Êrinna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Êrinna

Message par Êrinna le Dim 24 Mai 2009 - 22:51

Première partie : De la Naissance à aujourd’hui

[Dans une petite maison près de l’Agora]

Aaaarrrggghhh !!!!! Je ne peux paaaaaarrrrrgggghhh !!!
Tu peux… tu… tu vas y arriver.

Un homme aide désespérément sa femme à mettre au monde leur première enfant. Enfant de l’amour qui les a unis…Cet amour qui n’aurait jamais du naître, l’amour d’une Athénienne et d’un Spartiate. Les heures passent et l’enfant ne naît pas, la femme s’épuise en vain devant les yeux impuissants de son époux. En effet, personne dans tout Athènes a accepté de venir aider la jeune femme à accoucher… Sa famille, ses amies, tout le monde lui a tourné le dos.

Tu en prendras soin ??
Ne dit pas ça…

La jeune femme pousse avec le peu de force qui lui reste et …


Ouiiiinnnn !!!!!

Ça y est, regarde comme elle est belle

L’homme coupe le cordon puis regarde sa femme. Un sourire illumine son visage, une larme au coin de l’œil. Il pose l’enfant sur le ventre de la mère mais … Elle est morte. L’homme se met à genoux et pleure…

Noooonnn !!! Pourquoi ?? Pourquoi me l’as-tu pris ?

[Plusieurs heures plus tard : Agora]

Le sparte est décidé, il ne peut garder l’enfant qui a tué sa bien aimé… Athènes, lieu des Divinités… Laquelle choisir ???Il marche regarde tout les lieus à vocation religieuse puis au Nord-Ouest de L’Agora tombe sur l’Autel d’Aphrodite Ourania. Il s’avance et dépose le bébé sur l’Autel… Il s’en va donc laissant son bébé, seule espérant qu’une prêtresse accueille sa fille.
Un peu plus tard, une jeune pythie du nom de Lyía vint à l’Autel afin de préparer la cérémonie d’offrandes qui devait avoir lieu un peu plus tard. En effet, c’était l’époque d’invoquer la grandeur d’Aphrodite pour les récoltes à venir. Et Lyia était venue de Delphes afin d’aider la prêtresse dans sa tâche.


Mais qu’est ce que ? Ce n’est pas possible…

Elle se pencha au-dessus de l’Autel et regarda l’enfant. Elle attrapa dans les bras laissant les encens au pied de l’Autel.

[Devant le Temple d’Athéna Ourania]

La prêtresse regarda la jeune Pythie arriver avec un bébé. Elle sourit

Je l’ai trouvé sur l’Autel…
La prêtresse fit signe à la Pythie d’ouvrir la lange de l’enfant… Petite fille elle était, chance elle avait. En effet, la Prêtresse avait eu une vision d’Aphrodite et une mission à accomplir.

Une enfant déposée, une mission attribuée, telle est la volonté de notre déesse vénérée

Une mission ? Mais…

La prêtresse se retourna et partit en direction du Temple après un acquiescement à la question de Lyia.

[Quatorze ans plus tard :Delphes]

Lyia avait comme mission d’aider Êrinna à accomplir les desseins que lui réserver la déesse Aphrodite Ourania... Il faut dire que son dessein était pour le moment celui d’une jeune fille simple… Elle avait comme principal occupation la poésie, la beauté mais avait beaucoup plus de mal dans l’apprentissage d’une bonne servante de la Déesse.
La prêtresse en accord avec l’oracle de Delphes avait décidé de les envoyer toutes deux à Delphes pour les Jeux panhelléniques.


Êrinna ou vas-tu ?
Je reviens … J’ai … Je reviens.

La jeune fille partit sans attendre l’autorisation de Lyia… Elle courut jusqu’à l’endroit ou était les jeunes hommes qui allaient participer aux épreuves de Pancrace. Et l’inattendue ou plutôt le prévisible arriva… Elle rencontra un jeune homme, Aknail de Spartes. Coup de foudre ou coup de folie, elle s’échappa avec lui… Quand Lyia s’en aperçut, elle alla voir l’oracle

Ça y est… ma tâche est accomplie


L’oracle acquiesça. Une larme coula le long de la joue de Lyia, elle savait que cela arriverait un jour mais ne s’y était jamais vraiment préparé.

[4ans plus Tard : Agora puis départ pour le Temple D’Hadès]

L’aventure folle d’Êrinna avec Aknail se termina à Spartes … Ce dernier se fit en effet tuer par un prétendant de la jeune fille… Nombreux hommes ont péri sous la lame d’Aknail pour avoir oser courtiser sa belle… Mais c’est finalement Lycur, un homme d’une quarantaine d’années qui mettra un terme à la vie de ce dernier et qui provoquera la fuite de la belle pour Athènes.
Arrivées dans sa ville natale, elle se rendit au Temple de la Déesse qui lui avait tant donné. Elle y trouva avec plaisir la prêtresse mais aussi Lyia qui était désormais une grande Pythie. Elle s’avança en souriant jusqu’à ce que la prêtresse prenne la parole.


Tu devras fouiller en ton être et trouver sous le paraître. Le dieu que tu serviras et que toujours tu vénéreras.


Êrinna les larmes aux yeux partit donc à la recherche de celui qui avait toujours été au prêt d’elle et cela depuis sa naissance … Qu’est ce qui avait bien pu la poursuivre en vain ??? La mort… Oui, la mort ne l’avait jamais quitté. Elle se rendit donc au Temple Nekyomanteion situé le long du fleuve Achéron dans la région Epire. Elle attendit devant le Temple jusqu’à ce qu’un homme à l’allure sombre s’approcha d’elle.

Que fais-tu ici toute seule?
Je viens vous rejoindre… Depuis toujours la mort m’entoure… Ma mère est morte en me mettant au monde …
Oui, Héra a jugé cette union illégitime…

Elle le regarda avec de grands yeux… Comment savait-il ça ?

Tant d’hommes sont morts… pour avoir poser les yeux sur moi.
C’était ton dessein…Tu devais provoquer leur mort. Afin de prouver ton attachement à celui qui à toujours veiller sur toi.

La jeune fille s’avança vers l’homme puis s’agenouilla

Je dévouerais ma vie à Hadès.

Êrinna
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 22/05/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum