La croisée des chemins (infirmerie)

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Mar 3 Juil 2007 - 20:32

Allongé sur une couche propre et se laissant aller entre les mains de l'herboriste de la Légion PHLEGETON, le jeune homme médita sur la situation tout en prenant l'air endormi...

*Merci NILTON... mais malgré mon état je ne peux me permettre le luxe de dormir... j'aimerais savoir ce que donne l'interrogatoire du prisonnier et surtout je ne comprend pas pourquoi SCRALA est seule et sans VACHALDO!!! pourtant j'avais prévenu Papa N'GUA afin que celui-ci m'informe de tout problème...*

Une fois son ami partit EZEK rouvrit les yeux et chercha du regard Papa N'GUA ou EPONA mais ne vit personne.
Difficilement le jeune Gardien des Enfers se releva afin de s'approcher de sa reponsable qui dormait d'un sommeil de plomb...
Tout en réfléchissant à ce qu'il devait faire notre jeune homme examina visuellement, plus par habitude qu'autre chose; SCRALA et soudain un détail lui sauta au yeux: une fine aiguille noire et violette fichée à la base du cou de son amie... une aiguille placée à un point vital que peu de personnes peuvent connaître... mais ce qui l'horifia le plus c'est qu'il connaissait la provenance de ce type si particulier d'arme : le surpli du GREMLINS !!!

Sans plus attendre EZEKIEL saisit entre ses doigts la chose qui empêchait la mère d'ELIS de se réveiller... celle-ci, ouvrit instantanément des yeux embués de larmes ou l'incompréhension et l'effroi se lisaient...
Elle dit d'une voix horriblement faible :

- Je... Je ne le reconnais plus, même son odeur a changé... peu de temps après que vous soyez tous partis il s'est mit à parler dans son sommeil, il n'arrêtait pas de répeter : *Vengeance ... vengeance ... vengeance ...* alors du coup je me suis mit sur les coudes afin de le réveiller mais ses yeux étaient ouverts et n'ont même pas réagis en me voyant...

EZEK resta de glace pendant que sa responsable réprimait de toutes ses forces les sanglots qui l'empêchaient de parler.

-Enfin au moment où il posa le regard sur moi ses yeux s'adoucirent et il se pencha pour déposer un doux baiser sur mes lèvres c'est à ce moment que je sentis la chaleur à la base de mon cou et avant de sombrer dans le noir, je l'entendis prononcer: *Vengeance ... ils t'ont trahis ...*

Le silence trahissait la gêne du jeune homme et son incapacité face a l'émotion de sa Responsable et amie SCRALA... alors EZEK prit sa main et voulut dire quelque chose mais SCRALLA s'écarta et prit un air autoritaire et revéche malgré la situation.

- EZEKIEL, de la Légion STYX; toi qui m'as soutenue quand ELIS naissait... à nouveau j'ai besoin de toi, sauve mon MARI de lui même, sauve notre enfant, sauve ton Clan car qui sait ce que peut faire un entité contrôlant le corps et l'esprit d'un général du Clan HADES !!!

Dans un dernier soupir elle rajouta:

- C'est un ordre de ta responsable et aussi...

Et à son tour le Gardien des Enfers coupa la parole de sa chef et dit tout en se levant d'un bond.

- Je sais SCRALA... ne dit rien de plus et repose toi, NILTON a bien officié et je cours de ce pas chercher VACHALDO et ELIS... repose toi...


Arrow Temple de la Trinité

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par alberic le Jeu 26 Juil 2007 - 21:26

Temple de la Trinité, à la recherche d'aide... Arrow
Albéric arriva affublé du général Vachaldo et de son confrère Ezekiel sur les épaules, ce qui surprit les soigneurs.
Leurs mains expertes prirent en charge les deux guerriers encore incoscients, l'un d'entre eux demanda des détails au colosse afin de mieux apréhender leur guérison.
Alors que le géant expliquait ce qui était arrivé il fut interrompu...

alberic
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 5901
Age : 39
Localisation : Là où Sa Majesté Hadès me dira d'aller...
Date d'inscription : 28/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Figurant le Jeu 26 Juil 2007 - 22:00

"Albéric?"
Le colosse se retourna et vit la belle et pure Cassandra.
"Albéric, tu n'es pas auprès d'Arawynn et d'Elis?"
Puis elle vit Vachaldo et Ezekiel. Elle fut terrifiée.
"Mais... Mais... Que s'est-il passé?"
Albéric la regarda, se baissa, lui mis les mains sur les épaules et prit l'air le plus rassurant que possible.
"Ecoute Cassandra, je n'ai pas le temps de t'expliquer tout ce qui est arrivé mais je te promets sur ma vie que je ramènerais Elis et Arawynn sains et saufs, coûte que coûte!"
Sur ces mots il parut contrarié et se leva brusquement. Puis il la contempla à nouveau.
"Il faut que j'y aille, souhaites-moi bonne chance!"
Puis il parti en trombe...
La jeune fille ne parut pas plus rassurée que cela. Et dit quelques mots même si le colosse ne put pas les entendre, lui qui était déjà loin.

"Reviens entier, et ramène Arawynn et le petit Elis....."
Elle se mit à pleurer.

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par alberic le Jeu 26 Juil 2007 - 22:08

Albéric la regarda, se baissa, lui mis les mains sur les épaules et prit l'air le plus rassurant que possible.
"Ecoute Cassandra, je n'ai pas le temps de t'expliquer tout ce qui est arrivé mais je te promets sur ma vie que je ramènerais Elis et Arawynn sains et saufs, coûte que coûte!"
C'est alors qu'il ressenti le cosmos de son maître brûler comme jamais, il se souvint alors de ses paroles:
[Flashback]
"Pour qu'un guerrier découvre la totalité de son cosmos, il doit s'approcher de sa mort car c'est à ce moment-là, quand il ne reste plus rien à perdre, que l'homme atteint son maximum... Tu comprends Albéric?"
"Oui, maître..."
[/Flashback]
*Par Hadès non! Pas vous maître!*
Le colosse essaya de cahcer ses pensées mais il ne put se contenir.
"Il faut que j'y aille, souhaites-moi bonne chance!"
Puis il parti en trombe... Il traversa l'Atrium aussi vite qu'il put en direction de son maître....
Porte du Tartare, entrainement à l'exterieur Arrow

alberic
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 5901
Age : 39
Localisation : Là où Sa Majesté Hadès me dira d'aller...
Date d'inscription : 28/01/2006

Feuille de personnage
Niveau: 14

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Sam 28 Juil 2007 - 1:04

Arrow Temple de la Trinité Arrow à la recherche d'aide...

Les deux corps gisaient sur des paillasses alors que Papa N'GUA avait expliquer à CASSANDRA son incapacité à soigner le mal qui atteignait les deux hommes mais n'avais rien dit quand au fait de savoir si ils étaient encore en vie ou non... celle-ci ne savait que faire, surtout que SCRALA se reposait dans la pièces d'a côté...


vachaldo a écrit:
Je ne voyais pas la fin de cette route qui avançait encore et encore vers l’horizon. Mais, soudain, j’aperçut au loin ce qui ressemblait à un arbre … bien vivant celui-là. Je pressais le pas, pensant avoir enfin atteint une quelconque étape de cette interminable et stérile marche, et plus j’approchais plus je voyais de nouvelles choses. La route se scindant en deux partit, une petite étendue d’eau au pied de l’arbre et surtout, une présence humaine. Un vieil homme assis sur le sol auprès duquel je m’approchais et avec qui j’entamais la conversation…

- la "Zone Fantôme" ? Qu'est que c'est encore que ce truc ? Et choisir quoi ?

- Choisir ta voie jeune spectre. Choisir entre le bien et le mal.

- Tu divague viel homme. Je dois encore être en train de rêver.

- Rêver ? Je ne crois pas ... En sortant de ton corps, Discordia a jeté le trouble dans ton cerveau, dans ton âme. Tu as l'impression d'être maître de ta destinée, mais tu n'est qu'au début du voyage.

Ce vieil homme me faisait peur dans ses propos. J'avais que très peu de temps auparavant compris que je n'étais pas maître de mes mouvements, avant de combattre et de rejeter cette pseudo déesse de mon corps. Et maintenant j'en entendais encore parler. Je ne serais donc pas tranquille ?

- La haine s'est imiscée dans ton coeur. Il te faudra suivre la voie de la rédemption pour t'en débarasser. Si tu réussis, la lumière illuminera à nouveau ton coeur. Si tu échoue, le mal en sera le guide...

- Mais que dois-je faire ?

- Choisis l'un des chemins qui s'offent devant toi, dis le vieil homme. Au bout du chemin, tu auras la réponse que tu attends.

Un enfant s'aprocha des deux êtres, sans aucune peur il s'asseya à côter de l'arbre et interompit la conversation.

- On y vas...

Dit-il en regardant VACAHLDO droit dans les yeux... celui si eu un choque en voyant devant lui un jeune garçon au cheveux noir coiffé en kattaugan et aux yeux vert caché par des sourcils épais... l'enfant tenais dans ces mains une aiguille violacée ... l'atribut d'un surplis que le général connaissait bien et qui étais aparu dans les mains d'un homme qu'il connaisait aussi...

- Il est temps pour vous de choisir, je sais qu'une femme vous attend au bout d'un chemin et je croit que ma présence ici est du à la prommesse qu'il lui a été faite.... enfin, je veut seullement vous suivre afin de voir si vous avez prit le bon chemin pour pouvoir moi même allez retrouver mes parents... ils m'attendent depuis si longtemps...

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Figurant le Sam 28 Juil 2007 - 21:56

- E ... zekiel ?

Cet enfant, qui venait de nul part, me fit immédiatement penser au spartiate de la légion Styx. Cet homme grand et fort, qui avait mit mon enfant au monde, était devant moi tel un enfant pré-pubaire. A ce moment là, je ne comprenais vraiment plus rien de ce qui m'arrivait ...

Je pris la main de cet enfant et avant de choisir l'un des chemins je regardais le vieil homme dans les yeux et dis :


- Devrons-nous marcher longtemps ?

- Le chemin n'est long que pour celui qui n'en voit pas la fin ...

Je levais un surcil qui signifiait bien que je n'avais compris à la réponse de cet homme, puis je lui tournais le et commençais ma marche en disant :

- En gros il en sait rien ce vieux fou ...

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Dim 29 Juil 2007 - 21:25

- Qui sais ce EZEK...

L'enfant prit la main de l'homme et fit un signe de tête au viellard tout en s'inclinant profondément devant l'arbre...
Il emboita le pas difficillement dèrriere le spectre tout en lui disant:

- Tu sais Messieurs... c'est pas bien de dire ça...mon père dit toujours: "Les fous ne sont pas ceux qui écoute leur instinct mais ceux qui ce laisse contôlé par lui..."

Le grand homme habiller de mauve lança un regard perplexe à l'enfant.

- Oui... là c'est toi le fou, pas lui...

L'enfant baissa les yeux et tritura ces mains pour essayer de ne pas montrer sa peur fasse au guerrier.

- Car il essaie de te guider en t'indiquant que tu a un choix et toi tu te laisse emporter par la colère en lui reprochant de ne pas t'indiquer le bon chemin ... le plus rapide... le plus facile... MAIS pas forcément le meilleur...

Un silence génant tomba et seul les deux âmes ici présente troublais la tranquilliter du lieux...

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par vachaldo le Mar 31 Juil 2007 - 20:24

La route n'était pas escarpé, aucun obstacle nous obligeait à faire des efforts plus que de nature, mais pourtant j'éprouvais une grande difficulté à avancer. En regardant le jeune enfant dont je tenais la main, je pus m'apercevoir aux traits de son visage que je n'était pas le seul à subir la pénibilité inhabituelle de cette marche. Dans un élan de gentillesse, inhabituel au vue des évènements récents pour ma part, je pris le jeune garçon sur mon dos afin de lui permettre de se reposer ... au détriment de ma propre fatigue.

Bien que arrassé de fatigue, je me posais des questions sur la réaction de cet enfant que je pensais être Ezekiel :


- Comment te nommes-tu petit ? Tout à l'heure, quand j'ai cru te reconnaître, j'ai bien compris que j'avais fait erreur au vue de ta réaction.



- Alors vieux croulant ? Il a marchait ?

- L'action de marcher est entrainée par les jambes d'un homme. Mais dans ce cas présent, je dirais plutôt qu'il est totalement entré dans notre piège.

- Tu sais que tu me fais de plus en plus peur toi ? A chaque fois que je t'entends parler ... j'ai l'impression que tu est plus fou qu'avant ...

- Je ne répondrais qu'une chose. Si tu me considère pour fou, alors nous verrons ce que tu penseras du spectre quand il reviendra ...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Dim 5 Aoû 2007 - 12:39

- Mon nom est effectivement EZEKIEL, mais je ne vous avais jamais vue avant...

L'enfant begaya un peu en repensant à ces parents...

- Père et mère mon toujours dit de me méfier des inconues...

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par vachaldo le Dim 5 Aoû 2007 - 23:27

Les évènements allaient maintenant s'enchainer. Je n'avais pu répondre aux mots de cet Ezekiel enfant, que l'infortuné guerrier que j'avais torturé avant de tuer faisait son apparition sur la route, devant nous. Il était aussi mutilé que lors de notre dernière rencontre, et sa peau avait maintenant la couleur de tout le sang qui avait coulé sur lui.

Je lâchais la main de Ezekiel et lui signifiait de se mettre à l'écart. Je m'apprétais à me battre une fois encore contre cet homme. Discordia ne contrôlait plus mon esprit, mais en le voyant, en repensant à ce que je lui avais fait, une rage indescriptible remonta en moi. Cette fureur n'était plus du à la déesse démoniaque, mais plutôt au ressentiment que j'avais envers moi même. J'avais fait à cet homme quelque chose d'impardonable. Je ne lui avais pas seulement ôté la vie, je l'avais fait arbitrairement souffrir ... et j'y avais pris du plaisir.

En repensant à ceci, en repensant à ce que j'avais fait, une chose qui ne me ressemblait pas, j'abandonnais ma position offensive, fit baisser mon cosmos et offrait mon corps aux poing de ce guerrier. J'étais prêt à soufrir ce que je lui avais fait endurer afin de me repentir de mes exactions. Ce combattant ensanglanté ne se fit pas prier pour immédiatement prendre sa revanche. Il se rua sur moi et m'asséna une multitude de coups à divers endroit de mon corps. Me laissant totalement faire, je sentis plusieurs de mes côtes se briser sous les coups de mon adversaire. Des gerbes de sang s'échappaient même de ma bouche à chaque impact.






A quelques lieux de là, les yeux fermés, une personne assistait mentalement à la scène.

- Que c'est jouissif de voir ce vermissaux en prendre plein la tête.

Discordia prenait un malin plaisir à voir son piège, perdu dans les limbes, faire souffrir Vachaldo. Elle se sentait forte dans cette zone fantôme qu'elle avait elle même créé. Un endroit où elle réussit à enfermer non seulement l'esprit de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté, mais également celui de l'un de ses amis : Ezekiel. Ils étaient maintenant tous deux perdus dans son piège. Un piège presque imparable, un piège d'où on ne pouvait sortir ... à moins que ...

- Vas-y vieux fou. Tu peux le laisser sortir. Ton travail est terminé ... pour le moment. Je ferais appel à tes services dans quelques temps. En attendant, laissons les croires qu'ils sont de nouveau en sécurité, cela ne rendra mon retour que plus fort ...



Plusieurs heures avaient passés. J'ouvrait les yeux et vis le visage du jeune Ezekiel, au dessus de moi. Le guerrier m'ayant passé à tabac n'était plus là, mais mes blessures étaient bien présente. J'avais payé ma dette envers cet homme ... mais à quel prix. Mon corps était en piteux état, et j'avais un mal énorme à me lever. Je n'y arrivais d'ailleur pas. Assis sur le sol, je tournais la tête pour scruter les alentours. Ma stupeur fut totale quand je remarquais l'arbre et le viel homme à nouveau devant mes yeux.

- Mais c'est pas vrai ... je rêve ...

- Seul le rêveur peut se targuer d'une telle affirmation, dit le vieil homme.

- Ha non, c'est un cauchemard, répondais-je aux mots du vieillard.

- Vous souffrez de vos blessures ?

- Heu ... vous m'avez bien regardé ? Je saigne de partout, je n'arrives pas à me lever. Non mais ça va, je crois que je vais faire une pause ...

L'humour grinçant était maintenant mon dernier refuge face à la douleur. J'avais surtout peur de ce qui pouvait maintenant m'arriver, mais également arriver à Ezekiel. Il n'était pour rien dans toute cette histoire, et il avait fait de son mieux pour me sauver ma famille et moi. Cette incertitude me poussa donc à poser cette question au vieil homme :

- Mais dites moi, pourquoi donc Ezekiel se retrouve ici avec moi ... et sous la forme d'un petit enfant ?

- Il a affronté une déesse, il doit en payer le prix.

- Mais quel prix ?

- Seul lui peut répondre à cette question.

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Lun 6 Aoû 2007 - 2:44

L'enfant palit en entendant les grand parler...

- Mais... vous parllez tous les deux de moi comme si je n'éxistai pas... et d'abord quel dieux aurais je bien put ofencer???

Le viel homme tourna la tête et regarda EZEK avec des yeux d'une luminecense que celui-ci ne put soutenir longtemps mais ce qu'il y vit fut un choque pour lui...

*On dirais un paysage... un paysage ou une grande dame parle à un être enchainé à quelque mètre d'elle... elle lui dit quelque chose, la chose pensante semble changer constament de forme...
Un oeil aparait de ce chaos enchainé et regarde le spectateur qu'est l'enfant devenu grand... en effet EZEKIEL se voit dérivant dans les limbes côté à côte avec VACHALDO...
Et maintenant le guerrier entend des murmures au loin pendant que la forme lui fit un clin d'oei:

- Que c'est jouissif de voir ce vermissaux en prendre plein la tête.
...
- Vas-y vieux fou. Tu peux le laisser sortir. Ton travail est terminé ... pour le moment. Je ferais appel à tes services dans quelques temps.
En attendant, laissons les croires qu'ils sont de nouveau en sécurité, cela ne rendra mon retour que plus fort ...

-Vous a qui je doit ma survie.. je croit que l'on a un problème... *

L'esprit du guerrier fut viollament rejeter dans son corps d'enfant alors celui ci ce mit à pleurrer de chaudes larmes tout en tombant à genoux... puis tourna un regard empli de compassion envers la forme size devant le chêne centenaires...

- Que t'arive t'il mon enfant???

- Je pleure ma famille que je ne rejoindrais encore pas en ce jour !!!

VACHALDO écarquilla les yeux en reconaissant la voix mature de son ami.

- Tu a raison, l'homme, la réponse est en moi et seul un être qui a renoncer a toute espoir de combattre ces chaines pouvais me le montrer... tu est un bon guide ET ELLE A ENCORE BESOIN DE TOI DONC JE TE REMERCIE pour nous avoir permit d'éviter les chaines du destin qu'elle te fait porter...

Le général se sentais tourner de l'oeil alors qu'un crie de rage commenca à emplir le champ auditif de chaque personnes... la réalité commençais à changer, tous du moins les limbes se déchirais alors que l'enfant se dirigea vers son ainée et le serra dans ces bras toute en s'allongeant auprès de lui...

- Si tu vois un enfant c'est que c'étais le seul moyen pour moi de te ramener à la réaliter... l'amour pour ELIS qui un jour auras cet taille et qui voudra lui aussi serrer très fort son père... maintenant pense à ton fils... pense à ta femme qui t'attend ET surtout suit la seul et unique voit que tu connais et qui est elle aussi empreinte de la touche divine, laisse la nous ramener une bone fois pour toute auprès de notre Maitre car tu est: l'esprit de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté Vachaldo, toi seul peut le faire car je n'en ais pas la force, fait brulé ton cosmos et enjoint ton armure divine de nous protéger de cet déesse !!!

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par vachaldo le Mar 7 Aoû 2007 - 12:57

Ni une ni deux, je reprenais mes esprits et, bien que encore troublé, je fis soudainement exploser mon cosmos afin de nous dépétrer de cet ultime piège de Discordia. Le cri que j'eut poussé raisonna dans le lointain. Il était d'une rare ampleur, et mon cosmos explosa de plus belle. Mieux, apparaut devant moi mon surplis du Gremlin. Celui-là même qui m'avait quitté au moment où j'avais attaqué Albéric. Les brassards, le casques, les jambières, toutes les parties de l'armure reprennaient place sur moi, et un regain d'énergie m'envahi. Mon cosmos explosait encore jusqu'au moment où tout devint noir autour de nous ...



J'étais là, allongé sur l'une des couches de l'infirmerie. Le cauchemard était donc terminé ?

A mes côtés, dans un auter lit, j'apercevais Ezekiel. Il était bien mal en poing, et ses blessures étaient importantes. Il avait combattatu en peu de temps un général de Zeus et Prince de Sparte, mais également un général d'Hadès dont la force avait été décuplé par une déesse.

Je me levais péniblement et allait en sa direction. Je posais ma main sur son front et fis briller ce que je pouvais encore de mon cosmos.


- Tu es dans cet état en partie à cause de moi. Prends ma force, prend mon énergie. Tu le mérites. J'aurais bien assez de temps pour me remettre, mais toi tu es bien plus prompt à protéger Scrala et Elis que moi. Je ne leur apporte que malheur et larmes ...

Mon cosmos enflait encore, jusqu'à illuminer la pièce. Une fois atteint la limite que mes forces permettaient, j'utilisais mes dons psychiques pour transférer mon énergie en Ezekiel. Il ouvrit subitement les yeux, et je fermais instantanément les miens, tombant dans l'inconscience ...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par scrala le Mar 7 Aoû 2007 - 13:13

Cela faisait des heures et des heures que Scrala dormait. Elle avait eu énormément de mal a se remettre de ce qu'il lui était arrivé. Mais pendant son someil elle eut le sentiment qu'il arrivait quelque chose a son cher époux.

Elle ouvrit péniblement ses yeux, s'étirra et se leva péniblement. Avançant a tatons, elle essayait de trouver une présence du cosmos de vachaldo, heureusement elle le sentait.

Elle marcha en direction de l'infirmerie et vis Ezekiel puis Vachaldo. Elle s'avança vers sa moitié et s'agenouilla a coter de lui.

scrala
Légion Katábasis

Nombre de messages : 1148
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 5

http://scraly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Mar 7 Aoû 2007 - 15:02

EZEKIEL ouvrit les yeux alors que son corps était secouer d'un grand spasme provoqué par l'énergie étrangère et famillière à la fois...
Il voulu crier mais sa voix le trahit alors qu'il vit VACHALDO tomber et SCRALA dans une demi-concsience surgit d'un peu plus loin...

Et là se produisit une chose étrange sous les yeux ébahie du jeune homme, le Surpli de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté aparut au dessus du couple, et une fine aiguille spectral sorti du coup de SCRALA afin de rejoindre l'armure tandit qu'au même moment celle-ci envellopait le père et la mère d'ELIS dans une aura de puissance salvatrice...
Ils n'avaient même pas l'air de s'apercevoir de ce qu'il se passait et le Gardien des Enfers se releva sur les coudes pour mieux voir cet étrange phénomène...
Peut à peu l'aura faiblit et l'armure qu'avais vue notre jeune ami disparu pour laisser place à sa "Pandora box" qui vombrissait de puissance alors que le couple gisais à ces pieds endormi à même le sol dans une impression de paix enfin retrouver...

*C'est hallucinant... l'énergie que dégage l'armure à l'intérieur même de sa boite me fait l'effet de respirer à l'unisson de VACHALDO... on dirais même que l'armure n'a jamais été aussi puissante, peut être que les épreuves de ces derniers jours ont renforcé le lien l'unissant avec son porteur... c'est vraiment incroyable, alors que Discordia pensais nous anéantir elle n'a fait qu'améliorer la symbiose de l'esprit de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté...*

EZEKIEL vit plus qu'il ne sentit alors sa paillasse se raprocher de lui à grande vitesse, avec un air de satisfaction non disimuler il tomba d'épuisement...

*Nous nous reverrons Princesse de la discorde... mais aujourd'hui notre Maitre à triompher sur toi par notre biai... *


Dernière édition par le Mar 18 Sep 2007 - 22:30, édité 1 fois

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Astaesh le Mar 18 Sep 2007 - 18:13

"Mais quoi vouloir vous? Eux pas reposés completement...vous laisser eux tranquille s'il vous plais..."

"Ecarte toi ! tu ne vois donc pas à qui tu parles ! tu es en présence d'un messager des oracles de sa majesté ! Agenouille toi et laisse nous passer !"

La porte de l'infirmerie claqua avec violence contre le mur. Tous les protagonistes presents à cet instant se reveillerent en sursaut en se demandant ce qui pouvait bien agiter ce lieu de calme et repos pour les guerriers bléssés. Une troupe de gardes bien armés rentra precipitement , puis leur lieutenant prit la parole.

"pas un geste ! le premier qui nous empechera d'agir sera considerer comme un traitre! Nous sommes venu chercher le general vachaldo, alors que ce dernier nous suive gentiment ou alors nous l'obligerons à le faire par la force."

Astaesh
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 1018
Date d'inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Mar 18 Sep 2007 - 22:57

Notre jeune homme dormais d'un someil agiter... il voyais dans ses rêves une femme d'une beauté égale à la douleur lancinante d'un poignard dans le dos jouer avec lui comme d'un pantin au bout de fils...

Malgré la saine énergie qui vombrissait non loin de sa couhe et qui avais l'air de donnez un sommeil léger au deux personnes gisant à ces pieds, cet même énergie n'avais pas le pouvoir d'apaiser une personne de plus.

Désarticullé notre jeune Gardien des Enfers se voyais bouger dans tous les sens alors que le vide menacer de le happer... mais alors qu'une fois de plus il se sentit tomber un violent choc mental le fit se réveiller en sursaut alors qu'il sentais non loin de la pièce ou il se trouvais la juste challeur de la colère d'HADES, son maitre et seigneur...

Plusieurs gardes, armes au claires; avais pénétrer dans la pièce et se dirigaient tous droit vers sa responsable SCRALA et son mari bloti l'un contre l'autre drrière la Pandora boxe du surpli du Gremlins et qui eux aussi se relevais pesament d'un sommeil dont ils avaient le plus besoin...

EZEK armer de sa lance, torse nu d'ou on pouvais voir de multiples blessures fraiches et encore sous l'emprise de son cauchemar ne fit qu'un bond vers les gardes et se mettas entre ses amis et les nouveaux venuent...

GARDES"pas un geste ! le premier qui nous empechera d'agir sera considerer comme un traitre! Nous sommes venu chercher le general vachaldo, alors que ce dernier nous suive gentiment ou alors nous l'obligerons à le faire par la force."

Alors qu'il prétais à peine attention au propos du lieutenant qui avancais en formation éliptique vers les 3 ocupants de cet pièce, EZEK frapa de sa lance le grader au niveaux du plexus solaire se qui lui coupa la respiration et le fit taire du même coup... puis d'un voix rendu grondante par la colère dit:

- Homme d'armes, vous êtes ici dans un lieux de calme ou le repos et les soins des plus grands guerriers de notre clan est en partie sous ma responsabiliter!!!

EZEKIEL essaya de reprendre son soufle mais hors de lui il continua...

- Je ne sais pas quel est celui qui vous à permit d'entrer dans cet salle arme au clair et revetu de vos armures mais sachez que le Général et sa femme son dans un état critique et que seul le repos et le surplis de l'Etoile Terrestre de la Méchanceté on permit qu'il soit encore en vie donc vous allez foutre le camp d'ici et vous ne reviendrez que quand leur état sera correct !!!

Derrière lui, le guerrier-soigneur ne pouvais voir que la mère et le père d'ELIS s'étais rellever et se ragardais mutuellement abassourdie de voir que leur corps étaits en parfaite santé et sans une trasse même de fatigue... alors que la Pandora boxe vombrissais de plus vite comme répondant au échos proche d'une autre puisance d'HADES...


Dernière édition par le Mer 19 Sep 2007 - 19:39, édité 1 fois

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Astaesh le Mer 19 Sep 2007 - 13:08

"Ca suffit !"

Je pénétrais à mon tour dans la pièce . Tous les gardes jetterent genou à terre pendant que les spectres presents me regardaient abassourdis. mais celà etait normal apres tout , personne ne me connaissait encore mise à part le seigneur Suryo.

"Jeune spectre , je te demande d'excuser ces hommes pour leur intrusion violente ici car leur but n'etait que d'obeir aux ordres que je leur avait donné. Mais sache que je n'apprecie guère ton comportement envers eux. Pourquoi t'attaquer à des hommes qui servent le meme dieu que toi, avec la meme ferveur et la meme dévotion? Nous ne sommes pas là pour nous menacer mutuellement , alors garde donc tes forces pour nos ennemis qui rodent non loin d'ici , voir au coeur meme de notre royaume."

Je me retournais à present vers le spectre le plus puissant dans la piece. La box presente devant lui ne laissait aucun doute quand à l'identité de ce dernier.

"General Vachaldo je presume. Je suis l'Oracle Astaesh et notre seigneur Hadès m'a chargé de te punir pour tes crimes. Tu as utilisé ta force et ton surpli contre tes freres d'armes et tu as mis en danger le royaume de notre maitre. Celà ne peut t'etre pardonné. Suis moi et viens recevoir ton juste chatiment. Dis adieu à tes proches rapidement et rejoins nous dans la salle d'audience du palais , nous t'y attendrons. Je sais qu'un homme de ton intelligence sera reconnaitre ses fautes et n'essayera pas de fuir. Tu es coupable et tu le sais au fond de toi. Alors tu sais aussi que tu dois etre puni pour ça."

je m'appretais à repartir lorsque j'aperçu une chose etrange à travers une des fenetres de l'infirmerie. De la neige tombait à gros flocons sur le nékyomantéion. Le sol se couvrait rapidement d'un manteau blanc , chose plus qu'inhabituelle vu la chaleure etouffante qui regnait toujours sur ces terres isolées et inhospitalieres.

*Qu'est ce qui se passe? D'ou vient cette neige?je ressens un puissant cosmo s'élever aux portes meme de notre royaume...un ennemi? non...c'est un spectre qui est à l'origine de tout ça...un spectre extremement puissant...je ressens sa fureur mais aussi sa tristesse...*

Puis une onde de choc frappa les parois de la piece. Le sol trembla legerement et le bruit d'une explosion nous parvint parfaitement malgré la distance qui separait le coeur du Nékyomantéion et la plaine d'où provenait la cosmo-energie. Puis le calme revint.

"c'est finit...la flamme de son cosmo s'est eteinte. Spectre , tu peux etre fier de toi car tu as sacrifié ta vie pour proteger le royaume de tes freres et tu as fais ainsi honneur à notre seigneur Hadès. Puisse ton ame trouver le repos eternelle aux Champs-Elyssées. Adieu brave guerrier..."

je me retournais vers le spectre de l'etoile terrestre de la méchanceté.

"Tout comme lui tu dois affronter ton destin sans faillir et sans reculer. Tu dois assumer tes actes et en subir les consequence . Je t'attends la bas...ne nous fais pas attendre spectre. Gardes , allons y . Vous n'aurez pas besoin de l'escorter jusqu'au palais, je sais qu'il viendra de lui meme."

Je sortis de la pièce suivit des gardes qui refermèrent la porte. A présent je me dirigeais vers le palais des oracles afin de mettre en place le tribunal qui jugera le général Vachaldo pour ses recents crimes.


Arrow palais des oracles Arrow salle d'audience

Astaesh
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 1018
Date d'inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par vachaldo le Mer 19 Sep 2007 - 13:41

A peine éveillé, j’aperçus ces gardes dans la pièce, ainsi que cet homme qui disait être Oracle de Hadès. Je ne le connaissais pas, mais à son apparence, à sa tenue, il ne pouvait y avoir aucun doute sur ceci. Il était bien Oracle de mon Seigneur.

Assis sur le rebord de la couche qui m’avait accueillie, je me tournais vers ma belle et lui dit :


- J’ai fauté … j’ai trahis mon dieu … j’ai combattu mes frères … mais tout ceci était pour te sauver. Sauras-tu me pardonner ?

Une larme perla le long de mon visage, avant de tomber sur le sol. Du revers de ma main, j’essuyais cette larme et me levais, après avoir déposer un doux baiser sur les lèvres de Scrala. Je pris ma Pandora Box sur mon dos et posais ma main sur l’épaule de Ezekiel avant de lui dire :

- Mon fils était en danger, mais je sens que tout va allé pour le mieux maintenant pour lui. En revanche, l’un des notre, l’un des plus puissants de notre clan, va passer de vie à trépas … si ce n’est pas encore le cas. En ces temps troubles, je ne puis faire confiance qu’à toi mon ami. Prends soin de Scrala et de Elis … quoi qu’il puisse m’arriver je te prie.

Et là, sans me retourner, je partais en direction du Palais des Oracles et ainsi répondre à l’appel de mes supérieurs afin de rendre compte de mes actes.

Palais des Oracles Arrow Salle d'audience

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Mer 19 Sep 2007 - 19:24

EZEKIEL mit un genoux a terre tout en se rendant compte de se qu'il venais de faire... porter la main sur un homme qui défendais la même cause que lui...

*Je vient de frapper un homme du NEKIO... honte sur moi, serai-je encore sous l'effet de cet maudite déesse...non, je suis fatiguer et les dernières épreuves ont été rudes... il faut que je me resaisisse!!!*

Ne sachant trop quoi dire le jeune spectre laissa se dérouler la scène comme dans un rêve et le contact de la main de VACHALDO ainsi que ces parolles lui firent l'effet d'une douche froide...

- Mais... tu ne...

Le mari de sa responsables franchissais déja la porte quand EZEK trouva enfin la force d'exprimer ses sentiments...

- VACHALDO, je te le dit, ta place est auprès de NOUS, ta légion, ta famille... tu n'a pas le droit de renoncer à ton devoir de père et d'époux malgré les épreuves que nous venons d'endurer tu devra montrer à notre Maître que ceci ta permit d'être plus fort!!!

Seul la plainte lassive du vent se fit entendre comme réponse...

- VACHALDO du STYX, n'oubli notre devise: Patriotisme Solidarité Adaptation


*Revient nous vite mon ami... et détrompe toi, je ne suis pas le seul en qui tu puisse compter... *

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par calchas le Mer 19 Sep 2007 - 20:42

Apres la mission pour sauver la responsable du Styx, Scrala, Calchas était parti se reposer mais aussi soigner ses blessures. Il n’était pas trop grave mais bon.

Apres un peu de repos, Calchas partais en direction de l’infirmerie pour prendre des nouvelles du général Vachaldo et de Scralla. Après une belle petite ballade il arriva devant l’infirmerie.
Il entra dans la pièce, mais ne vit que 2 personnes. Sa Responsable et Ezekiel
.

- Ezekiel, Comment va nôtre responsable ? Et je ne vois plus le Général Vachaldo, est-ce qu’il va bien. Ses blessures sont déjà guéries qu’il a pu sortir ? Va-t-elle bientôt pouvoir sortir ?

calchas
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 267
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/09/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Mer 19 Sep 2007 - 22:16

Le jeune guerrier-soigneur s'était raprocher de sa responsable pour lui parller quand entra tranquillement CALCHAS, un vétéran de la Légion STYX...
Géner, notre spectre essaya de prendre une mine décontracter et répondit à son frères d'armes:

- Notre Général est partie assumer les conséquences de ces actes même si tous n'est pas de sa faute...

*Nous ne sommes fait que de chairs... et notre lutte contre une déesse n'est qu'un amusement pour ellle...*
Se dit EZEK tout en prenant un regard distant...

- VACHALDO a survécu à des épreuves que je lui doit grace d'avoir afronter... sinon je ne serais pas non plus avec vous en ce moment...
Il nous reviendras, sa volonté et sa persévérance triompheront du jugement de notre seigneur...


*Je l'espère... fait le pour ta famille mon ami... pour nous tous... mais surtout revient nous, je ne veut pas prendre soins de SCRALA et ELIS à ta place comme tu me le disais, je ne le veut vraiment pas...*

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Astaesh le Jeu 20 Sep 2007 - 9:05

Alors que le général Vachaldo se dirigeait vers le lieu de son jugement et que ses freres d'armes se reposaient toujours à l'infirmerie , un messager arriva et interrompu le silence qui regnait à present dans la piece.

"Excuser moi de venir troubler votre repos mais les oracles de sa majesté ont un message pour les responsables de la legion Styx. La spectresse Scrala et le guerrier Ezekiel sont attendus avec l'ensemble de la légion Styx au palais des Oracles, et ce le plus vite possible."

Puis le messager repartit aussi vite qu'il était arrivé , certainement préssé d'aller apporter ses autres messages urgents aux personnes concernées.

Astaesh
Ancien Oracle de Hadès
Ancien Oracle de Hadès

Nombre de messages : 1018
Date d'inscription : 29/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par calchas le Jeu 20 Sep 2007 - 21:33

Ezekiel répondit calmement

- Notre Général est partie assumer les conséquences de ces actes même si tous n'est pas de sa faute...
- VACHALDO a survécu à des épreuves que je lui doit grace d'avoir afronter... sinon je ne serais pas non plus avec vous en ce moment...
Il nous reviendras, sa volonté et sa persévérance triompheront du jugement de notre seigneur...


Le silence avait pris la relève. Soudain quelqu’un apparu. C’était un messager

- Excuser moi de venir troubler votre repos mais les oracles de sa majesté ont un message pour les responsables de la légion Styx. La spectresse Scrala et le guerrier Ezekiel sont attendus avec l'ensemble de la légion Styx au palais des Oracles, et ce le plus vite possible.

calchas
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 267
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/09/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par EZEKIEL le Jeu 20 Sep 2007 - 22:25

Le jeune Gardien des Enfers regarda SCRALA avec des yeux remplient d'incompréhension et surtout d'intérogation...

- Pourquoi le messager m'a t'il designer aussi comme un Responsable ???

Se rendant alors compte de la tristesse de sa Responsable notre ami reprit:

- On verras cela plus tard, déja rendont nous auprès de nos Oracles, SCRALA il serait bon que tu fasse convoqué tous nos frères de légions en leur disant de se rendre au palais...

EZEKIEL
Légion Katábasis

Nombre de messages : 3594
Age : 37
Localisation : Là ou les oracles d'Hadès me le demande!
Date d'inscription : 09/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 10

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par scrala le Ven 21 Sep 2007 - 11:34

Quelques minutes avaient passé et Scrala avait fait mander des messages afin de prévenir les membres de sa légion à se réunir devant le Palais des Oracles. La jeune spectresse était encore groguis de tous les évènements qui venaient de se dérouler et n'était plus qu'une ombre tentant vaguement de se mouvoir en ces lieux. Mais bien entendu, elle ne le montrait pas à Ezekiel et Calchas, afin de garder son image de farouche guerrière.

- Allons y maintenant ! Je ne veux pas laisser Vachaldo seul ...

Alors qu'ils s'apprétaient à sortir, Scrala regarda Ezekiel dans les yeux et lui dit :

- Je suis inquiètes pour Elis. Je ne l'ai pas vue depuis notre retour. Où peut-il bien être ? Tu le sais ?

scrala
Légion Katábasis

Nombre de messages : 1148
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 5

http://scraly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croisée des chemins (infirmerie)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum