salle de réunion.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Naevius le Dim 3 Fév 2008 - 17:44

Aprés avoir franchi les défenses du Cap Sounion, Naevius enchaina quelques combats contre des marinas hostiles à sa présence. Une fois sa mission terminée il se rendit à la grotte de l'Eridan pour conter ses exploits et entendre ceux de ses frères d'arme qu'il n'avait pas vu depuis un long moment.
Lorsqu'il arriva enfin, il sentit le cosmos de Godaime mais bien moins puissant qu'à son habitude, Naevius se dirigea vers cette source d'énergie, et là, il trouva une missive d'où émanait le cosmos de Godaime. Il fallait se rendre au plus vite au palais des oracles, ce que fit Naevius sans perdre une seconde.

Naevius
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 2067
Age : 35
Localisation : entre Ciel et Terre....
Date d'inscription : 11/03/2006

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Lun 24 Oct 2011 - 16:57

j'avançais à pas souple dans les couloirs de la grotte pour qu'il ne puisse pas entendre de bruit, toujours les mains sur la garde de mes rapières au cas ou quelque chose surgirait de nul part. Cette endroit jadis était éclairé par mille feu, sur tout le long de la paroi brulait des torches pour indiquer le chemin, maintenant il y faisait sombre et humide, bien triste endroit. Arrivé devant l'entré de la salle de réunion on pouvait entendre quelqu'un, c'était comme si on essayait de déplacer des vase ou pire encore essayant de voler les vestiges de la légion. Dans la salle comme dans le couloir il n'y avait aucune lumière, je ne voyais pas grand chose. J'attendais un instant pour que mes yeux puisse d'habituer à l'obscurité.

Au fond de la salle j'arrivais à entre une ombre qui essayait tant bien que mal à rentrer dans un vase bien trop petit pour lui. Il se débattait comme un fou pour se dissimuler. C'était une scène assez bizarre qui était entrain de se dérouler devant mes yeux. Arrivais à quelque mettre de lui je fini par prononcer:

<<- Trouvé. Que cherches tu à faire troubadour ? tu ne vois pas que ce vase est bien trop petit pour toi ? qu'es tu venu faire ici ? voler un butin ? qui es tu ? >>

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Lun 24 Oct 2011 - 18:10

Arrow Grotte EridanEntrée de la grotte Eridan

La bataille faisait rage !
Dans un coin, l’Arlequin, secouant furieusement son corps pour tenter de triompher ; de l’autre, la jarre, qui au fond n’avait rien demandé. Le Bouffon gesticulait avec vigueur pour tenter de se faufiler dans le vase. Sans succès.


« Fichu bordel ! T’vas m’laisser rentrer ?! » pestait-il sans arrêts.

L’aspect discret du jeu avait totalement été éludé par notre spectre chapeauté. En réalité, le jeu lui-même avait été oublié. Ne comptait à présent que cette affrontement sans merci avec cette…Jarre.
Les bras et la partie supérieure du corps était déjà entrée, y trouvant d’ailleurs quelques victuailles moisies dont les odeurs en auraient fait fuir plus d’un. Mais pas l’Arlequin !


*Ah ah ! Tu crois m’avoir avec tes subterfuges… Je ne marche pas moi !*

Il fallait plus que des mais aux allures de compotes verdâtre pour le rebuter. Finalement, un genou rentra à son tour. Comment ? A croire qu’il y avait du talent dans ce spectre-là. C’est alors qu’une voix retentit depuis l’extérieur du vase. Immédiatement, le Bouffon se ramollit comme le phallus d’un vieux gâteux, feignant la mort.
Voyant que la fameuse Voix s’était tue, l’Arlequin s’extirpa avec soin de sa cachette. Ce ne fut que lorsqu’il sortit sa tête de la jarre qu’il se rendit compte de la présence d’un autre protagoniste.
Qui était-ce ? Un futur élève souhaitant s’inspirer de cette prouesse contorsionniste pour ses prochaines planques ? Un Roi du cache-cache ? Ou bien peut-être un des fameux bandit habitant ce lieu sinistre… Un bon partenaire de jeu en somme.

Le Bouffon s’approcha de lui d’un pas dansant. Il tourna la tête, comme pour mieux ausculter l’inconnu. Ses doigts ne cessaient de bouger, comme si l’envie de toucher cette « chose » étrangère le consommait de l’intérieur. Au final, il sortit ses Dés, les regarda d’un air gratifiant puis souffla :


« Tout ça pour lui… Y doit en valoir la peine alors hein ?! »

Finalement, il reporta son attention sur l’inconnu. Un sourire se fixa sur son visage, ses yeux pétillaient d’envie et de curiosité.

« Mais c’qu’il en pose des questions l’farfadet ! Pi faut pas l’prendre pour une bille hein ! Ah qu’non ! Bon c’pas non plus un génie, exagérons pas hin hin !
Bah ouai… Il en voit beaucoup notre ami l’castor armé, des Parieurs d’Vies pillards et contorsionnistes ? Voyons voyons… Ça fait un peu trop pour un seul homme ! Par contre…
Il grimaça l’espace d’un instant.…J’en f’rais pas mon r'paire d’ce trou à rats ! Ah qu’non !
Eh euh… Dis-moi : t’es là pour investir ? Ou bien t’es plus du genre brigand solitaire qui passe ses journées à flâner en quête d’une victime faible à torturer ? »


L’Arlequin réalisa l’hypothèse évoquée à voix haute. Son regard se fit plus inquiet, si inquiet que n’importe qui aurait pu y déceler la comédie d’un piètre acteur…. Ou qui voulait se faire passer pour tel. Joyeux bordel.

« … Et si j’ai raison… J’serais tombé sur un d’ces timbrés qui fantasment sur des bouts d’doigts sanguinolents… Ou ceux qu'aiment l’rouge et la chair pi qu'en font leur quart d’heure… J’ai vrai ? J’ai faux ? Monsieur l’castor joue au muet maint’nant ? Ah ah ! Démasqué hein ? Au final c’est p’t’être moi qui t’ai trouvé, au fin fond d’ta cachette identitaire ! »

La déduction était d’une folie brillante. L’Arlequin n’avait malheureusement retenu là que le côté brillant de son raisonnement. Il y avait de quoi être fier.

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Jeu 27 Oct 2011 - 13:05

Il ne me calculais pas, il était toujours entrain d'essayer de rentrer dans ce vase. Ce drôle de personnage avait quand même réussi à y rentrer une bonne parti de son corps quand il décida enfin de m'accorder de l'importance.

Il me fixa d'un air songeur pour reprendre son action mais cette fois ci c'était pour en ressortir. Arrivé à la surface une odeur nauséabonde l'accompagné. j’essayais tant bien que mal de camoufler mes grimaces suite aux effluves néfastes que pouvait dégager ce simplet. je reculais de quelques mètres pour me prémunir de la puanteur de ces habits.

Quand il me parlait je ne comprenais pas tout ce qu’il me disait mais je fis un effort pour pouvoir lui répondre malgré les relents je fini par me rapprocher pour lui répondre.

« - non t’inquiète pas je ne fais pas le muet c’est juste que … enfin bref tu ne dois plus avoir de sens olfactif. Ce trou à rat comme tu dis étais un antre d’une belle est grande légion jadis. C’était assez animé ici mais aujourd’hui tout cela à disparu et j’en suis bien triste. J’espère juste ne pas y être pour quelque chose. »

Je marquais un temps d’arrêt pour bien analyser sa question avant d’y répondre, je sentais que ce personnage pouvait jouer sur les mots.

« -je ne suis ni la pour investir les lieux ni pour te torturer car apriori il n‘a que toi ici. Par contre es ce que je peux savoir à qui j‘ai affaire ?
Mais je dois avouer quand que tu as de drôle de déduction.»


Je relâcher la pression sur la garde de mes lames il n’avait pas l’air d’être un ennemi et ni me vouloir du mal je n’avais donc aucune raison de rester méfiant et puis rien que l’odeur qui émanait de lui pouvait avoir raison de moi.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Jeu 27 Oct 2011 - 13:48

« Eh beh, t’as beau t’la jouer grand prince, t’es un castor armé sacrément mal éduqué ! »

L’Arlequin se prit la tête entre les mains, adoptant un air dramatique.

« D’puis quand exige-t-on d’un brave voyageur qu’il s’présente sans l’faire soi-même avant ?! Ahhh Les grands principes d’nos anciens s’trouvent là b’in bafoués ! »

Le Bouffon resta songeur quelques instants. Il observa successivement l’homme face à lui puis ses Dés. L’étranger avait évoqué une légion vivant autrefois dans cette grotte. C’était difficilement imaginable de voir un attroupement de soldats festoyant en ces lieux si lugubres… Mais pourquoi pas ? Après tout, l’Arlequin avait déjà rencontré plus étrange que ça. Un bandit nécromancien, un taré lycanthrope, un sergent scatophile… Au final, le plus grand mystère autour de ce lieu n’était pas tant le lieu en lui-même mais la fameuse légion qu’il eut abrité.
Quelle était sa fonction ? Amie ? Ennemie ? Aux ordres de qui répondait-elle ? Des Dieux ? Des révolutionnaires ? Etait-ce des mercenaires ?
L’homme aux rapières en avait été. Il était donc logiquement l’objet de toute l’attention de l’Arlequin, lui qui était désormais persuadé d’avoir mis le doigt sur un mystère insoluble. Il prit alors une voix inquiétante :


« J’veux jouer à un jeu… »

Il agita subitement ses Dés devant les yeux de l’inconnu puis, sur un ton amusé, reprit tout sourire :

« Va y ! Y sont deux ! On joue ça en un coup ! Choisi un nombre, j’f’rais d’même, l’plus proche l’emporte ! Laissons l’Destin décider qui d’nous deux d’vra s’présenter l’premier ! »

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Ven 28 Oct 2011 - 0:05

Je commençais à apprécier ce personnage, il était assez drôle dans sa manière d’être et de faire. Si à l’époque ce genre de personne ne pouvait pas attirer mon attention, à l’heure d’aujourd’hui je n’étais plus pressé par quelconques responsabilités. Je pouvais prendre le temps que je voulais. J’analysais tout ses dires et comme il aimait jouer avec les mots j’allais moi aussi m’en servir mais contre lui.

« - je n’ai jamais exigé que tu te présentes. Je t’ai plutôt demandé si je POUVAIS avoir plus d’information à ton sujet. »


Tout en prononçant ces paroles je lui tendis un siège en sa direction et j’en tirais un autre pour ma part. Je retirais mes rapières de la ceinture pour pouvoir prendre mes aises sur la chaise.

« -je n’ai rien à faire actuellement et tu attires ma curiosité je suis prêt à jouer avec toi. Il est loin le temps ou je pouvais me divertir. Je te suis. Je n’ai pas de chiffres fétiches. Tu me laisses l’initiative de la chose et je vais donc choisir de prendre les nombres impairs. Si sa tombe sur les nombres pairs je t’écouterais si c’est impaire je me présenterais. Sa te convient ? »

Je sentais que cette rencontre allait être très intéressante. Je découvrais mon visage pour mieux observer l’individu.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Ven 28 Oct 2011 - 0:33

L’Arlequin ne tint pas compte des propos de l’inconnu, seule la réponse à son invitation au jeu lui importait. Ses Dés tremblaient dans sa main gantée, prêts à être lancés.
L’étranger se mit à son aise. Le Bouffon resta immobile, les yeux rivés sur cet adversaire d’un jour. Les Dés roulaient entre ses doigts. Soudain, le visage du parieur fou s’illumina.


« Vendu ! »

D’un geste vif, l’Arlequin sorti son petit gobelet fétiche. Il y déposa les Dés un à uns dedans puis commença à secouer le tout.

« Tu gagnes si c’est impair, j’l’emporte si c’est pair… Ahah… Laissons donc parler notre amie destinée ! »

Tel un cérémonial mainte et maintes fois exécuté, le Bouffon fit une étrange figure puis finit par approcher ses mains vers le sol, concluant le tout en versant le gobelet. Les Dés roulèrent, tourbillonnèrent…

[Hrp : je te laisse répondre en fonction des résultats des dés :p]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Ven 28 Oct 2011 - 0:36

Résultat des Dés...

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par  le Ven 28 Oct 2011 - 0:36

Le membre 'Arlequin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé à 6 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé à 6 faces' :


Date d'inscription : 01/01/1970

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Lun 31 Oct 2011 - 1:59

Il accepta mes règles du jeu. On pouvait voir dans ces yeux la passion qui l'habitait de voir rouler ces dés. Je ne savais pas encore pourquoi il y accordé tant d'importance mais peu être qu'il allait me le dévoiler pendant notre petite discussion.

Il souleva le gobelet et on se penchait mutuellement pour voir le résultat des dés. 7. C'était un nombre impair, je devais donc me présenter en premier.

"-je me lance, je me prénomme Godaime, fidèle guerrier du seigneur Hadès. J'étais autre fois responsable d'une grande est belle légion qui avait pour quartier général cette grotte. Elle portait le nom de l'Eridan, en l'honneur au fleuve qui coule dans cette grotte. Suite à certains évènement je me suis exilé de notre sanctuaire pour trouver refuge dans un endroit calme afin de pouvoir méditer sur certaines parties sombre de ma vie. Je reviens aujourd'hui en c'est terre pour retrouver des frères d'armes. mais a ce que j'ai pu voir cela à bien changé depuis ma retraite."

LE bouffon se montrait très attentif à mes dires, comme si je l’intéressais. je lui laissais le temps de bien comprendre ce que je lui avais dit puis :

"- Et toi qui es tu ?

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Mer 2 Nov 2011 - 20:24

Et le résultat fut…
Sept.
Perdu.
Le bouffon paru dubitatif un instant puis ramassa ses Dés d’un revers de manche. Puisqu’il devait en être ainsi… Mais alors qu’il s’apprêtait à se lancer dans une brillante présentation de sa personne, l’inconnu le prit de cours et entama un curieux monologue. Ainsi, il aimait mener la danse, un dominant pour sûr !
L’Arlequin l’écoutait avec attention. Une fois que le discours eut pris fin, le regard du Parieur fou s’assombrit. Il approcha ses Dés de ses oreilles, secoua la tête d’un air agacé tout en marmonnant :


«Alors voilà c’que vous vouliez qu’je vois… Un renégat, un lâche qu’a préféré s’carapater plutôt qu’d’se plier à son Destin? Et l’voilà rev’nu comme un cador… Mais s’ra t-il prêt à assumer l’fait qu’nul n’peut abandonner Sa Majesté sans y être convié ? »

Le bouffon s’éclaircit bruyamment la gorge. Une aura étrange se déploya autour de lui, le genre d’atmosphère à même de vous mettre mal à l’aise. L’air se faisait plus rare, la rumeur du vent lointaine. Seul le contact entre les deux Dès que l’Arlequin ne cessait de frictionnait résonnait dans l’immense grotte. Puis tout s’arrêta, laissant place à la voix faussement amusé de l’étrange personnage.

« T’as donc rempli ta part du pari, bien qu’ton sens des mathématiques m’semble tout à fait obscur… A mon tour donc : On m’appelle l’Arlequin, lui-même s’étant surnommé Bouffon d’Sa Majesté. Oh non cher castor, tu n’rêves pas, t’as bien en face d’toi un des bras d’Notre Monarque, p’t’être pas l’plus conventionnel, mais certain’ment pas l’moins habile. Les Mots sont ses premières armes, mais nul doute qu’il en possède d’autres. Pantin dans un spectacle qu’seul le Destin dirige, j’fais en sorte qu’chacun suive l’rôle qui lui a été r’filé. Pour l’aider dans cette rude tâche, pas moins d’deux Dés, ceux-là même qui l’ont m’nés ici pour lui faire rencontrer un spectre en plein repentance…
Ont-ils eut tort ? Gaffe à toi, c’t’un piège hin hin… L’Destin n’a jamais tort. »


Il lâcha un grand sourire, à la foi fière de sa tirade mais aussi pleinement conscient de ce qu’il l’attendait.
Les yeux pétillants de malice, il ajouta :


« Alors dis-nous, es-tu prêt à rejouer ? Es-tu prêt à assumer l’fait d’avoir abandonné Sa Majesté ? »

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Sam 5 Nov 2011 - 23:47

sa dernière phrase me piqua au vif

"- En effet tu as raison, j'ai plus ou moins abandonné notre majesté je te l'accorde. Je n'ai plus donné signe de vie, à tel point que notre seigneur m'a enlevé le cadeau qu'il m'avait donné autrefois. Si je suis revenu c'est pour lui montrer que je suis bien décidé à reprendre mon rôle de guerrier et de défendre nos terres ainsi que nos idéaux. A l'heure actuelle je n'ai plus rien qui puisse me retenir de cette tache. Si avant j'arrivais à me trouver des excuses maintenant je n'en aurais plus."

Ce bouffon ne m'inspirait pas spécialement confiance mais j'étais quand même attiré par ce coté bouffon. Il était un peu déluré et c'est ce qu'il le caractérisait. Il arrivait à captiver mon attention avec toutes ces palabres.

"- Je suis prêt à rejouer et de ce fait à assumer mes actes passés. De toute façon ce qui est fait est fait, on ne peut revenir sur le passé et je n'ai aucune envie de changer quoi que se soit car toutes les épreuves passé ont fait de moi ce que je suis actuellement. Je suis revenu ici pour démontrer que j'ai toujours foi en notre seigneur et que mes armes ainsi que âme lui sont dévoués sur le champs de Mars

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Dim 6 Nov 2011 - 13:45

Face à la réponse de son interlocuteur, l’Arlequin ne put s’empêcher de ricaner. Mais au fond de lui, il se sentait déçu de cette réaction. Peut-être avait-il attendu plus de ce renégat, peut-être l’avait-il surestimé…

« Faut avouer qu’sur un point, t’as pas tort : c’qui est fait est fait. Tout’fois… »

Le Bouffon se remit à tripoter ses Dés avec insistance.

« … La foi n’vaut rien, c’est l’Amour d’la Justice divine qui nous mène vers Sa Majesté. Croire pour croire, c’t’un truc d’religieux. Un Spectre agit. Son Altesse n’juge pas nos Mots, Il juge nos Actes.
Si tu souhaites r’trouver c’que tu as abandonné, d’ton libre arbitre, tournant l’dos à ta Destinée, y ‘t’faudra payer ta livre d’chair. »


Il fixa alors sans ciller l’ex maitre des lieux.

« Si tu t’en sens digne, si t’as mis d’coté la lâch’té qui t’as fait dévié, alors r’trouve Nous d’vant l’palais des Oracles. Hé hé…Fin d’la scène. »

Le parieur fit volte-face. Tout en se dirigeant vers la sortie, il secouait la main dans un signe d’adieu.

« Au r’voir Godaime, castor Renégat d’Sa Majesté ! »


[HRP : J’ai fait ce post pour te permettre de rejoindre au choix directement la mission (genre tu vas vers le Nekyo et tu tombes comme de par hasard sur un messager ; ou bien de te rendre au palais des oracles (ou tu retrouveras Arly…ou pas :p) qui choisiront alors de te rediriger vers la quête ou de t’envoyer pétré (j’y crois pas trop ceci dit ^^’).]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par godaime le Dim 6 Nov 2011 - 18:40

Les ricanements du bouffon me faisaient sortir de moi intérieurement c'était comme si il se moquait de moi. Ne le connaissant pas plus que sa je lui accordais le bénéfice du doute et puis je n'avais pas à juger quelqu'un alors que je ne le connaissais que de quelques minutes. A chaque nouvelles phrases son fasciés ainsi que son intonation de voix changeaient. Il pouvait être joyeux sur une phrase puis sur la prochaine avoir un regard noir.

Ses derniers mots avaient eu pour effet de me chambouler. Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus mis les pieds devant le palais des Oracles, la dernière fois que je m'y étais présenté, c'était pour en recevoir mon surplis terrestre. Juste avant qu'il ne puisse disparaitre je lançais ces quelques mots:

"- Il faudra que tu m'expliques un jour pourquoi tu me surnommes le castor "

il ne m'adressa aucune parole, il continua d'agiter sa main en guise d’au revoir.
je décidais donc de me rendre au village du nekyo pour y retrouver les odeurs, les marchands ainsi que l'ambiance qu'il pouvait y régner.


Arrow Village de Nekyochorio

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Dim 13 Nov 2011 - 16:23

Arrow Epire - Sans se faire prendre?

Finalement, la journée de l'Arlequin se terminerait dans une grotte abandonnée... Ah sacrée Destiné! Par moments, le Bouffon se demandait avec amusement ce qu'il avait fait pour hériter d'un fil si ingrat. Lui qui avait été tout d'abord soldat de Son Armée, puis promu Spectre, accomplissement de tout fidèle, pour finalement se retrouver à enquêter sur des renégats. Les choses avaient toutefois étaient écrites ainsi, il fallait s'y plier.

C'est en chantonnant que l'étrange personnage fit son retour dans la grotte de l'Eridan. Cette fois ci, nulle Voix vibrante pour l'accueillir, seul l'echo vint rythmer sa progression.
Sans hésitation, il reprit le chemin de l'immense pièce circulaire, y ayant aperçu plusieurs ouvrages, des registres probablement...
La lecture s'annonçait pénible et longue.


[HRP Voilou Got' :p]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par gotchi le Dim 13 Nov 2011 - 18:28

Arrow Entrée de la grotte Eridan

Les bruits qu'il suivait depuis l'entrée de la Grotte menait jusqu'à la salle de réunion. Gotchi n'y avait plus mis les pieds depuis un long moment. Les seules fois où il y mettait les pieds, c'était pour prendre une bouteille d'eau de vie de la réserve de Mugen. Ce dernier aimait l'alcool et avait montré ses vertus à Gotchi qui en devint vite dépendant. Il avait toujours une petite gourde sur lui, pleine bien sûr, pour s'hydrater le Gosier. Le spectre se mit près de l'entrée, jeta un coup d'œil dans la pièce. Il fut surpris d'apercevoir une silhouette connue du monde des enfers, un chapeau, des clochettes, des dés,... Cela ne pouvait être que l'Arlequin. Gotchi ne le connaissait que de réputation, il n'avait jamais eu l'occasion de discuter avec, mais il se demandait que venait faire ce bouffon dans cette grotte?

Gotchi entra d'un pas avisé dans la pièce, et s'adressa prudemment à l'Arlequin
"Hey Bouffon, que fais-tu ici?"

Gotchi s'approchait prudemment, bien qu'il n'ait pas peur du Bouffon, il n'en restait pas moins un individu mystérieux...


[HRP: Si je me trompe dans ta description hésite pas à le dire, pour l'instant c'est pas très beau à lire, le temps que je me replonge un peu dans le RP, j'en ai plus fait depuis des lustres :$]

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Lun 14 Nov 2011 - 22:44

Encore une fois, comme si la scène se répétait, une voix vint perturber l'investigation du Bouffon. Ce dernier demeura muet dans un premier temps, dos voûté, toujours plongé dans d'anciens registres listant les arrivées et sorties d'alcools et autres nectars...
Chose sûr, cette voix ci n'était pas celle du renégat. Le ton n'était pas celui d'un être qui se sentait supérieur, ni inférieur d'ailleurs. Il s'agissait simplement d'une question d'égal à égal.
L'Arlequin lâcha un sourire suivit d'un rire mécanique.
Lentement, il se retourna en direction de Gotchi, les mains chargés de parchemins écorchés.


"Que veux-tu qu'j'foute là?! J'farfouille ! J'enquête ! J'm'instruis ! Comme si une légion d'Sa majesté pouvait débiter autant d'vinasse en si peu d'temps ! M'est avis qu'c'renégat d'mes deux m'a baladé ! C'te grotte, c'est ni plus ni moins qu'un camp d'trafiquants ! Y attaquent les convois pas loin puis paf, y font leur marge pour r'mettre ça dans les villages voisins ! Malins les bougres ! Quand j'le chop'rais c'fichu castor, on y f'ra bouffer ses rapières !"

Puis, comme si de rien n'était, le Parieur fou se replongea dans les registres, marmonnant par moments quelques paroles incompréhensibles.

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par gotchi le Lun 14 Nov 2011 - 23:26


L'Arlequin s'était enfin décidé à répondre. Gotchi l'écoutait d'une oreille bien que la première question venait de sa bouche, il se moquait finalement du pourquoi le bouffon était présent. Il se dirigea vers une chaise et au passage prit une bouteille de Rhum caché derrière une armoire. L'Arlequin avait fini de parler et s'était remis à son travail. Gotchi vint s'asseoir auprès de lui, prit une gorgée et se mit à parler:

"Pour être franc je t'ai écouté à moitié mais ne qualifie plus la grotte de "camp de trafiquant". Pour faire simple, cette grotte, j'y tiens comme toi tu tiens à tes dés. Malgré le respect que j'ai pour toi, tâche de surveiller tes paroles."

Le bouffon averti, Gotchi s'hydrata à nouveau le gosier, s'adossa contre sa chaise et reprit d'un ton plus serein;

"Tu me parles d'enquête mais dit moi tes investigations avancent elles? Si tu as besoin d'une aide, je pense pouvoir être celle-ci, sachant que cette grotte fût autrefois ma maison. Mais te connaissant un peu, tu n'as certainement pas besoin que l'on t'aide..."

Sur ces paroles, Gotchi tendit sa bouteille à l'Arlequin, geste qu'il avait pris l'habitude de faire à tous ses frères d'armes.


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Mer 16 Nov 2011 - 0:19

Le Bouffon ne prêta guère attention aux mots de son comparse. Plongé dans les registres, il restait persuadé que Gotchi ne pourrait pas lui être utile dans sa recherche. Néanmoins, l’Arlequin avait été négligeant dans sa réflexion, probablement trop embaumé par la forte odeur d’alcool qui imbibait les parchemins mais aussi l’haleine de son compagnon providentiel. En effet, comment Gotchi, Spectre portant le surplis dit de l’Eridan, fleuve qui traversait soit disant cette grotte oublié, s’était-il retrouvé ici ?
A mesure qu’il triait les nombreux feuillets, les pensées du Parieur s’éclaircirent. Après tout, peut-être que Godaime n’avait pas menti sur tous les points, peut-être que son histoire autour de l’ancienne légion oubliée tenait debout… Au même moments, quelques mots vinrent percuter les oreilles de l’Arlequin…


[Gotchi] « …. cette grotte fût autrefois ma maison…»

Immédiatement, le Bouffon se retourna vers le spectre, manquant de renverser la bouteille amicalement tendue. D’un air écœuré, Arlequin la repoussa puis fixa sans ciller Gotchi.

« Ta…maison ? Alors c’trou à rats à bel et bien abrité des Spectres… Mhhhh… Laisses moi d’viner : Eridan, une légion oublié hein ? J’paris même qu’un type app’lé Mugen s’y torchait chaque soirée comme si c’était la dernière ! T’nu ? Héhé ! Si j’ai raison, alors dis-m’en plus. J’trouve rien ici sur c’Godaime ni même sur ce à quoi c’t’hypothétique légion pouvait servir… Sauf à nourrir et abreuver tout l’Nekyomanteion mouahaha ! »

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par gotchi le Ven 18 Nov 2011 - 10:12


L'Arlequin avait repoussé L'alcool que Gotchi lui tendait. Même si le geste était maladroit, il n'obligeait personne à boire, et tant mieux pour l'ancien général. Le bouffon manqua à nouveau de respect envers la grotte, et ce fut trop pour Gotchi, qui aussitôt l'empoigna tout en brandissant son poing ;

"Ecoute, je t'avais pourtant prévenu de ne pas insulter ce lieu. Ne joue pas à ca avec moi! Effectivement, ce fut autrefois les quartiers de la légion Eridan. Légion isolé des autres, nous étions surtout voué à l'attaque des défenses ennemies soit pour diversion, soit pour invasion. Nous étions très efficace sous les commandements du responsable Godaime."

Gotchi reprit un peu son calme, mais ne relâchait pas pour autant son étreinte. Soudain, certaines paroles de l'Arlequin revinrent à son esprit

"J’trouve rien ici sur c’Godaime... "

A sa manière d'en parler, il pouvait croire que le bouffon l'avait rencontré. Il devait en avoir le cœur net.

"Dit moi Bouffon, Ce Godaime comme tu dis? L'as-tu déjà rencontré? Cet homme, ancien responsable de la légion Eridan mais aussi et surtout ancien Général de notre armée, nous a abandonné... M'a laissé seul, portant sur mes épaules l'histoire de La légion Eridan, me laissant dans la solitude la plus profonde qu'aucun de mes frères ne voudraient connaître."

On pouvait lire la colère et la tristesse sur le visage de Gotchi. Sa poigne devint plus ferme, l'Arlequin se débattait tant bien que mal, sans pour autant trouver un moyen de s'échapper.


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Ven 18 Nov 2011 - 12:59

Tout à coup, celui que l’Arlequin ne tarderait pas à associer au quolibet d’alcoolo l’empoigna avec férocité. Menaçant, il s’employa à laver le passé de sa légion. Le Bouffon n’y perçu là qu’une profonde nostalgie, un sentiment qui, dans l’état actuel des choses, ne serait pas moteur dans la réalisation des desseins d’Hadès. La conversation monta d’un ton. Gotchi laissa exploser cet amas de testostérone contenu durant plusieurs années, résultante logique de la frustration de perdre ce qui fut sa maison, sa légion… Arlequin, bien qu’intéressé par ce type de liens infondés, n’y comprenait malheureusement rien.

Face aux menaces et aux multiples interrogations du Spectre, le Parieur fou laissa éclater un rire dément. Chaque note semblait résonnait comme un plaisir profond soudainement exprimé par le bouffon. Inexplicable… Etait-il donc réellement un adepte des arts masochistes pratiqués par Eraste? Ou bien était-ce là encore une comédie de plus ?

Sans s’arrêtait de s’esclaffer de plaisir, il lâcha quelques mots :


«MouahahhahAhahAHa ! …L’compagnon d’vnu tortionnaire… MouahaAHaaHAhah ! J’aime çaaaaa ! Encooooooooooooorrreeee ! Aller l’alcoolo ! Vas-y ! Attache nous ! Frappe-nous ! Fais nous péter c’te colère d’gamin pré-pubère ! BWOUUUUAAARF ! Sa Majesté t’pardonn’ra ! MouhAhahAhAhaha ! Faut qu’on t’provoque c’est ça hein ?! T’aime avoir une raison pour cogner ?! Bah si l’scenario l’veut… On f’ra péter notre créativité pour t’en faire pousser une paire ! MouahahahahaAHahAH ! D’viens un homme ! OH OUIIII ! On l’voit d’ici ! L’titre d’c’te jouissive comédie : P’tit garçon d’viendra grand ! MouahAHAhahAhAhA ! FRAPPE-NOUS ! FAIS NOUS MAAAAAL ! »

L’Arlequin était comblé : voilà qu’enfin il semblait avoir trouvé un compagnon de jeu, qui plus est un Spectre ! La suite promettait d’être…. Hum… Elle promettait.

[HRP : Contrairement à ce qui a été écrit dans le post de Got', Arlequin ne cherche pas à se débattre, au contraire.... clown]

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par gotchi le Mar 22 Nov 2011 - 8:36


L'Arlequin avait complètement perdu les pédales ou était ce simplement le personnage. Nul doute d'une chose, Gotchi méprisait son comportement. Il n'avait nullement l'intention de rentrer aussi loin dans son jeu, et encore moins lui prouver qu'il était un homme. Ca il l'avait déjà fait par le passé. Cependant, le petit monologue de son interlocuteur l'avait calmé, et avait fait place à du dégout et l'envie soudaine de lâcher le bouffon.

L'Arlequin était une énigme pour Gotchi, il ne savait pas quoi penser de lui. Des fois, il faisait preuve d'une logique sans faille, d'autres fois il s'amusait avec ses proies ou bien encore il entrait dans un comportement répugnant au plus haut point. Gotchi voulait en apprendre plus sur le personnage, et décida de surprendre le Bouffon. Il attacha l'Arlequin à une corde, qu'il suspendit au plafond. En voilà une situation des plus bizarres, l'Arlequin suspendu au plafond, et un spectre s'amusant de la scène.

"Alors Bouffon, tu as ce que tu voulais?! Les sensations que te procures la corde sont-elles suffisantes? Ou veux-tu que je te bâillonne?"

Au fond de lui Gotchi s'amusait, mais il ne savait pas du tout comment l'Arlequin allait réagir...




[HRP] DSL du retard j'ai eu un gros week :$[OFF]

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Mar 22 Nov 2011 - 20:45

Tel un fétu de paille, soumis, l’Arlequin se laissa faire. Distrait, ça pour sûr qu’il l’était. Lui qui s’exaltait à chaque pitrerie rencontrée, voilà que cette journée allait de comédies en comédies. Son regard pétillant restait rivé sur Gotchi. Par moment, il haussait un sourcil, riait aux éclats.
La situation était des plus risibles. Deux Spectres sur une scène, l’un maquillé, suspendu de quelques centimètres au plafond par une corde, l’autre l’air plus sévère. L’Arlequin et son Scaramouche en d’autres termes !

Se dégageait de toute cette mascarade une ambiance étrange. Il n’y avait là nulle agressivité du point de vue du Bouffon, il s’agissait d’un simple jeu d’adolescents, savoir lequel des deux parviendrait à avoir la plus grosse, à sauter le plus loin, à hurler le plus fort. La rhétorique, art adulte et érudit, n’avait clairement pas sa place dans cet acte aux airs de comptines enfantine. Encore une fois, l’Arlequin s’en amusait. Du haut de son cynisme assumé. Etait-ce le cas du vaillant Gotchi ? L’Arlequin parvenait par moments à en douter.
Inquiétant…

Comme un nouveau jeu, le Parieur fou se mit à secouer sa tête, faisant tinter ses clochettes.


« Eh beh mon biquet ! Faut croire qu’on s’est trompé ! T’es pas un fanatique du coup d’poing sauvag’ment asséné ! Nan en vrai toi c’qui t’la fait l’ver, c’est d’voir des gars s’tortiller en étant saucissonnés hein ? Nous bâillonner qu’tu dis ? Ahah… AMATEUR ! Une pomme dans la bouche, une carotte dans l’fion et roulez j’nesse ! Ça manque d’punch ton délire, d’créativité ! Aller l’poivrot ! Faut t’laisser aller ! Faut laisser péter ta frustration ! Maman t’filait des roustes en cachette ? Ça t’as marqué hein ? S’faire tabasser par une femelle, ça plait rar’ment héhé ! Même pour un gosse d’six ou huit ans ! »

Le Bouffon marqua une pause. Laissant planer le doute d’une révélation inopinée de son passé qu’il voulait illustrer comme douloureux. Le Jeu reprenait ses droits.
Finalement, c’est au bout de quelques secondes d’un silence grisant qu’il reprit d’une voix étrangement ferme, calme et raisonnée :


« Y’a un truc qu’est dingue dans tout c’cirque… C’est quoi c’te manie Spectrale d’vouloir sans cesse assoir son autorité ? Entre l’feu follet qui s’croit au d’ssus d’tout, la femelle qui pète dix fois plus haut qu’son cul en causant au Cap’taine et toi, l’Alcoolo, qui s’prétend suffisamment influent pour altérer c’qui va s’passer… Y’a un moment donné va falloir arrêter d’vous leurrer. La seule autorité qui vaille en c’monde, c’est celle d’la Destiné. Sa Majesté en est l’défenseur, c'lui qui écrit l’point final d’chaque pièce qu’nous vivons et contemplons au cours d’nos vies.
Pfff…. Être Spectre ça voudrait dire d’venir naïf ? Lobotomisé par l’idée d’avoir été choisi ? Quelle conn’ries… J’en viens vraiment à r’gretter les saut’ries d’Eraste et d’ses gars… »


L'espace d'une seconde, l'Arlequin tomba le masque.
Il était triste.
Triste de voir que certaines ne se contentaient pas de jouer leurs rôles de Bouffons, ils en avaient fait leur nature.

Renégat ou non, la question autour de l'enquête semblaient lointaines tant la situation de l'Armée de Sa Majesté semblait désespérée.

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par gotchi le Jeu 24 Nov 2011 - 22:43


L'Arlequin, qui jusque-là délirait, avait soudainement pris un ton plus sérieux, plus triste. Ce que devenait l'armée semblait vraiment lui faire de la peine, mais d'un autre côté n'a t-il pas raison? En effet, la plupart des spectres se conduisent comme bon leur semble, et c'est quand leurs oracles les appelles qu'ils se rappellent qu'ils servent, pourquoi ils sont là,...? Gotchi ne s'en cachait pas, il lui est arrivé de se comporter comme cela. Cependant, une question trottait dans sa tête, il se décida alors à en parler au bouffon ;

"Certes c'est Le Seigneur Hadès qui écrit la touche finale de notre vie, mais ne penses-tu pas qu'Il les écrits suivants nos actes, nos décisions, ...?"

La discussion venait de prendre une nouvelle direction, d'une pseudo-enquête à un jeu tendancieux, les voilà partit dans une discussion des plus sérieuses, quels spectacles offraient-ils! Heureusement qu'ils étaient seuls.
Gotchi se mit à détacher l'Arlequin, las de le voir suspendu, las de jouer, las de vouloir suivre les caprices d'un Homme qui pouvait adopter un comportement bien plus "mature" que ce qui l'affiche. Au fond de lui, il savait qu'une discussion avec l'Arlequin l'amènerait peut-être à réfléchir, à voir certaines choses différemment, peut-être attendait-il quelque chose de lui mais quoi?


gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Arlequin le Sam 26 Nov 2011 - 12:46

« A croire qu’dans ma folie, j’t’ai fait entendre raison. Joyeux paradoxe n’est-ce pas ? »

Un sourire apparu sur le visage du Bouffon. Un Espoir, peut-être… Il laissa Gotchi lui ôter ses liens, satisfait de voir que le Spectre était finalement parvenu à surmonter sa rage et ses principes d’un autre temps. Une discussion pourrait peut-être avoir lieu.
L’Arlequin s’accroupis, caressa le sol du revers de sa main ganté puis ressortit ses Dés. Avec délicatesse, il se mit à les faire glisser entre ses doigts.


« Hmmmm… Gotchi c’bien ça ? V’là bien la première fois qu’j’te vois digne d’porter l’titre d’Spectre, loin d’cet égoïsme et d’ce comport’ment supérieur. V’là donc qu’enfin tu t’autorises d’parler d’égal à égal. A la bonne heure. Bien qu’pour beaucoup l’mal soit d’jà fait, mes Dés m’murmurent d’te pardonner. »

Le quolibet s’était envolé. Peut-être était-ce là une marque de respect finalement accordée… Le parieur fou se releva sans cesser de manipuler ses Dés. Il se dirigea vers les registres précédemment retiré et en tira un bout de parchemin. Sans y prêter attention, il le froissa.

« Vois-tu… Sa Majesté n’fait pas qu’écrire notre Mort. L’immortalité est une autre option. Mais contrair’ment à c’que tu dis, l’libre arbitre n’intervient pas là d’dans. Les faits n’sont qu’une transition, un passage. Regarde c’bout d’parch’min.»

L’Arlequin leva le bras, prêt à lâcher le bout de registre.

« Tout comme moi, t’sais qu’il finira sa course sur c’sol d’poussière. C’est écrit. Mais vérifions. »

Sans surprise, lorsque le Bouffon lâcha sa prise, le parchemin s’écrasa par terre.

« Comme j’l’ai dit, c’t’était écrit.
T’sais, j’ai vu des hommes crever la gueule ouverte, tous plus bons qu’les autres, tous plus dévoués qu’la moitié des Spectres qui forment à c’t’heure ci Son Armée. Les mortels auraient dit d’eux qu’ils auraient mérités d’vivre, qu’le Sombre Seigneur n’a pas été clément et n’leur a pas accordé d’sursit, d’protection... Foutaises. Ces gens-là s’complaisent d’conn’ries.
La Mort n’est pas la fin d’tout. Vient après l’Jug’ment, qui lui tient compte des actes et d’la dévotion envers Sa Justice. Au terme d’tout c’ci, Sa Majesté décide. Certains s’retrouvent dans un d’nos fleuves, d’autres filent tout droit aux Champs Elysées. Et entre nous, j’préfère m’la couler douce aux Champs plutôt qu’d’continuer d’subir la conn’rie humaine et ces relent d’égoïsme. »


Il finit par se retourner vers Gotchi.

« C’qui est écrit doit s’réaliser, tel est l’plan. Sans quoi, l’humanité s’r’ait détraquée. »

Arlequin
Spectre supérieur
Spectre supérieur

Nombre de messages : 1531
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: salle de réunion.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum