C'est là qu'est l'os.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est là qu'est l'os.

Message par Ninsouna le Lun 25 Mar 2013 - 17:34

Cela faisait longtemps que le vigile surveillait les environs. Il était en train de bailler quand le tour de garde arriva. Il cacha sa surprise et laissa sa place. C'est alors qu'il se tournait qu'il écarta les yeux. Il avait aperçut un homme courir en direction du Nékyomantéion ! Il se retourna et posa ses mains sur le rebord pour se pencher. Regardant mieux, il découvrit un messager d'Athéna. Celui-ci était affolé et essoufflé. Le gardien fit signe à l'autre d'aller à sa rencontre. Lui restait pour surveiller.

Le garde qui devait prendre la relève arrêta net le messager et s'aperçut qu'il s'agissait d'une femme. Il lui dit qu'elle n'avait pas la permission de franchir ces lieux. Le serviteur d'Athéna lui répondit qu'elle n'avait pas le temps et qu'elle devait transmettre un message. Deux autres messagers avaient la même tâche. L'un devait déjà avoir remis le message aux anges. Peut-être était-ce d'ailleurs le groupe d'anges qu'elle avait croisé. La seconde était restée sur place avant de partir aussi chez les chevaliers.

Elle griffonna quelque chose rapidement et tendit son message en demandant à ce qu'une personne de haute autorité puisse le lire.
Le garde regarda la messagère s'en aller comme s'il avait la mort à ses trousses. Il regarda alors le message :

Spectres.
L'un des vôtres est en danger. Nous sommes plusieurs messagers envoyés par nos Oracles pour trouver l'antre de Déité que vos hommes ont combattu avec les anges et les chevaliers. Je n'ai que peu d'informations. Trouvez ce spectre avant qu'elle ne le trouve. Des rebelles aux dieux semblent porter des armures de Déité. Peut-être est-ce là un indice.
Mélibée, messagère d'Athéna.

Déité était le nom donné par un homme à une femme devenue déesse. En effet, elle avait disparut en emportant un enfant, lors de son ascension qui l'avait rendue déesse. L'homme qui avait ainsi nommé cette nouvelle déesse était devenu son Oracle. Le danger était présent. Le garde devait faire vite.

Les Oracles du sombre monarque était sans doute au courant de ces rebelles. Étana, gardien d'Athéna, en avait parlé à ses Oracles : il en avait combattu un. Ils avaient sans doute fait passer le message aux autres clans. Mais cela, le garde d'Hadès n'en savait rien. Il espérait que certains spectres avait combattu des guerriers arborant des armures de pierres et qu'ils pourraient les trouver.

Ninsouna
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 05/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Teramos le Mar 26 Mar 2013 - 8:29

Le messager d'Athéna parti, le garde montra son message à son camarade resté surveiller avant de partir pour le Nekyomanteion chercher un Oracle ou un Spectre.

Néanmoins, il ne fît pas deux pas qu'au loin il vît un homme revêtu d'un long manteau sombre aux reflets violacés qui s’avançait vers lui.

« Un no..un nono...UN ORACLE !, s'écria-t-il complètement abasourdi par ce qu'il était en train de voir »

Il est vrai que la plupart des Élus du Sombre Monarque évitaient de quitter le palais confortable d'Hadès au Nekyomanteion et qu'ils avaient aussi trop de chats à fouetter pour aller en chercher dehors. On les voyaient rarement se promener au-delà du Nekyomanteion ou au Nekyochoro.

S'essuyant les yeux pour bien confirmer que ce qu'il avait vu n'était pas une illusion, le garde sursauta en voyant l'Oracle juste devant lui, ce dernier ayant fait plus d'une centaine de pas en moins d'une seconde.

« Salutations, Garde, lui fît ce dernier d'une voix grave, y-a-t-il eu quelque chose de suspect dernièrement ?

- M...Mon seigneur, bafouilla le garde en faisant milles courbettes, et...et bien une messagère d'Athéna as laissé ceci »

Tendant le brouillon de la servante de la Déesse de la Sagesse, Teramos lût le message, ses sourcils se fronçant de plus en plus à mesure que ses yeux suivaient le contenu du message.

« Bon sang..., marmonna l'Oracle après avoir digéré la missive, c'est pas Hadès possible d'écrire comme sa ! Y'a au moins 15 fautes d'orthographes ! Et ça se prétend grec ! Ça sait même pas l'écrire correctement ! »

Le garde ne dit mot mais demeura surpris que l'Oracle attache plus d'importance à la grammaire d'un message plutôt qu'à son contenu. Remerciant le garde, l'Oracle s'en alla en marchant tranquillement.

Reprenant son poste, le guerrier au service d'Hadès jeta alors un coup d’œil derrière lui pour voir l'Oracle revenir au Nekyomanteion, mais déjà, l’Élu du Sombre Monarque avait disparu...

------------------------------------------------------------------------------------------------



Boire, manger, se faire plaisir de la main...tout sa était à la portée de n'importe qui. Mais pour Drakath, il avait fallu tout réapprendre, point par point, et encore il ne pouvait pas tout faire.

Le jeune Spectre, ancien bandit de renom, avait perdu son bras lors du conflit contre les Lithiques. En revenant au Nekyomanteion dans un état critique, il avait survécu, et pourtant il en redemandait.

Le forgeron du Nekyomanteion, spécialisé dans la forge d'armures et d'armes, avait travaillé d'arrache-pied pour lui créer un bras en métal. Ce dernier était une véritable œuvre d'art, mais le porter risquaient aussi d'être fatal à Drakath. Il fallait en effet visser la prothèse grossière dans l'os du bras de Drakath, et ficher une pièce de métal dans un corps était souvent synonyme d'hémorragie, d'infection voire de gengraine et de mort. Au mieux il perdait le moignon qui lui faisait office de bras droit, lui avait dit le médecin, au pire il perdait la vie.

Pourtant, plus d'une année après l'opération, Drakath était bien là, vivant. Sa rééducation n'avait pas été simple cependant. Les gestes les plus simples de la vie étaient devenus presque impossible, surtout avec un bras artificiel qui ne bougeait pas comme un vrai, qui ne bougeait pas du tout d'ailleurs.

Mais avec l'aide de Twin Skulls, l'esprit présent dans son armure, il avait su passer le cap, et désormais, il se sentait prêt à servir Hadès de nouveau. Après un tour à la salle d'entraînement, il se dirigea vers le Palais des Oracles pour aller servir Hadès, et là, il vît un homme encapuchonné grimper les escaliers. C'était l'Oracle Teramos.

Courant vers ce dernier, il le prît à parti avant de s'agenouiller sur les escaliers, montrant qu'il était prêt à servir le Sombre Monarque à nouveau. Lorsque Teramos le vît, un léger sourire se dessina sur les lèvres de l’Élu du Sombre Monarque, un peu comme s'il s'attendait à le voir.

Teramos
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 910
Date d'inscription : 25/09/2012

https://www.dragonspropheteurope.com/fr/register?fi=68wsh2zdtxcs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Rune le Mar 26 Mar 2013 - 13:29

Je me réveilla après une bonne nuit de sommeil bien méritée. Je m’étira en baillant a plein poumons, et m'extirpa de ma couche non sans mal.
Apres avoir mangé quelques fruits et gâteaux qui restaient encore sur la grande table centrale des quartiers du Cocyte, j'enfila mon surplis du Lion des Neiges et prit mon fidèle fouet que j'enroula autour de mon poignet. Enroulé de cette manière, je n'avais juste qu'a faire un simple mouvement de torsion de mon articulation pour qu'il se déroule afin d'enserrer mon adversaire.


Je descendis voir le fleuve Cocyte. Le niveau était maintenant bien remonté et les âmes égarées et torturées en errance sur les berges nourrissaient de leurs larmes le fleuve aux eaux rouges. Je n'avais plus aucune inquiétude a ce sujet.
Je décidais donc d'aller faire un petit tour, histoire de voir si aucunes autres menaces ne planaient sur le royaume du Sombre Monarque.


Mes pas me menèrent en direction du Palais des Oracles. Je sentais un cosmos que je connaissais et cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu de nouvelles de lui. Il s'agissait de Drakath avec qui j'avais combattu lors de la guerre des Lithiques, guerre dans laquelle il perdit un bras.
En approchant du palais, j’aperçus Drakath sur les marches, mais il n’était pas seul. L'Oracle Teramos était également présent emmitouflé dans sa longue cape violette.
Je m'agenouilla et dit :


" Mes respects cher Oracle ! Mais pourquoi êtes vous donc sorti de votre palais ? Y a-t-il un danger quelconque ? Si tel est le cas vous pouvez compter sur moi pour l’éradiquer." puis me redressant et me tournant vers Drakath.
" Drakath ! Quelle joie de te revoir. Finalement tu as survécu a tes blessures, tu m'en vois ravi. Sympa ton nouveau bras ! "


Dernière édition par Rune le Mer 3 Avr 2013 - 9:31, édité 4 fois

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Tyméo le Jeu 28 Mar 2013 - 8:55

Après être partie un petit moment pour combattre des ennemis pour peaufiné mes techniques de combat. Je pris la décision de revenir au neikyo plus précisément dans les quartiers du styx ou je devais devenir membre d'ici peu. En effet depuis les jeux olympique que j'avais remporté avec succès je n'avais pas beaucoup combattu, j avais préféré me reposé un peu.

Je pris le temps de soigner les quelques égratignure que j'avais et fis une toilette dans l'eau de l'acheron afin d'être propre pour me présenter devant le chef de ma légion.

Arrivant devant les palais des oracles je vis un étrange personnage avec un oracle et un autres spectre. Je n'avais pas tout suivis de la conversation, mais j'avais juste entendu le mot danger. Ni une ni deux je pris leur direction, et mis a genou devant l'oracle juste avant d'avoir salué les deux autres serviteur de notre dieu qui était présent.


" Mes respects cher Oracle !J'ai entendu le mot danger. Si tel est le cas vous pouvez compter sur moi pour repousser la menace."

Tyméo
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Waltraute le Sam 30 Mar 2013 - 23:47



J'ouvris les yeux douloureusement. Un œil après l'autre, je laissais la lumière pénétrer mes paupières qui restaient étrangement collées à ma rétine... Mon corps qui semblait une seconde auparavant qu'une carcasse sans vie se trouva à nouveau animé d'une énergie nouvelle. Mes membres ankylosés se mirent à se mouvoir, agités de légers tremblements. Et cette impression... Par Hadès j'avais envie de me jeter d'une falaise ! Un mal de crâne sans nom me donnait l'impression que ma tête allait exploser ! Relevant cette tête lourde et embrumée, j'ouvris légèrement ma bouche pâteuse en grognant doucement et en la secouant dans tous les sens tant elle était sensible. J'avais l'impression qu'un poids permanent appuyait contre ma joue.

Me redressant et mettant en ordre mes idées et pensées qui se bousculaient dans ma tête, je regardais autour de moi. Je me trouvais assis à une table en bois d'olivier très grossièrement taillée. Tout autour de moi, un joyeux amas de corps inertes et de cadavres de bouteilles donnait à l'atmosphère un aspect lugubre. Voilà ce que c'était de se rendre en soirée dans une orgie grecque... Contemplant les cadavres de mes propres consommations qui s'étalaient devant moi, je grimaçais en sentant l'odeur de transpiration et d'alcool qui agressait mes narines, me faisant déglutir avec désespoir pour ne pas rendre tout ce que j'avais avalé la veille... Même ma propre odeur me donnait envie de vomir et je devinais sans peine la tête de déterré que j'arborais.

Soupirant doucement contre ma propre stupidité de m'être rendu dans un lieu pareil, je grimaçai alors que déplaçais le bras d'un jeune homme à moitié dévêtu et qui était affalé contre moi. Sans même se réveiller, il atterrit assez brutalement sur la table dans un sursaut de ronflement révélant le taux d'alcool que contenait encore son sang. Me levant du banc sur lequel j'étais assis, je sentis ma tête tourner comme si je me trouvais au bord d'un navire en pleine tempête. Prenant au passage une bouteille d'hydromel à moitié pleine, je me mis à tituber entre les corps et les bouteilles, butant parfois contre ces obstacles improbables avant de pousser la porte et d’atterrir en pleine rue.

Le vacarme habituelle de la cité et la foule qui se pressait dans la rue me firent grimacer de plus belle, maudissant le bruit qui tambourinait dans ma tête comme si un parasite s'amusait à taper dedans avec des bouts de bois aiguisés. Laissant mes yeux errer dans le vide je regardais les gens passer avec un regard morne, buvant une nouvelle gorgée d'hydromel pour faire partir ce mal de tête insupportable malgré le regard désapprobateur des passants. Le regard vide, je me redemandais ce qui avait été à l'origine de cette soirée de débauche la plus totale. Enfin plutôt des soirées que j'avais passé depuis que j'étais rentré de mon petit détour dans les montagnes... Il faut dire que revoir mon élève défunt... Ca avait de quoi me retourner. Surtout qu'il n'y avait pas moyen pour moi de mettre la main sur cette fichue Waltraute. Elle était introuvable ! Et c'était ce qui me mettait le plus en rogne, moi qui avais juré de la protéger...

Soupirant de soulagement en constatant que mon mal de tête s'évanouissait et que mes pensées se faisaient plus claires, je décidais de boire une nouvelle gorgée. Puis j'inspectais ma tenue qui était dans un piteux état. Elle était sale et trouée. Grattant le début de barbe qui datait de plusieurs jours maintenant, je me demandais s'il n'était pas bon que j'aille faire un petit tour aux thermes et de changer de tenue dans mes quartiers... Mais encore fallait il que je trouve tous ces endroits dans ce labyrinthe infernal. Laissant dériver mon regard vers le temple, bâtiment qui se situait à proximité de celui que j'avais laissé derrière moi, je vis un petit attroupement de spectres qui m'intrigua. Que se passait il encore...?

Caressant à travers ma tunique mes blessures récentes que j'avais récolté durant ma dernière mission, je grimaçai sérieusement. Je n'avais pas particulièrement envie de me relancer dans une aventure pas possible... J'avais ma propre mission à remplir et ce n'était pas en partant à l'autre bout de la Grèce que je pourrais la retrouver facilement. Cependant, je savais que je n'étais pas en vacances ici, j'avais un rôle et une responsabilité à tenir. Alors c'est en soupirant que je me suis rendu à leur rencontre, remerciant Hadès que mon établissement de débauche soit aussi près du temple, une des raisons d'ailleurs pour laquelle j'avais fini là-bas...

Avec toute la lenteur d'une personne qui avait passé une nuit courte et agitée, je rejoignis alors les spectres présents, les saluant d'un bref coup de tête. Encore perturbé par les vapeurs d'alcool de la veille et ma bouteille toujours en main, je ne m'étais même pas aperçu de la présence de l'oracle qui était pourtant reconnaissable parmi toute cette assemblée de spectres. D'une voix mal assurée et le regard ailleurs je me présentai alors à eux d'une manière assez originale :


- Salut les gars... Pourquoi un tel rassemblement à l'entrée du temple de notre Dieu...?


Waltraute
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 1065
Localisation : Somewhere over the rainbow...
Réseaux sociaux : waltraute2379@hotmail.fr
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Niveau: 7

http://www.godwarriors.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Teramos le Dim 31 Mar 2013 - 22:49

L'attroupement spectral autour de sa personne n'inquiéta que peu l'Oracle Teramos. Il suffisait d'en voir passer un pour que les serviteurs du Sombre monarque s’inquiètent de suite de leurs état de santé ou des nouvelles concernant le clan.

Au début, cela l'agaçait quelque peu. En ancien Spectre qu'il était, Teramos n'était pas habitué à recevoir les déclarations d'amours de ses hommes. Lui-même en avait rarement fait en son temps aux Oracles. Mais ensuite il comprît que cette relation Spectre-Oracle reposait plus sur une notion de respect que de terreur, chose dont il était davantage habitué en son temps.

En voyant arriver Chrysaor, qui venait de passer un sale quart d'heure ou la meilleur nuit de sa vie (vu l'odeur nauséabonde d'alcool et de sueur qu'il dégageait, peut-être les deux) et le ton qu'il prît en s'adressant à tous, l'Oracle qu'il était fût tenté de le dessaouler en cellule, mais l'homme caché derrière son manteau d'Oracle ne pût s'empêcher de laisser échapper un rire amusé.

« Et bien, et bien, c'est la mission la plus rapidement effectué de toute l'histoire du Clan, mes chers Spectres. Voyez-vous, cette missive que je tiens dans les mains vient des Chevaliers d'Athéna. Elle dit que Déité et les Lithiques refont parler d'eux, et qu'un Spectre en danger. Et ben vu l'état de Chrysaor, on peut donc supposer que c'était lui le Spectre en danger. Et puisque vous êtes tous là, mission accompli, bien joué ! Hahahahaha ! »

L'Oracle rigola de bon cœur, tapant dans l'épaule de Chrysaor non sans lui glisser quelques mots :

« La prochaine fois que tu me parle dans un état pareil, je t’enfonce un bouteille de vinasse clouté et vide dans le derrière, et alors crois-moi que tu aura plus la même vision de l'alcool après avoir bu le contenu de ton propre cul ! »

Après quoi, l'Oracle reprît un ton plus sérieux et se contenta de donner ses directives :

« Trêve de plaisanterie. Qu'un Spectre soit en danger, là n'est pas l'intérêt. Vous êtes tous en danger en permanence, alors aider votre frère d'arme, en plus d'être une évidence, est aussi une banalité pour des guerriers tels que vous. Mais avant que vous ne preniez la grosse tête, j'aimerais que vous enquêtiez sur cette Déité. Ces agissements ne me disent rien de bon, et si j'en crois le rapport de mission laissé par Drakath et Rune, elle semble être une menace à ne pas laisser de côté. Je vous laisse quartier libre sur le déroulement de la mission mais ne revenez pas au Nekyomanteion avant d'avoir décelé ses intentions, son potentiel militaire, et ses principaux objectifs. Des rebelles semblent porter ses armures à la Déité, peut-être faudrait-il commencer par là. Si vous pouvez intervenir, faites-le, mais ne prenez pas de risques inutiles. Compris ? »

------------------------------------------------------------------------------------------------

Drakath souriait. Il souriait non pas à cause de la performance en alcoolémie de Chrysaor, mais bel et bien parce que Déité était l'objectif de sa mission. Son cœur battait la chamade, et il frémissait d'excitation.

Il regarda Rune d'un œil complice, car les deux hommes savaient ce qui les attendaient. Rester seulement à établir quand et comment ils allaient pouvoir prendre leur revanche sur cette garce qui avait aussi bien entamé leurs morals que leurs corps.

« Je vais ENFIN pouvoir faire payer à Déité et à ses sbires la perte de mon bras. Cette artifice en métal est un beau substitut, mais l'afflux de sang dans une main me manque affreusement, déclara-t-il avec une pointe de haine dans la voix, mais bon, il nous faut réfléchir et agir avant tout. Je propose de voir si déjà on peut avoir des informations sur ces rebelles portant des armures de Déité. C'est sûrement des armures en pierres, en os ou en peaux animales, parfois les trois mélangés si j'ai bonne mémoire. Quelqu'un as-t-il déjà affronté un homme pareil ces derniers temps ? »

Teramos
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 910
Date d'inscription : 25/09/2012

https://www.dragonspropheteurope.com/fr/register?fi=68wsh2zdtxcs

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Waltraute le Lun 1 Avr 2013 - 21:51



Je ne savais même pas ce que je faisais là. Sur le coup, mon esprit embrumé d'alcool avait estimé que ce serait une bonne idée de venir voir ce petit bataillon de spectres sur les marches du temple. Mais il en résultat des quelques premières paroles que j'entendis de la bouche d'un mec à capuche, sûrement un exhibitionniste qui faisait peur en dévoilant son corps nu aux enfants en écartant son long manteau aux reflets violets, que ce n'était pas une réelle bonne idée... En fait, je commençais même à être pris de nausée et d'une nouvelle migraine en essayant de comprendre ce que l'homme déclarait. Autant dire que mon instinct me criait de partir dans le sens inverse.

Puis quelque chose attira mon attention. C'était parti d'une intuition, une idée traversant ma tête par pur hasard. Puis difficilement, alors que j'essayais de me concentrer doucement pour accéder à mon cosmos et à ma perception cosmique, je me rendis alors compte que l'exhibitionniste était bien plus qu'un simple spectre. Alors la nausée se fit plus forte et mon sang se glaça. Je venais de traiter grossièrement un oracle comme s'il était un de mes frères d'armes. Et même si cela était compréhensible puisque je ne connaissais encore personne ici au Nekyomanteion, l'alcool n'avait rien arrangé et cela était encore plus impardonnable.

Aussi, lorsqu'il me glissa quelques mots en privé à l'oreille, je déglutis péniblement plusieurs fois. Bien que sa proposition pouvait être intéressante comme expérience à tester, cela restait tout de même assez immonde... Déglutissant une nouvelle fois, je ne me sentais vraiment pas bien. Je sentais que la nausée ne s'arrangeait pas avec le temps. Alors d'un coup, je m'écartais en courant du petit groupe pour dévaler les marches du temple. Je n'eus pas le temps d'aller très loin. A peine descendu de l'escalier, je me pliai en deux pour vomir de toutes mes tripes dans un buisson.

On vous passera les détails peu ragoûtants... Toujours est il que ce petit rejet interne me fit un bien fou. Notamment pour ma nausée qui disparut presque instantanément et ce petit mal de tête qui devint beaucoup moins intense. Me redressant en reprenant ma respiration, je décidai de me rincer la bouche avec le reste d'hydromel qu'il me restait dans la bouteille avant de jeter la bouteille et son contenu dans le buisson masquant mon exaction. M'étirant de tout le long, je secouai ma tête pour me réveiller une bonne fois pour toute avant de remonter les marches pour revenir voir ce qu'il se passait dans le petit groupe.

J'arrivais alors qu'un spectre avec un drôle de bras de fer flippant terminait de faire son petit discours rageur envers une certaine Déité dont je n'avais pas entendu parlé une seule seconde. Mais visiblement cette traînée semblait assez puissante. Lorsqu'il parla d'une armure spéciale faite en pierre, bois et os, cela réveilla en moi un vieux souvenir. Un rebelle impie que j'avais croisé au cours de ma route. Un rebelle que j'avais finir par battre d'ailleurs. Son armure n'avait pas été très performante. Même si le combat avait été très intense, j'avais fini par l'emporter à la dernière minute. Je l'avais laissé pour mort sur la route.


- J'ai déjà rencontré un rebelle qui portait une armure étrange faite avec des matériaux atypiques... Natsu Dragneel qu'il s'appelait. Je l'ai battu au Litochoro lorsque je suis descendu du Mont Olympe.


Laissant mon regard émeraude balayer l'assistance, tout en prenant soin d'éviter soigneusement le regard de l'oracle qui avait assisté à mes "exploits", je remarquai que cette nouvelle intéressait particulièrement mes comparses. Ignorant quelle était la raison de cet intérêt puisque j'avais loupé une bonne partie de la conversation, je les regardais d'un air gêné.


- Enfin, je disais ça comme ça hein... Il n'y est peut être plus depuis.... Pourquoi...?


Waltraute
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 1065
Localisation : Somewhere over the rainbow...
Réseaux sociaux : waltraute2379@hotmail.fr
Date d'inscription : 09/12/2008

Feuille de personnage
Niveau: 7

http://www.godwarriors.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Tyméo le Mar 2 Avr 2013 - 9:39

J'étais un tout jeune spectre qui allait honoré ma deuxième mission pour notre seigneur. Je buvais chaque parole de l'oracle et ainsi que ce drôle de spectre au bars de fer. J'essayais de me concentré le plus possible mais ma concentration fut perdu quand un spectre puant l’alcool est arrivé.

Je regardais ses moindres fait et geste en effet vu son état dans pas longtemps il allait surement se purger en vomissant tout le liquide qu'il avait ingurgitée la nuit dernière. Quand cela fut fait il fit son retour et il prit la parole.

Il avait battu le fameux Natsu Dragneel qu'on cherchait au Litochoro, il était possible qu'il se trouve encore la bas. Je décidai donc de prendre la parole pour dire que je me rendais me rendais la bas pour voir si c'est dire était vrai.


"Si tu la battu la bas, je suppose qu'il y est encore. je propose qu'on si rende pour voir s'il est la bas avec notre compagnon d'arme qui est en danger."


Puis regarda tout le monde pour dire

"Vous en pensez quoi?"

Tyméo
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Rune le Mer 3 Avr 2013 - 10:02

Alors que j'attendais une réponse de Teramos, deux autres spectres arrivèrent.
Le premier était un jeune spectre. Il semblait encore assez inexpérimenté, mais il avait l'air de savoir se battre. Il était a peu près du même niveau que Drakath.
Le second spectre quant a lui empestait l'alcool. Comment pouvait-on se présenter devant un Oracle dans un état pareil. Il tenait a peine sur ses jambes et semblait pris de nausées violentes. Quel manque de respect, mais dans son état s'en rendait-il vraiment compte. Teramos prit la parole.


« Et bien, et bien, c'est la mission la plus rapidement effectué de toute l'histoire du Clan, mes chers Spectres. Voyez-vous, cette missive que je tiens dans les mains vient des Chevaliers d'Athéna. Elle dit que Déité et les Lithiques refont parler d'eux, et qu'un Spectre en danger. Et ben vu l'état de Chrysaor, on peut donc supposer que c'était lui le Spectre en danger. Et puisque vous êtes tous là, mission accompli, bien joué ! Hahahahaha ! »
« Trêve de plaisanterie. Qu'un Spectre soit en danger, là n'est pas l'intérêt. Vous êtes tous en danger en permanence, alors aider votre frère d'arme, en plus d'être une évidence, est aussi une banalité pour des guerriers tels que vous. Mais avant que vous ne preniez la grosse tête, j'aimerais que vous enquêtiez sur cette Déité. Ces agissements ne me disent rien de bon, et si j'en crois le rapport de mission laissé par Drakath et Rune, elle semble être une menace à ne pas laisser de côté. Je vous laisse quartier libre sur le déroulement de la mission mais ne revenez pas au Nekyomanteion avant d'avoir décelé ses intentions, son potentiel militaire, et ses principaux objectifs. Des rebelles semblent porter ses armures à la Déité, peut-être faudrait-il commencer par là. Si vous pouvez intervenir, faites-le, mais ne prenez pas de risques inutiles. Compris ? »


Alors c’était donc ça le danger. Deité et les Lithiques !! Cette garce et son armée etaient revenues. Je l'avais combattu avec Drakath lors de la guerre des Lithiques. Elle avait accouche en plein combat donnant la vie a un petit garçon. Quelles que soit ses intentions il fallait l’arrêter. Mais évidemment elle serait bien entourée et l'atteindre ne sera pas une chose aisée. Il fallait déjà la trouver.

C'etait donc comme ca qu'il sa'ppelait, Chrysaor. Il etait tellement saoul qu'il avait ommis de se presenter. Chrysaor ne put retenir une nausée. Tout de suite après son état avait l'air de s’être amélioré comme si en vomissant il se débarrassait de tous les maux qu'il avait. Il prit alors la parole a son tour.
- J'ai déjà rencontré un rebelle qui portait une armure étrange faite avec des matériaux atypiques... Natsu Dragneel qu'il s'appelait. Je l'ai battu au Litochoro lorsque je suis descendu du Mont Olympe.

On avançait doucement dans l’enquête. Il fallait trouver ces guerriers de Deité et les faire parler a tout prix. Le jeune spectre proposa donc d'aller au Litochoro.
Je regarda Drakath et lui fis un clin d’œil. Manifestement il etait pret a en decoudre une nouvelle fois de plus avec celle qui etait a l'origine de la perte de son bras.

" Bon il semble évident que nous devrions nous rendre au Litochoro afin de voir si ce rebelle est toujours la bas. Mais avant j'aime bien savoir avec qui je fais équipe. Je suis Rune spectre de l'Etoile Terrestre de l'Heroisme, Chef de l'Ordre Infernal du Cocyte et vous qui etes vous ? Sachez tout de même que cette Déité est très puissante et certaines personnes dont elles s'entourent ont la puissance d'un Oracle. Il va y avoir de la perte mais nous devons tous nous entraider. Il est hors de question de la laisser faire. Si tout le monde est pret ne perdons pas une minute rendons nous au Litochoro "

A peine j'eus finis ma phrase que Drakath avait deja descendu les marches du palais et prenait la route du Litochoro. Tous lui emboiterent le pas mais je ne voyais pas comment a quatre spectres nous pourrions vaincre la déesse-mère.

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Tyméo le Jeu 4 Avr 2013 - 9:43

Emporté par mon euphorie et intrigué par les spectres qui m'entourais, il y avait de quoi car un avec un bras en fer et un autre qui sentait l'alcool a dix kilomètre cela avait de quoi nous faire oublie les bases qui était de nous présenter.

"En effet c'est mieux de se présenter, l'euphorie de servir mon dieu ma fait oublier le pricipale, je suis Tyméo membre de la légion Styx."

Après cette courte présentation je pris le pas des autres pour aller au Litochoro

Tyméo
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est là qu'est l'os.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum