Lobo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lobo

Message par Lobo le Jeu 9 Nov 2006 - 15:09

Profil :

Nom : Lobo
Sexe : Masculin
Age : 38
Taille : 1 m 72
Poids : 64
Apparence générale : De corpulence moyenne, les cheveux d'un noir de Ténèbre descendant dans le milieu du dos, rarement coiffés ni lissé, ni attachés. Parfois deux mince filet de sang s'échappant des mes paupières fermées (cf BG)
Couleur de la peau : clair
Couleur des yeux : impossible de voir les yeux.
Couleur des cheveux : Ténèbre
Signes particuliers : Aveugle : les paupières sont à jamais fermées car colées depuis la naissance
Pays ou ville d'origine : Irlande
Principales qualités : Respect, honneur et loyauté
Principaux défauts : (trop) grande assurance
Surplis : Goule : Etoile terrestre de l'esclavage


Compétences :

- Lecture de l'aura (Cocyte)
- Eloquence --> 40 %
- Empathie --> 70%
- Intimidation --> 40%
- Occultisme --> 50%
- Perception --> 100%
- Pistage --> 50%
- Survie --> 50%
- Vigilance --> 120%
- Volonté --> 80%


Dernière édition par le Mer 21 Fév 2007 - 22:41, édité 4 fois

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lobo

Message par Lobo le Mer 21 Fév 2007 - 22:37

BG :

Dans mon Irlande natale, il était essentiel pour être reconnu, de naître en bonne santé. Ce ne fut pas mon cas puisque une nuit sombre et sans lune, ma mère me mis au monde avec un très sérieux handicap. Les paupières de mes yeux étaient fermées et ne s’ouvriraient jamais. Du sang coulait de ses membres essentiels à la vue et ce visage ensanglanté attendrit ma génitrice. Elle aurait due tuer son fils dès le premier regard pour qu'il ne subisse pas la vie difficile due à son handicap et pourtant, elle choisit de s'exiler au confins de l'île pour m'élever.

C’est à cet endroit, éloigné de tous que je fis la connaissance de l’être qui allait changer mon existence. Un vieux guerrier vivait près de chez nous. N’ayant aucun ami pour jouer je me rendais chez lui pour me divertir. Ma mère ne disait rien et savait que cela serait bénéfique pour m'endurcir et m'entraîner. Cet homme s'appelait lui même ‘un Spectre’, un être de l’ombre et d'Hadès. Personne ne connaissait sa présence ici et comme nous il vivait à l’écart des villages sans que personne ne sache ou le trouver, ni hommes, ni guerriers légendaires. Il ne voulu jamais me dire pourquoi il avait quitter ses frères mais je sentais qu’une faute l’avait obligé à l’exil et qu’il attendait le pardon de son Dieu. Je ne le voyais pas mais je sentais sa force et son respect envers moi. Mon envie de vivre et de protéger ma mère dès mon plus jeune âge l’impressionnait. Je sentait émaner de lui ce qu'il appelait le cosmos. Ni bon, ni mauvais, il me procurait beaucoup de force et m'apprit à respecter la vie, la mort, mes adversaires. Au début contre des animaux, puis contre des humains car il m'amenait au sein des guerres de clans qui ravageaient mon pays. J'appris le combat, j'appris à ‘voir’ sans pour autant me servir de mes yeux. J'appris avant tout à suivre mon instinct, ce que j'avais de plus précieux.

Il était l’ami que je ne pouvais avoir dans ces plaines reculées d’Irlande et pourtant, il restait simplement pour moi le maître à respecter. Il était à la fois brutal et exigeant et aussi fier et complice avec son élève. Ses changements d’attitudes parfois radicaux faisaient parti de l’entraînement et je le savais. Ceci me permettait d’apprendre et je dirai même de ‘savourer’ tous les sentiments qu’il était important pour moi de connaître et de maîtriser. Ainsi j’appris la haine qu’il pouvait me faire naître en étant brutal et sans cœur, mais aussi l’amour d’un frère ou d’un père que je n’avais pas eu. Il forgea ainsi mon caractère, me rendant à son image sombre et mystérieux, capable d’aimer et d’accorder ma confiance à mes amis mais aussi capable de faire preuve du plus grand sang froid lorsqu’il s’agit d’un adversaire ou de quelqu’un ayant trahi ma confiance.

Je devins vite un puissant combattant, décuplant des pouvoirs plutôt que de la force, accroissant ma résistance à toute forme de douleur. Mon maître aimait me voir rentrer triomphant auprès de lui, mais il ne comprenait pourquoi lorsque je rentrai d'un combat, mes paupières fermées laissaient passer un mince filin de sang qui coulait le long de mes joues.

Je n'ai jamais su son nom, il est parti en disant qu'il m'avait tout appris et que son maître Hadès avait besoin de lui. Il m'a laissé poursuivre mon chemin en me disant qu'au fond de moi il sentait une force que lui même n'avait jamais atteint et qu'il savait que je la trouverai et que j'en ferai bon usage. Je sais aujourd'hui après tant de combats la signification des larmes de sang de mon visage. Elles apparaissent quand je dois achever un adversaire courageux et qui a gagné mon estime et mon respect au combat.

Quelques années passèrent et ma mère savait qu’elle ne pourrait me retenir très longtemps auprès d’elle. Connaissant ma force et mon engagement, elle me laissa partir pour la Grèce, terre antique et pleine de pouvoir pour m'engager auprès de celui qui avait guidé mes pas. Ne connaissant que l’ombre dans laquelle je vivais chaque jour, je choisis de rejoindre le royaume qui me convenait le mieux.

J'ai décidé de servir Hadès espérant aussi au fond de moi retrouver un jour la trace de mon maître et de lui prouver ma valeur en tant que Spectre. Je continuerai ainsi dans ce clan à pouvoir suivre mon instinct et protéger ce en quoi je crois.

Voici mon cadeau à la Vie... Voici mon cadeau à la Mort...

Lobo
Légion Katábasis

Nombre de messages : 986
Age : 37
Localisation : dans les ténèbres
Date d'inscription : 10/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum