Solitaire : Les préparatifs de la Rage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solitaire : Les préparatifs de la Rage.

Message par Iimalya le Jeu 23 Fév 2006 - 7:31

Cela faisait maintenant quelques jours que j’avais quitté mes camarades de la légion Styx.
Nos nouvelles motivations faisant, je me doutais qu’un « orage » se préparait. Je repris de ce fait mon entraînement, mais de manière plus sérieuse et poussée.
Durant mes exercices, je me remémorais chaque seconde au cœur du Nekyomanteion : Mon engagement envers Hadès auprès de Niebelungen, mes rencontres avec le diplomate Ménétak, le forgeron Pirithoos, le général Arawynn, Eaque du Garuda, le diplomate Vachaldo, mes confrères de ma nouvelle légion, et bien entendu, le pénible mais, néanmoins, troublant général Alucard. En repensant à ce dernier, me venait à l’esprit les souvenirs de nos rencontres toujours très étranges. Alucard, toujours « ambigu » à mon égard me paraissait tel un monstre de puissance, mais dont le cœur oscillait sans cesse entre bien et mal. Peut-être étais-je dans l’erreur, mais le temps des réflexions n’était pas opportun à cet instant.
Rangeant mes songes, pour l’heure, je fis gronder mon cosmos à travers toute la salle.


* Ce cosmos qu’Alucard m’a révélé lors de notre dernier duel, il est temps de le maîtriser. Qu’il soit ma base, le point de départ de l’incommensurable force de mes coups, et non un aboutissement. Brûles, mon cosmos… brûles !*

M’immobilisant dans la pénombre, je me concentrai à accroître mon cosmos. Le vide de mon esprit et la recherche du fond de mon cœur développaient, autour de moi, une aura considérablement plus intense que jamais. Mon corps semblait, alors, plus léger, et arrivée au bout de cette concentration massive d’énergie, je tentais de comprendre la manière la plus efficace de l’exploiter. Je me mis en garde et analysai le flux de mon cosmos apparaissant rouge vif.
La première étape de mon entraînement consistait à contrôler le déplacement de ce flux dans les parties désirés de mon corps. Au bout de quelques heures, j’arrivais avec plus ou moins de mal à faire circuler l’aura dans mes membres si diamétralement opposés soient-ils. Avec un peu de persévérance, l’opération devint, par la suite, une banalité.


* Voila qui est fait !*

A présent, apte à concentrer l’intégralité de mon cosmos dans une partie précise de mon corps, il me fallait maintenant déterminé une stratégie de projection. De ce que j’avais vu ou appris, aussi bien de mes alliers que de mes ennemis, les attaques les plus destructrices consistaient en un savant mélange de coups physique que le cosmos propulsait à des vitesse phénoménale, et d’éclats cosmiques se répandant sur des distances incroyables. Je commençai donc par répartir tout mon cosmos dans chacun de mes avant bras, de façon équitable. Puis, je m’exerçai à en libérer l’intégralité de la puissance. Ce travail me pris plus de temps et de force que le précédant, car les résultats de mes tentatives se voyaient irréguliers et soit je ne déployais pas une puissance maximum, soit les piliers que je prenais comme objectif restaient intacts aux dépends d’autres qui « n’avaient rien demandé ». Cependant, je finis tout de même, à force d’obstination, par atteindre mon but et à faire mouche avec un taux d’exactitude satisfaisant.

* Nous touchons au but !*

J’arrivais enfin à la dernière étape de mon premier véritable entraînement. J’avais, désormais, le pouvoir sur mon cosmos. J’avais la possibilité de le modeler et de l’user à ma guise. Il ne me restait plus, alors, qu’à concevoir une technique qui serait un atout non négligeable en situation de combat réelle. A cette idée, je me souvenais, encore une fois, d’Alucard qui utilisait son pouvoir pour créer des illusions.

* Hmmm… Cher général, c’est une astuce bien intéressante, mais elle manque d’efficacité physique… je ne m’attarderai pas à ces supercheries pour l’instant !*

Il me fallait un coup imparable et déployant les plus grands dommages physique qu’il m’était possible d’appliquer. Alors, une pensée me vint:

* Si mon ennemi ne peut voir ses plaies, il ne s’inquiétera pas de savoir si sa santé est atteinte… Et si, par ses mouvements rassurés, il pouvait aggraver son état… Hmmm… Oui, il me faut trouver le moyen de pulvériser l’intérieur d’un corps sans en ébrécher la surface.*

Satisfaite de la nature que j’avais décidé pour ma spécialité, je me mise au travail. Je m’acharnais sans relâche contre les piliers à disposition. Ils se fendaient, se craquelaient, pliaient sous mes coups… Mais tous tombaient sous le poids de fractures apparentes. Malgré cela, je me rapprochais inconsciemment de la réussite, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un seul pilier.
Il se dressait devant moi, inflexible. Je rassemblais les dernières forces qu’il me restait. Enfin, téméraire, convaincue, et peut-être même un peu trop obstinée, je lançais ma dernière attaque contre le roc. Je le traversai au moment des impacts et restai immobile, le poing en avant, dans son dos.
Je me redressai et me dirigeai vers le pilier qui se montrait aussi vaillant qu’il y avait quelques instants. Je posais ma main sur sa surface, le caressais.


Iimalya (d’une voix calme presque semblable à un murmure): "- Vacuum’s Laws…"

Puis, épuisé, je basculai en arrière. A mesure que je tombais, je continuais de fixer la pierre et, au moment de m’effondrer au sol, le pilier vola en éclat. Toujours consciente, mais, en revanche, vidée de toute énergie par mes efforts, j’éclatai de rire franchement, cette scène me rappelant vaguement la fin de mon affrontement avec un certain ténébreux :

Iimalya: "- HAHAHA !!! Aurais-je pour habitude de choir à chaque miracle que je réalise ??? HAHAHAHAHA !!!"


Cependant, loin de nos terres, la bataille faisait rage... Et ma bonne humeur fut interrompue à l'instant où je sentis un cosmos, qui m'était désormais familier, disparaître.

Iimalya: "- Alucard..."

Arrow Salle de réunion de la légion Styx

Iimalya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum