[Quête]La remise des Armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Quête]La remise des Armes

Message par Alucard le Lun 19 Déc 2005 - 23:48

Partie I: l'appel


L’air était lourd à l’intérieur du palais des oracles. Plongés dans l’obscurité, dans une petite pièce destiné a la prière, les deux oracles méditaient…Seul une petite flamme mettant en valeur une immense statue du Grand Hadès permettait de les reconnaître.
Soudain l’un d’eux élève la voix :


« O grand Hadès, toi qui nous a si souvent montré la voie et éclairé nos esprit embrumés, nous avons un requête a effectuer….Tes spectres nous paraissent prêt, nous attendons ton accord pour effectuer la Cérémonie…. »

Un silence suivit, puis quelques instants plus tard, comme un souffle émanant de la statue faisant vaciller la flamme, une voix terrifiante retentit :

« Le temps est venu…Par le sang ils devront prouver leur loyauté, pour qu’à jamais nous soyons lié ! »

La voix s’éteignit, les deux oracles se jetèrent un regard furtif, ils récitèrent une prière en hommage à leur Majesté et remirent leurs masques…Sans ne plus ajouter un mot, ils quittèrent la salle laissant derrière eux se consumer le cierge.
Tout deux se dirigèrent alors vers leurs trônes respectifs. Puis prenant une profonde inspiration ils convoquèrent les spectres…. Leur deux voix semblaient devenir même, ce qui était un murmure devenait alors une note digne d’un ténor :


*Fidèles d’Hadès, vous qui êtes prêt à sacrifier votre vie pour le Seigneur Noir, êtes convoqué au palais des Oracles. Un serment envers votre Majesté vous devrez y prêter, hâtez vous donc de vous y présenter !*

Une fois l’annonce terminée, l’un des deux hommes masqués s’éclipsa dans une autre salle tandis que le second demeurait assis sur le siège de marbre, l’air pensif…


[HRP]Vous pouvez désormais commencer a vous reunir devant le palais des Oracles. La quête commence !

N'oubliez pas d'envoyer la description de l'arme avant de poster votre arrivée devant le temple, la description de l'arme sera synonyme d'autorisation a la participation de la quete.[/HRP]

Alucard
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par krateros le Mer 21 Déc 2005 - 17:50

Krateros avait entendu l'appel des oracles, il fallait se rendre au plus vite au palais. Venant juste de finir son combat contre scraft, qu'il avait combattu et vaincu deux fois, il traversa en hate l'allée menant a la demeure de ses maitres, bordée de cèdres en fleurs, rayonnant sous une douce lumière.
Son armure était quasiment détruite, car, ne voulant pas faire attendre les oracles, il navait pas eu le temps de passer par l'armurerie, et son état contrastait fortement par rapport a la merveilleuse nature éternelle qui guidait ses pas.

Arrivé devant le palais, il découvrit qu'il était le premier a etre arrivé et decida de prendre un peu de repos devant le palais, attendant qu'un de ses freres d'armes arrivent eux aussi.


*c'est bien la première fois que j'arrive le premier a un rendez-vous! Je déteste arriver le premier, et je deteste la ponctualité, qui me vole du temps...*


je me suis trompé de topic pour l'arrivée, pourriez vous supprimer ce message ci merci ^^

krateros
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Alucard le Lun 2 Jan 2006 - 10:37

Partie II : Le serment

Les spectres s’étaient réunis devant le palais, et, après avoir prononcé leurs noms devant les gargouilles, ils purent tour a tour entrer dans la salle de cérémonie.
Lorsqu’ils pénétraient dans l’immense salle, leurs habits usés pour la plupart se transformaient en toges pourpres, leurs cheveux sali par la poussière se retrouvaient lisses et étincelants…
Pour l’évènement, la salle avait été habillement décoré. Plusieurs flammes vertes, bleues ou encore rouges jaillissaient le long des murs. Au loin, les deux oracles avaient prit place sur leurs sièges. Derrière eux une représentation faites d’Or du Seigneur Noir avait été édifié.
Un autel était posé au milieu de la salle, seul les rayons de la lune pouvait l’éclairait. Sur l’autel était posé une dague, à la lame fine et aiguisée.
Après avoir laissé les fidèles d’Hadès contempler quelques secondes le lieu, les deux Oracles se levèrent et dune voix dure l’un d’eux lança :


« Vous êtes ici car le Seigneur Hadès vous a reconnu comme ses dignes serviteur. Ainsi, vous allez devoir porter serment devant les dieux, de votre volonté de servir L’Empereur des Ténèbres !
Chacun a votre tour, vous réciterez le serment qui vous liera à votre dieu, vous partagerez votre sang avec le sien, ainsi qu’avec celui de vos frères. Si le grand Hadès vous accepte au rang de spectre, vous recevrez le symbole de cette liaison. »


D’un geste de main, le second Oracle fit apparaître autant de parchemin qu’il y avait de convoqué et ces derniers se dirigèrent immédiatement vers les différents spectres présents.
Sur ces parchemins on pouvait lire en lettres dorées :


Ce serment tu devra prononcer, une fois t’être présenté devant sa Majesté :

Moi, ******, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Alucard
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par krateros le Lun 2 Jan 2006 - 18:02

Je rentrais le premier dans la salle de cérémonie, et le spectable de lumiere provenant des flammes de differentes couleurs m'éblouit quelque peu et finit par m'enchanter.
Une douce chaleur s'empara de mon corps et je sentais mes blessures se refermer, mes égratignures disparaitrent, et mon sang s'évaporer. Mes habits étaient propres et de bonne facture, mon corps restauré. Je me sentais en pleine forme.

J'apercu au milieu de la piece l'autel baignée des rayons du soleil réfléchient par la lune, une dague a la lame éguisée et étincelente, avec une poignée et la garde en or posée sur celui ci.

Je serrais le parchemin que j'avais recu quelque temps auparavant.

*Il est temps, allons-y.*


"Je suis Krateros et je me présente a vous en ces lieux pour réciter ce serment sacré qui me liera pour l'éternité au tout puissant Hades! J'en fais le serment devant les Dieux."



Je m'avancais devant l'autel, et dépliais le parchemin, que je récitais solanemement a voie haute.


Moi, Krateros, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Je pris ensuite la dague posée sur l'autel de granit, puis me coupa legerement la paume de ma main gauche sur toute sa longueur, s'ou un fin filet de sang s'échappa pour venir abreuver l'autel sacré.
Je reposais l'arme sur l'autel, et, au meme moment une lumiere blanche d'une rare intensité remplaca mon sang, puis ce fut deux glaives qui remplacèrent la lumière.


*Les lames jumelles Hymélion! Ainsi le seigneur Hadès m'a accepté. C'est une grande fierté, je ne le décevrais pas, surtout avec ces armes*

Je pris les deux glaives dans chacune de mes mains, deux glaives avec pour chacun une lame polie plutot sombre, une poignée en ivoire enveloppée de cuir noir, sertie d'une pierre en onyx et un petit ruban rouge a la garde de l'épée.


"Bien, Krateros. Laisse la place a un autre de tes compagnons, maintenant."

Je quittais ma place en suivant les ordres de l'oracle et passait devant mon compagnon Pryccolich, un sourire aux lèvres...

krateros
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par vachaldo le Lun 2 Jan 2006 - 22:57

Kratéros venait de sortir de la salle. Il semblait complice avec Pryccolich. Cela allait maintenant à lui de préter serment à notre Seigneur Hadès.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Pryccolitch le Mar 3 Jan 2006 - 16:03

Je venais d'être témoin d'un miracle. Mes vêtements s'étaient changés en une somptueuse toge pourpre, mes blessures étaient soignées et les cicatrices qui déformaient mon visage me paraissaient à cet instant sans importance. Le plus surprenant vint plus tard, lorsque des armes surgirent du néant et se retrouvèrent dans les mains de Krateros. Alors que nos chemins se croisèrent, je vis dans ses yeux une lueur de fierté et de satisfaction. A mon tour, je m'avançai vers l'autel, mon parchemin à la main. Les flammes colorées jetaient sur la scène un voile d'inquiétude.

Je déroulai le parchemin et, après en avoir lu le contenu, récitai mon serment :


Moi, Pryccolitch, Spectre de l’Empereur Hadèss jure fidélité devant tous les Dieux.
Jamais je ne reculerai face au danger, de mon poing je vaincrai les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirai sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierai les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères serons au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


J'empoignai la dague, qui portait toujours le sang de Krateros, et m'entaillai le bras. Je laissai couler quelques gouttes de sang sur l'autel, espérant moi aussi voir surgir l'instrument qui fera de moi un véritable Spectre d'Hadès.

Un nuage noirâtre se leva, engloutissant l'autel sous des volutes tourmentées aux odeurs de soufre. La fumée se dirigea sur l'autel, entourant les gouttes de mon sang. Petit à petit, les volutes se condensèrent et prirent la forme d'un visage hideux. En quelques instants, je vis se dessiner les contours d'un masque pourpre parsemé de pointes osseuses. Sa bouche étaient ouverte en un rictus démoniaque, dévoilant des canines acérées, et une odeur envoûtante en émanait. Le masque sembla poser sur moi un regard sans vie, me conseillant de le porter.

J'enlevai alors les lambeaux de cuir qui couvraient mon visage meurtri et, à la lumière argentée des traits de lune, je posai le masque sur mon visage. Une étrange sensation traversa mon corps, comme si une nouvelle énergie coulait dans mes veines. Je me retournai vers mes compagnons, plein de fierté, et leur laissai la place devant l'autel.

Intérieurement, je remerciai Hadès de m'avoir accepté parmi les siens.

Pryccolitch
Spectre inférieur
Spectre inférieur

Nombre de messages : 571
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 13/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 5

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Arawynn le Mar 3 Jan 2006 - 23:07

J'avancais à mon tour au centre de la grande salle d'audience des oracles. Je croisais Pryccolitch...il portait un masque absolument effrayant qui me fis frémir jusqu'au os...Si je n'avais reconnu son cosmo , je jurerais avoir croiser un demon. Lui que je connaissais si bien , lui si calme ,si posé...comme tout pretre de Hadès il etait toujours calme et reflechi....pourquoi portait il un masque aussi horrible...


*je crois que je préfèrais encore les lannières de cuir sur son visage que ce masque *


Je m'approchais de l'autel et m'agenouillais respectueusement devant nos vénérables oracles, tous deux majesteux sur leurs trones dorés , silencieux depuis le debut de la cérémonie. Je me redressais et prenais la dague qui était posée sur l'autel. L'atmoshère dans la salle était incroyablement calme et silencieuse...seul le mouvement des flammes provenant des torches troublait l'obscurité , ainsi que la douce lumière de la lune qui perçait les meutrières et autres vitraux qui parcouraient la salle.


Et pourtant l'air me semblait étouffant et chargé d'éléctricité...comme si quelque chose de vraiment important se jouait en ce moment ou alors qu'une présence divine nous jugeais de son regard.la représentation d'Hadès tronant derrière les oracles y était peut etre pour quelque chose...son regard était pénétrant et le réalisme de l'oeuvre était saississant . Je sentais bien que je n'étais pas le seul spectre à etre tendu à cet instant , tous nous étions conscient de l'importance que représentait cette cérémonie et qu'à travers celle ci nous allions jurer fidelité à notre seigneur et maitre ,et ce de la manière la plus sacrée qu'il soit, c'est à dire en versant notre propre sang...


Je me fis une entaille au niveau de l'avant bras...mon sang se mit à couler sur l'autel...
*ainsi soit il... la dague est recouverte de mon sang ainsi que de celui de mes compagnons d'armes passés avant moi...et les autres ajouterons leur sang au notre sur cette dague. Puisse t'elle symbolisée à jamais notre fraternité et notre attachement à la meme cause, defendre les interets du seigneur des enfers...je jure sur elle de ne jamais abandonner ceux qui sont devenu ma seule veritables famille , mes compagnons d'armes, mes frères...*



J'ouvris donc le parchemin que nous avaient confié les oracles au debut de la cérémonie. Je pris une grande respiration et commençais à reciter les paroles sacrées...
"Moi, Arawynn, Spectre de l’Empereur Hadèss jure fidélité devant tous les Dieux.
Jamais je ne reculerai face au danger, de mon poing je vaincrai les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirai sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierai les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères serons au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !"




Le sang se mit à changer de couleur et à tournoyer au centre de l'autel. Une lumiere aveuglante apparue et se dissipa quasi instantanement...Je restais un instant surpris puis je me decidais à regarder le centre de l'autel. je vis une arme en son centre, ressemblant à une hache d'arme...Un frisson me parcourut le corps...

"Mais c'est impossible ! je reve ! l'ange de la mort ! Mais que? ...comment?"



L'arme presente sous mes yeux était le symbole meme de ma famille d'origine. Elle et sa jumelle , le démon de la mort , avaient été forgé il y a des siècles et elles se transmettaient de generation en generation , veritables symboles de notre bravoure et du courage de nos ancetres morts au combat. Enfant je passais des heures à l'admirer avec mon frère , revant de pouvoir un jour la porter fierement à mes cotés et ainsi représenter fierement ma famille. Mais bien sur mes parents ne l'entendaient pas de cette oreille, considérant que je ne meritais meme pas de la regarder et que seul mon frère serait digne de les recevoir plus tard comme symbole de sa force.


Un flot de souvenirs et de sentiments divers me submergea soudain...ma famille ne m'a jamais reconnu et n'avait aucune estime de moi. elle me considerait comme indigne d'elle...après tout j'étais le "non voulu". Je n'étais rien à mon arrivée au nekyomantéion. Et là , Hadès lui meme m'offrait cette arme qui représente tant pour moi et me reconnait ainsi digne de la porter à mes cotés. Il me reconnait digne de figurer parmi ses spectres les plus devoués et me fait gage de sa confiance.



Je pris l'arme a pleine main et la brandit en m'ecriant :
"Gloire à Hadès notre seigneur ! Je vous jure sur cette arme que je me battrais pour votre gloire éternelle et que je vous serais fidèle jusqu'à ma mort ! je me montrerais digne de votre confiance !"




Je me retournais et me dirigais vers le fond de la salle où attendaient les autres spectres. Des larmes se mirent a couler abondament sur mon visage. Je ne pouvaient les empecher de couler...trop de souvenirs que je croyais oubliés , trop de sentiments enterrés depuis des années...je m'appretais à reprendre ma place quand je soupira, dans un quasi murmure:"merci...père..."


Peut etre que celà pouvait etre considéré comme un blaspheme , mais peut importe...en arrivant ici j'avais trouvé des amis, des freres et aussi un maitre en la personne du dieu des tenebres...non plus qu'un maitre , un pere qui avait confiance en moi et qui reconnaissait aujourd'hui ma valeure au combat et en tant qu'etre humain. je n'avais jamais connu celà avant , ce sentiment d'exister pour quelqu'un ...j'ai juré de les defendre tous jusqu'à mon dernier souffle et je le ferais car à présent c'etait eux ma véritable famille...
Je repris donc ma place , serrant l'ange de la mort contre moi et pleurant à chaudes larmes , tout en essayant de rester le plus discret possible pour ne pas faire honte à Hadès et à mes frères spectres présents...

Arawynn
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3137
Age : 36
Date d'inscription : 01/09/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par vachaldo le Mer 4 Jan 2006 - 12:55

Kratéros, Pryccolitch et Arawynn étaient déjà passés dans la salle de cérémonie. Je m’avançais en direction de la lumière aveuglante émanant de la salle. Je me frottais les mains pour en extraire les dernières poussières pouvant s’y trouver et je battais mes chausses sur le sol pour ne pas salir ce lieu si pur.

Je me retournais en direction de Hedwige, qui à mon signal prit son envol pour se poser sur mon épaule droite. Nous entrâmes tous deux dans la salle. Au milieu, un autel. Il était éclairé par les lueurs de la lune qui entraient par l’une des fenêtres de ce lieu. Sur cet autel se trouvait une dague déjà ensanglantée ; probablement par le sang de mes compagnons passés ici quelques minutes auparavant.

Mes vêtements venaient, comme par enchantement de se restaurer seul, et mes blessures étaient toutes guéris. Je sentais mon ventre se nouer, et mon cœur s’accélérer au fur et à mesure que j’avançais vers l’autel. Je pris dans mes mains le parchemin que l’on m’avait remis, l’ouvrit et dit :


- Moi, Vachaldo, je suis ici pour vous prêter serment mon seigneur, et pour devenir un spectre à part entière, béni par vos soins et par mon sang.

Je m’avançais maintenant au plus près de l’autel pour lire distinctement le serment que je devais prêter.

Moi, Vachaldo, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Je me saisis de la dague, et trancha la pomme de ma main pour déverser de mon sang sur l’autel me faisant face. Je fit couler une partie de mon sang sur la tête de Hedwige permettre sa purification divine.

Une lumière nous entoura tous deux, et je compris que mon acceptation à moi, comme à Hedwige, par le seigneur Hadès au sein de ses guerriers était effective.

C’est donc empli de joie et de fierté que je quittais la salle. En sortant, je jetais un regard sur la femme qui occupe mes rêves et mes pensées, Scrala, et espérait qu’à son tour elle serait acceptée, elle et Grizzly, comme serviteur de l’empereur du monde souterrain.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par scrala le Mer 4 Jan 2006 - 18:57

Je regardais mon Vachaldo sortir de la salle de cérémonie. Un sentiment de fierté m’envahissait. Mon petit Vachaldou était maintenant reconnu comme défenseur à part entière du seigneur Hadès.

Hedwige venait de se percher sur Grizzly, qui essayait de l’attraper avec sa patte droite. La chouette fit un petit bon, et se retrouva à terre, face au museau du puissant mammifère. Grizzly lécha Hedwige, puis me regarda :


- Viens Grizzly, c’est à nous maintenant.

J’entrais dans la salle de cérémonie. Devant moi se trouvait l’autel des sacrifices, maculé de sang. Une puissante lumière m’entoura, et soigna instantanément mes blessures, et reprisa mes guenilles que les derniers combats avaient dégradées.

Je pris la dague et me tranchais la main. Mon sang coulait sur l’autel. Je mis ma main ensanglantée sur le crâne de Grizzly avant de réciter mon serment :


Moi, Scrala, spectresse de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !



Voilà ! C’était fait. Je venais de devenir servante à part entière de mon seigneur et maître, le puissant Hadès.

Ampli de joie et d’allégresse, je fit demi-tour et me dirigeais en direction de la sortie accompagnée de Grizzly.

Une fois hors de la salle, je me dirigeais vers Vachaldo, pris sa main et lui fit un langoureux baisé. Nous partîmes tous les deux dans un coin, à l’abri des regards, pour continuer à nous câliner, heureux d’avoir était acceptés par notre dieu.

scrala
Légion Katábasis

Nombre de messages : 1148
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 5

http://scraly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Wolflord le Mer 4 Jan 2006 - 19:24

Lorsque Scrala eut fini, le silence se fit. Non pas que la spectresse avait fait peur avec son ours, mais plutôt à cause de celui qui suivait derrière. Une seule voix, celle d'un des deux Oracles, déclara d'un ton neutre :

" Wolflord. "

L'appel résonna d'une manière plutôt désagréable sous le toit du temple. Le bruit des pas du Spectre en direction de l'autel fut le seul son audible. Wolflord ne prit même pas la peine de retirer le capuchon de son visage, pas plus qu'il n'accorda le moindre regard à ceux de ses compagnons présents. D'un pas lent et assuré, il traversa la salle et s'arrêta devant le bassin, qui commençait à briller du rouge écarlate des sangs déjà versés. Appétissant.
La dague tournoya rapidement entre ses doigts lorsqu'il la saisit, puis il porta la lame à ses lèvres et huma le liquide visqueux, se retenant à peine de le goûter. Le bras gauche se tendit devant lui, mais au lieu de s'ouvrir une veine comme ses prédécesseurs, il planta carrément la lame dans le dos de sa main. Elle ressortit par la paume et un flot rouge déferla dans le bassin comme l'eau d'une fontaine.
Le Spectre entonna alors la formule du rituel, mais il se rendit compte tout à coup que ses paroles lui échappaient. Il répétait mot pour mot l'inscription du parchemin mais ce n'était pas ce qu'il entendait.


" Moi, Wolflord, spectre de l’Empereur Hadès, jure devant tout les Dieux que je vous détruirai tous autant que vous êtes, amis comme ennemis.
Vous fuirez ou vous périrez, de mon poing j'écraserai vos carcasses et les jetterai au plus profond du Cocyte où vos âmes seront éternellement torturées. Je n'obéirai qu'à Hadès et à moi-même.
Je jure sur le destin de mon clan de faire du monde un enfer.
Je châtierai les misérables qui oseront me résister.
Lorsque mes ennemis comme mes frères seront au bord de la mort, ma victoire sera totale. "


Il s'arrêta soudain et observa, pétrifié, les Oracles. Non... ils n'avaient même pas prêté attention à ces paroles ! Aucun doute, il était le seul à les entendre...

" Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur. "

Cette fois c'était bien lui. Il n'y eut pas d'applaudissement. Tremblant intérieurement, autant de peur que d'excitation face à la puissance qu'il sentait s'éveiller en lui, il contempla le sang bouillonnant. Au lieu d'une lueur pourpre, ce fut un épaisse fumée noire qui se dégagea, comme si le sang brûlait ; puis apparut un objet brillant. Il le prit précautionneusement. Un pendentif en forme de petite épée, et les trois visages de Cerbère pour garde. Etrangement, le sang disparut du bijou lorsqu'il le souleva, et il passa sa tête dans l'anneau. Alors un rire dément éclata dans le temple, mais là encore lui seul l'entendit : un rire de triomphe venu du fond des abysses...
Il recula comme de rien n'était, se fondit dans l'ombre d'une colonne, et disparut.

Wolflord
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Alucard le Mer 4 Jan 2006 - 22:17

Lorsqu’il passa l’immense poste, la salle était sombre, comme lors de la précédente venue du jeune Alucard…Soudain, alors qu’il continuait de marcher d’un air serein vers le fond de la salle, une étrange chaleur parcouru son corps. Peu a peu, les hématomes et autres égratignures sur le corps du spectre disparurent, faisant place a une peau parfaitement lisse et ferme. L’étrange flux continuait sa progression jusqu'aux cheveux d’Alucard, leurs redonnant leur éclat d’antan…Lorsque l’agréable sensation s’évanouit enfin, une nouvelle chose invraisemblable se produisit : les haillons rapiécée du spectre se transformèrent peu a peu en une toge pourpre. Elle était chaude et sentait des parfums inconnus des mortels…

*Quel est ce pouvoir ? Commet cela peut-il être ?*

Mais la réflexion d’Alucard fut interrompue par un claquement de doigt. Immédiatement plusieurs flammes de couleurs vertes, bleus ou encore rouges jaillirent des murs. Puis un second claquement de doigt retentit : 4 nouvelles flammes firent leur apparitions, éclairant respectivement un autel et une statue du Puissant Hadès.
Alucard fit encore quelques pas, émerveillé par la pièce… Les murs prenaient des nuances bleuté ou parfois rougeoyantes. Les multiples statuettes bordant les côtés de la grande salle paraissaient presque vivante. Les métaux précieux qui els constituaient brillaient sous l’effet de la lumière apportée. Puis, une fois être arrivé a quelques mètre de l’autel, sur lequel était entreposé une dague, il s’agenouilla, la tête baissée.

Seul les bruits de pas des autres spectres contre le sol de marbre raisonnaient dans l’immense pièce. Tous s’agenouillèrent tour à tour devant l’autel, demeurant muets.
Lorsque les sons de pas s’éteignirent, les deux oracles qui faisaient face aux spectres se levèrent de leur siège richement ornés. Ils s’approchèrent de l’autel, ce qui permit aux guerriers de mieux distinguer les deux hommes masqués, puis l’un d’eux lança d’une voix dure :


« Vous êtes ici car le Seigneur Hadès vous a reconnu comme ses dignes serviteur. Ainsi, vous allez devoir porter serment devant les dieux, de votre volonté de servir L’Empereur des Ténèbres !
Chacun a votre tour, vous réciterez le serment qui vous liera à votre dieu, vous partagerez votre sang avec le sien, ainsi qu’avec celui de vos frères. Si le grand Hadès vous accepte au rang de spectre, vous recevrez le symbole de cette liaison. »


Suite à ces paroles, des frémissements parcoururent les spectres, tel un souffle…Alucard, le visage sans émotion se souvenait alors de sa récente action lors d’une cérémonie semblable :

*L’adoubement…Enfin la page est tournée, ma nouvelle vie débuteras ici, soyez en sûr mon Altesse !*

Puis, un son de papier résonna dans la salle : une dizaine de parchemin avait apparu après que le second ait fait un léger geste de main. Quelques secondes plus tard, les parchemins s’envolèrent, comme bercés par un vent divin, vers les spectres. Tous le déplièrent en silence.

Puis, un des spectres s’avança, comme si les oracles l’avaient invité a prendre place devant l’autel.
Alucard le reconnu, il s’appelait Krateros…Il s’étaient rencontrés quelques heures auparavant devant le palais. Il semblait tendu mais effectua les opérations avec soin. Puis, après avoir versé son sang, deux armes apparurent…


*Voici donc ce qui nous liera définitivement avec le Seigneur des Morts. *

L’homme se retira, tout les spectres semblaient éprouver un profond respect pour Krateros a présent.
Un autre spectre se leva alors, lui aussi reçut le symbole du pacte récemment passé…
Ainsi de suite, quatre autres spectres jurèrent fidélité à Hadès…

Tout à coup, alors que l’antipathique Wolflord eut fini son discours, la voix rauque de l’oracle s’éleva dans la tête d’Alucard :


*C’est à ton tour spectre. Prépares toi a demeurer lié a jamais au Seigneur Noir !*[ /color]

Silencieusement, le jeune Kaal se leva et se dirigea d’un pas léger vers l’autel. Son cœur battait fort…La tension était a son comble.
Le spectre ne se leva eut un bref instant d’hésitation, puis, il s’élança a grande enjambés vers l’autel :


[color=indigo]*Je ne peux plus reculer, mais c’est étrange, ce n’est pas le doute qui me fais hésiter…L’appréhension peut-être….Etrange…*


L’autel lui faisait face, ainsi que les deux oracles qui le regardaient sans ciller.
Il déplia lentement le parchemin, frissonnant légèrement en pensant au lien qu’il allait créer.
Ces yeux parcoururent rapidement le parchemin, puis Alucard prit une profonde inspiration. Se mettant a genou, il récita d’une voix puissante :


« Moi, Alucard, survivant du clan Kaal, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.
Je ferais mon possible pour que notre unité demeure notre force, et que tous les lâches qui osent bafouer les ordres de son Altesse Hadès ou insulter sa puissante soient réduit en cendre par mes frères et moi !
Ma main sera votre main, mon âme suivra la votre, que se soit vers la vie ou vers la Mort !

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur ! »


Un instant de silence suivit le serment, les spectres qui patientaient restaient toujours muets, ne bougeant plus le moindre membre. Alucard prit alors la dague qui se situait vers le bord de l’autel. Il murmura alors :

« Mon Seigneur, acceptez mon sang comme ce qui vous apportera force et protection…

Sans ciller ni hésiter, le jeune Kaal empoigna la dague dorée et, relevant la toge pourpre au niveau de son avant bras, fit couler son sang sur l’autel.

« Mes frères, que notre sang sois désormais mélangé, car désormais c’est sur notre unité et notre fraternité que nous devrons compter pour que l’armée d’Hadès puisse triompher ! »

Le sang coulait sur l’autel, et soudain, alors qu’une larme coulait étrangement sur la joue d’Alucard, elle se volatilisa dans l’air. Elle lévitait, changeant de forme a volonté. Le sang du spectre fis de même, se liant avec la larme…
Peu a peu, une lueur argentée entourait l’étrange mélange. Puis soudain, un flash éblouit l’ensemble des hommes présents dans la pièce.
Lorsqu’Alucard rouvrit les yeux, une arme se tenait devant lui, sur l’autel…

Il hésita un instant a la prendre, puis, empli d’une immense fierté, il l’empoigna et saluant une dernière fois la statue d’Hadès ainsi que les oracles. Il se dirigea vers ses compagnons qui l’attendaient un peu en retrait.
Mais une étrange sensation se rependait dans son corps…Ses yeux changèrent peu a peu de couleur passant du vert au violet. Une voix retentit alors dans sa tête :


*Tu le maîtrise enfin…Mon fils…Le sceau est levée…profite donc de cette puissance et apprend a l’exploiter !*

La voix de sa mère…Elle semblait heureuse, comme si le stress qu’elle avait accumulé venait de disparaître d’un seul coup.
La démarche d’Alucard changea alors, elle devint peu à peu plus princière. Il tenait fermement le katana qui venait d’apparaître.
Il murmura :


« O grand Hadès je vous fait aussi le serment de ma loyauté ! Soyez en certain ! mouahahaha ! »

Il sortit en pouffant…. Le sceau des kaal était désormais activé, la larme d’Erenya en était la cause… Mais malgré cela, le sceau ne pouvait décider seul…Ainsi, Alucard demeurait a jamais fidèle !

Alucard
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Cuchulai le Jeu 5 Jan 2006 - 10:03

J’avais vu plusieurs spectres se diriger vers la salle de cérémonie et en revenir tous avec une lueur de fierté dans les yeux. La plus part avaient également reçut une arme.

*C’est donc de cela qu’il s’agit. Nous sommes accepté comme les dignes serviteurs de sa majesté Hadès et recevons la marque de notre obédience. Pensais-je.

Ce fut mon tour, je passais après Alucard et me dirigeais vers la salle d’audience. Nous avions tous reçut un parchemin et j'avais deviné ce qu’il contenait, notre serment d’allégeance.
Je fus légèrement surpris de voir la salle de cérémonie décorée de cette manière. Les flammes de couleurs vertes et bleues, les rideaux d’un pourpre étincelant et surtout l’impressionnante statue de notre maître à tous, Hadès. Cela avaient quelque chose d’intimidant mais en même temps de curieusement rassurant. Tous en me dirigeant vers l’autel je ne pus m’empêcher de remercier encore une fois en moi-même le seigneur Hadès.

*Merci seigneur Hadès de m’avoir permis d’avoir un nom. Tu sais déjà que je te suis éternellement reconnaissant et te servirais jusqu'à ma mort et même au delà.

Arrivé près de l’autel, je vis le poignard ensanglanté et compris tout de suite qu’il s’agissait du sang des mes frères spectres passés avant moi. Je dépliais le parchemin et en lis le contenu que je connaissais déjà.

Moi, Cuchulainn, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.
Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Ensuite je pris le poignard de la main gauche, referma la droite sur la lame et tirais d’un coup sec. Mon sang commença alors à couler et tomba sur l’autel. Quelque chose commença alors à apparaître lentement. C’était une arme dans un fourreau noir de jais. Je n’osais pas la prendre quelque chose en moi me l’interdisait.

Je ne suis pas digne d’un tel honneur dis-je à voix basse.

C’est alors que j’entendis une voix me parler. Ce n’était pas les oracles et ça ne pouvait pas être le seigneur Hadès. Après une courte hésitation, je reconnus la voix de l’âme de mon père. Elle se tenait en face de moi derrière l’autel. Ma surprise fut grande et je dis

« Comment cela est-il possible ? Je n’ai pas encore mérité une autre rencontre avec toi ! »
« C’est vrai et je n’ai d’ailleurs que peu de temps à te consacrer. L’arme que tu vois devant toi est Douleur des âmes. Elle permet de faire remonter de douloureux souvenirs dans la mémoire d’une personne, des souvenirs liés à des personnes importante et disparue. C’est une arme parfaite pour perturber un adversaire durant un combat. »
« Mais tu n’es pas un souvenir douloureux. »
« Non. Je suis véritablement l’âme de ton père. Sache juste que si Hadès te confie cette arme c’est qu’il a confiance en toi, comme en tous les spectres et tu ne peux refuser un tel présent sans trahir sa confiance. »
« Comment connais-tu cette arme ? »
« C’est une trop longue histoire, sache juste que je suis en partie lié à elle. » et il disparu.

Je pris l’arme, mes doutes ayant été effacé, en me jurant de demander à mon père en quoi il était lié à celle-ci la prochaine fois que je rencontrerai son âme. Je remerciais une fois de plus le seigneur Hadès de sa confiance et de sa bonté et quittait la salle de cérémonie.

Cuchulai
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Eaque le Jeu 5 Jan 2006 - 21:03

plusieurs spectres s'étaient dirigés vers l'autel, et en étaient ressortis, heureux avec la plupart une arme

-mais alors, c'est donc....

j'avais compris, chacun allait prononcer son serment d'allégeance envers sa majesté Hadès

Je me dirigeai vers l'autel, tout en sachant que mon destin serait scellé, et que je ne pouvait revenir en arriere, mais je voulais le faire, pour prouver aux yeux de tout le monde, que je voulais racheter mes fautes passées

Puis tout a coup, mes blessures physiques, disparuent , engrangés par de nombreuxcombats et de nouveaux vetements apparaissait sur moi


-merci mon seigneur!!!!

J'arrivais en face de l'autel et je voyais le poignard ensanglanté de tous les spectres, avant moi, qui avaient surement fait leurs serments

-seigneur, quand j'etais enfant, vous avez pris le soin de me recueillir, et de tout m'apprendre, meme quand je vous ai decu , vous avez su me pardonnez.

Je ne dis pas un mot de plus, et me dirigeai vers cette dague.
Il y avait un parchemin a coté, je le pris , le déplia, et le lit.




Moi, Eaque du Garuda, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.
Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !



Je pris la dague de la main gauche, ma main droite se referma sur la dague, puis fendant l'air avec la dague, je tranchais ma main d'un coup sec et rapide

Du sang secoula de ma blessure, beaucoup de sang, mais c'était le prix pour preter allégeance à sa majesté, et j'étais fière de le faire

Puis,de mon sang , une arme commencait a apparaitre, si c'était le baton chinois kwon , pour certaines personnes , ce n'était qu'un simple baton, mais pour moi, il combinait la force et la sagesse!!
cela voulait surement dire que je serais accepté comme spectre de sa majesté, un sentiment d'allegresse emplissait mon coeur, j'appartenait aux spectres définitivement


-seigneur, vous me faites un honneur, sachez que jamais au grand jamais, je ne vous ferais défaut!!

Mère, père, vous pouvez etre fiere de moi, j'ai réussi!!!
sur ces mots, je sortis
je ne savais pas qu'a ce moment, le véritable spectre qui était en moi allait se réveiller


Dernière édition par le Ven 6 Jan 2006 - 11:27, édité 1 fois

Eaque
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Korgen le Ven 6 Jan 2006 - 0:59

Korgen se demandait ce qui allait se passer. Lorsque Krateros prêta serment, Korgen se rappela les rituels de son ancienne vie où chaque guerrier devait rendre grâce à Odin. Ne ressentant aucune nostalgie il se concentra sur le déroulement du rite et repassait en tête les paroles qu'il devrait dire plus tard. Lorsque ce fut son tour il s'avança en direction de l'autel et jeta un regard vers ses prédecesseurs. La fierté se lisait sur leurs visages et il savait que les liens entre les spectres présents seraient plus forts.
Il leva la tête, regarda la source de lumière, fit le vide dans son esprit pour se focaliser sur l'instant présent. Les oracles et l'assemblée attendaient qu'il commence.

Vous qui ne me connaissez pas encore, retenez bien mon nom: Korgen. Les souhaits de sa majesté Hadès sont des ordres, c'est pourquoi je me tiens devant vous pour prêter serment. Que de frères d'armes nous devenions frères de sang.

Il prit une bouffée d'air et dit sereinement:

Moi, Korgen, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Korgen prit la dague, se tailla la main gauche, reposa la dague et tint ces mots:
De profundis clamo ad te.

La lumière divine apparut après que le liquide pourpre eût coulé sur l'autel. A cet instant, Korgen lécha sa plaie et se dit que le goût du sang ennemi était meilleur.

L'oracle désigna l'épée qui apparut et dit:
Prend cette arme en gage de ton dévouement pour Hadès. Tu peux rejoindre tes frères.

Korgen prit l'arme, celle-ci lui semblait incroyablement légère pour une épée deux mains. Il la porta à la verticale, la garde au niveau de son visage et s'inclina légèrement mais respectueusement devant l'oracle en guise de salut et de remerciement. Il la rangea et rejoint ses compagnons.

Korgen
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1781
Age : 40
Localisation : Clermont-Ferrand (à côté)
Date d'inscription : 16/09/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Lobo le Ven 6 Jan 2006 - 10:45

Je sentais les cosmo énergies grandir au fur et à mesure des passages de mes frères spectres. Resté contre un mur, je sentais petit à petit l'appel de notre seigneur monter au fond de moi.

Voici mon tour arrivé, je quittais le coin de salle ou je m'étais adossé. Mes vêtements avait cahngé et je relevais la capuche de la toge neuve et odorante qui était apparue avant de passer au milieu de mes compagnons.

Je rentrais dasn la salle d'audience et sentis la chaleur des braseros sur mes joues.
Même si mes yeux ne remplissaient pas leur fonction, je sentais toute la disposition de la pièce et voyais l'imposante statue de notre seigneur Hades devant moi, ainsi que la dague. J'ouvris le parchemin et récita comme si je voyais le texte.



Moi, Lobo, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
Je respecterai sans jamais blasphémer les ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !


Je pris la dague, la monta à mon visage et m'entailla la joue gauche. Le sang commencait à couler de la plaie, mais aussi de mes paupières fermées comme si mes yeux pleuraient écarlate. Le liquide coula sur l'autel et se changea en un liquide noiratre petit à petit. Le sang noir bouillona et se solidifia pour donner naissance aux Ungula Tenebrae (les griffes de ténèbre). Au fond de moi j'entendis une voix :

A toi qui ne connait le monde que dans l'obscurité revient ces armes ténébreuses des abysses. Qu'elles servent à répendre la mort et la douleur à tes ennemis.

Mes pensées se dirigèrent vers Hades et les Oracles en remerciement pour ce présent si important.


*Ainsi je suis lié à la ténèbre jusqu'à la fin... Qu'il en soit ainsi !

Je quittais la salle d'audience en repassant devant mes camarades. Je repris ma place, adossé contre un coin de mur, les griffes faisaient maintenant parties de moi.

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par darfield le Sam 7 Jan 2006 - 0:41


J'attendais impatiemment et anxieusement mon tour venir. Je serrais dans mes mains les poignards de lancer de mon père, espérant que celles ci seraient acceptés et bénies par notre Seigneur Hadès.

Mes plus proches compagnons du groupe Cocyte avaient déjà prêté serment, et cela me rassura un petit peu dans la marche à suivre pour le mien.

J'avançais lentement vers l'autel le parchemin dans une main et mes poignards dans l'autre. Je posais les dagues sur l'autel, pour la première fois, je me séparaient d'elles un instant... Mais c'était pour mieux servir mon Seigneur.
J'ouvris le parchemin que les Oracles nous avait remis et recita d'une voix tremblante.


Moi, Darfield, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !



Je pris la dague d'une main et d'un coup sec et assuré, fit une large entaille sur mon avant bras, éspérant que la cicatrice me rappelle lors des prochains combats difficiles la décision des Oracles et d'Hades à mon égard.
Mon sang coulait depuis quelques secondes sur les poignards de mon père quand ceux ci se mirents à trembler et à se rapprocher de mes mains. Les saisissant, je sentis une energie nouvelle m'envahir et mon sang s'arrêta instentanement de couler.

Je leva la tête, fier de l'honneur qu'Hades me faisait en ce jour, en m'acceptant parmis ses plus valeureux spectres.
Plus assuré que jamais, mes poignard à la main, je retournais auprès de mes frères à la place que j'occupais quelques instant auparavent.

darfield
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Pirithoos le Sam 7 Jan 2006 - 12:18


Pirithoos
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1814
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par akira le Ven 13 Jan 2006 - 12:46

Une fois arrivée a la salle, je me mis de coté, pour voir ce qu’il allait ce passer, étant arrivé dans le clan récemment, je voulais me faire discret je regardais les spectres aller et venir dans l autre salle.
Quand il ressortait, je voyais les flammes de bonheur illuminer leurs yeux, et ils étaient si calme, pas comme avant, ou ils étaient exciter, et leurs armes, étaient sublime.
J étais aussi impatient que ce soit mon tour, mais moi qui était le nouveau venu, et qui allait recevoir son arme qu’allait dire les plus enceins, allait il me mettre de coté, ou alors m accueillir à bras ouvert…..

Peu importe, je suis la pour servir mon seigneur Hadès, et je suis près à donner ma vie pour ca, et…..c est a moi !

Quand ce fut a moi, je remarquais, que j étais placer derrière tout le monde, et pour atteindre la salle des oracles, je devais passer devant tout le monde, et tout en marchant je me disais….

Regarder moi bien je suis le nouveau arrivant, et je vous montrerai de quoi je suis capable, en menant des combats acharner, vous pouvais me regarder…..

Reste calme mon ami, tu es du clan maintenant, et personne ne te jugera, va et prête serment à notre seigneur……

Cette vois était celle de mon amie Alucard qui était derrière Pryccolitch, il me regardait en souriant, j oubliai tout les autres, et mes yeux ce dirigèrent vers les portes, point serrer le cœur battant la chamade, j entrai dans la grande salle….

Mes yeux ce figèrent sur l autel, et le sang et je vis la dague …..
En quelque pas je me retrouvais devant l autel, une fois a genou, je pris le parchemin, et le déroula lentement, pas que j avais peur, mais je voulais ressentir chaque moment de cette instant.

Le parchemin dérouler, je pris une vois assurer et dit :


Moi, Akira, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume.
J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.


Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !

A chaque mot mon corps vibrait, une fois le dernier mot prononcer, je pris la dague qui était sur l autel, et d’un coup sec, m entailla, la main droite de tout ca largeur.

Au moment ou la dernière goute de sang toucha l’autel, je vis ma blessure s’ouvrir de plus en plus, jusqu’à prendre toute la main, je ne ressentais aucune douleur, c étaient apaisant, et la un manche en bois commença à sortir, de la substance qui enveloppais la surface de ma main, quand le manche fus sorti, je me dis un fléau d arme et une vois retenti dans ma tète….

L’inquisitor, c est son nom….

A c est mot et ne pensant plus mon entaille, je pris l'inquisitor et le mis à mon ceinturon. Une fois relevé, je fermais les yeux et remercie mon seigneur Hadès de m avoir accordé ca confiance, je fis demi tour et me dirigeai vers la porte. Une fois passer celle-ci, tout les yeux étaient porter sur moi, et c est avec honneur, et bravoure que je leurs rendis leur regard, en portant la main sur l’inquisitor, pour leur montre que notre seigneur m avait accordé ca confiance, et j allai retrouver ma place au sein de mes compagnon…….

akira
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 443
Age : 41
Localisation : belgique
Date d'inscription : 23/12/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Ménétak le Dim 22 Jan 2006 - 18:52

Enfin c'etait mon tour j'etais le dernier à devoir passer. L'un apres l'autre, mes frères d'armes etait tous entrer dans la salle de cérémonie, jusqu'au jeune Akira, le dernier de mes camarades à m'avoir tenue compagnie. Tous ils etaient revenue différents avec une etrange lueur dans les yeux, surnaturelle, mélant extase et puissance. Ils etaient tous réunis dans la salle parlant epu entres eux, semblant encore là-bas...Moi, je restais à l'ecart attendant anxieusement mon heure.
Enfin, le jeune Akira ressortit, avec le meme regard différents que les autres. C'etait donc mon tour...
J'avancais droit devant, lancant un regard déterminé vers la grande et majestueuse porte. PAs un regard pour ems camarades, je voulias garder ce moment pour moi, mais je devinais quand meme bien leur regard ce poser sur moi, certains levant meme un pouce encourageant.
Je poussais avec force les grandes portes. Je ne vis tout d'abord rien, ne ressentant qu'une intense chaleur, et sentant les portes se refermer derriere moi dans la foulée. Je vis alors comme apparaissant en pleine lumière mes deux oracles me regarder gravement.Puis je le vis, lui...Hadès; le seigneur ténébreux. Bien que ce ne fus que sa statue elle paraissait incroyablement vivante. A la fois facinnée, et me sentant terriblement misérable, je pris mon courage a deux mains, et me dirigeais vers la statue.
Devant elle une dague spendidement sertie, et a coté un parchemin. Je saisie la dague sachant tres bien ce que j'avais a faire, je regardais les oracles l'un après l'autre, puis jeta mon regard dans les yeux de la statue. En etat second je me fendis la paume, presque sans m'en rendre compte. Le sang coula vite à flox, et je saisis le parchemin que j'imbibais de mon sang et le recita d'une voie forte :

Moi, Ménétak, spectre de l’Empereur Hadès jure fidélité devant tout les Dieux.
Jamais je ne reculerais face au danger, de mon poing je vaincrais les menaces pesant sur le Royaume. J’obéirais sans jamais blasphémer aux ordres du Maître des Enfers.
Je jure sur mon honneur de ne pas trahir le Grand Hadès.
Je châtierais les misérables osant prétendre au titre de Spectre.
Lorsque moi et mes frères seront au bord de la mort, nous resterons unis.

Que les Dieux entendent ces paroles, et que le Seigneur des Enfers m’accepte comme son serviteur !



Un instant passa...il me parut incroyablement long et l'angoisse commenca a me saisir le coeur, alors que les deux oracles reste imperturbables. Puis d'un coup une magnifique lame apparait; grande et noble. Mais avec elle une voie, sombre, mélancolique, et terrifiante :

Ménétak, tu me sers avec dévouement, comme l'on fait ton frère Ashram et ta mère Jénova auparavant, maintenant ils ont rejoind mon royaume, mais je t'offre cette lame, qui renferme leurs ames respectivent. Son nom est la Masamune.

Un immense cosmos, qui me sembla de la taille de l'univers entier avait envahit la salle. J'etais en transe totale alors que ces paroles penetrait tout mon etre. Puis plus rien.
La Masamune, reposant dans ma main, renfermant les ames de mes deux chers disparus. Je me sentais invicible, et remerciant de toute mon ame le Seigneur Hadès de ce présent. Le moment de repartir etait arrivé, et je me redirigeais vers la porte, soulagé d'avoir été reconnu comme un des miens. C'est le visage radieux que j'ouvrais la porte dans l'autre sens et apercevait a nouveau le visage de mes freres

Ménétak
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3992
Age : 35
Localisation : Nice
Date d'inscription : 02/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Alucard le Dim 22 Jan 2006 - 19:00

Partie III : Et la fin...

Les serments s’enchaînèrent, les spectres défilaient, emportant avec eux le fruit de leur union éternelle avec Hadès. Peu a peu l’attente devant l’autel diminuait, la plupart des fidèles se trouvaient sur les côtés de la salle, examinant avec attention l’arme ou l’animal reçut.
Enfin, lorsque le dernier spectre eut terminé de prononcer les quelques mots scellant le pacte avec sa Majesté Hadès, puis qu’il reçoive de la main de l’oracle le symbole de ce pacte, le second Oracle qui était resté muet tout le long de la cérémonie prit la parole :

« Fidèles serviteurs de l’Empereur des Ténèbres, vous qui avaient juré devant tout l’Olympe votre fidélité envers Hadès, nous vous invitons a partager un instant de méditation. »

Il indiqua d’un signe de main une salle, sur le flanc droit du bâtiment.

« Profitez de cet instant unique que nous vous offrons. »

Obéissant, la vingtaine de spectre pénétrèrent dans la salle à la senteur de l’encens, éclairé par une dizaine de flammes bleutées tout au plus.
La prière se déroula dans un silence pesant. Suite a cette dernière, lle groupe de spectre sortit calmement du Palais…

Alucard
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Quête]La remise des Armes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum