hilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

hilde

Message par hilde le Lun 2 Nov 2009 - 2:24

Je suis née il y a 18 ans dans un petit hameau perdu de Grèce, et je réponds au doux prénom de Hilde. Ma mère, qui était une personne gentille, douce et attentionnée, avait toujours été là moi, que ce soit dans les bons ou les mauvais moments de notre vie. J’étais tout pour elle un cadeau de la vie, un cadeau des dieux. En effet, elle m'avait mise au monde alors qu'elle était encore vierge, et qu’elle n’avait pas d’époux. Mais comment était-ce possible me diriez-vous ? Un jour, un prêtre fit son apparition sur le pas de notre maison. Il était blessé, et demanda de l’eau et des soins à ma mère. Elle lui donna à boire et le soigna autant qu’elle le pouvait, et pour la remercier, il entonna une bénédiction à son encontre. Neuf mois plus tard, je vis le jour. Mais à cette époque, ce genre de miracle était mal des plus mal vus.

Ma vie n’a pas toujours était des plus facile. Tout le monde nous méprisait. Les enfants du village refusaient de jouer avec moi, car leurs parents racontaient des choses atroces sur ma mère et ma naissance.

A l'âge de 17 ans, le hameau où l'on résidait fut attaqué et complètement détruit. Ma mère fut mortellement blessée durant l'attaque mais prit tout de même le temps de me mettre à l’ abri dans les bois tout proche. Lors de notre fuite, j’avais pris un coup sur la haut du crane, surement une branche d’arbre. Mais juste avant de perdre connaissance, j’avais pu apercevoir c’est homme en jaune qui s’approchait des habitations. Comment oublier le bruit terrifiant des sabots de sa monture et qui arrivait à grand pas en notre direction. Ma mère donc, m’avait sauvé la vie, du moins j’en étais persuadée, car à mon réveil, cette femme qui était si chère à mon cœur, gisait à mes côtés, inerte, sans vie. Je ne pourrais expliquer ce moment ou ce que j’ai pu ressentir quand j’ai vu ma mère morte. J’avais le souffle coupé, les yeux embués par mes larmes. Je suis restée là un moment, à ne pas bouger, et vidant toutes les larmes de mon corps.

Depuis ce jour, j’étais seule. Un désir de vengeance m’envahi, et était la seule chose qui me pousser à rester en vie. Je devais devenir plus forte, je devais apprendre à vivre dans cette nature hostile afin de ne pas mourir de faim. Pour venger ma mère, je devais vivre, et ainsi tenter de retrouver un jour ceux qui avaient fait cela.

Durant des années, jours et nuits je m’entrainais a devenir plus forte. Quand d’autres filles de mon âge courraient les garçons, moi je chassais pour me faire mon repas. Quand elles parlaient de leur rencontre avec un nouvelle Apollon, moi je tapais contre un arbre pour ne plus sentir les coups. Pendant que certaines se pouponnaient, moi j’essayais d’apprendre des techniques de combat par mes propres moyens.

Mais, un jour, un prêtre se dressa devant moi. Il était vêtu d'une longue cape, et sojn visage était cachait par son capuchon. Il tenait un étrange bâton dans sa main droite. Etait-ce une arme ou bien pour l’aider à marcher ? J’avais appris durant toutes ces années a être méfiante et surtout à rester en permanence sur mes gardes. Mais là, je ne saurais expliquer pourquoi, il en était autrement. Cette personne m’inspirait de la confiance. Je restais un long moment immobile devant lui, quand soudain il prit la parole :

« Comme on se retrouve Hilde ? C’est bien comme cela que ta mère t’as appelée non ? »

Je restais sans voix devant les paroles de cette étrange personne. Comment savait-il mon nom ?

« Mais …. Mais qui êtes vous ? »

Il posa sa main sur mon épaule et à son contact, je fis un bon en arrière. Je restais sur mes gardes, et il ajouta :

« Ecoute mon enfant, du calme je ne te veux aucun mal. Maintenant assieds-toi et écoute mon histoire. »

Paralysée par une force étrange je m’exécutais, les yeux fixés à cette personne. C’est alors qu’il commença son récit, sur ma naissance et sur le fait qu’il avait toujours veillé sur moi.
Après cela le prêtre me recueillis et me montra comment utiliser la cosmo-énergie qui était en moi. Il engagea un guerrier qui m’enseigna l’art du combat et du maniement des armes. Bien que le prêtre était la gentillesse incarnée, il eu pris ses mesures pour que je puisse affronter mon destin avec courage. Mais mon désir de vengeance devenais tellement intense qu'il corrompu mon âme... Maintenant je ne vivais que pour nuire à ceux qui avaient détruit ma vie et celle de ma mère. Et cette étrange personne que j’avais vu avant ce trou noir que le vieillard avait éclaircit en moi devait être celui qui était la cause de tout cela.

Voyant que je devenais très forte, il me proposa un accord. Je devais rejoindre l’armée de Hadès afin de mieux maitriser ma force, mais surtout ma haine. A la suite de cela, je devais revenir vers lui afin qu’il me raconte la suite de son récit, la suite de ma vie en somme.

Je me mis donc en route pour le Nekyomanteion, terre des spectres et du dieu Hadès, afin de tenir ma promesse et revenir plus forte.
Après plusieurs jours de marche, j’arrivais enfin dans un petit village que l’on m’avait indiqué comme étant l’entrée des territoires des Spectres de Hadès. Je m’arrêtais un instant contre un arbre, quand un guerrier vêtu d’une armure sombre vint à ma rencontre. Je lui expliquais en gros la raison de ma présence en ces lieux, et il m’indique le chemin du Temple des Oracles. Arrivée à destination, un garde me dis que je n’étais pas encore digne d’être reçue par les maîtres des lieux. Et que pour le devenir, je devais m’entretenir avec d’autres spectres, devenir l’un des leurs, et trouver auprès d’eux les réponses dont j’avais besoin. J’arpentais donc maintenant ces terres, à la recherche de ceux qui me permettraient de devenir une spectresse du Seigneur Hadès …

hilde
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 222
Age : 30
Localisation : la ou on me dit d'aller.
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 2

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum