il gardait à l'esprit le plan de l'Arlequin et même si Lord Nergal avait décidé de faire confiance aux bandits, il lui proposa alors un plan ;

"Soit tu veux trouver la dryade à ta manière! Je ne te laisserai pas prendre cette flèche d'or, c'est mon devoir de la garder en sécurité! Je te propose de prendre une fausse flèche d'or, les bandits n'y verront que du feu! Et ainsi, mon devoir sera accompli et La Déesse Artémis ne t'aura pas à l'œil! Qu'en penses-tu?"

Gotchi dessina une copie de la flèche et donna le bout de papier à Lord Nergal, dans l'espoir que celui-ci accepte de trouver un maître forgeron, qu'il soit doué ou non, une flèche n'était pas très dur à reproduire. Au fond de lui, Gotchi savait que les bandits ne seraient pas si dupe, mais qu'importe, Lord Nergal devait se sacrifier, c'est lui qui filait le mauvais chemin.


"Je te laisse la nuit pour y réfléchir, en attendant, t'approche pas de la relique!"


Dernière édition par gotchi le Mar 21 Fév 2012 - 22:13, édité 1 fois

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Mar 21 Fév 2012 - 22:08

*** Devant le temple de Artémis ***

Gotchi et Lord Nergal se faisaient face. Ni l'un ni l'autre ne voulait lâchait prise sur l'autre et sur ses propres convictions, sur sa mission. La nuit allait-elle porter conseil aux deux spectres ? Lord Nergal allait-il convaincre Gotchi de voler la relique pour les brigands et ainsi se faire des alliés éphémères, mais doués avec les armes et ce afin de repousser les phéniciens. Ou le rat allait-il devoir se battre contre son frère d'arme, qui lui défendait le temple de Artémis afin de mettre de son côté la déesse lunaire ?

*** Quartier Général de Therios ***

Après quelques heures, le messagers qu'avait envoyé Sylphe au temple revint. Il raconta ce qu'il avait vu. Deux spectres qui se faisaient face et qui allaient certainement se combattre. D'après ce qu'il avait pu entendre, l'un d'eux avait pour mission de dérober un artéfact se trouvant dans le temple et pour le compte des brigands qui hantaient la forêt, quant à l'autre il devait défendre coûte que coûte cet objet pour s'attirer les faveurs de Artémis et de sa prêtresse.

Des phéniciens en approche et des défenseurs de ces terres qui allaient peut-être se combattre. Thérios et son chef n'avaient jamais eu de journées aussi agitées que ces dernières l'étaient...


Dernière édition par Nikiolas le Mer 22 Fév 2012 - 12:49, édité 1 fois

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Mer 22 Fév 2012 - 9:44

Quartier Général de Therios. Deuxième Jour, Après-midi.

Le jeune homme qu’avait envoyé Sylphe revint rapidement dans la maison du chef de village. Outre le fait qu’il se retrouvait chargé de victuailles, se furent ses mots qui accaparèrent tout l’intérêt du Bouffon.


[Messager de circonstance]
« Monsieur Sylphe ! Monsieur l’Arlequin ! Voici ce que vous m’avez demandé ! J’ai trouvé de quoi vous rassasier, chassé en début de journée. Pour le reste, j’ai pu assister à une étrange scène au Temple. Il y avait ce Spectre, le châtain, plutôt grand, vêtu d’une armure. Puis un autre gars, lui aussi armuré. Ils semblaient se disputer au sujet d’une flèche d’or, puis il y avait ces bandits aussi, ils feraient chanter le second gars, un truc du genre. »


D’un geste de la main, l’Arlequin fit signe au jeune homme qu’il pouvait disposer. De son côté, Sylphe qui avait déjà mis sur le feu un épais bout de viande grogna.

[Sylphe]
« Ce sont tes gars l’Arlequin ? Si l’un d’entre eux s’est fait attraper par les bandits, je peux t’assurer qu’il s’est fichu dans un sacré pétrin. Ceux-là sont des brigands expérimentés, ils savent se battre et marchander. Ils ne le laisseront pas filer sans l’avoir pressé comme un citron. J’ai déjà eu affaire à eux, une histoire de territoire ou je ne sais quoi. Ils taxaient nos chasseurs en échange de leurs vies. De sacrés fripouilles et pourtant… Certains d’entre eux étaient des nôtres autrefois… Eh, t’en veut un peu le Bariolé ? De la bonne viande bien de chez nous ! Cent pour cent Therios ! »


Mais le Parieur Fou était plongé dans ses pensées. Un nouveau paramètre intervenait. Pourquoi fallait-il que ça arrive à ce moment-là ? Face à quel Spectre se retrouvait opposé Gotchi et surtout, pourquoi ? Jules était au Quartier Général, ne restait donc que Lord Nergal, l’impétueux Spectre du Rat. Alors que Sylphe dévorait sa viande, l’Arlequin se prit la tête entre les mains.

« Sacré merdier… A croire qu’ces soit disant Spectres n’ont rien dans l’cerveau… Il se releva. Nous t’laissons, Nous d’vons régler une affaire, On s’ra pas long. Si y’a l’moindre souci, tu Nous trou’vra au Temple d’Artémis et...dans l'cas où on s'rait pas rev'nu dans la d'mie heure, j'veux qu'tu mobilise dix d'tes gars au Temple. Simple sécurité. »

Sans perdre de temps, le Bouffon prit la porte en direction du temple d’Artémis.

Devant le Temple d’Artémis. Deuxième Jour, Après-midi.

Quelques minutes plus tard, Arlequin retrouva les deux autres Spectres. Tout deux semblaient engagés dans une joute verbale des plus stériles. Le jeune homme avait vu juste. Gotchi tendait un parchemin sur lequel avait été gribouillée une esquisse de flèche. Lord Nergal restait stoïque.
Le Parieur Fou se racla la gorge.


« A c’qui parait, y’aurait un problème ici n’est-ce pas ? Dis-moi ma Barrique, c’est quoi tout s’bordel ? T’étais pas sensé t’renseigner sur l’machin magique ? Et l’autre là, y fout quoi ici ? Y veut faire capoter Notre beau plan ? Y s’rait pas un peu maso ? Une cible d’choix pour tes expériences ma Barrique ! Hin hin… »

Bien qu'il se doutait des tenants et aboutissants de la situation, l'Arlequin espérait probablement désamorcer le conflit en proposant un angle différent de la situation, un angle qui bien sûr servirait les valeurs de Sa Majesté. Néanmoins, tout acte déviant devait être jugé, condamné. Spectre ou simple mortel, il en était de même pour tous, Godaime, ancien Général, en fut l'exemple. Nul ne pouvait stopper la Justice Impartiale du Bouffon de Sa Majesté !


Dernière édition par Arlequin le Sam 25 Fév 2012 - 16:33, édité 1 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Mer 22 Fév 2012 - 12:10

alors que les deux spectres ne trouvait pas d'issue a leur dileme , Arlequin arriva sur les lieux .Lord Nergal etait maintenant en desaccord avec les deux spectres

Ne t'en mele pas le Bouffon. De plus, tu n'a rien a faire ici.

il se retourna ensuite sur Gotchi

Gotchi nous avons besoin d'homme fort pour cette mission et les brigands nous aideront, j'en suis sûr. Ce n'est pas cette prêtresse qui va prendre les armes pour combattre l'ennemi. Elle nous fait perdre notre temps, nous pouvons trouvé la Dryade sans son aide.

Lord Nergal devenait très menacant.

Gotchi donne moi cette flèche d'or.

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Mer 22 Fév 2012 - 12:34

[Lord Nergal]
"...nous pouvons trouver la Dryade sans son aide."



"La preuve en est, au lieu d'la trouver, la bestiole magique, t'es tombé sur des bandits." trancha le Bouffon.

Il se mit à manipuler ses Dés dans un cliquetis incessant. Un sourire se dessina sur son visage, un de ces rictus dont le sens demeure mystérieux. Il fut alors éprit d'un rire saccadé, nerveux.


"Hin hin hin...A c'rythme, les geôles du palais s'ront bientôt pleines hin hin...Entre c't'abrutis d'Castor et c'couillon d'Nergal... hin hin."

Le Bouffon reprit à voix audible à l'intention de Lord Nergal.

"J'crois qu'tu capte pas bien la situation ma Belle. Y s'agit pas d'faire un concours d'qui a la plus grosse, ça tu t'le réserve avec ta troupe d'présomptueux. Non là, y s'agit d'une mission. Et Nous est avis qu'tu d'vrais r'considérer la situation, ta situation."

Le Bouffon éclata à nouveau de rire. Décidément ce comédien avait de l'humour, avec son ton hautain et ses airs de leader déchu.

"Voyons voir qu'On éclaire un peu ta lanterne : t'es tombé sur un tas d'bandits... Soit. C'qui Nous semble étrange, c'est qu'y en soient arrivés à t'faire chanter malgré qu'tu leur ait précisé, du moins On l'espère, qu'y allaient bientôt s'faire piquer leur douce forêt par l'envahisseur.

Car vois tu, Nous avons Nous aussi nos contacts, à dire vrai tout l'village, soit plus d'une centaine d'chasseurs qui, outre l'fait d'connaitre comme leur poche la forêt, s'raient capable d'buter un ours à une lieu. Alors un homme... C'pas bien plus compliqué. T'vois où On veut en v'nir pas vrai? Pas b'soin d'être une flèche pour comprendre hin hin !"


Un court silence fit place, intensifiant la menace.

"Toujours convaincu qu'Nous n'd'vrions pas Nous en mêler? A dire vrai, t'as pas vraiment l'choix. t'es sur l'point d'faire capoter une partie d'Notre plan, plan destiné à servir les intérêt d'Sa Majesté. T'es donc pas loin d'pouvoir être considéré comme un R'négat, toi aussi. Sais-tu c'qu'On réserve aux R'négats? Hin hin"

Les yeux du Bouffon pétillaient d'envie.

"L'Jug'ment ! Hin hin ! T'sens tu prêt à assumer ton incompétence et ta prétention? Ou bien préfères tu persister dans l'ch'min qu't'as emprunté? L'Choix est là. Mes Dés n'attendent qu'toi pour m'murmurer c'qu's'ra ton Destin."


Dernière édition par Arlequin le Sam 25 Fév 2012 - 16:34, édité 1 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Mer 22 Fév 2012 - 14:32

Lord Nergal s'adressa à Arlequin :

Qui es-tu pour vouloir me juger? Tu n'es pas meilleur que moi, tu n'es pas un chef, ni un oracle , ni un Dieu, mais qu'un spectre tout comme moi.

Ensuite il rajouta :

Qui te dit que ton plan est meilleur que le mien? Qui te dit que tes choix sont bons?

Tout a coup, un bruit de branche cassé se fit entendre. La horde de bandits sortit de la forêt, flèche pointée sur Gotchi et Arlequin.

Allez, donnez moi la flèche en or maintenant. Eux seuls peuvent me permettre de trouver la Dryade.

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Mer 22 Fév 2012 - 15:07

*** Devant le Temple d’Artémis. Deuxième Jour, Après-midi ***

Alors que Lord Nergal et Gotchi se faisaient face, Arlequin et Jules arrivèrent sur les lieux. Une joute verbale s'en suivit, avant que les nouveaux amis de Lord Nergal ne fissent leur apparition. Les brigands, qui à la base ne voulaient absolument pas approcher le temple, sortirent de nul part pour menacer les spectres. Nous avions à présent une situation cocasse. Un spectre qui obéissait aux ordres de ses responsables, et l'autre qui était sous la coupe d'une bande de brigands et qui menaçait ses frères d'arme.

Un combat semblait inévitable maintenant, mais qui serait vainqueur ? L’honnêteté ou la trahison ?

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par jules le Mer 22 Fév 2012 - 16:53

Depuis mon entré, je laissai faire l’Arlequin qui avait l’air de pas mal se débrouiller dans ce bazar. De plus, je n’avais pas les qualités requis en se qui est du commandement, malgré le palmarès de mon maître …

Lorsque j’appris la nouvelle en se qui nos deux autres compagnons, Gotchi et LN, je me précipitai vers le temple d’Artémis. Le bouffon avait aussi quitté ses fonctions pour aller à l’encontre de ses deux là, et cette fois-ci, je ne laisserai pas l’Arlequin me distancer.

Enfin arrivé sur les lieux et après quelques explications, Gotchi, Arlequin et moi-même fumes coincés entre les brigands et ce traître de LN. Mais il ne m'était impossible de laisser ces brigands nous attaquer, donc je devais revenir à mes anciennes occupation ...


- LN, aurais tu déjà oublié notre mission ? Peut être que ta mission est légèrement différente de la notre, mais elle on un but commun : sauver des vies innocentes et en commençant par les villageois que « tes amis » on pour habitude d’ennuyer …

Me tournant vers les brigands, tout en gardant ma vigilance a son plus haut degré :

- Et vous Messieurs, comme l’a si bien dit ce mec là, pointant l’Arlequin du doigt, nous sommes tous menacé ici, même vous ! Peut être pourrions nous garder nos différents d’un coter jusqu’à se que notre ennemis commun ne nous menace plus ? Ce trésor a-t-il plus d’importance que vos vies messieurs ?

Sur ces dernières paroles, j’attendis la réponse de ln ou bien des autres ...

jules
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3183
Age : 22
Localisation : là ou le vent m'emportera
Date d'inscription : 22/04/2008

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Jeu 23 Fév 2012 - 10:13

Jules venait d'arriver sur le lieu du conflit.

Non Jules, je n'ai pas oublié la mission, cependant...

Tout a coup le Spectre du rat se rua vers Gotchi.

En garde, spectre de L'Eridan.

Les paroles de Lord Nergal resonnaient dans la tête de Jules. Mais pourquoi donc le spectre du rat avait attaqué Gotchi après avoir dit ces paroles?Au même moment, les brigands attaquèrent les autre spectres présents. Il allait avoir un bain de sang devant le temps d'Artémis.




Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Jeu 23 Fév 2012 - 10:43

**Devant le Temple d’Artémis, Deuxième Jour. Après-midi.


« Pathétique. » lâcha le Bouffon.

L’Armée de Sa Majesté venait de perdre un de ses serviteurs. D’ici peu, il devrait à son tour faire pénitence pour avoir trahis et menacé ses Frères.
L’Arlequin lui avait pourtant laissé le choix : accepter ses erreurs et ainsi prouver sa droiture envers Hadès ou persévérer dans l’hérésie. Dans le premier cas, une autre issue aurait été possible. Seuls les actes comptant aux yeux du Parieur fou, celui de se rétracter dans le vol du trésor d’Artémis aurait permis au Spectre du Rat de trouver le soutien du Bariolé. Mais non. Lord Nergal avait préféré s’éloigner de celui qu’il prétendait servir, de Ses valeurs.
Soit.
Alors que le Parieur s’apprêtait à tourner les talons, retournant au Quartier Général, il vit bondir sur lui l’un des bandits.


[Bandit Erorn]
« Où penses-tu aller ma caille ? Si tu crois qu’on va te laisser alerter le village, tu te fous les Dés dans l’œil ! »


D’une habille pirouette, le Bouffon esquiva la faible attaque du brigand. Son visage n’exprimait alors qu’un profond étonnement partagé par de la déception. Son ton avait changé… Il devint plus clair et plus malicieux que jamais.

« Alerter mes chasseurs ? Et foirer notre mission d’protection pour d’simples mouch’rons comme vous ? J’crois bien qu’vous vous surestimez. Mais si t’insiste… »

L’atmosphère autour de l’Arlequin changea. Une vague de bizarrerie envahissait à présent le périmètre. Pour la première fois depuis plusieurs année, le Bariolé décidait de combattre…
Une faible aura commença à se former autour de lui, libérant un pouvoir que nul n’aurait pu soupçonner compte tenu de son apparence. Il saisit alors ses Dés puis les filer danser d’un mouvement fluide sur sa main.


« Hé hé… Sois fier d’toi, t’es l’un des premiers à m’pousser à libérer c’pouvoir camouflé d’puis tant d’années… Espère c’pendant pas t’en tirer. T’as fait l’choix d’t’opposer à Sa Majesté, prépare toi à en subir les conséquences. Moi, Arlequin, dit l’Parieur de Vie, m’apprête à mettre la tienne en jeu ! »

Un sourire dément se figea sur le visage du Bouffon. D’un geste vif, il lança ses cubes perforés dans les airs puis une seconde plus tard, les réceptionna avec adresse. Il les regarda puis posa ses yeux sur le bandit. Un rire mécanique s’échappa de sa bouche.

« L’Pari est lancé hin hin ! Mes Dés s’ront-ils d’ton côté ? J’crains bien qu’non muahahaha ! »

Alors que l’affrontement s’apprêtait à débuter, l’Arlequin nota la présence d’un autre arrivage de brigands. Les combattre tous pourrait être problématique, tant pour l’état du village que pour le rôle qu’il avait à assumer auprès des chasseurs. Une idée se mit à germer dans sa tête : utiliser son adversaire comme un exemple. En faisant preuve d’un sadisme assumé, peut-être que les autres hommes fuiraient, de peur de finir à leur tour démembrés. Le Bouffon se fichait bien de son image et de cette humanité. Utiliser la cruauté n’était pour lui qu’une option qui pouvait permettre à son plan de subsister.


Dernière édition par Arlequin le Sam 25 Fév 2012 - 16:34, édité 1 fois

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Sam 25 Fév 2012 - 3:19

*** Devant le Temple d’Artémis, Deuxième Jour, Après-Midi ***


Alors que les combats avaient démarré depuis quelques minutes, Vornar, le chef des brigands, regardait ses hommes qui étaient aux prises des spectres. Lord Nergal combattait, quant à lui, l'un de ses frères d'arme. Il avait choisit d'embrasser la cause de Vornar et de ses hommes. Le vol de la flèche d'or lui permettrait "d'acheter" les brigands dans son combat contre l'envahisseur phénicien, mais le partage de ce butin et surtout de revente allait permettre à Lord Nergal d'augmenter ses richesses en or. Vornar lui avait également promit de le conduire devant la dryade en cas de réussite, ce qu'il ne manquerait pas de faire. Il a beau être brigand, il n'en est pas moins respectueux de sa parole donnée. Quant aux hommes de Vornar, ils étaient de simples hommes avec leurs qualités et leurs défauts. Certains étaient même issues du village de Thérios. Des bannis, de piètres chasseurs ou bûcherons en quête de pouvoir et de richesse ou tout simplement, pour autre partie, d'anciens prisonniers égarés dans cette forêt et qui sont tombés sur Vornar et ses hommes avant de se faire enrôler.

Nul ne savait encore qui allait remporter la victoire sur ces combats. Les spectres n'avaient pas l'avantage du nombre, mais ils étaient plus puissant que leurs assaillants. Mais surtout, le résultat de ces combats allait influer sur la suite des évènements. Une victoire des brigands et de Lord Nergal signifierais une aide accrue contre les phéniciens. De nouvelles troupes aptes à combattre. Et une victoire de Gotchi, Arlequin et Jules aurait pour effet l'assistance d'une déesse, voir même de la dryade.

L'indécision était totale, et les effets en seraient importants pour la suite des évènements ...

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Arlequin le Sam 25 Fév 2012 - 12:12

**Devant le Temple d’Artémis. Deuxième Jour. Après-midi.**

Les combats débutaient.
S’opposaient à présent deux groupes, deux idéologies. En arrière-plan, le meneur des bandits semblait observer. Avaient-ils fait le bon choix en s’attaquant de front au Temple d’Artémis ? Le doute naissait dans les esprits des brigands. Bien que menés par l’or, par l’appât du gain que représentait la Flèche, cela valait-il la peine de sacrifier plusieurs vies ? La situation était inconfortable.

De son côté, l’Arlequin laissait son cosmos envahir les lieux. Son adversaire, la trentaine bien tassée, faisait preuve d’un courage propre aux soldats. Le Bouffon ignorait où cet Erorn avait appris l’art de la lame mais si tous faisaient preuve d’une telle qualité, la victoire ne serait pas assurée. Il fallait ruser, trouver une solution pour prendre le dessus par l’esprit et non par la force. Les anciens disent souvent qu’un esprit vif remplace un physique colossal. Ils ont raison.
Mais comment faire plier ces bandits ?
La corruption pouvait être une solution. Néanmoins l’Arlequin n’avait ni le rang ni l’envie de dépouiller le trésor d’Hadès pour s’accaparer les services d’une dizaine de bandits… Non. Il fallait trouver autre chose. La première idée semblait alors plus adaptée : utiliser la peur de ces hommes contre eux. La menace des phéniciens combinée à celle d’une mort certaine ou de blessures irréversibles devrait suffire à décourager la bande. Quand bien même ils ne plieraient pas, peut-être cela suffirait-il à réduire leur nombre.


« L’est encore temps d’faire pénitence ! scanda le Bouffon. R’broussez ch’min avant qu’le Châtiment n’soit doublé ! Croyez en la bonté d’Sa Majesté hin hin ! R’pensez à votre situation : vous autres qu’avez tout lâché pour suivre c’t’imbécile d’Nergal vous conduire tout droit dans la gueule du loup. Pour l’coup, c’t’un bon sacrifice : perdre un pion pour en prendre une dizaine derrière hin hin ! Qu’savez-vous d’lui hormis l’fait qu’il porte l’titre d’Spectre ? »

Un sourire vint accompagner le regard pétillant du bariolé.

« Quand l’chasseur d’vient chassé, ou comment piéger une troupe d’braves paysans en quête d’or et d’av’nir. Malheureus’ment, y s’peut bien qu’vous soyez sur l’point d’perdre l’votre sur un bête pari mal fic’lé ! Muahahaha ! »

[HRP : Ouai c’est vide mais je ne vois pas quoi dire d’autre:/.]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Lord nergal le Sam 25 Fév 2012 - 19:56

La bataille faisait rage devant le temple d'Artémis.

Gotchi et Lord Nergal se battaient avec rage, tous deux avaient leur propre raison de vaincre l'autre. Les coups étaient violents mais aucun des deux spectres ne prennaient le dessus.

Soudain, Gotchi toucha de ses poings le visage de Lord Nergal. Le spectre du rat s'écroula au sol. Il se releva doucement.

Bien joué, mais ce ne sera pas suffissant.

Un fois debout, il reprit la parole:

Ecoutez moi tous. Nous avons une mission commune, cependant nous avons prit des choix différents.

Il s'avanca sur Gotchi et lui dit:

Gotchi, ces brigands peuvent nous améner de suite à la Dryade et ils sont de bons guerriers qui pourraient nous être utiles contre les ennemis. La vente de cette flèche pourait nous rendre tous riches, je pense également que nos oracles ne seraient pas contre de recevoir également de l'or dès notre retour.

Il soupira ensuite et donna un coup de poing en plein dans l'estomac de Gotchi. Le coup était si puissant que Gotchi s'écroula a son tour sur le sol. Gotchi était maintenant à la merci du spectre du Rat, cependant Lord Nergal s'arreta soudainement :

Gotchi, je ne veux pas te tuer, je ne suis pas un traitre comme tu le pretend.

ensuite il se retouna vers Arlequin et Jules:

Je me moque de la déesse Artémis, je n'ai prêté allegeance qu'à Hadès.


Dernière édition par Lord nergal le Dim 26 Fév 2012 - 16:34, édité 1 fois

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nikiolas le Dim 26 Fév 2012 - 16:27

*** Devant le Temple d’Artémis. Deuxième Jour. Après-midi.***

Une bonne demi-heure venait de passer quand arrivait une troupe de chasseur de Thérios. Sylphe avait promis à Arlequin qu'il serait suivit de quelques troupes au cas ou un danger se présenterait et il tint parole. Les chasseurs profitèrent du flottement qui régnait sur ce champs de bataille pour s'attaquer aux brigands qui n'étaient pas en combat. Ils n'étaient pas de bons épéistes et se mirent à plusieurs pour combattre un seul de ces brigands. Ils n'arrivaient pas à les vaincre malgré le sur-nombre, et même quelques uns tombèrent pour ne voir debout plus que sept chasseurs. Les survivants reculèrent et abandonnèrent le combat et se mirent en retrait sous la protection du temple de Artémis.

Pendant ce temps, Arlequin avait grandement blessé son adversaire. Le brigand avait de plus en plus de mal à se mouvoir, et rien ne pouvait dire qu'il avait encore ses chances de remporter ce combat.

Quant à Gotchi et Lord Nergal, leur combat était des plus navrant. Pourquoi deux spectres, deux protecteurs du seigneur des ombres se battaient l'un contre l'autre alors que des envahisseurs frappaient à la porte de leur territoire ? Le vainqueur de ce combat pourrait imposer ses idées, mais quelque chose resterait malgré tout casser après cette bataille ...

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum