La remise des armes : chapitre II

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Rhadamanthis le Mar 16 Mai 2006 - 2:46

Etant arrivé prés du Puits des Ames, une brume se leva subitement, se déplaçant rapidement et semblant provenir du puits lui-même.La brume se transforma en un brouillard si épais que je ne pouvais plus discerner mes compagnons.

Tout à coup , une forme aux contours incertains s' eleva devant moi ou l' echo d' une voix paraissait s' en echapper,Je crus reconnaitre la voix de Notre Oracle.


"Le choix final est maintenant devant toi. Jette-toi dans le puits des âmes, ou affronte ton destin."


Suite à ces paroles plus ou moins ambigues aux yeux du spectre, celui ci vit la brume se dissiper en laissant apparaitre une etrangere scene à laquelle il ne pouvait echapper.


Le Spectre est assis sur une embarcation, en compagnie de son père, pêchant dans un lac aux eaux calmes. Soudain, une masse sot subitement de l'eau et se dresse dans l'embarcation. Rhadamanthis n'a que le temps de voir une armure d'écailles avant que sa main puissante n'agrippe son père et le jette à l'eau. La silhouette du Marina se tourne alors vers le Spectre : "Il est trop tard pour lui! Pars, car tu n'es pas de taille à m'affronter!"


Rhadamanthis semblait paralysé par cette vision cauchemardesque, croyant revivre ce sinistre moment où son pére disparut dans les limbes de la mer agitée.Il ne put repondre à cet etrange guerrier dont il ne se souvenait meme pas l' existence.

" Qu ' y a t' il Spectre , ne me reconnais tu pas , voyons , reponds moi, cela ne te fait rien de voir ton propre pere mourir sous tes yeux?"

Rhadamanthis toujours pétrifié de peur n' avait aucun controle sur ses mouvements.

" Que me voulez vous, qui etes vous ? "

Le marina d' un ton sinistre lui assaina la terrible verité que le jeune spectre semblait avoir oublié.

" Ne dresse pas un voile devant la verité , tu es le temoin de la mort insignifiante de ton pere ,c' est aujourdhui ton tour de perir , le fil de ta vie va s' achever en ce lieu "

Ces paroles firent l' effet d' un electrochoc pour lui , retrouvant peu à peu le controle de ces sensations et de ses esprits , il etait en mesure de defier cet audacieux guerrier en ecailles qui avait osé touché à l' etre qu' il cherissait le plus au monde.

" Guerrier, ton heure est venue, si je peris dans ce combat, saches que tu me rejoindras dans l' Enfer que j' aurais specialement choisi pour toi"

" Rhadamanthis, si tu tiens tant que ca à me combattre , suis moi et tu en seras pas decu , ceci est ton choix , que decides tu "

Au moment de choisir la destinée qu' il allait accomplir , une voix retentit en lui , cette voix si sombre semblait resonner de plus belle autour de lui , une aura importante et grandissante semblait s' echapper de Rhadamanthis, qui resta immobile durant plusieurs secondes.

" Que se passe t' il Spectre, aurais tu de nouveau peur de m' affronter et de mourir "

" Assez !!! Miserable voix se tapissant dans l' Ombre , j' ai decidé d' affronter ce guerrier au peril de ma vie , si c' est le dessein qu' Hades m' accorde , je l' accepterai et je te vaincrais guerrier malefique , tes paroles ne souilleront plus mon existence et mon pere sera vengé quand mes mains se seront repais de ton sang "

D' une assurance sans egale, pour son salut ,guidé par sa foi legitime en son seigneur Hadés , il parti à l' assaut du guerrier stupefait .... au moment de frapper son adversaire , la brume se dissipa , Rhadamanthis etait trop proche du puit pour stopper son elan et s' eleva dans les airs avec une aisance , et retomba plus bas dans le fond du puits , ou bientot on ne distingua plus ses formes.

Un dernier cri vint retentir en lieu : " Pour Hadésssss....."

Rhadamanthis
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2231
Age : 34
Localisation : Lille[Nord] et Rome Ville Eternelle ( Grazie Italia Campione del mondo )
Date d'inscription : 10/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Tisiphone le Mar 16 Mai 2006 - 16:54

Tisiphone s’était retrouvée seule au milieu de ces âmes damnées et emplies de reproches à son égard. "Assassin! Tu n'es qu'une meurtrière sans honneur! Hadès ne veut pas de toi parmi les siens! Tu finiras dans un puits de lave, torturée par des Malesgriffes pour l'éternité! Repens-toi, et affronte ton destin!" hurlaient à l’unisson les âmes de ses victimes...

« Me repentir ? Et au nom de qui ? Pensiez-vous que de vos peines le moment de votre mort fût le dernier instant ? Pensez vous à présent que vos lamentations provoqueront ma pitié ? Non, dans le séjour ténébreux c’est en vain qu’on gémit, c’est en vain que l’on crie. Et vos plaintes, malheureux, irritent ma barbarie.
N’avez-vous donc rien appris de votre châtiment que vous n’assumiez la conséquence de vos actes, reportant votre responsabilité sur l’instrument de la vengeance ? Ne comprenez vous pas que tant que le remords n’aura pas consumer vos âmes vous continuerez d’endurer le deuil, l'effroi, la terreur et la folie ?
Mon destin n’est pas dans le repentir, mon rôle n’est pas de prendre votre place, mais si souffrance il dois y avoir j’accepterais ma part, comme je l’ai toujours fait... A pressent taisez vous et apprenez à rester digne jusque dans la mort »


Les dernières paroles de l’Oracle résonnaient encore aux oreilles de la furie *Le choix final est maintenant devant toi. Jette-toi dans le puits des âmes, ou affronte ton destin. Fais ce qui te semble juste.*

*Mon destin est de servir Hadès, de provoquer la crainte dans le cœur des pêcheurs pour qu’un monde lavé de toute injustice puisse voir le jour. Et si pour cela, le Renommé souhaite me voir sombrer dans ce puit, s’il pense que je lui serait plus utile aux Enfers qu’a la surface de Gaïa, alors c’est sans regrets que je m’exécuterais... *

Tisiphone la Purgatrice, au moment de sauter dans le puit des âmes eu cependant une dernière pensée pour son mentor et ami, Ilidan. *Pardonne moi, je sais que tu comprendra*

Tisiphone
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3593
Age : 36
Réseaux sociaux : Face book: Herbete Joyeuse
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par zubrowka le Mar 16 Mai 2006 - 18:25

Lorsque la brume se dissipa, je me retrouvais face à Danska que je n'avais pas vu depuis tant d'années, elle se tenait devant moi le regard plein de mépris
"Te voilà donc devenu un Spectre, Zubrowka, toi qui cherchait à devenir un Chevalier. Tu es vraiment tombé bien bas!"

Ces mots ravivais en moi la haine que j'éprouvais à son égard et mon insatiable désir de vengeance. Je fermais les poings laissant mon cosmos s'envahir de ma souffrance.
Vickos apparu alors, me proposant quelque chose d'inattendu "Visiblement, seuls les rebuts, les ivrognes et les handicapés sont acceptés par ce Dieu insipide. N'as-tu pas une once de fierté, Zubrowka? Toi qui voulais devenir le champion d'Athéna, as-tu oublié ce désir? Je te donne aujourd'hui l'occasion de revenir sur cette ambition. Tue Danska, et je t'emmènerai à Athènes auprès des Oracles."
Danska semblait semblait tout aussi surprise que moi par ces paroles.

*A Athénes, pensais-je, peut-être qu'il a raison...Je pourrais alors..Non! Je ne trahirais pas Hadès!*
"N'y compte pas, tu n'est qu'un minable! Tu n'es même pas capable de me frapper! Tu n'as jamais eu le cran ni la préstence nécessaire pour être un chevalier!"

Danska m'exasperait, il montait en moi un envie irrésistible de lui fermer son clapet

"Tais-Toi! Tu ne me fait pas peur, Je pourrais t'écrasais comme une mouche!"

je la frappa alors de toutes mes forces laissant mon cosmos la déchirer comme une vulgaire poupée.
Elle roula sur le sol et gisais agonisante aux pieds de Vickos.

"Ha!ha!ha! Bien..je vois que tu es plein de ressources mon jeune ami, clama Vickos en frappant dans ses mains
Pourquoi sert-tu ce dieu minable ? Achèves la et Athènes sera à tes pieds.."


Je regardais Danska gisant sur le sol
*Je pourrais devenir ce grand chevalier que je rêvais d'être...Il me suffit de..*
Danska remua alors les lévres pour chuchoter un mot
"...pitiiéé.."
"Pitoyable! Repris alors Vickos, Tue la !"

Je concentra tout mon cosmos, dégagant une puissante lueur, le sol fondait sous mes pieds

"Bien, Ha ha ha , laisse ta rage t'envahir"
"J'ai compris quelque chose, je ne suis pas digne de servir Athèna, non pas parceque je suis un raté ou un ivrogne, mais parceque je ne suis pas un lache ni un égoïste!
En servant Hadès, j'ai compris ce que les mots solidarité et honneur voulait dire. Vous vouliez que je tue Danska alors qu'elle avait confiance en vous, qu'elle genre d'homme êtes-vous donc?
Je vais effectivament tuer quelqu'un, mais ça ne sera pas elle!"


Sur ces mots, j'assénais mon ultime attaque à Vickos provoquant un torrent de brume et de poussiéres.
Lorsque la brume se dissipa tout avait disparu, même Danska. J'étais toujours en face de ce puits.

"ça n'étais..qu'une..illusion..Enfin, je l'éspere. Danska..."

Rassemblant mes esprits je reprenais ma route vers le puits des âmes, où des spectres se jettaient déjà.


zubrowka
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 219
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Mer 17 Mai 2006 - 0:40

Le puits des âmes n'était plus, la brume opaque s'était dissipée et laissait maintenant apparaître la plaine désolée, vide de toute âme. Quatre Spectres se tenaient là, déboussolés : Zubrowka, Skrii, Rhadamanthis et Senzu shi. Tous se demandaient s'ils avaient échoué au test ou s'ils avaient été jugés indignes de servir Hadès.


[HRP] La suite mercredi Wink [/HRP]

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Mer 17 Mai 2006 - 15:04

Suryo apparut subitement derrière les quatre Spectres, qui se retournèrent lorsqu'ils entendirent sa voix résonner dans la plaine macabre.

"Croyez-vous avoir échoué? Croyez-vous avoir passé le test avec succès? Hadès vous a déjà jugés depuis longtemps. Tout ce qu'il a fait, c'est vous mettre devant un choix. Ceux qui ont sauté, sans se retourner, ont décidé que rien sur terre ne valait la peine qu'ils s'en occupent, qu'il s'agisse de vengeance, de justice ou de connaissance. Ils ont choisi de servir Hadès corps et âme, alors qu'Il leur avait donné la possibilité de revenir sur un événement marquant de leur passé."

L'Oracle s'approcha des quatre Spectres, cherchant dans leurs yeux la crainte de ne pas avoir fait ce qu'Hadès attendait d'eux.

"Vous quatre avez choisi de ne pas ignorer votre passé, en recherchant la connaissance, en tentant de vous venger... Même s'il ne s'agissait que de visions, vos actes ont démontré que votre âme, toute dévouée à Hadès, gardait en elle les ressentiments de toute une vie. Notre Souverain n'est en rien responsable des illusions qui ont troublé vos et ceux de vos compagnons, elle n'étaient issues que de votre coeur. Maintenant, allez en paix, et soignez dignes de votre Seigneur."

La silhouette de Suryo commença à disparaître, puis, avant d'avoir été totalement dissipée, lacha dans l'air quelques mots.

"A ce test, il n'y a ni perdant, ni gagnant. Il n'y a que la vérité, la vérité sur vous."

Les quatre Spectres se sentirent alors oppressés, comme serrés par une main géante invisible. Leurs sens défaillirent, leurs jambes devinrent cotonneuses, leurs consciences les abandonnèrent peu à peu, jusqu'à ce qu'ils tombent dans les bras de Morphée. A moins qu'il ne s'agissent de ceux d'Hypnos...

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Mer 17 Mai 2006 - 21:36

La brume blanche qui avait recouvert la salle d'audience du palais des Oracles s'était petit à petit dissipée. Sur le sol gisaient les treize Spectres, toujours assoupis. Suryo attendait leur réveil, qui devait bientôt arriver. Il apporta douze amphores scellées qu'il déposa devant chacun, ainsi qu'une boîte qu'il plaça devant Pascaline.

Les guerriers d'Hadès s'éveillèrent les uns après les autres, dans un sursaut. Quelques minutes à peine s'étaient écoulées entre leur faux trépas et leur résurrection. Sans attendre, la voix de Suryo résonna dans le palais, autoritaire et grave.

"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain."

L'Oracle attendit quelques instants que les Spectres émergent complètement du trouble dans lequel leur petit voyage initiatique les avait menés.

"Pour mener à bien votre mission, notre Seigneur vous a confié des outils qui ne devront servir qu'à répandre son message de justice. Ces amphores, devant vous, cachent en elles le cadeau qu'Hadès vous lègue."

Suryo s'approcha de Pascaline.

"J'ai reçu un paquet pour toi, Pascaline. Un forgeron du nom d'Ediopsos me l'a confié afin que je te le donne. Il s'agit d'une récompense destinée à remercier ton dévouement lors de la confection des Surplis de gardiens des enfers. Puisse le Bras de Perséphone t'aider à vaincre les ennemis de la justice."

Un à un, les Spectres détachèrent le sceau de l'amphore et glissèrent leurs mains à l'intérieur. Une épaisse fumée noire en sortit, prenant le forme d'un objet.

----------


Albéric
Lorsque le colosse plongea sa main dans l'amphore, il en sortit une hache au manche d'os, dotée d'une chaîne au métal brillant.

Chevalier mort
Une énorme épée au manche noire, parée d'un crâne, apparut dans la main du Spectre. L'amphore prit soudainement feut au contact de la lame.

Godaime
Deux épées noires surgirent de l'amphore, aux lames acérées et à la garde en forme d'ailes de démon. La chaleur émanait de ces deux armes, teintée d'une ténébreuse électricité.

Naevius
Au moment où le sceau fut brisé, une lumière rougeoyante sortit de l'amphore, qui, à cause de la chaleur à laquelle elle était soumise, se mit à se décomposer. Lorsqu'elle ne fut plus que braises incandescentes, un énorme marteau, au manche blanc et noir, apparut.

Nilton
Nilton plongea son bras dans l'amphore. il ne put étouffer un cri de douleur lorsque la fumée noire entoura son bras et vint se greffer à la place de son tatouage, qui s'illumina de pourpre durant quelques secondes.

Pascaline
Sous les yeux de Suryo, Pascaline ouvrit la boîte et découvrit l'arme fabriquée par Ediopsos, un brassard de cuir doté d'une longue lame.

Picci
Une arme étrange apparut de la fumée après que Picci eut ouvert l'amphore. Un fourreau abritait de chaque côté une lame droite, jumelle de l'autre par la forme mais pas par l'aspect.

Rhadamanthis
En sortant sa main de l'amphore, Rhamanthis en sortit un médaillon aux contours indistincts, comme s'il flottait autour de lui un voile obscur.

Rhaziel
Rhaziel prit en main la fumée noire qui commençait à prendre forme et dessinait une lame. Une épée large à double tranchant, issue d'un lointain passé, lui apparut entre les mains, héritage légué par un antique héros désormais habitant des Champs Elysées.

Senzu Shi
Lorsque Senzu Shi empoigna l'objet qui prenait forme dans la fumée, il vit son propre reflet. Il tenait entre ses mains un petit miroir qui devait posséder des propriétés plus subtiles que le simple renvoi de l'image.

Skrii
Une lame droite prit forme devant les yeux de Skrii, qui entrevit rapidement les possibilités que lui offraient cette arme particulière.

Tisiphone
Sur le visage de la jeune femme se dessina un sourire lorsqu'elle vit apparaître un fouet à la poignée en os et à la lanière luisant d'un éclat mauvais.

Zubrowka
Lorsque Zubrowka eut déchiré le sceau de l'amphore, celle-ci vola en éclats. Le renaclement d'un boeuf ou d'un taureau retentit dans la salle alors que se dressait devant le Spectre un énorme os animal, plus grand que lui.

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par godaime le Mer 17 Mai 2006 - 23:01

On reprenait nos esprits petit à petit et il me semblait connaitre cet endroit. En effet je décourvris que j'étais dans la salle d'audience du palais des oracles, et on entendi la voix de Suryo dans tout la salle.

"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain.Pour mener à bien votre mission, notre Seigneur vous a confié des outils qui ne devront servir qu'à répandre son message de justice. Ces amphores, devant vous, cachent en elles le cadeau qu'Hadès vous lègue"


Je détachais les scellés de l'amphore et devant moi surgirent deux épées noire. J'avais longtemps cherché des armes qui pourrait m'accompagner mais jamais je ne trouvais l'arme que je voulais, et là notre seigneur Hadès nous apportait des armes à chacun. je ne savais plus quoi penser j'étais tout simplement content d'avoir mérité sa confiance ainsi que ce cadeau.

*merci mon seigneur je me montrerais digne de pouvoir combattre avec ces épées. Ma vie sera destiné à vous servir. je serais votre arme. merci mon seigneur.*

je me retournais vers Suryo pour lui adresser quelques mots.

"-je vous remerci oracle car sans cette mixture que vous nous aviez préparé on aurait pas pu avoir ces armes. Je me montrerais fidèle envers notre seigneur Hadès."

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par chevalier mort le Jeu 18 Mai 2006 - 0:40

La voix de Suryo me fît reprendre conciance.

"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain."


Regardant autour de moi je me rendis conte que j'étais de nouveau dans le palais de oracles.

Une amphore était devant moi, là détachant je pris l'objet et en retirant l'énorme épée je toucha le rebord de l'amphore qui prit feu.

Je regarda cette arme quelque secondes faciné.

*Merci Hadès d'avoir placé en moi votre confiance et entre mes mains cette arme, je ne vous décevrez pas.*

Puis me tournant vers l'oracle

"Merci à vous pour tout ce que vous avez fais pour nous."

chevalier mort
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1358
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par senzu shi le Jeu 18 Mai 2006 - 0:57

La voix de l'oracle Suryo résonna sourdement dans ma tête, elle me tira d'une profonde torpeur.

"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain."

Je vis alors le palais, entouré des douzes autres spectres. Tout ceci n'était qu'illusion, ou bien vision. Notre seigneur avait placé sur nos chemin le plus terrible des advesaires, nous même.
Mais il me semblait que tous mes frères d'armes, bien que meurtris étaient indèmnes.

Devant chacun de nous se tenait une amphore, excepté une boite devant Pascaline.
Lorsque ma main se retira dans un brume indécelable, je put contempler une pierre garnit de mirroirs. Je reconnut au fond de moi la trace de mon destin.

Emplit d'enthousiasme, et de reconnaissance je m'adressais à Suryo l'oracle, et à notre seigneur :

" En ce jour, revenu de mes noires visions, je donne toute ma confiance et mon respect à mes frères d'armes. Que puisse les spectres servir Hadès tel son bon vouloir. Je tracerai mon chemin pour te servir seigneur, même s'il s'annonce bien sinueux. "

senzu shi
Retraîté
Retraîté

Nombre de messages : 4029
Age : 35
Localisation : Montpellier et valbonne
Date d'inscription : 09/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Naevius le Jeu 18 Mai 2006 - 3:09

Tout était calme. A peine ouvert les yeux, je reconnus le palais des oracles. Une voix familiére attira alors mon attention, c'était celle de Suryo:
"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain."

Nous avions réussi, Hadès nous jugeait digne de le servir, cette reconnaissance m'apporta une bréve mais grande joie.
Devant chacun d'entre nous se trouvait une amphore, desquels jaillirent des armes magnifiques semblant irréelles. La vitesse avec laquelle Senzu Shi, Godaime et Chevalier Mort s'étaient rués sur leur amphore me fit sourire, j'étais heureux d'être de retour entouré de mes compagnons.
Au moment où le sceau fut brisé, une lumière rougeoyante sortit de l'amphore, qui se trouvait devant moi, à cause de la chaleur à laquelle elle était soumise l'amphore se mit à se décomposer. Lorsqu'elle ne fut plus que braises incandescentes, un énorme marteau, au manche blanc et noir, apparut.


"Cette arme me liera à jamais avec notre Seigneur, elle sera le symbole de ma puissance et de mon allégence à Hadès!"

Je le pris en main et l'observa longuement, malgrès sa taille il était léger. Une grande puissance s'en dégagé, j'étais tout simplement médusé. Quant je parvins a en décoller mes yeux, ceux-ci se portèrent sur Suryo.

"Je te remercie Suryo d'avoir été notre guide durant cette épreuve!"


Puis me retournant vers mes fréres d'arme:
"Mes compagnons nous avons réussi, réjouissons-nous qu'Hadès nous ai jugé digne de le servir!"

Naevius
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2067
Age : 35
Localisation : entre Ciel et Terre....
Date d'inscription : 11/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Rhaziel le Jeu 18 Mai 2006 - 8:28

Avec une grande appréhension, j' ôta le sceau qui recouvrait l'amphore. Une épaisse fumée noire en sortie.
Alors que la fumée se dissipait, j'aperçu une garde dorée se dessiner. Celle-ci était magnifiquement travaillée. Puis les contour de la lame apparurent. Elle était pleine de recoins et parraissait massive.

"Je suis donc reconnu digne de servir notre seigneur! Hadès, je te ferai honneur du présent que tu m'as lègué!"

J'empoigna alors la garde par toute la convistion de mon coeur. Malgrès sa taille imposante, elle était très maniable, pas trop lourde
et parfaitement équilibrée, mais les runes celtiques qui y étaient gravés n'y étaient pas pour rien dans l'affaire...
Je fût alors frappé par des visions....
Je suis au millieu d'une grande plaine, je porte une armure de cuir mais d'un tout autre type que celle qu'on voit en Grèce, avec une jupe et une cape à gros carreaux. Des milliers de guerriers sont derrière moi... des celtes !!! J'ai une lance à la main. C'est alors je la lève; tous les guerriers crillaient, puis se mirent à courir, moi en têteµ. Nous chargiont nos ennemies. Ceux-ci semblaient être des minautores... non, c'était autre chose. Des Fomores. Je ne sais ce que veux dire ce mot, mais c'taient des Fomores... l'impact était imminent...


Ma vision était fini... mais quesque celà pouvait bien vouloir dire...
Puis Suryo s'approcha de moi:

"Tu as hérité d'une arme avec une histoire. Loin de nos terres, son porteur à mené de grandes guerres et sauvé son peuple d'un grand fléau. Cette arme est Gae Bolga et son porteur passe maintenant dans jours paisibles à l'Ellysée. Il te reste encore beaucoup de chose à découvrir à propos de ces deux là, mais seul toi peut le faire...

Je contemplais l'artefact... quel honneur... je sentais qu'il me restais bien des secrets à perser... d'abord qui était ce valeureux guerrier, et d'où venait-il?
Gae Bolga... un celte?!


Rhaziel
Spectre inférieur
Spectre inférieur

Nombre de messages : 956
Age : 34
Localisation : Naoned/Montreal
Date d'inscription : 27/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par alberic le Jeu 18 Mai 2006 - 16:38

Lorsque le colosse plongea sa main dans l'amphore, il en sortit une hache au manche d'os, dotée d'une chaîne au métal brillant.
*Quelle beauté...*
pensa-t-il.
Albéric prit l'arme en main, il s'agissait à n'en pas douter d'une arme orientale le manche était en os, probablement humain et il ny avait aucune aspérité en sa surface... La lame était d'une telle pureté et la chaîne brillait de milles feux...
Le géant prit conscience du cadeau qui lui avait été fait et s'agenouilla...

"Merci majesté pour cette offrande, j'espère en être digne dans le futur..."
C'est alors que Suryo s'adressa au colosse:

"Albéric! Tu est l'un de nos plus fidèles spectres, je vois la foi inébranlable qui t'habites! Mais je peux lire en toi comme dans un livre ouvert et tu devrais te débarrasser de tes doutes..."

"Mes doutes?"
"Tu sais ce que je veux dire. Tu doutes de toi, tu te dis que tu pourrais apporter plus. Mais ne sois pas aussi exigeant avec toi. Tu es encore jeune et ton heure viendra.... Maintenant va t'entraîner à maîtriser ton arme. D'ailleurs son nom est "Meikai" prends-en soin...."
Albéric hôcha la tête"Oui seigneur Suryo.."
"Va en paix, jeune spectre...."
Albéric se leva et prit le chemin de la salle d'entraînement...

alberic
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 5901
Age : 39
Localisation : Là où Sa Majesté Hadès me dira d'aller...
Date d'inscription : 28/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Picci le Jeu 18 Mai 2006 - 19:14

Une arme étrange apparut de la fumée après que Picci eut ouvert l'amphore. Un fourreau abritait de chaque côté une lame droite, jumelle de l'autre par la forme mais pas par l'aspect


je repris mes esprits petit à petit et il me semblait connaître cet endroit. En effet je me trompé pas je découvris que j'étais dans la salle d'audience du palais des oracles


* Mais comment est ce possible et le puits, cette marche cela n’était donc qu’une Illusion crée par notre seigneur Hadès pour nous testé*

Pendant que je m’interrogeais j’ entendis la voix de Suryo dans tout la salle

"Vous qui désiriez devenir les protecteurs du seigneur souterrain, sachez qu'Hadès vous a acceptés. Ce que vous avez vu, ce que vous avez vécu, ce que vous avez du affronter, n'a été qu'un prélude, destiné à vous préparer aux douloureux affrontements qui deviendront le quotidien de vos vies. Hadès ne connaît pas la compassion comme Athéna, ne connaît pas l'arrogance comme Zeus et ne connaît pas l'intransigeance comme Poséidon. Hadès n'est que justice, celle des hommes et celle des Dieux, car c'est Lui qui, à la fin, reconnaît la valeur des âmes. Et c'est donc pour la justice que vous servirez notre Souverain.Pour mener à bien votre mission, notre Seigneur vous a confié des outils qui ne devront servir qu'à répandre son message de justice. Ces amphores, devant vous, cachent en elles le cadeau qu'Hadès vous lègue"

Après que j’ai ouvert l'amphore une arme étrange apparut de la fumé. Un fourreau abritait de chaque côté une lame droite, jumelle de l'autre par la forme mais pas par l'aspect

Je regardai longuement cette arme car il y avait des inscriptions bizarres dessus.
A l’interconnections du manche et de la lame blanche est grave « avec la sagesse tu te protégeras » et tandis que sur la lame noire « Avec la haine tu attaqueras »
Sur le fourreau à double entré on peut apercevoir un dragon gravé, la tête du dragon est mis du côté de la sagesse alors que la queue vers celle de la haine. Sur les deux extrémités du fourreau une mise en garde et écrite « la sagesse ne se soustrait jamais de la haine sous peine de rompre l’équilibre » on peux lire aussi « sagesse et haine te mènerons à la victoire tandis que l’absence de l’un te perdra par l’autre »


"Suryo Pourquoi cette armes et pourquoi ces mises en garde"

"Picci je te reconnais bien la avec toute tes questions, Hadès vous a choisi pour que vous soi y est ces protecteurs, notre seigneur vous a donc donné des armes a votre images..."

Picci coupa maladroiteusement la parole à son Oracle

"Excusez moi mais comment ça a notre image"

"Picci tu es fougueux et sage à la fois, Hadès notre seigneur le sais très bien, et il sais aussi que si tu allie ces deux vertus tu sera un redoutable spectre, c’est pour cela quel s’appel EQUILIBRIUMKATA , tu comprend"

"Oui je ne vais pas vous décevoir"


Picci suivit les pas d’Albèric

Picci
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6201
Age : 31
Localisation : travailleur de l'ombre de sa majesté
Date d'inscription : 06/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 6

http://piccisama.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Nilton le Ven 19 Mai 2006 - 0:54

Je retrouva très vite mes esprits, je me rappelai de tout mais tout ceci n'avait duré que quelque minutes, devant moi se tenait une jarre dans laquelle je devait y mettre mon bras droit ce que je fit lorsque je vit Suryo me faire un sugne de la téte validant ainsi mon acte.
A l'intérieur Toute la puissance de notre Seigneur Hadès était en furie, elle etait telle que j'avais l'impression qu'elle me déchirait le bras mais qu'importe Notre Seigneur m'a accepté dans ses rang ce qui veut dire que je suis digne de le servir.
En sortant mon bras de la jarre sacré mon tatouage brillait comme un brasier je pouvais sentir cette chaleur ce dégager de mon bras.

On pouvait lire sur mon visage un sourire, avant que je ne prenne la parole...


Ce bras sera le chatîment Divin contre ceux qui seront contre notre Majesté.
J'ai été considéré par notre Majesté digne d'ètre un spectre et de le servir et je jure sollenelement devant toute cette assemblé ici présente de le servir jusqu'a la mort s'il le faut afin que son règne perdure.


Je me coupa la main et signa de mon sang pres de la jarre qui m'était destiné.

Nilton
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3504
Age : 31
Date d'inscription : 24/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Tisiphone le Dim 21 Mai 2006 - 11:35

[hrp/] juste pour laisser une place a la conclusion, j'éditerais ce message dans peu de temps...]

Tisiphone
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3593
Age : 36
Réseaux sociaux : Face book: Herbete Joyeuse
Date d'inscription : 23/02/2006

Feuille de personnage
Niveau: 9

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Iimalya le Jeu 25 Mai 2006 - 6:13

Suryo s'approcha de Moi.

Suryo: " - J'ai reçu un paquet pour toi, Pascaline. Un forgeron du nom d'Ediopsos me l'a confié afin que je te le donne. Il s'agit d'une récompense destinée à remercier ton dévouement lors de la confection des Surplis de gardiens des enfers. Puisse le Bras de Perséphone t'aider à vaincre les ennemis de la justice."

Je pris alors la boite de taille assez conséquente et l'ouvris. A l'intérieur se trouvait un morceau d'étoffe enveloppant un objet en partie métallique. Je découvris la chose et observai l'assemblage. Il s'agissait d'une partie d'armure visant à couvrir le bras jusqu'a l'épaule. Emerveillée par la splendeur de l'architechture et le détail des ornements, je ne pus resiter à l'envie de revêtir ce présent.
Bizarrement, l'attirail n'était pas à ma taille et m'était attrocement inconfortable.


* Un forgerons, si proche d'un dieu, ne serait-il point capable de concevoir aux bonnes dimensions?*

Suryo me voyait agiter mon ustancil avec maladresse, et après un leger rire me fit remarquer:

Suryo: " - N'as-tu donc pas pensé que ceci, comme beaucoup de choses en notre monde, réagirait à ce qui constitue la vie de toutes choses?"

Interrompue dans mes mouvements par cette intervention, je me trouvais alors confuse.

Pascaline: " - Bien entendu... J'aurai du être à même de le comprendre."

Je fis alors bruler mon cosmos. Plus celui-ci s'intensifiait, plus l'outil se resserait sur mon bras. Et lorsqu'il eu atteint un niveau offensif, le Bras de Perséphone fut alors comme une seconde peau. Une lame sortit soudainement de l'avant-bras de la protection qui devint alors une arme. De plus, ce nouveau tranchant drainait mon cosmos et le canalisais pour en rendre l'acier infiniment plus meurtrier.

Suryo: " - Je n'en attendais ni plus, ni moins, venant de ta part, cher Pascaline. Ta jeunesse est compensée par ton génie, au même titre que ton talent se rempli d'humilité face à ton inexpérience."

Je relachais, enfin, mon cosmos et l'arme redevint lourde et inutile. Je la remis dans son étoffe, puis dans sa boite avant de répondre à l'Oracle.

Pascaline: " - Peut m'importe d'être doué ou non. Je servirai mon maître tant que j'aurai ce qu'il faut pour..."

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Skrii le Mar 30 Mai 2006 - 12:17

Le sceau se brisa et sembla se fondre dans l'urne au contact des doigts du spectre. Intrigué, cer dernier plongea les mains dans le récipient pour en sortir une épée.
Loin de ressembler aux épées qui étaient forgées en ces temps et lieux, la lame était fine mais néanmoins d'une facture exceptionelle. Une lame sobre, à un seul tranchant, rangée dans un fourreau couleur de la nuit. La garde était dorée, ainsi que les extrémités du forreau et la poignée. Même si ce type d'épée était en ces lieux plutôt inhabituel il en avait déjà vu de semblables, son ancien maître en portant une qu'il n'utilisait qu'en situation de combat réel...
En observant attentivement, Skrii remarqua un astucieux système permettant d'enclipser le fourreau dans le prolongement de la poignée du sabre. L'épée était remarquablement bien équilibrée et ne dérogeait pas à cette regle lorsqu'elle formait une lance.
Le guerrier s'éloigna quelque peu du groupe et executa de facon instinctive quelques passes d'armes alternant le maniement du sabre et de la lance aussi aisément que si l'arme répondait à sa propre volontée.

* C'est comme si je n'avais même pas besoin de la toucher... Et bien me voilà avec une possession forte intéressante... *

Skrii rangea l'arme dans son fourreau, l'amarra solidement à sa ceinture etrit à gorge déployée à l'idée de ce cadeau en allant retrouver ses compagnons.


- Ah, ah, ah!!! Et dire que moi qui ait décidé de me séparer de tout bien matériel, mon seigneur m'en offre un dont j'aurais du mal à me passer...

Le spectre avait l'intime conviction qu'àprès avoir manié cet instrument divin, jamais plus il ne trouverai une arme plus adaptée à sa personne.
Arrivé parmi ses camarades, il ressorti la lame de son fourreau de quelques centimètres pour en admirer l'eclat. Quelques lettres étaient gravées à la base de la lame : FREEDOM ...

Skrii
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Suryo le Jeu 1 Juin 2006 - 16:12

Suryo observa les Spectres découvrir quels dons leur avaient été légués. La plupart provenaient des quatre coins du monde, héritages de valeureux guerriers tombés au combat ou legs d'une famille oubliée.

"Ces armes portent en elles le sceau d'Hadès, elles Lui sont à jamais liées tout comme vous êtes liés à Lui. Utilisez-les à bon escient, selon les volontés de votre Seigneur et la doctrine de notre clan. Dispensez équitablement la justice sur la terre des hommes, soyez les juges des imparfaits, rejoignez la horde des inquisiteurs qui chatient les mauvais et vient en aide aux bons. Hadès juge le coeur des hommes, vous, vous jugerez leurs actes."

Les portes du palais s'ouvrirent et laissèrent pénétrer une lumière si intense qu'elle aveugla les Spectres et dispersa instantanément la pénombre, jetant sur la salle une chaleur surnaturelle et nimbant les armes acquises d'une aura pourpre.

"Allez, maintenant, et faites-en sorte qu'Hadès soit fier de vous."

Suryo
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 2018
Age : 40
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 04/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La remise des armes : chapitre II

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum