Sombre lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sombre lune

Message par Lobo le Lun 15 Mai 2006 - 10:34

Ce soir là, la nouvelle lune avait pris place dans le ciel du Nekyo. Aucune lumière ne venait donc troubler le calme et la sérénité entourant le Temple de la Trinité.
Je rentrais de combat épuisé. J'avançais dans le long couloir amenant à la salle réservé au groupe Cocyte en me remémorant mon dernier combat.


*Ce chevalier a été courageux, malgré la différence de puissance entre nous il s'était battu en guerrier, sans se demander quel en serait le résultat. Je l'ai terrassé, mais il a mérité mon respect.

De minces filets de sang s'écoulaient de mes paupières, le long de mes joues.
Je poussais la porte de notre salle tout en retirant mon armure de cuir, que je lacha au sol dès que le battant fut refermé.
J'intensifiais mon cosmos à son maximum, la Ténèbre de la pièce se mis à danser frénétiquement. Elle ne comprenait pas ce soudain accès de rage, d'habitude si calme...
Mes muscles se bandaient, la sueur commençait à couler sur mon corps tout entier. Les griffes de ténèbres grandissaient démesurément sur mes mains.
Mon bras partit d'un coup, fouettant l'air et faisant partir trois lignes de Ténèbres de mes griffes. Elles traversèrent toute la pièces pour aller s'écraser sur l'un des pilliers qui soutenaient la salle. La cassure fut nette et le pillier s'éffondra laissant, derrière lui, la trace de trois griffes profondemments marquées dans le mur sud de la pièce. Je repris mes esprits, restant au centre de la chambre du groupe, épuisé de tout ceci, la tête baissée.


Mon odorat et mon ouïe un moment altérés par cet intesification de cosmos se remirent à marcher... quelqu'un était dans le couloir et allait ouvrir la porte. Le cosmos d'un de mes compagnons... un cosmos grandissant pour un spectre qui progressait rapidement et en qui j'avais toute confiance.


*Zoul, pensais-je sans hésitation

Je forçais le calme à me revenir et reprenait mon armure dans les mains, sans relever la tête, au moment ou la porte s'ouvrait.

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par zoul de pandore le Lun 15 Mai 2006 - 18:16

Encore…. Encore une défaite ! Mon adversaire n’avait pourtant rien d’extraordinaire, rien d’exceptionnel !

De retour du Litochoro, je ne pouvais chasser ces amères pensées. Ces affreux doutes ! Après une longue et revigorante pause de méditation, je décidai de me rendre à la salle Cocyte afin de trouver quelque réconfort ou parole encourageante auprès de l’un ou l’autre de mes camarades de légion. J’en avais besoin avant de retourner au front, l’état dans lequel j’étais ne m’apporterai rien de bon au combat.

Alors que le couloir menant à notre salle s’étendait devant mes pas, je senti un pouvoir incommensurable se déployer dans l’enceinte même de cette dernière. Croyant en premier lieu à une incursion ennemie, je me pressai en direction de la porte, prêt à en découdre, mais fut rapidement retenu par la raison, par mes sens…

Quel ennemi serait assez fou pour se trouver en ces lieux ?... Et assez fort ?

Je reconnais ce cosmos, la rage et la détresse infinie qui l’habitent en ce jour m’ont leurré un instant, mais la surprise passée, je ne suis plus dupe.
Lobo…
Je ne put m’empêcher de prononcer son nom. Ne sentant aucune autre présence l’accompagnant dans la salle, je senti une hésitation me parcourir au moment d’entrouvrir la porte. Une seconde, une minute, une heure même, je ne pourrai dire combien de temps je restai planté là, la main posée sur la porte, n’osant pas l’ouvrir. Le respecté Lobo est en ces lieux et tout porte à croire qu’il ne veut pas être dérangé ! La rage qui habitait la salle s’était estompée et nul doute qu’il avait maintenant conscience de ma présence. Tant pis. J’entrai…

Lobo me faisait face, pour un peu je cru un instant qu’il me voyait. Il était debout, son armure de cuir à la main, un pilier gisait au sol, fraîchement abattu, de fines traces de sang séché s’étendaient sur ses joues. La tension était palpable, un grand malaise m’envahit, j’eut le sentiment d’avoir « assisté » à quelque chose qui ne me regardait en rien. Nous sommes restés là un instant. Ne sachant trop que faire. Puis il brisa le silence.

Bonjour Zoul, navré que tu aies du assister à ça.
Vous n’avez pas à vous justifier devant moi et encore moins à vous excuser.

Je n’étais peut-être pas seul à avoir besoin de parler ce jour. Il est rassurant de voir que même un puissant guerrier expérimenté puisse avoir des états d’âmes. Je serrai la main de celui qui m’avait guidé au cœur de la légion Cocyte et alla m’asseoir non loin de lui, l’invitant à mes côtés.

Jamais je n’aurai imaginé ce que j’allais entendre…


Dernière édition par le Mar 16 Mai 2006 - 16:34, édité 1 fois

zoul de pandore
Renegat
Renegat

Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : CH
Date d'inscription : 07/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Lobo le Mar 16 Mai 2006 - 15:47

"Vous n’avez pas à vous justifier devant moi et encore moins à vous excuser.

Je m'apperçus quand Zoul prononçait ses paroles que mes griffes de Ténèbres recouvraient toujours le dessus de mes mains. Je les fis disparaître instetannement quand je sentis mon compagnon s'approcher.

La poignée de main de Zoul fini de rendre le calme à mon âme. J'avais repris ma tranquilité habituelle. Je remettais mon armure sur moi alors que Zoul s'asseyait sur le banc au centre de la pièce, devant la statue.


"Pas de 'vous' entre nous Zoul. Les membres de la Légion Cocyte sont tous des amis, voir des frères.

Cette phrase était sorti instinctivement avec un petit sourire. Entre membres de la légion s'était formé un respect naturel quelque soit le niveau du spectre.

Mais ce que mon compagnon avait senti et vu attendait un minimum d'explication et le sourire s'effaça de mon visage. Je passais une main sur mon visage pour y enlever les reste de sang ayant coulé de mes paupières. Je m'assis sur le banc à côté de Zoul, la tête tournée vers la statue, sans regarder mon ami.


"La nouvelle lune a un effet un peu particulier sur mon âme mon ami...

La Ténèbre dans laquelle je vivais depuis la naissance à cause de ma cécité m'avais permis de comprendre et de me servir de cet Art. Ma maîtrise des flux de ténèbres était maintenant quasi parfaite et elle était pour moi un être à part entière, doté d'une conscience propre. Elle était un ami de toujours avec qui je partageais et je joignais ma force. J'arrivais à matérialiser celle ci pour m'en servir comme arme, armure ou toute autre technique.
Je repris un ton plus bas...


"Les nuits sans la lumière de cet astre brisent la barrière de mon calme et font ressortir toute la rage que j'ai au fond de mon âme. Cela juste la nuit de la nouvelle lune, une nuit tout les cycles de l'astre... Même la Ténèbre que je cotoie est impuissante pour étouffer cela...


Je sentis un mouvement de recul de la part de Zoul... Etait ce de la peur ? de l'inquiétude ?...

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par zoul de pandore le Ven 19 Mai 2006 - 16:45

"Pas de 'vous' entre nous Zoul. Les membres de la Légion Cocyte sont tous des amis, voir des frères.

Je me sentis un peu idiot lorsque j’entendis cette phrase, le respect que je portais à Lobo m’avait dicté un vouvoiement qui n’était évidemment pas de circonstance. Je fis mine de rien et acquiesça.

Les confidences qui suivirent me laissèrent sans voix…Le ton grave que prit Lobo pour se raconter ne me mit pas plus à l’aise. Et ces griffes… Ces griffes qu’il avait tout fait pour dissimuler. Sans doute par peur que leur vue ne m’effraie. Je n’arrivais pas à chasser ce mal-être de mes pensées. J’étais pourtant en compagnie d’un compagnon d’arme, d’un frère même selon ses dires.

Je n’arrivais pas à me concentrer sur ses paroles. Ces griffes… Ce cosmos… Cette puissance… Les sensations de cet instant. Qu’est ce qui me mettait dans cet état ? Un spectre qui a toute ma confiance dispose d’une puissance incalculable. Bonne nouvelle ! Pourquoi cette impression de malaise ? Et cette douleur dans mon ventre ? CETTE DOULEUR !!!!! BIEN SÛR !!!!!

En un instant tout s’éclaira dans mon esprit, je connaissais Lobo ! Pas depuis mon arrivée chez les spectres, je le connaissais d’avant !!! Alors que je réalisais tout ceci, je ne parvint pas à retenir un mouvement de recul qui n’échappa probablement pas aux 4 sens surdéveloppés du chef des Cocyte. Aussi rapidement que possible, j’essayai de dissimuler cette réaction et fit comme si de rien n’était.

Que faire ? Lui en parler ? Avait il remarqué ma réaction ? Comment l’interprétera-t’il ? Se souvient-il de notre rencontre ?

Autant de questions qui contribuèrent à mon malaise.

Laissons le parler et voyons ou cela nous mène…

zoul de pandore
Renegat
Renegat

Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : CH
Date d'inscription : 07/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Lobo le Dim 21 Mai 2006 - 19:17


Je sentais mon compagnon mal à l'aise. Mais pour quelque chose qui m'échappait. Bien sûr mon compagnon avait été surpris par ce qu'il venait de voir, mais il y avait visiblement plus que cela.
Premièrement finir de le rassurer. Je ne savais ce qu'il avait eu le temps de voir, et de toute façon je lui faisais pleinement confiance. Mes griffes de Ténèbres ressortirent du dessus de mes mains.


"Je crois que lorsque le seigneur Hades m'a confié les 'Ungula Tenebrae' il avait déjà ciblé le personnage. Ces griffes venues des profondeurs des abysses me conviennent tout à fait. Il faudra faire remplacer la colonne... quoique ca doit donner du cachet à notre salle.

J'avais prononcé ces paroles avec un leger sourire. Aucun ami, ni spectre n'avait à craindre de ses armes... ou de moi.
Je sentais le cosmos de Zoul augmenter légèrement. Pourquoi ? Avait il peur que je me retourne contre lui dans un excès de rage ? Non, sa force n'était pas dirigé contre moi, mais plus pour me la montrer, me la faire sentir...


*Je connais cette force, cette haine caché... Je l'ai déjà croisé.

Cette pensée m'assaillit, mais tout ceci était loin. A l'époque je ne faisais pas encore parti des légions et n'avais encore moins la responsabilité de l'une d'elle. Je servais Hades tel un chevalier errant, à la recherche d'un quelconque but. J'aimais à prendre pour adversaire des guerriers valeureux pour parfaire mes techniques.

Tout me revenait petit à petit. Ce jeune homme plein de hargne qui m'avais assaillit sans raison apparente, qui avait deversé sa haine en s'attaquant aveuglement à un chevalier d'Hades. J'avais vu en lui un énorme potentiel. Mais surtout j'avais détecter la similitude que nous avions, la haine du passé...

Alors j'avais essayé de le conduire dans sa vengeance et de faire en sorte qu'elle l'amène à devenir plus puissant en servant Hades. Je ne l'avais plus jamais revu et espérais que j'avais fait le bon choix... pour lui...

J'intensifiais mon cosmos à peine pour qu'il comprenne que je m'étais souvenu de lui. Hadès avait fait en sorte que nos chemins se recroisent. A part pour lui, je n'étais jamais intervenu dans une autre vie que la mienne et attendait que Zoul reprenne la parole... Avais je fait le bon choix pour lui ? Avait il trouver les réponses à ses questions ?

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par zoul de pandore le Jeu 25 Mai 2006 - 12:52

Alors que je sentis le cosmos de Lobo s’intensifier très légèrement, je compris que ce dernier se souvenait aussi. Presque instantanément, mon sentiment de malaise se dissipa pour laisser place à une stupéfiante constatation, Lobo et moi avions été à nouveau réuni et ce n’était certainement pas le fruit du hasard, mais de la volonté d’Hades lui-même.

-Il faudra faire remplacer la colonne... quoique ca doit donner du cachet à notre salle.
Cette touche d’humour acheva de me mettre à l’aise.

Les idées enfin plus claires, je constatai également autre chose, il y avait des similitudes entre le cosmos de mon ami et le mien. Rien à voir avec leurs puissances respectives, celui de Lobo surclassait le mien de manière évidente. Je sentais des similitudes quand aux sentiments profonds qui imprègnent le cosmos de certaines personnes. Nous avions tous deux beaucoup souffert. Beaucoup haï !!!

Qui eu cru que je ferai de telles découvertes en ce jour. Découvertes qui m’en avaient presque fait oublier la raison de ma présence en ce lieu. De nombreuses défaites commençaient à me faire douter, je me sentais seul, incompris et Hades remet Lobo sur ma route en un moment propice à ce genre de retrouvailles. Incroyable !!!

-Lobo…
Je prenai une grande inspiration.
-Pense-tu que c’est le fruit du hasard si nous nous retrouvons ici aujourd’hui ? Moi non. Il faut que tu saches que j’ai essuyé vraiment beaucoup de défaites ces derniers temps et je n’ai du la vie sauve qu’à la bienveillance de notre seigneur. Malgré tout, je n’ai pu m’empêcher de commencer à douter. Douter de moi, de mon engagement, de mon utilité même au sein de l’armée de notre clan. Je pense que le seigneur Hades est derrière tout ça. Ce que nous pouvons prendre pour un hasard n’est, à mon avis, que le désir de notre maître.

Mon interlocuteur restait de glace et mes mots ne semblaient pas l’atteindre… Je poursuivis tout de même :

-Nos chemins se sont croisés il y a maintenant longtemps, alors que j’errai sans but et ton intervention a donné un sens à ma vie, j’ai trouvé la voie que je voulais suivre. Aujourd’hui, je n’erre pas réellement sans but, mais je sens que je suis en train de me perdre.

-J’avais un frère… Nous étions jumeaux. Il est mort aujourd’hui. Je n’ai jamais eu la chance de partager quoi que ce soit avec lui. Je n’ai plus personne ! Je m’entends plutot bien avec les autres spectres, mais c’est différent. Je me sens tellement vide.


Alors que j’entendais ces paroles sortir de ma bouche, je fut surpris de la façon dont je me confiai sans aucune retenue. Ca ne m’était jamais arrivé. Je m’ouvrai totalement à Lobo et n’en éprouvai étonnamment aucune honte. Jamais je n’aurai cru pouvoir montrer une telle faiblesse à quelqu’un. Moi, tellement fier, indépendant, asocial même.

Resté muet jusqu’à présent, Lobo se redressa, et s’adressa à moi…

zoul de pandore
Renegat
Renegat

Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : CH
Date d'inscription : 07/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Lobo le Ven 26 Mai 2006 - 13:41

J'écoutais avec attention les paroles de Zoul, celle d'un homme privé de tout amour dès son plus jeune âge. J'avais été rejeté par mes semblables à cause de mon handicap, mais j'avais tout de même eu l'amour d'une mère. Le jeune spectre se confiait à moi, comme à un ami... voir comme à un père... un frère peut-être. Avais je bien le droit d'entendre de telles révélations ?... et surtout... comment réagir ?

Je me levai d'un coup sur sa dernière phrase :
"Je me sens tellement vide

Le ton employé était très loin d'être différent de ce que j'avais au fond de moi. Avais je encore le droit de donner mon avis sur sa vie? Un être doit tracer son chemin... pourtant se montrer en état de faiblesse n'est elle pas une force qui mérite que l'on y porte toute son attention.

Je me tournais vers Zoul, debout devant lui, je posais une main sur sonépaule et pris une profonde inspiration:


"Ce que tu viens de déverser devant moi me montre à quel point j'ai eu raison de croire en ta force.

Je le sentis surpris alors qu'il croyait montrer sa plus grande faiblesse. Et je repris aussitot.

"Je ne doute pas un instant que notre seigneur soit pour quelque chose dans ces retrouvailles. Tu as choisis la Légion Cocyte instinctivement et Hades a guidé ce choix sachant que nous aurions cette discussion.
Le vide qui t'habite demeurera je crois toujours, les images du passée ne s'éffacent jamais. Mais nous pouvons par contre leur associer de nouveaux buts, se servir de celle-ci pour en partager de nouvelles.


Je ne savais plus si je parlais pour lui ou pour moi même... Tout en essayant de rester impassible, j'espérais que ces paroles serviraient à reveiller son insctinct...

"Je tiens à t'aider si tu le désires. Pas comme un maître car je ne désirerai jamais en être un. Je ne suis forcement le plus indiqué pour les relations 'humaines' dis je en souriant, mais saches que tu as ma confiance et mon soutient. Mon ami...

Ainsi je permettais à Zoul de finir son discours, afin de savoir et d'apporter réponses ou aides à ce qu'il souhaitait. J'ouvrais une brêche en moi, alors que je m'y étais à jamais refusé. Mais mon instinct me le criait et je le suivais toujours... il ne m'avait jamais trompé...

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par zoul de pandore le Sam 27 Mai 2006 - 23:47

Les similitudes que j’avais décelées dans le cosmos de Lobo par rapport au mien et les paroles encourageantes qu’il me prodiguait me remirent en confiance presque immédiatement. Ma mélancolie et mon humeur maussade fondirent sous le flot chaleureux de ses mots. Il était passé par les mêmes épreuves que moi, peut-être pires et malgré cela, il était l’un des guerriers les plus puissants et respectés du clan. Assez de plaintes, de pleurnicheries, je suis un spectre d’Hadès et je n’ai pas le droit de le décevoir, ni Lui, ni mes camarades de légion. Si Lobo avait trouvé la force de devenir ce qu’il est malgré ce qu’il a traversé, la confiance qu’il a mise en moi ne doit pas être gâchée. Je dois en être digne !

Mais saches que tu as ma confiance et mon soutient. Mon ami...
Un moment de silence qui me parut interminable suivit cette phrase, comme si j’avais du en digérer chaque parole.

Je me levai ensuite face à lui et comprenant que l’émotion serait trop forte, je lui tournai le dos, sachant qu’il ne le prendrait pas comme un manque de respect, mais comme un geste de pudeur.

Merci Lobo, merci beaucoup ! J’étais venu dans notre salle en un moment de doute, dans le but inavoué de trouver quelque réconfort, jamais je n’aurai cru y trouver autant. J’y ai également trouvé un ami… Un frère.

A cet instant précis, comme s’il eut fallu que je prononce ces paroles pour être délivré d’un quelconque maléfice, ma sensation de solitude s’évanouit. Je savais que je ne serai plus jamais seul. J’avais un Maître, un clan, un ami, un frère…

J’eut envie d’ajouter que si un jour proche ou lointain, il avait besoin de moi d’une quelconque façon, je serai celui qui ne le laisserai jamais tomber, et autres banalités qui nous sont soufflées dans ce genre d’instant, mais à quoi bon ? Il le savait, un frère sait ce genre de choses. Je n’avais donc rien à ajouter.

Ne sachant pas si mes remerciements avaient mis un point final à notre entretien, je restai là, le dos tourné à mon ami. J’attendrais un instant, puis s’il ne dit rien, j’avancerais vers la porte. Mais une chose est sure, quoi qu’il se passe, je ne me retournerai pas...

Un spectre cache toujours ses larmes.

zoul de pandore
Renegat
Renegat

Nombre de messages : 1633
Age : 41
Localisation : CH
Date d'inscription : 07/04/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Lobo le Mer 31 Mai 2006 - 20:55

Trop de vérité et de peine avait été prononcé pour l'instant. Il était temps d'en finir et je ne relancais pas Zoul sur ce qu'il avait avoué. Nous nous étions compris.

Il commençait à avancer vers la porte, l'ouvrit et partit sans se retourner.
Une pensée m'éffleura l'esprit que je me gardais bien de prononcer pour ne pas couper sa sortie.


*Respectable et fort. Voilà ce que tu es pour moi Zoul... Et fier, comme moi...

La porte se referma, je jettais un dernier coup d'oeil à la colonne détruite de notre salle. Un leger sourire se dessina sur mon visage. Les combats m'attendaient...

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Tetra le Ven 14 Juil 2006 - 16:35

Tetra entra dans la salle précipitament, il était venu dans la salle de ça légion annoncé une nouvelle a ces frères d'arme mais ne trouva personne.

Cette déception lui fit retrouver sont calme, ce qui lui permit de sentir des résidus de cosmos a Lobo et Zoul.

Il constata aussi le pilier a terre.

J espère que ce n'est pas le résultat d'un combat entre Lobo et Zoul.

Le jeune spectre chercha des traces de sang mais ne trouva que quelques goutte ayant l'odeur de Lobo.

Cela lui rappela que la dernière fois qu'il avait vu lobo celui ci partait au combat.

*Non pas de combat entre eux, je suppose que Lobo et venu ici a l'écar des regards indiscret lacher la pression. Zoul a du le rejoindre par la suite.

Bon pas le temps de m'occuper de cette colonne je dois avant les trouver pour leur annoncer la réussite de ma maîtrise du météore

Tetra
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sombre lune

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum