[TRAITRE] Aries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TRAITRE] Aries

Message par Aries le Sam 24 Fév 2007 - 14:01

Nom :Aries
Sexe :Masculin
Age :26 ans
Taille :1m 82
Poids :80 kg
Apparence générale : Calme, Athlétique
Couleur de la peau : Méditerranéenne, latine
Couleur des yeux : Violette
Couleur des cheveux : Vert avec des reflets dorés
Signes particuliers : Deux petits points écarlate sur le front
Pays ou ville d'origine : Nicæa, Gaule
Principales qualités : Honneur et loyauté
Principaux défauts : Fougueux, impulsif, imprévisible
Surplis : Néant

Je nomme Aries. Je suis né sur les bords de la mer du milieu, dans une
petite bourgade azurée, dans le Sud-Est de la Gaule. Son nom : Nicæa transcription latine
du mot Grec Nikaia et qui signifie : 'Celle par qui la victoire arrive'. Plus qu'un nom,
une philosophie ! Et c'est dans cette philosophie que je fus élevé depuis ma plus tendre enfance...

...Je suis né durant de la grande famine qui s'abbatit sur l'Empire Galo-Romain un soir d'Aprilis.
Mon pere me raconta plus tard, que le soir de ma naissance, alors ils n'avaient plus rien a mangé,
et que la mort rodait, un belier majestueux est apparu... et que c'est grace à sa viande que
nous ne sommes pas mort de faim. Dés lors mes parents me prénomérent : Aries, en homage à notre sauveur.

Mon enfance s’est donc déroulée dans les environs de cette petite ville.
Mon père ancien serviteur Du Seigneur Hades, m'à toujours éduqué dans l'optique de faire de moi, son fils unique,
un guerrier juste et bon tout comme l'est le Seigneur Hadès.
Je suis donc devenu sous les conseils avisés de mon pere un guerrier hors pairs,
je profitais de m’occuper des problemes des habitants pour développer un peu plus mes muscles,
ma résistance à l’effort, mon endurance mais aussi a prendre le temps d'aider ceux qui partagaient ma foi !
Chaque jour que dieu faisai, je le passais a suivre les conseils paternel en termes de combat de mélée, corps à corps, distance...et de méditation.
Mon pére m'organisais des 'mini-quêtes' que je devais réaliser dans une sorte de parcours du survivant très endurants, juchés de problèmes.

Vers la fin de mon adolescence, je parti de la maison famillial afin de devenir un homme...
Je décidais donc de partir explorer d'autres contrées, afin de forgé mon expérience dans d'autres environements.
Durant mon parcours, je mis pieds a terre au pied de l'Olympe. C'est ici que j'ai pu terminer ma formation grace
aux entrainements procurés par d'anciens amis de mon père.

C'est ici aussi que je rencontris Kanaëlle ma futur épouse !
et je commençais petit à petit à vivre heureux...et à lever le pied sur les entrainements...

...la mort... je l'ai vue un soir de Sextilis lors d'un combat avec un groupe de pillards venu du nord de l'Olympe,
pour tuer. Lorsque je me suis retrouvé baignant dans mon propre sang, a moitier inconscient, ma jeune épouse, elle morte près de moi...
Je me souviens avoir eu une discussion avec moi-meme...
enfin etait-ce réellement avec moi meme ? était-ce mon père, quelqu'un d'autre ? , un simple délire...
Une chose est sure, c'est que ces paroles resteront pour toujours gravées dans ma mémoire...

La voix : - 'Aries...'
La voix : - 'Releve toi...Aries...'

Aries :- 'qui es-ce ? ...qui me parle ?'

La voix : 'Nekyomanteion'

Aries :- 'Nekyo... quoi ? j'ai mal... vais-je mourir ?'

La voix : - 'Aries...'


..et je crois que c'est à ce moment là que j'ai perdu connaissance.
je fus recueilli et soigné par des braves paysans qui m'avais trouvé inconscient.
Une fois de nouveaux sur pied je reconstruisis ma vie à l'image de celle
du belier. Le signe ne prédispose pas à une vie calme, de tout repos.
Je commença une vie mouvementée, pleine d'épreuves et d'imprévus, avec des réussites fulgurantes suivies parfois
de revers cuisants. Grace à mon courage indomptable et mon acharnement au travail. je n'ai jamais recule devant
la difficulté. Loin de me rebuter, un obstacle agit sur moi comme un stimulant.
Lorsque je subissais des revers, loin de me décourager, je recommençais tout à zéro, reprennant dix fois l'offensive
s'il le fallai, jusqu'à la victoire.

- 'Seule la mort peut avoir raison de toi' me répétai-je sans fin !

je décida de partir là ou la voix me demandais d'aller... à Nekyomanteion !

Lors de mon arrivée, je rencontris mon père qui etait là.... la voix c'était lui !
Malgré les années qui étaient passées, et son grand age,
il me montra l'Armure des chevalier d'Hadès. Une armure d'une grande classe, violette...magnifique !
Elle dégagait une aura folle, une aura pure, puissante et majestueuse...respectueuse.
Etant trop faible pour m'entrainer au combat, il commença à m'expliquer la philosophie du Royaume d'Hades,
une philosphie à laquelle j'adherai complétement. c'était devenue ma religion !
Mon père mourru peu après, mais avec les entrainements aux diverses techniques de combats que j'avais appris associés à la meditation issue de la philosophie
enseignée par mon pére, je sentais naitre en moi une profonde envie de devenir Chevalier d'Hadés...
Je compris alors que mon destin serai celui-ci !
J'étais prêt !!

Aries
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum