La remise des armes : chapitre II

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Dim 30 Avr 2006 - 17:11

Le char d'Apollon luisait d'une lueur divine dans le ciel azur, loin au-dessus du Nekyomanteion. Suryo, tout à sa méditation, écoutait la plainte lointaine des âmes des défunts qui arpentaient les rives de l'Achéron en quête d'un passage rédempteur de l'autre côté du fleuve. Des brumes abyssales se dessinèrent alors devant les yeux clos de l'Oracle, esquissant des arabesques subtiles qu'il allait devoir déchiffrer.

Suryo se concerta auprès de Niebelungen et Mandos, et tous en conclurent que le Seigneur du monde cthonien venait de s'exprimer : Hadès réclamait de nouvelles troupes pour son armée. Les Oracles prirent alors la décision de convoquer de nouveaux guerriers, méritants et valeureux, et de leur offrir l'opportunité d'être jugés par le Roi des Enfers.

L'exilé de Mizoram se devait d'organiser cette cérémonie afin de lier son âme à celle des Spectres d'Hadès. Un message fut donc confié à un jeune garçon :



Au jeune garçon fut aussi confiée la liste des noms des Spectres auxquels devait être remis le message : Godaime, Picci, Chevalier mort, Pascaline, Alberic, Tisiphone, Macharius, Rhaziel, Skrii, Zubrowka, Rhadamanthis, Nilton, Naevius, Senzu Shi.

Suryo observa l'enfant partir en courant à la recherche des serviteurs d'Hadès qui, bientôt, seraient reconnus comme les membres officiels de la garde prétorienne du Sombre Seigneur.


[HRP] Les susnommés doivent se retrouver aux portes du temple dans le topic ouvert à cet effet. [/HRP]

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Mar 9 Mai 2006 - 14:41

Les Spectres étaient enfin réunis devant l'autel édifié par Suryo. L'Oracle empoigna le pichet d'eau d'où émanait une fumée blanche et épaisse, puis versa le liquide étrange dans les treize coupelles de bronze.

"Que s'avancent ceux qui estiment être dignes de sa majesté Hadès! Qu'ils boivent jusqu'à la dernière gorgée de ce breuvage! Ceci sera la première épreuve, celle du courage!"

Chevalier mort, qui était le plus près de l'autel, n'hésita pas et s'empara d'une coupelle. Doucement, il la porta à ses lèvres, inconscient du danger qui le guettait. Il but jusqu'à la dernière goutte de la mixture, puis redéposa le récipient sur la table. Il attendit quelques secondes, attendant un changement ou un quelconque événement, mais rien ne vint. L'épreuve devait-elle être aussi simple?

Soudain, Chevalier mort se plia en deux. Une douleur terrible lui vrillait les tripes, brûlant son estomac, comme si des tisonniers ardents venaient de traverser ses chairs. La chaleur monta, son coeur se mit à palpiter si fort que ses veines aparurent à la surface de sa peau, devenue rouge écarlate comme brûlée par des flammes intérieures. Ses yeux se révulsèrent alors qu'il hurlait à s'en décrocher la mâchoire. Un sang noirâtre se mit à couler de sa bouche, de son nez, de ses oreilles et de ses yeux. Le Spectre tomba à terre, roula sur le sol de pierre, agonisant devant les yeux médusés de ses camarades. Dans un dernier tremblement, Chevalier mort s'arrêta de bouger. De son corps inerte s'échappa une fumée blanchâtre qui vint se mêler aux volutes épaisses sorties du pichet de terre cuite.

*Tu as une bonne raison de t'appeler Chevalier mort, maintenant* pensa l'Oracle.

Suryo, qui n'avait pas bougé durant l'agonie du Spectre, se tourna vers les autres prétendants et s'adressa à eux.

"Qui sera le prochain téméraire qui ose se croire digne de sa seigneurie?"

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par alberic le Mar 9 Mai 2006 - 16:48

Albéric resta médusé comme tous ses frères d'arme présents, seul Suryo resta de marbre. Il y eu un long moment de silence...
*Je suis protégé par Hadès, je ne peux pas mourir ainsi.... Sa majesté Hadès est mon seul dieu, ma foi en lui n'a pas de faille, je ne dois.... non je ne peux pas douter!* pensa-t-il.
C'est alors que le colosse fit un pas en avant. On senti un soupir dans la salle. Les autres spectres regardèrent Albéric comme un fou....
Il prit une coupelle et bu son contenu d'un seul trait, puis la reposa dans un silence de mort. Il se retourna et dit aux autres:

"Hadès est mon dieu! Jamais je ne douterais de lui!"
Il s'adressa ensuite à Suryo:
"Je n'ai pas peur de la mort."

Le regard du géant était déterminé. C'est alors qu'il grimaça de douleur, puis se mit à genoux tout en convulsant. Albéric cria si fort qu'on l'entendit jusqu'à l'extérieur du palais des oracles. Les spectres le regardèrent avec effroi tant son visage se déforma à cause de la douleur, mais déjà il ne les vit plus. Il ne se rendit plus compte de rien, seule l'immense douleur occupa son esprit. Ses veines noircirent et il fini par ne plus bouger... Une épaisse fumée noire s'échappa du corps sans vie du colosse...


Dernière édition par le Mar 9 Mai 2006 - 16:51, édité 2 fois

alberic
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 5901
Age : 39
Localisation : Là où Sa Majesté Hadès me dira d'aller...
Date d'inscription : 28/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Naevius le Mar 9 Mai 2006 - 16:49

Aprés que les immenses portes se refermérent je compris que la cérémonie allait réellement commencer.
Chevalier Mort s'avança le premier, bu le liquide contenu dans une des coupelles d'une traite, puis rien. Le temps semblait s'être figé, l'ensemble des spectres l'observaient. Soudain Chevalier Mort se tordit de douleur, on aurait dit que son corps tout entier bouillait de l'intérieur. Du sang coulait de l'ensemble de ses orifices, j'étais médusé par ce spectacle, horrible mais fascinant.
Suryo semblait imperturbable, nullement géné par le spectacle qui s'offrait à lui. Lorsque Chevalier Mort s'immobilisa totalement, une fumée blanche s'échappa de son corps et alla se mêler aux volutes épaisses sorties du pichet de terre cuite.
Est-il mort? Ou peut-être est-il déjà confronté à l'epreuve?, pensais-je.
Le calme de Suryo me fascinait tout en m'effrayant. Comment pouvait il rester si calme?
Soudain:
"Qui sera le prochain téméraire qui ose se croire digne de sa seigneurie?"

C'est alors que le colosse fit un pas en avant. On senti un soupir dans la salle. Les autres spectres regardèrent Albéric comme un fou....
Il prit une coupelle et bu son contenu d'un seul trait, puis la reposa dans un silence de mort. Il se retourna et dit aux autres:
"Hadès est mon dieu! Jamais je ne douterais de lui!"
Il s'adressa ensuite à Suryo:
"Je n'ai pas peur de la mort."
Comme Chevalier Mort, Alberic se tordit de douleur, et subit le même sort.
En un instant je me décidais à parler, je ne saurais dire quelle force m'a poussé à cette instant à agir de la sorte.
"Je suis prêt à boire le contenu de ma coupelle, ô grand oracle Suryo. Mes amis, j'espére vous retrouvez trés bientôt, ayez confiance. Nous avons prêté serment de servir Hadès, ces epreuves nous diront si nous en sommes vraiment dignes."

Ainsi je m'avançais vers la coupelle pour en boire le contenu.


Dernière édition par le Mar 9 Mai 2006 - 19:48, édité 1 fois

Naevius
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2067
Age : 35
Localisation : entre Ciel et Terre....
Date d'inscription : 11/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par senzu shi le Mar 9 Mai 2006 - 18:44

Je regardais la scène qui semblait aux premiers abords effroyable.

J'observais les réactions visibles et invisibles des spectres face à ce spectacle. En écoutant mon intuition, j'en appris d'avantage sur leurs âmes et leur destiné, que s'il m'avait été donné de combattre à leurs cotés une vie entière.

Fidèle à ma conviction de sentir ce qui n'est pas, et ce qui fût, il me sembla saisir l'essence même de cette convocation. Nul rituel aussi ancien n'etait effectué dans le simple but de destruction. Les nombreux rituels auquels j’avais participé dans ma prime enfance me confortaient dans cette idée.

J’avais déjà vécut cette scène autrefois, aux portes de mon village, lors de mon retour.
Une vision me traversa, je revis la Pierre, au cœur même de mon temple, effrayante et démesurée. Je compris alors l’essence même de sa présence la bas. Mon destin semblait se recouper en cet instant, m’avait-elle guidé jusqu’ici ? L’épreuve qu’elle m’avait fait endurer me parut alors comme une divination. Si je sortais de ce lieux vivant, il serait temps d’approfondir mes recherches, temps de la retrouver serait-ce même aux confins de l’univers. Pourquoi m’avait elle mené jusqu’à Hadès ? Mon destin desormais me tendait la main.

Je m’approchais d’un pas calme et décidé, la coupelle se tenait devant moi comme l’artefact de ma propre vie.
Je me mis à entoner la litanie qui autrefois me fut salutaire :

"Ô pierre noire, semblable au néant,
J’accepte ton désir, mon sacrifice,
M’ôter la vie, qui m’est supplice,
Voila que coule sur toi mon sang.

Et si jamais mon courage te sidère,
Peut être alors, que bien vivant,
Tu me laisseras, ce qui m’est cher,

Découvrir sur Hadès la triste vérité
Dissimulée par les miens ; espérant
Un jour accomplir ma destinée…"


Je compris désormais quelle était mon erreur. Ce jugement trop rapide fondé sur de simples rumeurs et présomption. Je devais désormais agir et non juger. Le lien entre mon destin, cette pierre et Hadès me parut alors évident.

Je pris la coupelle et la bu d’un trait.

O Hadès, j’accepte mon destin venir à toi et vivre mon chemin tel qu’il est.


Je fut pris de spasmes violents, mon esprit s'embrouilla, ma conscience fit mine de disparaitre, et là j'entrevis...

Senzu shi s'étala de tout son long, perdant connaissance...


Dernière édition par le Mer 10 Mai 2006 - 20:46, édité 3 fois

senzu shi
Retraîté
Retraîté

Nombre de messages : 4029
Age : 35
Localisation : Montpellier et valbonne
Date d'inscription : 09/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par godaime le Mar 9 Mai 2006 - 20:18

Dans la salle d'audience nous êtions entrain d'assister à un spectacle plutôt étrange. En effet, à chaque fois qu'un spectre buvait la mixture préparé par Suryo, ils se convulsaient de douleur. le premier fût Chevalier mort suivit du colossal guerrier répondant du nom d' Albéric, Naevius et Senzu shi étaient les suivant à boire leurs coupelles.je n'avais pas peur de cette épreuve qui nous était donnée et je me posais beaucoup de question.

*Qu'elle est le genre d'épreuve qui m'attend? qu'elle est cette épreuve que je dois surmonter?

je n'ai pas peur, je sais bien que si notre seigneur Hadès estime que je suis assez fidèle pour le suivre, il ne me laissera pas mourir. je sais qu'il nous montrera le chemin qu'il faut suivre. J'ai juré allégence à Hadès et si il le fallait je donnerais ma vie pour pouvoir le protèger. J'ai mené beaucoup de combat pour vous sans jamais faillir à ma tâche, je n'ai pas eu peur de combattre en votre nom, je vous serez fidèle seigneur.


je décidais donc d'avancer dans la direction de la coupelle qui m'attendait. je passais devant Suryo, je pris le récipient dans mes mains, regarda la mixture qui s'offrait à moi et je bus tout le contenu en une seule traite. je reposais la coupelle et attendait les effets de cette boisson. je ne mis pas longtemps à les découvrir. Mon corps se mit à trembler, il faisait une châleur étouffante. Tout autour de moi je voyais la terre tourner, j'étais pris de spasme violent situé à l'estomac et je perdis connaissance.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Tisiphone le Mer 10 Mai 2006 - 0:14

Depuis que les portes du palais des Oracles s’étaient ouvertes, Tisiphone s’était contentée de suivre silencieusement ses camarades. Il en était de même à présent que les Spectres se trouvaient devant Suryo et son hôtel. Tisiphone observait, impassible, la scène qui s’offrait à elle. Un à un, ses compagnons d’armes semblaient succomber à d’atroces souffrances après avoir bu du mélange des eaux infernales. Mais l’héroïne refusa de succomber à la peur. La douleur est une émotions acceptable, pas l’appréhension, d’autant moins quand il s’agis de faire confiance à la volonté du Bon Conseiller en personne.

La jeune fille laissa son cosmos augmenter peu à peu... Rapidement une aura vert pâle enveloppa Tisiphone. Elle avait appris, auprès de son mentor Illidan, à maîtriser parfaitement ses émotions. Cela ne devais pas lui servir qu’en combat, mais en toute circonstance. Au final ce n’était pas la peur qu’elle avait du mal à dominer, mais bien l’excitation qu’elle ressentait à l’idée de pouvoir enfin prouver sa loyauté envers Hadès et les Spectres... Et s’il lui fallait souffrir milles morts pour cela, elle se sentait heureuse de pouvoir s’exécuter, d’autant qu’elle savait que la douleur n’est qu’une expérience qu’elle pourrait retourner contre ses ennemis.

Puis d’un coup, Tisiphone avança d’un pas décidé vers l’une des coupes qui restaient devant l’Oracle. Elle en saisit une en regardant Suryo d’un air confiant, et d’une traite en avala le contenu... A son plus grand étonnement, le breuvage n’avait pas plus de goût que de l’eau ordinaire. Du moins au début. Rapidement une violente saveur de justice mortelle et douloureuse vint se faire oublier dans sa gorge. Des larmes commencèrent à perler le long de son visage juvénile et pourtant déjà si sévère. Son aura pris une teinte de plus en plus rouge tandis qu’un long cri strident s’échappa des entrailles de Tisiphone, résonant dans la salle d’audience et dans le cœur de ses compagnons. Puis elle s’effondra sur le sol, tandis que de ses lèvres arborant un sourire écumé, s’échappait une vapeur aussi blanche que sa chevelure...

Tisiphone
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3593
Age : 36
Réseaux sociaux : Face book: Herbete Joyeuse
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Iimalya le Mer 10 Mai 2006 - 8:41

Plusieurs Spectres étaient déja passés devant Suryo pour subir l'infame mixture. Mon tour fut donc logiquement venu.
J'avais beau me souvenir de la torture vécue par mes frère, l'idée que seulement quelques secondes me séparaitent du même état me laissait impassible. J'avançai, je pris, je bus, et dans une absence totale d'intérêt pour se qui allait m'arriver ensuite, je trinquai simplement, en fixant Suryo:


Pascaline: " - A la santé d'Hadès"

Puis, je me retournai et avertis, aussi bien ceux qui hurlaient à la mort, que ceux encore debout:

Pascaline: " - En tant que femme, vous comprendrez que je haïrais quiquonque me verra dans le même état. C'est pourquoi j'aimerai rester seule derrière mon pillier!"

Alors, je marchai en direction d'un pillier, dans un coin reculé de la pièce. En chemin, la douleur commenca à intervenir, mais cela ne m'empêcha, en rien, de lancer un dernier mot à l'Oracle:

Pascaline: " - Ce brevage manque décidément de sucre!"

Après quoi je disparu en silence, en priant pour la fin de ma torture.

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Skrii le Mer 10 Mai 2006 - 10:23

Il restait désormais autant de spectres debout que d'inconscients et la fumée blanche devenait de plus en plus présente dans la pièce au fur et a mesure que chacun buvait.
Mais loin de la sensation d'apaisement du kuuhaku, cette fumée blanche semblait plus encline à entraver qu'a libérer.
Mes yeux n'avaient pas quitté le visage figé de l'oracle alors qu'il me semblait entendre mes camarades tomber.
J'avais déjà par maintes reprises démontré ma dévotion au seigneur Hadès et si je devais tomber comme il me semblait que mes frères tombaient, c'est qu'Il en avait décidé ainsi.
Je saisis une coupe et la portais à mes lèvres, les yeux toujours fixés sur Suryo.
Je ne sais pas encore s'ils s'étaient fermés lorsque je perdis conaissance mais je me souviens parfaitementde ma dernière pensée :
*Des larmes... Ca à le goût des larmes...*

Skrii
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par zubrowka le Mer 10 Mai 2006 - 19:18

Je regardais mes frères tomber les uns après les autres, les cris de leur agonie résonnaient au travers de la salle. Alors qu'un autre spectre venait de s'écrouler au pieds de l'oracle, je décida de m'avancer vers mon châtiment. La souffrance que j'allais connaître ne pouvais être pire que celle qui avait été mienne dans le passé.
Je m'avança donc vers l'oracle qui reremplissait de breuvage le calice qu'il me tendit.

"Ca ne doit être pire que le tord-boyaux qu'on nous sert à la taverne !"

Sur ces mots j'ingurgita l'ignoble boisson d'une traite et repris

"ha! Voilà qui rappelle des souvenirs"

La douleur m'assaillit si violement que je compris que lutter était impossible. Je n'avais pas peur de se qui pourrait m'arriver, alors je me laissa envahir par la souffrance et m'écroula à mon tour, libérant un déchirant cri d'agonie.

zubrowka
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 219
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Rhadamanthis le Mer 10 Mai 2006 - 21:55

Le destin semblait s' acharner sur mes freres d' armes , mais ceci ne me posait aucun probleme moral : je savais maintenant quel etait mon destin et ce fameux reve recurrent qui hantait ma jeunesse devenait de plus en plus clair ; là en cet instant unique ou j' allais devoir prouver mon allegeance au Seigneur de la Mort , ma foi ne serait pas ebranlé et meme si la mort devrait en etre le resultat , peu importe la suite des evenements que j' allais devoir subir, cette mort presente tout au long de ma triste vie ne serait pas la fin de toute chose; j' avais compris que mon essence meme ne serait pas dissipée par le sombre rejouissement de la Mort et que mon allié imprevu ne se laisserait pas piégé par celle ci , lui qui vient juste d' etre reveillé apres des siecles de sommeil.

Je pris en main la coupelle de mon destin , d' une fiere allure , je bus à petite gorgée le liquide qui allait certainement provoqué les memes convulsions subies par les autres spectres.tout à coup le marasme m' envahit , mais je ne fus pas tout de suite terrassé par cette douleur dont j' avais appris a faire face depuis ma tendre enfance semée de malheurs et de souffrances.

Une certaine aura emanait de Rhadhamanthis , une aura aussi noire que l' ombre qui envellopait les dedales de palais des Oracles.Cette aura devait sans doute etre le fruit de celui ou de la chose qui se tapissait dans l' ombre de sa conscience.Finalement , il decida de se laisser aller à la douleur et sombra dans les meandres de l' obscurité, une obscurité qu' il connaissait plus que de nature , et ses yeux se fermerent indissiblement, le corps de Rhadhamanthis tomba dans la desuetude.

Tel etait le destin du Sombre Clan De Chimaira

Rhadamanthis
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2231
Age : 34
Localisation : Lille[Nord] et Rome Ville Eternelle ( Grazie Italia Campione del mondo )
Date d'inscription : 10/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Nilton le Mer 10 Mai 2006 - 23:40

J'avais depuis quelque minutes ma coupe sous les yeux, je savait qu'en buvant ce liquide versé par l'oracle j'allais moi aussi tomber raide, mais je savait que ce n'était pas une menace réelle, les oracles sont les representants du Seigneur Hadès sur terre, leurs paroles sont celle de Notre Souverain ils ont été élue par la bénédiction de notre seigneur.

Je regarda notre oracle et je lui fit un sourire avant d'avaler ce mystèrieux breuvage, très vite je posa la coupe et m'assis par terre dans la position du Lotus pour entrer en méditation, malgré ma concentration, sous les yeux de notre dernier frère d'armes, la douleur se fesait de plus en plus intense et tout d'un coup je ne pouvais plus bouger, je convulsait assis par terre.
Soudain ma tète se leva vers la coupole de la salle d'audience des Oracles, à ce moment là la douleur etait insuportable et la sensation que j'avais etait celle que quelque chose me quittait des yeux et de la bouche.


Alors que le spectre Nilton avait bu le breuvage, il fut lui aussi prit de violentes douleurs au ventre et l'on pouvait distinguer de la fumée s'échapper par ses yeux et sa bouche pendant qu'il regardait le plafond de l'edifice.
Il retomba coucher par terre, inanimé tout comme ses autres compagnons avant lui...

Nilton
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3504
Age : 31
Date d'inscription : 24/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Picci le Jeu 11 Mai 2006 - 19:11

Mon tour étais venu c'étais à moi maintenant de boire cette mixture qui avait tordu mes frères d'armes de douleur.
Suryo vient vers moi d'un pas décidé et me tendis le vers

Picci, à toi

Je saisi le vers et le bu d'un coup sens réfléchir. Tous les douleurs de m'on ressent combats resurgir, mais j'avais bu ce verre pour servir mon dieu [i]

Picci
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6201
Age : 31
Localisation : travailleur de l'ombre de sa majesté
Date d'inscription : 06/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

http://piccisama.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Jeu 11 Mai 2006 - 22:56

Les treize Spectres étaient étendus sur le sol du temple, inertes. La brume blanche s'épaissit et recouvrit leurs corps. La lumière disparut lentement, effaçant toute trace de leur présence dans le palais des Oracles.

Une odeur étrange vint percer les narines d'Albéric, alors qu'une plainte sinistre parvenait aux oreilles de Rhadamanthis. Les treize Spectres s'éveillèrent les uns après les autres, engourdis, vacillant sur leurs jambes cotonneuses.

Le sol était d'une pierre grisâtre, inégal, parsemé de petits monticules pointus. Le ciel était sombre, et une lueur bleue éclairait faiblement la plaine rocailleuse qui s'étendait à perte de vue. Une montagne noire se dessinait dans le lointain, entourée d'un halo bleuté.



Suryo se tenait debout, immobile, au milieu des Spectres revenus à la conscience.

"Ce lieu se nomme jigoku, ou enfer. La montagne qui se dresse au loin est le puits des âmes. Les esprits des défunts s'y jettent et y disparaissent pour ne plus jamais en revenir."

Suryo pointa son doigt en direction d'une ligne blanche à l'horizon.

"Voyez cette ligne. Rejoignez-la et suivez-la jusqu'au puits des âmes. Là, vous devrez choisir entre perdre votre âme en sautant dans le puits, ou devenir une ombre qui passera l'éternité dans cette terre désolée."

Les Spectres se regardèrent, surpris du choix qu'ils allaient devoir faire. Suryo les regarda une dernière fois.

"Si vous êtes arrivés ici, c'est parce qu'Hadès ne vous a pas jugés dignes de le servir. Il vous laisse néanmoins choisir entre souffrir ici, ou jeter votre âme dans le puits afin qu'elle disparaisse pour l'éternité."

Soudain, l'Oracle se volatilisa, laissant les Spectres à leur incompréhension.



[HRP] La suite demain Wink En attendant, que personne n'atteigne la ligne blanche (au mieux vous pouvez vous en approcher) et que personne n'arrive au puits. [/HRP]

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Iimalya le Jeu 11 Mai 2006 - 23:53

Lorsque l'Oracle disparut, Je me sentai mal à l'aise. Entouré de Confrères que je ne connaissais pas, pour la plupart, et devant un choix qui me laissait perplexe, mes réflections s'entendaient comme si je les prononçais à haute voix.

Pascaline: " - Voila une tache bien difficile que de choisir entre souffrir pour mon maître et mourrir pour lui..."

Telle était ma manière d'interprêter les dires de Suryo, compte tenu du fait que je ne voulais me résoudre à lui être inutile. Cependant, le fait qu'il ait fait allusion à cette éventualité, me fit comprendre ce qu'il entendait par "souffrir ici". Moi, qui était pleinement dévouée à mon seigneur, je devait maintenant envisager la perspective de ne pas être digne de marcher parmis ses rangs...
Après une réflection intense, je pris la décision d'attendre. Je m'allongeais, paisible, et lachai ces quelques mots:


Pascaline: " - Et bien, je "souffrirai"! La souffrance volontaire pour une cause n'a pas à être justifié. En revanche, Mourrir pour une cause est un don. Je donnerai donc ma vie quand elle me sera demandée, pas avant! ... Et puis... Quelle souffrance peut être pire que le gout du brevage que nous venons d'avaler?"

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Rhadamanthis le Ven 12 Mai 2006 - 0:31

Une fois mes esprits recouvrés , l' Oracle disparut , laissant cette terre de desolation entre nos mains.Soudain je m' exclamma d' un ton bref

Rhadamanthis -" Mes Freres Spectres, savez vous ou nous sommes et ce que notre Seigneur attend reellement de nous....Ne serait ca pas le fameux Jigoku , le puits des Ames"

Rhadamanthis, comme ebloui par la lumiere bleuatre qui emanait de ce puits sans fin , resta perplexe devant tant de desolation.Son heure etait certainement arrivé , et cette fameuse malediction de Chimaira ne s' eteindrait pas avec lui.La mort n' est qu' une etape, il se rememorait sans cesse ces paroles que son ancetre , le 1e du non des Chimaira avait osé dire au grand Tribun d' Athenes dans une epoque reculée.

Rhadamanthis - " Si c' est la mon devoir de Spectre, pour la gloire et l' Honneur du dieu de la Mort je choisirai de sauter dans le puit si la mort de mon ame puisse fortifier la puissance d' Hades , ce sera un grand honneur que de sombrer dans le puit de sa creation"

Rhadamanthis, plus sur de lui, eu un sourire narquois , il y voyait ainsi un moyen detourné d' echapper au controle du Tenebrae et ainsi en l' occurence briser sa malediction.....Puis....Il s' avanca un peu vers le sombre puit des ames et se tut....

Rhadamanthis
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2231
Age : 34
Localisation : Lille[Nord] et Rome Ville Eternelle ( Grazie Italia Campione del mondo )
Date d'inscription : 10/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Iimalya le Ven 12 Mai 2006 - 2:04

[HRP]NB: N'oubliez pas de prendre en compte les post avant les votres. Sinon, on a vite fait de perdre en cohérence. [/HRP]

Je voyais un compagnon se diriger vers le fameux puit sans vraiment savoir si cela était attendu de sa part. Nouvellement diplomate, je me dis qu'il serait bon de ne pas le laisser dans sa précipitation.

Pascaline (se relevant): " - Spectre! Je ne connais ton nom, ou peut être ne l'ai-je pas retenu. Toujours est-il que personne ici n'en sait plus que toi sur notre but, ici. Nous sommes, visiblement, face à un choix qui sera déterminant pour la raison de notre présence en ces lieux. Ne préfèrerais-tu pas attendre pour voir si un minimum de patience peut t'en dire plus long sur ce qu'on attend de toi? Remarques bien qu'il te reste la liberté de faire comme bon te semble. Mes mots ne sont qu'un leger conseil qu'il t'appartient de suivre ou non."

Puis, je me rallongeai, en ajoutant, à l'intention de tout les spectres présents:

Pascaline: " - Ce conseil s'adresse à tous. Que ceux qui souhaitent ne pas en tenir compte agissent à leur guise. Mais en cas d'erreur, vous seuls serrez fautifs."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par chevalier mort le Ven 12 Mai 2006 - 4:36

L'oracle disparut après avoir dit un petit discour sur l'endroit où nous étions tous et les choix qui s'offraient à nous.

J'entendis ensuite la voix d'une spectresse dire:

"Ce conseil s'adresse à tous. Que ceux qui souhaitent ne pas en tenir compte agissent à leur guise. Mais en cas d'erreur, vous seuls serrez fautifs."

Je me releva pour savoir avec qui elle discutait et je vis un seul autre spectre debout. Regardant autour de moi je vis que beaucoup de spectres étaient encore endormient.

Je me mis donc à réveiller les spectres qui étaient près de moi, car plus vite nous serons tous debout plus vite nous pourrons nous organiser rapidement contre les éventuels problèmes.

chevalier mort
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1358
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Skrii le Ven 12 Mai 2006 - 11:17

J'avais repris conscience en entendant les paroles de l'oracle.

* Choisir entre perdre la seule chose dont on ne peut me déposséder ou alors errer sur ces terres sans pouvoir servir mon seigneur? Voilà un choix pour le moins difficile. *

Afin d'éprouver la réalité de ce monde, j'appuyais ma main sur une des pointes s'élevant du sol. La douleur qui traversa mon bras alors que la pierre entamait ma chair était assez réelle pour que je prête une attention suffisante à cet environnement.

Je me relevais alors que Pascaline et Rhadamanthis exprimaient leur désaccord avec la marche à suivre.


- De toutes façons, à en croire Suryo, c'est au bord du puits qu'il nous faudra choisir. Nous éclaircirons peut être les raisons d'un tel choix en chemin…

Sur ces paroles je me dirigeais vers le puits, sans trop me préoccuper si j'étais ou non suivi.

* Après tout, mon âme ne vaut pas grand-chose… *

Skrii
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Iimalya le Ven 12 Mai 2006 - 11:49

Je trouvai les paroles de ce Spectre plutôt réflechi et décidai de le suivre, avec l'unique intention d'attendre la-bas, rien de plus.

* Peut-être qu'a bien y regarder, nous y trouverons des indices.*

Puis je rattrapai le téméraire pour qu'il ne fasse pas le chemin seul.

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Rhaziel le Ven 12 Mai 2006 - 12:32

Je me réveillait enfin de ma longue létargie. Tous étaient étaient là, à quelques mètres, autour d'un puit de lumière.
Je demanda alors se qui se passait à Chevalier Mort, et surtout que pouvait bien être ce puit de lumière. Il me répondit qu'il ne savait pas, mais qu'il fallait mieux attendre , mais rien n'empéchait de d'aller voire de plus près.

Après avoir bû ce liquide plein d'amertume, j'ai bien cru ne jamais revoir tout mes compagnons, mais j'avais totale confiance en notre seigneur, et celà n'était qu'une bien basse épreuve pour montrer notre loyauté envers Hadès. Mais qu'allait-il donc advenir de nous ensuite, car seule les plus téméraire pourrons protégé notre Dieu. Pour moi qui lui ai donné ma vie, faire partie de la Garde Prétorienne serait l'une des plus belles récompences et surtout l'un des plus grand engagements, en souvenir de mon Maître...


HRP: désolé, j'ai pas pû poster avant pour le liquide, mais j'était en convalescence d'un problème de prostate (et pour un mec, c'est un endroit qui inquiète quand t'es jeune)

Rhaziel
Spectre inférieur
Spectre inférieur

Nombre de messages : 956
Age : 34
Localisation : Naoned/Montreal
Date d'inscription : 27/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Naevius le Ven 12 Mai 2006 - 14:23

Lorsque enfin je repris conscience, certains spectres étaient déjà debout en pleine discussion, d'autres encore au sol .J'avais entendu les paroles de l'oracle, et comme mes frères d'armes je me dirigea vers le puit. Au loin je pouvais entendre les plaintes des âmes prisonniéres de ce lieu. Aprés tout cela je n'avais plus l'esprit trés clair.

"Il ne sert à rien de se hâter, attendre est pour le moment la meilleur des choses à faire".

Naevius
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2067
Age : 35
Localisation : entre Ciel et Terre....
Date d'inscription : 11/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par alberic le Ven 12 Mai 2006 - 15:39

Albéric fut réveillé par une étrange odeur.
"Breuk! Cet affreux breuvage m'a fait perdre conscience..."
Puis le colosse se leva et se mit à regarder autour de lui.
"Mais, où sommes-nous? Sommes-nous morts?"
Chevalier mort lui expliqua la situation.
"Ma foi, je ne sais que penser de tout celà... Effectivement peut-être vaut-il mieux attendre...."

Pourtant Albéric regarda le puits des âmes et se sentit attiré par lui...

*Que faire?*

alberic
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 5901
Age : 39
Localisation : Là où Sa Majesté Hadès me dira d'aller...
Date d'inscription : 28/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Picci le Ven 12 Mai 2006 - 18:38

je repris connaissance et je fis supris par cette montagne avec des ames deçu, je vis le colose devant moi avec chevaliers mort.
Je décidai donc de les rejoindre et je dis:

Albéric, Chevalier mort ou somme nous et ou est Suryo

Albéric se retourna regarda chevalier mort, mais il me réponpas tout de suite. Je pouvais lire de l'inquiétude dans leur regard, je commençais alors à avoir de nouveau les piquotement que je ressentai quand j'avais peur. je décida donc de les relancer :


Alors, ou est on ?

Picci
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6201
Age : 31
Localisation : travailleur de l'ombre de sa majesté
Date d'inscription : 06/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

http://piccisama.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Ven 12 Mai 2006 - 19:25

Une poignée de Spectres quitta le groupe, se dirigeant vers le puits des âmes. L'air était lourd et pesant, et une force invisibile semblait attirer plus fortement les infortunés vers le sol. Le moindre mouvement devenait difficile, comme s'il avait fallu lutter contre une entité qui tentait de retenir ou de ralentir chaque membre en mouvement.

Alors qu'ils avançaient péniblement, les Spectres discernèrent la ligne blanche dont avait parlé l'Oracle. Plus ils s'en approchaient et plus ses contours se faisaient précis. Des flammes bleues se consumaient éternellement sur le sol désertique qui menait au puits des âmes, telles des lanternes immobiles indiquant le chemin du dernier voyage.

La ligne blanche faisait penser à un très long serpent dont chaque extrémité se perdait derrière l'horizon. Le dos du serpent semblait doter d'innombrables petites bosses. A bien y regarder, il ne s'agissait pas de bosses, mais... de têtes. La ligne blanche n'était pas une créature serpentine, mais une file gigantesque d'être humains au corps presque transparent. Ils avançaient, tels des automates, vers un destin inexorable qui les menait tous vers le puis des âmes.

La ligne blanche n'était pas unique, car d'autres esprits arrivaient de moultes directions, pour se rejoindre finalement sur les flancs de la montagne, vers la bouche de l'enfer.


Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum