[BG] Mnémosyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BG] Mnémosyne

Message par Mnémosyne le Sam 25 Aoû 2012 - 11:07

Cela faisait des années qu’elle errait ainsi sans but. Elle passait de ville en ville, sans vraiment s’arrêter pour se reposer ou se sustenter. Elle se contentait de marcher, indifférente aux gens qui pouvaient l’entourer. Et quand bien même ! Les gens ne se doutaient même pas qu’elle était parmi eux.

On raconte qu’elle venait de la ville de Thrace. Mais là encore, ça reste incertain. Auprès d’aucune famille ni maître esclavagiste n’a été recensé la perte d’une enfant telle qu’elle. Et puis, est-elle toujours une enfant ? Quel âge pouvait-elle bien avoir ?
Pour une femme, elle était très élancée, bien plus grande que celles de ces régions. Sous une masse de cheveux ébouriffés se cachait un visage rond semblable aux jeunes personnes au sortir de l’adolescence mais ses yeux avaient perdu tout éclat. Comme si la solitude et les années d’errance avaient effacé toutes les joies et ambitions qui caractérisent la jeunesse. Ses yeux noirs ne reflétaient plus que lassitude et fatalité, caractéristiques de la vieillesse sur son lit de mort.

D’aussi loin qu’elle puisse se souvenir, on lui a toujours reproché son regard. « Baisse les yeux ! Ne la regarde surtout pas, tu pourrais en être maudit. » Mais tout ça, c’est du passé. Avec le temps, les gens l’ont d’abord hait, humilié et évité pour peu à peu commencé à l’ignorer et puis l’oublier. Elle n’était même plus un souvenir, juste une ombre. Mais tout allait bientôt prendre fin.

C’est une fois de retour à Thrace, au cours d’un des étés les plus chauds, qu’il vint à sa rencontre pour la première fois.

*D’où viens-tu ? Pourquoi es-tu revenue dans cette triste région ?*
-Je n’en ai aucune idée. Mes pas m’ont fait partir de cet endroit il y a fort longtemps et ils ont décidé de m’y emmener à nouveau.
*Je peux te donner une destination si tu le souhaites. Pour cela, tu n’as qu’à me donner ta main et me suivre.*

Sans même y réfléchir, elle le suivit et c’est là que tout s’est déclenché. Après des mois de sécheresse, une pluie diluvienne recouvrit la ville de Thrace. Au milieu des cris des paysans et marchands tentant de sauver leurs provisions, une voix s’éleva : « C’est elle, elle est de retour. La fille de l’étranger est revenue semer le chaos dans la ville !!! »
Après tant d’années passées inaperçue, quelqu’un l’avait enfin remarquée. Ce qui devait être une joie pour elle lui provoqua une toute autre sensation : la peur ! La peur d’être découverte et livrée au milieu de ces badauds en colère. Elle se mit à fuir cette ville maudite. Mais plus le tumulte de la foule se rapprochait, plus elle se mit à rire. La peur était le seul sentiment qu’elle avait éprouvé depuis des années. Et elle trouvait ça tellement excitant.

*Toutes ces années de furtivité constituent un puissant avantage. Je peux t’aider à en tirer partie. Mais avant cela, des présentations s’imposent, je suis Narr. Quel est ton nom ?*
-Je ne m’en souviens plus.
*Tu n’as aucune mémoire ! Tu seras donc Mnémosyne. Ironique, tu ne trouves pas ? Nous sommes unis à présent. Je t’ai donné un nom et te donnerai un objectif.*

Narr lui conta l’existence d’une contrée où des êtres semblables à elle vivaient sous la bénédiction du dieu des Enfers. Ce Dieu qui est haï et craint sans raison depuis l’aube de l’humanité, tout comme les personnes qui ont choisi de le servir.
Au cours de ce voyage, elle apprit à se battre et à utiliser sa furtivité à son avantage. À la fin de celui-ci, elle arriva enfin à destination, le Nekyo.
Ce jour-là, une foule dense s’était amassée au pied du palais des Oracles. D’abord silencieuse, des cris de protestation retentirent au moment où un mystérieux personnage sortit du temple. Vêtu d’un surplis, il se fraya un chemin, indifférent face à toute cette agitation et serrant contre lui une lyre.

*Intéressant. Souviens-toi de ce visage ! Il serait dommage de l’oublier. Mais commence d’abord par te présenter aux Oracles et vois si tu es digne de servir Hadès, ton nouveau maître.*

Mnémosyne
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : Belgique (Mons)
Date d'inscription : 21/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Nikiolas le Mar 28 Aoû 2012 - 13:58

Donc pour commencer, la présentation et l'écriture (les règles à appliquer sont ici)):
- la narration en italique et au passé (tu as quelques parties qui repassent au présent en fait au milieu des phrases)
- pour les dialogues, toujours un tiret devant la phrase, quand tu met un * c'est pour exprimer tes pensées personnelles
- pour le Nekyo, dans les RP de narration donne le nom en entier (cf. Nekyomantéion) ainsi que pour tous les lieux à nommer

Pour le reste, comme tu es semble t-il amnésique, tu n'as pas besoin de décrire ton enfance, logique. Mais ce qui serait bien, sur la fin de ton RP, quand tu dis que tu as apprit à te battre et améliorer ton don de furtivité, ce serait bien de décrire quelques scènes où justement tu t’entraîne.
Ensuite, donc, on va considérer que la fin de ton BG n'est pas fini et ce finira avec la rencontre d'un Oracle car là on sait pourquoi tu vas au Nekyomantéion et pourquoi il faut que tu rejoignes les spectres, mais cela reste une obligation plus qu'une envie ou une vocation. Donc RP parlant un Oracle devra te donner une mission, ou tout simplement te demander de prouver que tu serviras Hadès et nul autre avec dévotion.

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Mnémosyne le Mer 5 Sep 2012 - 20:25

Cela faisait des années qu’elle errait ainsi sans but. Elle passait de ville en ville, sans vraiment s’arrêter pour se reposer ou se sustenter. Elle se contentait de marcher, indifférente aux gens qui pouvaient l’entourer. Et quand bien même ! Les gens ne se doutaient même pas qu’elle était parmi eux.

On raconte qu’elle venait de la ville de Thrace. Mais là encore, ça restait incertain. Auprès d’aucune famille ni maître esclavagiste n’a été recensé la perte d’une enfant telle qu’elle. Et puis, était-elle toujours une enfant ? Quel âge pouvait-elle bien avoir ?
Pour une femme, elle était très élancée, bien plus grande que celles de ces régions. Sous une masse de cheveux ébouriffés se cachait un visage rond semblable aux jeunes personnes au sortir de l’adolescence mais ses yeux avaient perdu tout éclat. Comme si la solitude et les années d’errance avaient effacé toutes les joies et ambitions qui caractérisent la jeunesse. Ses yeux noirs ne reflétaient plus que la lassitude et la fatalité, caractéristiques de la vieillesse sur son lit de mort.

D’aussi loin qu’elle puisse se souvenir, on lui a toujours reproché son regard.


  • Ne la regarde surtout pas, tu pourrais en être maudit.

Mais tout ça, c’était du passé. Avec le temps, les gens l’ont d’abord haïe, humiliée et évitée pour peu à peu l’oubliée. Elle n’était même plus un souvenir, juste une ombre. Mais tout allait bientôt prendre fin.

C’était une fois de retour à Thrace, au court d’un des étés les plus chauds, qu’il vint à sa rencontre pour la première fois.


*D’où viens-tu ? Pourquoi es-tu revenue dans cette triste région ?*

  • Je n’en ai aucune idée. Mes pas m’ont fait partir de cet endroit il y a fort longtemps et ils ont décidé de m’y emmener à nouveau.

*Je peux te donner une destination si tu le souhaites. Pour cela, tu n’as qu’à me donner ta main et me suivre.*

Sans même y réfléchir, elle le suivit et c’est là que tout s’est déclenché. Après des mois de sécheresse, une pluie diluvienne s’abattit sur la ville de Thrace. Au milieu des cris des paysans et marchands tentant de sauver leurs provisions, une voix s’éleva :

  • C’est elle, elle est de retour. La fille de l’étranger est revenue semer le chaos dans la ville !!!

Après tant d’années passées inaperçue, quelqu’un l’avait enfin remarquée. Ce qui devait être une joie pour elle lui provoqua une toute autre sensation : la peur ! La peur d’être découverte et livrée au milieu de ces badauds en colère. Elle se mit à fuir cette ville maudite. Mais plus le tumulte de la foule se rapprochait, plus elle se mit à rire. La peur était le seul sentiment qu’elle avait éprouvé depuis des années. Et elle trouvait ça tellement excitant.

*Toutes ces années de furtivité constituent un puissant avantage. Je peux t’aider à en tirer partie. Mais avant cela, des présentations s’imposent, je suis Narr. Quel est ton nom ?*

  • Je ne m’en souviens plus.

*Tu n’as aucune mémoire ! Tu seras donc Mnémosyne. Ironique, tu ne trouves pas ? Nous sommes unis à présent. Je t’ai donné un nom et te donnerai un objectif.*

Narr lui conta l’existence d’une contrée où des êtres semblables à elle vivaient sous la bénédiction du dieu des Enfers. Ce Dieu qui était haï et craint sans raison depuis l’aube de l’humanité, tout comme les personnes qui ont choisi de le servir.

Ce fut un long périple, semé d’embûches et où la mort pouvait l’attendre à chaque carrefour. Suite à l’incident de Thrace, Mnémosyne apprit comment utiliser son don. Sous les conseils de Narr, elle cessa de se cacher et elle parcourait les chemins et quartiers les plus malfamés. Les mauvaises rencontres ne se firent pas prier.

Lors de sa première rencontre avec un rôdeur, le choc fut dur à encaisser pour elle qui ne s’était jamais battue. Recroquevillée au sol, Mnémosyne était immobilisée par la douleur.


*Tu n’en as pas marre de te cacher ? Apprends à encaisser, à te relever et à cogner plus dur que ton adversaire.*

Profitant de son avantage, le rôdeur s’approcha de Mnémosyne et lui déroba les maigres biens qu’elle pouvait posséder. C’est alors qu’il l’entendit murmurer.

  • Narr… je n’en peux plus ! Où tout ça va-t-il me mener si ce n’est à la mort ?

Mais à qui pouvait-elle bien parler ? Personne ne se trouvait aux alentours, elle était bel et bien seule. Poussé par la curiosité, le rôdeur se pencha un peu plus.

*Nous avons un accord. Fais ce que je te dis.*

A ces mots, une douleur incommensurable lui envahit le crâne, un son strident lui frappa les tympans et elle fut envahie de spasmes.

  • Narr… arrête ça !

*Relève- toi immédiatement… TOUT DE SUITE*

Lentement, Mnémosyne se releva face au rôdeur. Celui-ci était tétanisé par le spectacle. Son regard ne pouvait se détourner d’elle. Si frêle il y a un instant, sa silhouette paraissait plus imposante. Et quand il comprit enfin ce qui se passait, il était trop tard. « Son ombre…son ombre ne cesse de grandir »

A la fin de ce combat, l’ennemi était à terre et la douleur avait cessé. Tremblante, Mnémosyne s’approcha de la dépouille et se mit à la fouiller afin de reprendre ce qui lui avait été dérobé. C’est alors que sa main s’arrêta sur une substance chaude et l’odeur lui fit avoir un haut le cœur.

*. Je refuse de te laisser mourir ici. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour toi *

Cette dernière phrase mêlée à l’odeur du sang lui donnèrent le tournis. Cette phrase fit écho en elle. Plus elle se répétait, plus la voix rauque de Narr plus familière. Des images lui revinrent en mémoire. L’image des flammes d’abord et ensuite du visage d’un homme. Il avait de longs cheveux qui lui dissimulaient les épaules. Il était très grand, ses traits et son allure étaient totalement différents de ceux des hommes de ce pays. Ce qui lui valu le sobriquet d’étranger. Mnémosyne se trouvait dans ses bras. Elle n’était alors qu’une toute petite fille en larmes.

  • On va jouer à un petit jeu, tu veux bien ? Tu dois rester cacher le plus longtemps possible et ne faire…

  • Je sais que ce n’est pas un jeu. Je veux rester avec toi.

  • Ce n’est pas un jeu tu as raison. Tu es aussi maligne que ta mère. On ne peut rien te cacher. Mais tu dois rester là et ne faire aucun bruit.

  • Je ne veux pas que tu me laisses.

  • Je vais revenir te chercher. Ne t’inquiète pas.

  • NON. NE ME LAISSE PAS.

Poussé par le désespoir, il assomma la petite fille et l’enferma soigneusement dans un placard dérobé. Sa tête tournait, elle avait très mal mais avant de sombrée dans l’inconscience, elle eut le temps d’entendre ces derniers mots.

  • Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour toi.

Reprenant peu à peu conscience, Mnémosyne releva la tête et fixa cette ombre disproportionnée qu’était la sienne. Et elle entendit à nouveau la voix rauque de Narr dans sa tête lui murmurait.

*Je refuse de mourir ici, avec toi. Fais ce que tu as à faire, abats tous ceux qui se mettront en travers de ton chemin et reprends la route. Le royaume d’Hadès nous attend. C’est le seul lieu qui nous convienne.*

Avec un pâle sourire dessiné sur ses lèvres, Mnémosyne dépouilla le cadavre du rôdeur et se remit en route.

À la fin de ce voyage, elle arriva enfin à destination : le Nekyomantéion. Ce jour-là, une foule dense s’était amassée au pied du palais des Oracles. D’abord silencieuse, des cris de protestation retentirent au moment où un mystérieux personnage sortit du temple. Vêtu d’un surplis, il se fraya un chemin, indifférent face à toute cette agitation et serrant contre lui une lyre.


*Intéressant. Souviens-toi de ce visage ! Il serait dommage de l’oublier. Mais commence d’abord par te présenter aux Oracles et vois si tu es digne de servir Hadès.*

Mnémosyne
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : Belgique (Mons)
Date d'inscription : 21/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Lord nergal le Dim 9 Sep 2012 - 20:28

il y a un oracle qui passe par ici pour la validé ou alors elle a encore un truc a modifié ? ^^

Lord nergal
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2290
Age : 31
Localisation : belgique, mons
Date d'inscription : 05/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Phélios le Jeu 13 Sep 2012 - 19:03

Pour moi c'est pas mal.

Niki?

_________________
Le Peuple des Enfers est nôtre

Phélios
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 4082
Age : 35
Localisation : Les Enfers fuiffes
Date d'inscription : 01/08/2010

http://myths-of-pineapple.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Nikiolas le Jeu 13 Sep 2012 - 19:18

Comme j'avais dit hormis la mise en forme ça me va
Dsl pour t'avoir fait attendre j'étais occupé on va dire Embarassed

Nikiolas
MJ Divin de Hadès

Nombre de messages : 8222
Age : 33
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Niveau:

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Mnémosyne le Dim 16 Sep 2012 - 11:50

Ok merci beaucoup. Vais refaire la mise en page alors.

Pas de soucis pour le retard Nikiolas. ^^

Mnémosyne
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : Belgique (Mons)
Date d'inscription : 21/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Mnémosyne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum