Renaissances infernales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Renaissances infernales

Message par Phélios le Mar 27 Mar 2012 - 19:22

Les flammes éternelles dont l’intensité avait baissée depuis plusieurs mois reprenaient de la vigueur. Le Naos, qui donnait accès aux 5 chambres infernales retrouvait son humeur lugubre et menaçante. Une petite créature à la peau rouge, aux ailes de chauve-souris et au visage humain et sournois ricanait en silence. Le diablotin était assis sur la table de marbre au centre du temple, regardant intensément une coupole remplie d’un liquide mercurien. Tout droit sorties de la surface, des lueurs rouge et or de flammes se reflétaient sur le visage au faciès mauvais. On pouvait presque entendre des cris d'agonies et de douleurs en provenance du récipient animé. Quelque brasier semblait le faire vivre. Mais que regardait-il donc avec un tel intérêt si malsain, lui seul le savait. Son attention fut détournée par un bruit d’eau qui n’avait pas été entendu ici depuis bien longtemps. Les sens en alerte lorsqu’il se releva pour voir, 3 silhouettes à l'aura puissante firent leur entrée. Leurs bruits de pas étaient couverts par celui de l'eau en rage. Le diablotin courut se réfugier dans les robes de l’une d’entre elles non sans garder un œil craintif sur les cours d’eau provenant des couloirs.

Deux d’entre eux grondaient tandis que leurs niveaux auparavant bien bas remontaient rapidement avec une force capable de briser des rochers. Prêts à sortir de leur lit à la moindre courbe sur leur trajet, ils suivaient leur course dans les couloirs en direction du Naos, la pièce centrale du temple. Les lamentations du premier fleuve pouvaient glacer le sang des mortels. Son rouge profond achevait d’arracher toutes les souffrances des hommes pour les cacher dans ses tourbillons, laissant entrevoir des visages furtifs empreints de douleur. Un long sanglot l’accompagnait partout où il allait. Le second fleuve gagnait en puissance. Ses couleurs sombres faites de nuances de gris remplissaient de frayeur les mortels qui croisaient sa route. Ses ténèbres de haine étaient sans pitié. Il semblait invincible, rien ne pouvait l’arrêter lorsqu'il était en route. Les deux cours d’eau démoniaques finissaient leur course en se fondant dans l’anneau de métal entourant la table, unis et pourtant bien distincts sous l’œil des trois observateurs jusque là silencieux.

Une voix capable de passer par-dessus le tumulte des eaux résonna dans la pièce, accompagnée par un écho lugubre que semblait renvoyer les murs de la pièce eux-memes.


- Le réveil des Légions gronde dans cette pièce. Ne faisons pas attendre nos Fleuves et appelons ceux qui ont été élus.

Le diablotin lanca un regard vigilant sur les cinq couloirs avant de le recentrer sur la table. Rassuré par les trois présences, il regarda d’une attention renouvelée la coupole. Deux visages venaient d’y apparaître. Les élus des fleuves infernaux.

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Erèbes le Mer 28 Mar 2012 - 22:33

L’une des trois silhouettes qui se trouvaient à l’entrée s’avança vers la coupole pour y jeter un coup d’œil.
Depuis si longtemps que les enfers attendaient ce moment, c’est aujourd’hui qu’il arriva. C’est en se jour, que Hadès, notre seigneur venait de redonner vie aux fleuves infernaux. Cependant, dans la coupole, ce n’était pas cinq visages qui s’y trouvaient comme on pouvait s’y attendre, mais seulement deux. Cela voulait dire que Hadès avait choisit deux spectres pour représenter deux fleuves, et qu’aucun autre spectre n’était digne de porter une telle responsabilité, du moins pas encore …

Mais aujourd’hui, le Cocyte & le Styx allaient revoir le jour !

L’un des deux visages figurant dans la coupe avait déjà été élu par notre seigneur. Et il était facile de comprendre pourquoi. Cet élu a confiance en lui, son nom est redouté, et surtout, il hait ! Voici les attributs du futur responsable de l’Ordre infernal du Styx.
Le deuxième, est encore inconnu des rangs de sa majesté, mais si Hadès l’a choit, c’est qu’il est digne de représenter l’Ordre infernal du Cocyte.

Après quelques secondes de contemplation et de réflexion, l’Oracle se tourna vers l’animal qui se trouvait à ses pieds, un loup au pelage blanc …


- Vas ! Et ramènes les nous.


L’Oracle n’eut pas besoin de se répéter, la bête sorti du temple pour accomplir sa tâche.

Erèbes
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 648
Date d'inscription : 07/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Nikiolas le Jeu 29 Mar 2012 - 14:18

Cocyte ... Styx ... cela faisait longtemps que les fleuves n'abreuvaient plus ces lieux de toute leur puissance. Phélios et Erèbes étaient là aussi. Eux aussi, Oracles de Hadès comme moi, avaient assisté à ce réveil.

- Une aura puissante vient de réveiller ces lieux trop longtemps endormis. Il est temps maintenant que les élus nous rejoignent, j'espère qu'ils suivront ton compagno cher Erèbes, ils doivent venir ici très vite pour prendre en main leur destinée via les eaux du Cocyte et du Styx !


Dernière édition par Nikiolas le Jeu 29 Mar 2012 - 14:25, édité 1 fois

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Jeu 29 Mar 2012 - 14:24

Pourquoi cet animal m'avait attiré en ces lieux ? Je l'avais reconnu immédiatement, le compagnon de l'un de nos Oracles. Il m'avait guidé en ces lieux que je n'avais pas fréquenté depuis quelques temps. Les fleuves étaient endormis, et leur force n'était plus aussi puissante qu'auparavant.

J'entrais donc dans le Naos et aperçus immédiatement les trois Oracles de Hadès. Mon guide avait rejoint son maître, et celui-ci le renvoya immédiatement à l'extérieur. Sans doute allait-il chercher une autre personne. Je mis un genou à terre, tandis que ma fidèle chouette alla se percher sur un promontoire de fortune. Je savais bien pourquoi j'étais ici, l'âme du Styx venait de reprendre des forces et son aura m'envahissais comme à la grande époque où la légion était sous mes ordres. Je pris la parole et dis :


- Je suis tout entier dévoué à vos personnes mes seigneurs. Pourquoi m'avoir fait mander en ces lieux ?

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Jeu 29 Mar 2012 - 16:17

Je me reposais de mon dernier combat contre ce chevalier. J'aurais pu le battre mais le destin en a décidé autrement. Il s'est avéré beaucoup plus résistant que prévu.
Je méditais sous un vieux chêne par une belle journée ensoleillée, quand soudain quelque chose me fit ouvrir les yeux.
J'aperçus en face de moi un loup au pelage blanc magnifique. Il m'invitait a le suivre.


Je savais a qui appartenait ce loup, c'est le fidèle compagnon de l'un de nos Oracles. Ainsi il avait envoyé son loup a ma rencontre.
S'il l'avait fait cela signifiait donc qu'il voulait me parler.

"* Mais qu'ai je donc fait pour que notre Oracle requiert ma présence sur le champ "

Je suivi le loup jusqu'au temple de la Trinité. Jamais je n’étais venu ici.
Le fleuve Styx et le fleuve Cocyte se tenaient la et commençaient a s’éveiller.
Le styx, le fleuve le plus connu des enfers qui donne l'immortalité et le cocyte fleuve ou attendent sur ses rives les âmes privées de sépulture avant de comparaître devant les juges qui statueront sur leur sort définitif.

J'entrais dans le temple et je vis immédiatement nos 3 oracles ainsi que Vachaldo le spectre du Gremlin de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté
Je m’agenouilla respectueusement, une main sur la poitrine l'autre dans le dos.


" Vous m'avez fait demander ? comment puis je vous servir ? "


Dernière édition par cocotte le Ven 30 Mar 2012 - 15:52, édité 1 fois

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Jeu 29 Mar 2012 - 17:20

Phélios observa les deux autres Oracles d'Hadès. Il ne s'était pas souvent retrouvé en leur présence car chacun avait de lourdes taches à assumer. Mais les voir tous les deux ici réveillait une puissance cachée en lui. Quelque chose d'inconnu jusque ici semblait se réveiller en leur présence. Avait-il envie de leur dire quelque chose? Les ombres sur sa toge remuaient. Erèbes envoya son loup blanc chercher ceux qui avaient été élus. Eux-mêmes devaient avoir ressenti l’appel des fleuves car il ne s’écoula que peu de temps avant qu’ils n’arrivent jusqu’au temple et se présentent devant les trois Oracles réunis. La loyauté était une qualité inestimable et elle était présente dans chaque Spectre.

- Je suis tout entier dévoué à vos personnes mes seigneurs. Pourquoi m'avoir fait mander en ces lieux ?

Vachaldo, malgré tout ce qu’il avait traversé, était revenu. Sa loyauté avait triomphé de forces bien au dessus de celles qu’aucun Spectre n’avait jamais été confronté. Ce n’était pas étonnant que le fleuve du Styx fasse appel à lui aujourd’hui. Redevenir chef serait son ultime épreuve. Une voix féminine chuchotait dans le dos de Phélios. La succube, qui n’était jamais loin de lui, laissa s’attarder son regard sur le Spectre agenouillé avant de se retourner en rigolant légèrement, telle une vierge effarouchée. Elle se cachait dans le dos de l’Oracle.

- Mmmm il est toujours aussi séduisant…je la comprends dans le fond.

Son rire s’éteignit avant qu’elle ne sorte la tête de l’autre coté et observe le second Spectre à genou.

- Vous m'avez fait demander ? Comment puis je vous servir ?


Cocotte, jeune, inconnu, et inexpérimenté à la guerre. Il avait quand même réussi à sortir du lot, à éveiller en lui le cosmos et surtout à attirer l’attention des Spectres. Si le fleuve l’avait élu c’est qu’il avait en lui la Loyauté que l’on attendait. Devenir Chef serait son baptême du feu. La succube fit le même manège.

- Si jeune… à croquer… si seulement je…

- Tssss.

Phélios l’interrompit d’un geste, sans craindre de représailles. Il restait cependant impossible de dire qui des deux dirigeait réellement l’autre. Malgré tout concentré, l’Oracle avait eu le temps de voir ce qu’il voulait dans le cœur de ces deux Spectres.

- Cocotte, Vachaldo, vous êtes ici pour répondre à l’appel des fleuves infernaux. Les guerres ont fait souffrir notre Clan. Nombre d’entre vous se sont perdus, certains sont morts, ou pire, ont perdu la foi. Mais Hadès ne vous oublie pas. Répondrez-vous à son appel ? Serez-vous les guides du Cocyte et du Styx ? Serez-vous les suivants de la longue lignée de chefs qui ont laissé leurs noms sur la stèle des Légions infernales ?

Le bouillonnement des eaux du Cocyte et du Styx résonnait toujours. Ce son tonnait comme un cœur vibrant dont on ne pouvait s’extraire.

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Jeu 29 Mar 2012 - 18:12

Je me relevais, pris une posture qui montrait toute l'assurance que j'avais et répondais :

- J'ai été le dernier capitaine de la légion Styx. Grâce à moi, elle eu put renaître des cendres de la trahison de Wolflord il y a très longtemps de cela, et maintenant je puis t'assurer cher Oracle que, comme auparavant, je donnerais ma vie pour elle et pour servir Hadès à sa tête.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Ven 30 Mar 2012 - 16:01

- Cocotte, Vachaldo, vous êtes ici pour répondre à l’appel des fleuves infernaux. Les guerres ont fait souffrir notre Clan. Nombre d’entre vous se sont perdus, certains sont morts, ou pire, ont perdu la foi. Mais Hadès ne vous oublie pas. Répondrez-vous à son appel ? Serez-vous les guides du Cocyte et du Styx ? Serez-vous les suivants de la longue lignée de chefs qui ont laissé leurs noms sur la stèle des Légions infernales ?

L'Oracle Phelios avait parlé. Ses paroles résonnaient dans ma tête telle une douce mélodie. Ainsi j'avais été choisi pour répondre a l'appel des fleuves infernaux
J'avais enfin réussi. J’étais devenu un spectre a part entière.
C'est mon père qui serait fier de moi, lui qui voulait tant que je devienne quelqu'un.


- C'est un grand honneur pour moi cher Oracle !! Je saurais me montrer digne de la confiance que vous m'avez accordé. Je donnerai ma vie s'il le faut pour notre Sombre Monarque.

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Dim 22 Avr 2012 - 20:57

Leurs réponses étaient celles que voulaient entendre les Oracles. L’expérience saurait s’appuyer sur son passé pour mener à bien l’Ordre du Styx. La jeunesse saurait tirer profit de sa détermination intacte pour mener à bien l’Ordre du Cocyte. Mais l’épreuve ne s’arrêtait pas là. Il leur faudrait encore montrer qu’ils sont dignes, et cette fois ci, aux yeux du Sombre monarque lui-même, ou plutôt, de ses créations. Il ne leur suffirait qu’à se faire rejeter une seule fois pour échouer.

Sur un signe de tête de Nikiolas, un serviteur vint jusqu’à lui avec un petit coffret et l’ouvrit pour lui montrer son contenu. Satisfait, l’Oracle se tourna vers les deux futurs Chefs. Son serviteur en fit de même laissant apercevoir ce qu’il contenait. Deux anneaux étaient disposés sur un coussin aux couleurs changeantes. Une tempête de rouges et de mauves qui se battaient la dominance animait le tissu.

Nikiolas se saisit du premier et le tendit à Cocotte. Un anneau argenté sur lequel était enchâssé un cristal luisant au fur et à mesure que les Spectres le regardaient.

Image Hosted by ImageShack.us
- Que l'eau du fleuve Cocyte accorde la vision au-delà de la vision. La vie et le discernement ne font qu'un. Seule compte la perception. Hadès t'offre Son pouvoir. Hypnos t'offre Son pouvoir. Thanatos t'offre Son pouvoir. Ainsi soit fait. Soyez dignes de ce qui vous a été donné, et vous saurez reconnaître la vérité du mensonge. Tu transmettras ce cadeau à chacun de tes frères.


Nikiolas se saisit du second anneau et le tendit à Vachaldo. Il était doré et doté d’un grenat. Une faible aura verte chatoyait lorsqu’on le regardait.

Image Hosted by ImageShack.us
- La vie et la peur ne font qu'un. Seul compte l'effroi. L'effroi est tien, à nouveau, et pour des siècles et des siècles. Hadès t'offre Son pouvoir. Hypnos t'offre Son pouvoir. Thanatos t'offre Son pouvoir. Ainsi soit fait. Soyez digne de ce qui vous a été donné et vous saurez faire trembler chacun de vos ennemis. Tu transmettras ce cadeau à chacun de tes frères.

Le serviteur déposa également deux coffrets aux pieds des deux Spectres. Ils contenaient certainement les artefacts à distribuer aux autres membres de leur Ordre infernal.

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Lun 23 Avr 2012 - 9:24

- Que l'eau du fleuve Cocyte accorde la vision au-delà de la vision. La vie et le discernement ne font qu'un. Seule compte la perception. Hadès t'offre Son pouvoir. Hypnos t'offre Son pouvoir. Thanatos t'offre Son pouvoir. Ainsi soit fait. Soyez dignes de ce qui vous a été donné, et vous saurez reconnaître la vérité du mensonge. Tu transmettras ce cadeau à chacun de tes frères.

Telles étaient les paroles de l'Oracle. J'avais été choisi pour devenir le responsable de l'Ordre Infernal du Cocyte. C'est un grand honneur et bien des spectres méritaient également cette place. Les ordres infernaux renaissaient et Vachaldo fut nommé responsable de l'ordre du Styx.
Je passa a mon index gauche l'anneau que me tendait Nikiolas. Je ressentis immédiatement une source de pouvoir a travers cet anneau splendide. Un cristal bleuté luisant enchâssé sur un anneau argenté, le symbole que Hades, Thanatos et Hypnos m'offrait.


Un coffret avait été également dépose a mes pieds. Je ne savais pas ce qu'il contenait. Avant de l'ouvrir je m'adressai a l'Oracle.

" Oracle, merci de la confiance que vous m'accordez. Je ferai vivre l'ordre du Cocyte aussi longtemps que je le peux. Mon devouement sera sans faille je le promet devant vous. Pouvez me dire ce que contient ce coffret et ce que je dois en faire ? "

Je m'agenouilla en signe de respect, puis ouvrit le coffret.

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Mer 25 Avr 2012 - 22:10

- Je serais comme toujours au service du Styx et de Hadès mon seigneur.

Je pris l'anneau, le passait à mon doigt et me relevais avant d'ajouter :

- Je suppose que ce coffret contient ceux pour mes hommes ? Mais y en aura t-il assez ?

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Ven 25 Mai 2012 - 5:23

- Oui. Ces coffrets contiennent les artefacts pour vos frères. Et ils y en aura toujours suffisamment pour les serviteurs des Fleuves.

Nikiolas recula, laissant la place à son confrère. Erèbes s’avança vers les deux Spectres qui s’agenouillèrent sans même y prêter attention. Son visage caché par un masque lui aussi ne laissait filtrer aucune intention. Seule la puissance de certaines pensées, focalisées par son cosmos, étaient perceptibles. La cérémonie n’était pas finie et un sentiment de mort imminente planait.

Tandis qu’il levait la main à l’horizontale devant lui, son loup se décala sur le coté pour se placer derrière les futurs chefs d’Ordre infernal comme pour les empêcher de quitter la pièce sans passer par lui. Un tourbillon de vent parti du sol en direction de la paume tendue vers le bas de l’Oracle. Deux Larnax apparurent. Leur couleur sombre laissait deviner leur appartenance. L’air vibrait tout autour et les surplis contenus dans les boites semblaient chanter une mélopée lugubre s’accordant avec les chants des deux fleuves ressuscités. Il s’agissait des surplis du Cocyte et du Styx.


- Hadès croit en ses serviteurs et les protègent. Jadis naquirent des eaux mêmes de chaque fleuve, des surplis qui accordaient à leurs détenteurs force et courage pour servir le Sombre Monarque. Aujourd’hui, alors que grondent les fleuves, ces surplis se sont réveillés eux aussi. Que ces armures représentantes d’un nouvel Ordre infernal vous protègent, vous qui allez jurer sur votre sang, ici même et dès à présent, votre fidélité à Hadès et ses Spectres.

L’Oracle se saisie de deux dagues d’or pur puis en trempa la lame dans les eaux qui se rejoignaient au milieu du temple. Le métal jaune se ternit rapidement devenant noir et sifflant tel un serpent en colère. Les lames retirées des eaux continuaient de suinter un poison mortel à quiconque entrait en contact direct avec. Alors qu’Erèbes allait tendre les dagues, Phélios s’était approché de Vachaldo. Il posa sa main sur l’épaule du guerrier et prit la parole.

- Vachaldo, tu as fait ton choix. Le Gremlins te respecte. Il t’a assez fait souffrir et tu as su garder la tête haute. Sache qu’il ne t’oubliera jamais et restera désormais en notre possession.

A peine ces paroles achevées, le surplis de l’étoile terrestre de la méchanceté se disloqua laissant un vide douloureux dans la poitrine de son ancien propriétaire et réintégra sa boite apparue à coté de Nikiolas. Malgré la distance, Vachaldo pouvait encore ressentir l’influence du Gremlins, comme un organe que l'on vous supprimait sans vous endormir et que vous continuiez de ressentir…il ne serait peut-être jamais totalement libre.

Erèbes tendait toujours les dagues.


- Jurez ici et maintenant. Sur votre sang et votre vie.


_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Ven 25 Mai 2012 - 19:05

- Je le fais même immédiatement.

Je me saisis de la dague que me tendait Erèbes, approchais la lame de ma main gauche et tranchais l'intérieur de ma paume.

- Voici mon sang, en hommage à Hadès et à son présent !

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Sam 26 Mai 2012 - 20:51

- Jurez ici et maintenant. Sur votre sang et votre vie.

Le Larnax du surplis du Cocyte de l’Étoile Terrestre du Secours fit son apparition. Le Larnax du surplis du Styx de l’Étoile Terrestre de la Brutalité se tenait aussi a coté. Je compris que ces surplis nous étaient destinés afin de représenter dignement le Sombre Monarque et de montrer sa puissance au monde entier.
J'avais enfin réussi. J’étais devenu un spectre d'Hadès a part entière et je mettrais tout en œuvre pour me montrer digne de la confiance qu'il m'a accordé.
J'avais maintenant des responsabilités en tant que Chef de l'Ordre Infernal du Cocyte, et je ferais tout pour etre un chef exemplaire comme mon homologue Vachaldo.
Cependant quelque chose me gênait.


FLASHBACK ON

Un jour que je m'entrainais assidument au maniement de la lance, mon père me rejoignit.

"Cocotte, mon fils j'ai quelque chose a t'avouer. Depuis ta naissance, ta mère et moi t'appelons cocotte car tout petit tu marchais a peine, tu sortais de la maison et restait en extase devant le poulailler. Une nuit nous t'avons même retrouve endormi a cote de ces maudits volatiles. Depuis ce jour nous t'avons surnommé Cocotte et beaucoup ont cru a ce prénom. Mais tu ne t'appelle pas comme cela !! Pense tu vraiment que nous aurions donné un prénom aussi ridicule a la chair de ma chair et au sang de mon sang ? Cocotte ton vrai prénom est Rune ! Ne l'oublie jamais et fais en usage quand le moment opportun sera venu "


FLASHBACK OFF

L'oracle Erebe tendait toujours les dagues d'or. J'en pris une puis trancha la paume de ma main droite.


" Recevez mon sang en hommage a Hadès et a son présent. Cependant je souhaiterais rajouter une chose si vous me le permettez. Celui que vous avez connu comme Cocotte n'est plus. Ce prénom était un surnom que m'avait donné mes parents alors que je n’étais qu'un enfant. Mon vrai prénom est Rune. Je serais désormais Rune chef d'Ordre Infernal du Cocyte "

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Dim 27 Mai 2012 - 17:15

Les Oracles semblaient absorbés par ce que se passait sous leurs yeux. Ils observaient attentivement la réaction des deux Spectres devant le défi lancé par Erèbes. La succube parut horrifiée lorsqu’ils saisirent les armes tendues. Plaquant sa main devant sa bouche ouverte d’effroi, elle reculait comme pour se mettre hors de portée. Ses yeux étaient rivés sur les dagues qui tombaient ensuite comme au ralenti. Le temps allait lentement. Trop lentement. La voix d’Erèbes continuait de retentir dans le Naos et s’imprimait dans la tête de Rune et Vachaldo jusqu’à leur vriller les tempes. Les muscles de leur bras tailladé étaient contractés à leur paroxysme, ils promettaient de rompre leurs os jusqu’à l’épaule à tout moment.

- Rune du Coycte et Vachaldo du Styx. Hadès n’a que faire de votre sang impur. Si vous en croyez le contraire alors vous échouerez. Ce qui importe le Sombre Seigneur c’est votre Vie et votre Mort.

Les dagues étaient retournées dans les mains de l’Oracle qui était toujours devant eux. Le poison suintait encore, crachant et menaçant. Le faible contact qu’ils avaient eu avec leur arrachait l’intérieur du corps même maintenant. Mais apparemment pas assez. Erèbes, plus menaçant que jamais, leur tendit de nouveau les armes. Derrière les deux Spectres, le Loup grondait et les fleuves s’agitaient. Ils avaient une dernière chance d’offrir à leur dieu ce qu’il attendait d’eux.

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Dim 27 Mai 2012 - 21:55

- Rune du Coycte et Vachaldo du Styx. Hadès n’a que faire de votre sang impur. Si vous en croyez le contraire alors vous échouerez. Ce qui importe le Sombre Seigneur c’est votre Vie et votre Mort.

Je compris tout de suite ce que voulait dire l'Oracle Erebes.

" Très bien alors dans ce cas ... "

Je me saisis a nouveau d'une des dagues en or tendu par Erebes. Mes deux mains se joignirent sur le manche et je planta la dague dans mon cœur. Le sang gicla instantanément mais j’avais encore la force de bouger. La dague fichée dans le cœur je m'approchais lentement du Larnax du Cocyte.


" Seigneur Hadès, Surplis du Cocyte je donne ma vie pour vous. Je vous appartient corps et ame "

Joignant l'acte a la parole je répandis mon sang sur le Larnax du Cocyte.

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Lun 28 Mai 2012 - 10:19

- C'est donc notre âme et non notre sang que réclame le sombre seigneur ? Et bien soit, si cela avait été vous, mes chers Oracles, j'aurais tourné les talons. Mais pour Hadès, je suis prêt à prendre mes quartiers au Tartare.

Je saisissais la dague, la positionnais sur mon coeur et de mes deux mains la plongeais dans mon corps.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Mar 29 Mai 2012 - 7:38

Le vide les entoura subitement. La douleur, il y a encore une seconde insupportable, n’était plus qu’un étau leur enserrant le cœur. Le vide fit place au noir. Ils ressentaient à nouveau leur corps mais celui-ci était incapable de bouger, prisonnier d’une main implacable. Une sensation de vitesse les gagna peu à peu tandis que chacun recouvrait la vue. Au fur et à mesure que leur champ de vision se rétablissait, ils purent se rendre compte qu’ils n’étaient que spectateurs. Ils pouvaient ressentir, voir, mais ni bouger, ni parler. Étaient-ils encore dans leur corps ?

Leurs pensées semblaient s’emmêler à celle du propriétaire de leur corps. Le poids des Enfers sur le dos, le devoir et la sensation grisante de la vitesse. Ils avançaient à toute allure sur les eaux de leur fleuve. Tantôt guide, tantôt bourreau. Ils étaient les passeurs. Leur corps puissant ramait implacablement et les âmes les suivaient pour recevoir châtiment ou rarement, consentement. Le bruit du tumulte liquide couvrait tout autre son et s’amplifiait à mesure qu’ils s’avançaient vers l’horizon. Allaient-ils vers cette chute d’eau là-bas ? La sensation étourdissante de vitesse fit rapidement place à la terreur. Ils étaient toujours humains et celui qui ramait se rendait compte qu’il n’était plus seul. Il était lié à l’esprit de guerriers, serviteurs eux-aussi d’Hadès. Le doute s’insinuait dans les âmes de chacun. Survivraient-ils à la chute dans leur état d'imperfection. La volonté de leur dieu ne leur laissait pas le choix, réussir ou mourir.

Mais le temps ne leur laissa aucun répit. Alors que la barque chavirait dans une chute sombre et sans fin, chacun s’accrocha à l’autre et le vide les entoura à nouveau. Ils étaient à genou, suffoquant et dégoulinant de sueur et d’eau noirâtre sur le sol de pierre du Naos. Chacun avait autour de lui l'armure divine, le surplis qui était quelques instants plus tôt devant lui. Ils avaient réussi à se montrer dignes. Dignes de porter ce symbole du Sombre Seigneur et de ses Enfers. Les Oracles satisfaits tournèrent le dos et se dirigèrent vers la sortie.


- Vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant. Sachez porter haut nos couleurs dans toute la Grèce et n’échouez jamais, ou vous vous retrouveriez jugés par ces mêmes eaux que vous parcourez.

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Mer 30 Mai 2012 - 14:54

Je me relevais maintenant et observais le larnax de celui qui m'avait accompagné pendant ces dernières années. Je carressais ce doux métal et l'ouvrait afin de rendre un hommage non dissimulé à l'étoile terrestre de la méchanceté. Je ne savais quoi dire, mais c'était alors que les mots sortirent seuls de ma bouche :

- Gremlin de la méchanceté, tu as façonné l'être que je suis maintenant. Nous nous sommes appartenu l'un l'autre pendant ces dernières années. Tu as su révéler en moi des sentiments insoupçonnées, moi qui n'était qu'un frêle mouton, un guerrier comme tant d'autre qui suivait la voie de ce qu'on lui disait comme juste, sans pour autant suivre la voie de ce que je pensais moi-même être juste. J'ai trahis Hadès, mes oracles, mes frères et même ma compagne de par la passé. Et tout cela pour quoi ? Pour rejoindre une perfide déesse qui garde toujours son emprise sur moi. Je le ferais peut-être encore, qui sait ... mais une chose est sûre, jamais je n'ai cherché à nuire à notre association. Je t'ai servit comme tu m'as servit moi-même. Nous ne faisions qu'un tous les deux, et mon âme est en partie la tienne maintenant. Nous nous reverrons ...

Mes épaules étaient recouvertes du surplis de l'étoile terrestre de la brutalité, le surplis de ce fleuve que je vénérais, le Styx. Il était d'une force bien supérieure à mon fidèle Gremlins, et je sentais toute son âme se mêler maintenant à la mienne. Sa noirceur, sa force étaient bien plus grandes, mais son aura était semblable à celle de mon ancien surplis. Je sentais que j'allais apprendre bien des choses encore, et que ensemble nous pourrions continuer à servir Hadès, à notre façon.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Rune le Mer 30 Mai 2012 - 17:22

Je restais immobile un instant avant de réaliser que je pouvais a nouveau bouger. Les Oracle avaient l'air satisfaits et se dirigeaient vers la sortie.
Je n’étais donc pas mort, bien au contraire je me sentais encore plus fort qu'avant.
Le surplis du Cocyte de l’Étoile Terrestre du Secours avait recouvert mon corps. Sa beauté n'avait d’égal que sa puissance. Mais fidèle a la légende du Cocyte le surplis de la lamentation etait empli de la tristesse et du désespoir du fleuve.
Je me devais maintenant d’être un spectre exemplaire pour ne pas décevoir notre Sombre Monarque. J'étais devenu le Chef de l'Ordre Infernal du Cocyte. Je n'avais plus le droit a l'erreur sous peine d’être jugé par ces mêmes eaux qui m'ont accordé le surplis.

" Seigneur Hadès, je serai vos instruments pour diriger ce monde. Vous pouvez avoir confiance en moi "

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par vachaldo le Mer 30 Mai 2012 - 19:31

Alors que nous étions maintenant prêt à partir, nos nouveaux surplis sur les épaules, celui que l'on appellerait maintenant Rune du Cocyte dis, comme à ce que j'avais pu déjà entendre, une énormité :

- Tu veux diriger le monde pour Hadès ? Mais depuis quand sont-ce les préceptes et les demandes de notre seigneur ?

Je portais mon regard vers Phélios et ajoutais :

- Diriger le monde pour ceux-là, je veux bien. Mais Hadès ne demande pas cela à ses spectres. On en est même bien loin ...

Je me tournais maintenant en direction de la sortie et finissais en disant :

- Si tel est notre devoir auprès des Oracles, je sens que mes journées vont être longues sous peu ...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Phélios le Mer 30 Mai 2012 - 22:07

Phélios n'avait pas relevé ni les piques de Vachaldo, ni les lubies de Rune. Au fond de lui, il savait très bien qu'Hadès saurait récompenser ceux qui suivaient convenablement ses préceptes et punir agréablement ceux qui s'en éloignaient. Il ne s'arrêta pas. Seule sa voix résonnait dans le crâne des deux Chefs d'Ordre infernal tandis que la succube rigolait.

* Vous savez ce qu’il vous reste à faire... vous vous retrouveriez jugés par ces mêmes eaux que vous parcourez... jugés par les eaux...

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renaissances infernales

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum