Débarquement phénicien

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par gotchi le Lun 30 Avr 2012 - 20:20

[Flashback]

**Ouest de la forêt de Therios. Cinquième jour. Après-midi.**

Les phéniciens s'étaient donc retirés de la guerre, les villageois étaient sains et saufs. La mission de sa majesté était réussie, malgré cela Gotchi était en colère. De nombreux chasseurs sont morts, ainsi que leur chef, un symbole pour ce petit village qui ne demandait qu'à vivre en paix. Mais celle-ci serait impossible tant que la menace pirate serait-là.

Après avoir salué Béran et priez pour Sylphe, Gotchi repartit vers la forêt! Il restait probablement dans cette forêt quelques cadavres dont la tête serait criblée d'une flèche laissant ainsi son armure intacte. Le spectre de l'Eridan avait donc décidé d'infiltrer les phéniciens. Eraste et les autres spectres allaient probablement discuter de la marche à suivre, de plan de bataille,... Mais ils laissaient aux phéniciens le temps de se réorganiser et ce même si leur moral était au plus bas.

Gotchi trouva enfin un cadavre, et revêtit son armure et devint temporairement un pirate. Il laissa son surplis au bon soin de la forêt. Sa course était plus rapide que celle des phéniciens, et il ne lui fallut que peu de temps pour se mettre dans la cohorte de soldat. Tous étaient paniqués de voir débouler sur eux l'armée d'Hadès, ils n'avaient qu'une envie regagner leur campement, se mettre à l'abri de toutes flèches ennemies!

[Flashback : off]

gotchi
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 2695
Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2006

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Lun 30 Avr 2012 - 20:33

Tant de monde dans une si petite maison. Les uns après les autres, ils proposaient un plan. Tous se rejoignirent, envoyer des éclaireurs. Une idée folle sans certaines informations. Le dernier à prendre la parole fut Vachaldo. Ses mots furent secs mais également plein de bon sens. Au fond de lui, Yamreg ne put que penser :

-*Et bien, l’ancien général est toujours bien là…*

Mais il était temps que quelqu’un qui avait été à Igoumenista explique ce qui l’avait vu et puis le diplomate avait aussi une personne de confiance avec lui.

-« Capitaine, je me permets de prendre la parole. Ma mission fut un échec cuisant, Yamreg se tut quelques instants pour soupirer de son immense échec, je fus prisonnier dans le port. Illidan qui a investi les lieux a pu me libérer. Lors de mon invasion, j’ai pu observer la ville en vitesse. Cette dernière n’a pas subi de lourd dégâts et seul le port, lieu d’une bataille est dans un sale état. »

Se retournant vers l’assemblée,

-« Tous ici, vous êtes courageux mais envoyez des éclaireurs ou faire d’autres plans sans la moindre connaissance des lieux est une mission voué à l’échec. Il existe cependant deux personnes capables de nous aider. Malheureusement, la première ne nous a pas rejoint pendant la bataille et je ne sais pas ce qu’il est avenu de lui. Il s’agit d’Illidan dont l’art de l’infiltration m’a sauvé. Fort heureusement, la deuxième personne m’a accompagné dans la bataille, ainsi que tous ses soldats. Il s’agit d’Oristé, le chef de la garde du port d’Igoumenista. »

Le spectre de la tortue se retourna vers le capitaine et en signe de respect s’inclina :

« Avec votre accord capitaine, j’irai le chercher. Il se trouve dans un petit bosquet non loin d’ici ! »

D’un geste de la main, Eraste envoya Yamreg chercher l’intéressé. Ce dernier sortit aussitôt de la maison et courut vers le dit bosquet. Toutefois, une pensée traversa l’esprit du diplomate car, en effet, il manquait quelque chose dans cette assemblée. Et pas des moindres, l’odeur d’alcool d’un vieux camarade manquait.

-*J’en toucherai un mot à Eraste…* pensa le spectre.
Il ne fut pas longtemps à Yamreg pour trouver Oristé. Il lui expliqua en bref la situation et l’amena dans la maison, ou plutôt, dans le quartier général.
« Capitaine ! Je vous présente Oristé. Son aide me fut très précieuse durant la bataille ! Puisse ses paroles seront de meilleurs conseils que les nôtres »


yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Lun 30 Avr 2012 - 21:17

Le fait d'entendre tout le monde discuter et de proposer une stratégie a adopter sans même savoir ce qui les attendait avait le don d’énerver Vachaldo.

" Donc voici ma proposition : Eraste, je suis sous tes ordres, dis moi qui tuer et je serais ton arme."

Les paroles de Vachaldo me surprirent. Je pensais réellement qu'il savait comment gérer la situation et cela devait être le cas.
Mais cependant il avait raison. Le capitaine Eraste et ses hommes étaient la depuis bien plus longtemps que nous et avaient déjà défendu contre l'ennemi phénicien.

Soudain Yamreg prit la parole.

"« Tous ici, vous êtes courageux mais envoyez des éclaireurs ou faire d’autres plans sans la moindre connaissance des lieux est une mission voué à l’échec. Il existe cependant deux personnes capables de nous aider. Malheureusement, la première ne nous a pas rejoint pendant la bataille et je ne sais pas ce qu’il est avenu de lui. Il s’agit d’Illidan dont l’art de l’infiltration m’a sauvé. Fort heureusement, la deuxième personne m’a accompagné dans la bataille, ainsi que tous ses soldats. Il s’agit d’Oristé, le chef de la garde du port d’Igoumenista. »

Avec l'accord du Capitaine Eraste, Yamreg partit a la recherche de Oristé. Ce nom m’était également inconnu, mais si c'est le chef de la garde du port d'Igoumenista il devait en connaitre un rayon sur les pheniciens.

Quelques minutes plus tard Yamreg revint de la foret. Oristée l'accompagnait. Peut être allait-il nous dire quoi faire plutôt que de brasser du vent.




Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Lun 30 Avr 2012 - 22:11

**Quartier Général de Therios. Huitième jour. Matin.**

A peine Oristé fut-il entré qu’il salua le Capitaine. Ce dernier reprit place dans le fauteuil. Il fit signe au soldat d’Igoumenitsa de divulguer son savoir, sans le quitter des yeux.


[Oristé]
« Capitaine Eraste, c’est un honneur… »


[Capitaine Eraste]
« J’ai passé l’âge de me faire complimenter,
coupa t’il. Que peux-tu nous dire sur Igoumenitsa ? »

Le soldat déglutit difficilement puis reprit d’une voix légèrement vacillante :

[Oristée]
« Eh bien…La cité est dotée de nombreuses tours de guets. Celles-ci rendent toute approche furtive très complexe. Lors de leur attaque surprise, les phéniciens ont immédiatement investis ces tours. La plupart de mes hommes étaient en permission, reduisant nos effectifs préparés et nous poussant à capituler. »


Une once de culpabilité fit son apparition dans le timbre d’Oristée. Sans se décontenancer, il poursuivit son exposé.

[Oristée]
« …Mes soldats sont toujours retenus dans nos propres cachots. Mais je suis certain que l’heure venue, ils seront prêts à se battre ! »


Le capitaine émit un grognement.

[Capitaine Eraste]
« Tes soldats…Combien sont-ils ? »


[Oristée]
«Notre garde se compose d’environ trois cents soldats, vétérans compris. Lors de la bataille au port, nous avons perdu une centaine d’hommes. Pour les deux cents restant, une moitié fut emprisonnée ou exécutée, pour l’exemple disaient-ils. La dernière partie de mon effectif était en repos comme je vous l’ai dit, peut-être attendent-ils simplement le bon moment pour refaire surface…»


Eraste se saisit d’une plume puis commença à gribouiller quelques chiffres sur un parchemin. Le silence prit place.
Lorsque sa main se fut arrêter, il reposa son regard intransigeant sur le chef de la garde d’Igoumenitsa.


[Capitaine Eraste]
« Autre chose ? »


Oristée se montra hésitant.

[Oristée]
« Il y a…peut-être quelque chose…»


Le Capitaine se racla la gorge en signe d’impatience.

[Oristée]
« Pardon. Il y a quelque chose Capitaine. Aussi nombreux que vous puissiez être, vous ne ferez que vous empaler sur les murs de la Cité. Les archers viendraient à bout de vous avant que vous ne puissiez briser les palissades. Quant à la mer, je doute qu’il soit envisageable de trouver un bâtiment pouvant transporter toute une armée. Si vous souhaitez reprendre le Port, quelqu’un devra vous ouvrir de l’intérieur…. Et j’en connais peut-être le moyen.
En effet, il y a quelques années de ça, alors que je n’étais encore qu’un simple soldat enquêtant sur des affaires banales, nous sommes tombé sur un homme réputé pour écouler ses marchandises sans s’affranchir de la taxe. Néanmoins, et ce malgré nos nombreuses nuits à l’observer, jamais nous ne parvînmes à trouver de quelle manière il faisait passer sa marchandise en dehors de la Cité. A l’époque, le bruit courrait que ce filou utilisait un passage secret situé dans son entrepôt et débouchant quelque part sur le récif, au sud d’Igoumenitsa. J’ignore s’il s’agit d’une légende des bas quartiers, mais si cela s’avérait vrai, se pourrait-être un excellent moyen de faire pénétrer quelques hommes au sein du port…»


Eraste fronça les sourcils.
Le chef de la garde d’Igoumenitsa semblait avoir tout dit. Le capitaine se releva alors puis posa ses mains marquées sur la table.


[Capitaine Eraste]
« Parfait. Tu peux disposer soldat. Spectres, à vous. »


Oristée quitta la pièce avec la sensation du devoir accompli. Cette entrevue avec ce légendaire meneur d’hommes lui avait redonné la foi. Igoumenitsa serait liberée.

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par yamreg le Mar 1 Mai 2012 - 12:34

Comme Yamreg l'avait bien supposé, Oristé en s'avait plus que les spectres et ses informations étaient précieuse. Le spectre de la tortue prit la parole :

-"Capitaine! Au vu des informations que Oristé nous a donné, il me semble judicieux d'envoyer quelques hommes sur ce fameux récif. Pour ma part, je pense qu'un ou deux spectres, accompagnés de quelques hommes du port, feraient l'affaire. En effet s'ils trouvent le passage, il faudra bien des guides pour les mener discrètement à l'intérieur de la ville. La mission consisterait à ouvrir les portes de la ville pour que nous puissions l'envahir."

Le diplomate souffla un coup pour reprendre sa respiration, et repris :

-"Quant aux spectres, je préconise d'envoyer des nouveaux arrivant. Si ceux présents lors de la première bataille sont absent, cela pourrait éveiller des soupçons dans les rangs ennemis." Une fois l'équipe de recherche envoyée, marchons vers le port et restons à distance des archers.
-"Plus nous restons loin de la ville, plus nous laissons les Phéniciens reprendre confiance et préparer leur riposte!"

Après son discours, Yamreg se remit en retrait attendant d'éventuelles réponses.

yamreg
Diplomate de Hadès
Diplomate de Hadès

Nombre de messages : 2630
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2006

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Delmak le Mar 1 Mai 2012 - 22:17

Bien que silencieuse depuis le début des débats, je n'avais perdu aucun mot de tout ce qui avait été dit. J'avais déjà eu la joie de me venger de quelques phéniciens lors de notre bataille, mais j'avais encore le besoin en moi d'en tuer d'avantage. Ces maudits phéniciens qui avaient gâché ma vie ...

Yamreg avait parlé juste, et sa vision des choses gardait une cohérence indéniable. Si Oristée avait raison, pénétrer furtivement de la cité pourrait s'avérer être un avantage certains. Et si les phéniciens voyaient des absents dans nos rangs, ils auraient des soupçons. Mais quid de Lord Nergal et du spectre au surplis de l'Eridan ? Le premier va manquer à l'appel à coup sûr, et le second manque déjà dans nos rangs. J'osais espérer que nous sortirions victorieux du combat à venir, mais surtout j'espérais pouvoir occire une fois encore nombre de phéniciens. Ma haine de ce peuple ne serait pas effacée, et même si je ne peux changer mon passé, je prendrais toujours un malin plaisir à ôter la vie de ces chiens.

Delmak
Apprenti
Apprenti

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2006

Feuille de personnage
Niveau: 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par vachaldo le Mar 1 Mai 2012 - 22:21

- Génial ... enfin quelque chose de concret et utile.

Comme toujours, j'ouvrais la bouche pour soit être désagréable, soit appuyer des affirmations. Souvent même les deux ...

- On se divise comment alors ? On va chercher le bouffon au Nekyomantéion pour qu'il tire ses dès ?

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Tarodos le Mer 2 Mai 2012 - 11:09

Je n'étais en effet qu'un débutant en matière de stratégie: d'autres spectres venaient de nous permettre d'élaborer un début de plan, que ce soit grâce à leur sagesse ou à leur expérience. Je fus toutefois heureux d'entendre que l'une de mes propositions avait été retenue.

Malgré le ton dur de certains, je pris à nouveau la parole: "Si je puis me permettre, j'aimerais me porter volontaire pour l'infiltration de la ville. Je sais me faire discret et il se trouve que j'ai déjà visité Igoumenitsa."

*Oui, c'était peu après mon arrivée au Nekyo, le tout premier enseignement de la part de Senzu Shi. Encore maintenant, ses conseils s'avèrent précieux...*

Je n'étais pas bien grand et la discrétion me réussissait mieux que la force pure. De plus, ma connaissance - quoique basique - du terrain ne pouvait pas faire de mal.

J'attendis une réaction...

Tarodos
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 39
Age : 30
Date d'inscription : 01/11/2007

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Nalsh le Mer 2 Mai 2012 - 11:42

Nalsh regarda la situation évoluer, les choses semblait prendre bonne tournure. Apparemment son plan était passer a la trappe, faut dire qu'il était totalement irréalisable. Peut importe cela ne changerais rien a sa bonne humeur et la bataille a venir semblait prometteuse. On en apprenait enfin un peu plus sur la situation des ennemis et apparemment un passage secret existait.
Une infiltration était risquée.


* Voila une occasion de risqué ma vie et de prouver a notre sombre seigneur, que je suis digne d’être un de ses guerriers.*

- Je me porte volontaire aussi avec une capuche ou de la boue, mais cheveux blanc ne seront plus un problème pour la discrétion et puis je suis fin et léger je peux faufiler un peu partout et quand il faut je suis capable d’arrêter de parler. Apres tout je ne suis pas le plus fort d'entre nous, a vrai dire je me doute même que mon absence m'a affaiblis, la discrétion me siéra mieux.

Nalsh appuya ses dires par un sourire, l’atmosphère était tendu et le jeune spectre n'eut qu'une envie sortir une ânerie pour détendre l’atmosphère. Mais en son fort intérieur, Nalsh sut que ce n’était pas une bonne idée et eu du mal a ne rien ajouter.

Nalsh
Ordre infernal du Cocyte

Nombre de messages : 427
Age : 31
Localisation : surment en train de dormir
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Niveau: 6

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Félibelle le Jeu 3 Mai 2012 - 8:41

Félibelle s’avança. Déjà, le plan se peaufinait et l’option de faire deux groupes proposée par la plupart avait été retenue. Quelques nouveaux éléments étaient apparus qui non seulement apportaient une aide précieuse aux stratèges mais permettraient également d’épargner pas mal de vies de leur coté. Pourvoir ouvrir les portes de l’intérieur était un atout qu’aucune armée n’avait jamais négligé. Il faudrait faire deux groupes. L’un petit mais que rien ne devait arrêter, l’autre grand qui fera la part belle à la bataille.

La Spectresse n'avait pas quitté Vachaldo des yeux. Il avait changé. Non pas qu'elle le connaissait personnellement mais sa réputation était grande. Elle ne se rappelait pas avoir jamais entendu le mot injuste sortir avant qu'il ne lui vienne spontanément aujourd'hui à l'esprit. Elle se rappela soudain par quelle étoile terrestre il était dominé. Devoir changer ainsi si radicalement ne devait pas aider dans la vie de tous les jours. Changeant rapidement d'opinion sur lui, elle se recentra sur le plan en cours de construction.


* Plus vraiment besoin de passer par l’eau si on peut déboucher directement à l’intérieur.


- Je suis rapide. Je suis donc volontaire pour chercher ce tunnel et pénétrer dans la ville. Par contre, il y a une chose que vous avez oublié. C’est, qu’une fois à l’intérieur, nous aurons un autre objectif en plus de celui d’ouvrir les portes. Il faudra libérer les hommes d’Oristé qui sont dans les cachots. C’est un atout non négligeable pour prendre le dessus depuis l’intérieur.


Elle fit une petite pause comme si une autre idée lui était venue puis reprit la parole amenant sa réflexion.


- Par contre, ils se sont renforcés comme s’ils comptaient rester. Il y a deux solutions à ça et il faudra y réfléchir une fois à l’intérieur. Soient ils n’ont plus de bateaux pour reprendre la mer. Soit ils veulent tenir le temps que des renforts arrivent. Dans le deuxième cas, s’il y a un phare à Igoumenitsa, il faudra peut-être que quelqu’un y aille rapidement.

Félibelle

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Rune le Jeu 3 Mai 2012 - 9:12

J’écoutais ce que disait tous les spectres réunis. Il y avait la des fins stratèges et je n’étais pas assez doué dans ce domaine pour ouvrir la bouche.
Oristé nous avait livrés des informations essentielles pour prendre le dessus sur l'armée des phéniciens. De plus si nous arrivions a libérer ses hommes retenus prisonniers nous prendrions un avantage certain. Nous devions former deux groupes.


" J'irai la ou vous aurez besoin de moi. Je préfère tout de même le combat plutôt que la discrétion qui n'est pas mon fort. Par contre je ne manque pas de courage pour défier un adversaire beaucoup plus fort que moi. Je ne crains pas la mort. Si vous voulez je veux bien aller à Igoumenista voir si je peux trouver un phare comme l'a suggéré Felibelle "

Rune
Etoile terrestre
Etoile terrestre

Nombre de messages : 3447
Age : 37
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par godaime le Jeu 3 Mai 2012 - 10:49

Des anciens amis s'étaient joint à la bataille. Les informations obtenues par ces derniers n'étaient pas négligeable, nous allions pouvoir enfin passer a l'action.
- je serais de la partie aussi pour l'infiltration, je ne suis pas spécialement bon mais je ne suis pas mauvais non plus pour être discret. J'agirais surtout en soutien offensif si jamais on est découvert et que l'on doit se battre. Si jamais sa devait arriver je pense que dans l'affolement général il faudra trouver quelqu'un qui arrive a se faufiler aisément. Tarodos par exemple pourrait être cette personne la.

Mes yeux se fixèrent sur la personne citée.

- j'espère quand même que nous aurons le temps de délivrer les soldats prisonniers avant de se faire démasquer car si leur nombre est bien plus grand que nous, je ne donne pas chère de notre peau. Par contre il faudrait se hâter car le temps qu'on perd c'est le temps qu'ils gagnent à se reposer et à mettre en place un plan de défense. Ils ne connaissent pas la zone, essayons de faire en sorte de ne pas leur en laisser le temps.

Je me tournais à présent vers Eraste, je n aimais pas trop le personnage mais si il était à ce poste c'est qu'il avait démontré qu'il était l'homme de la situation.

- que faisons nous alors ? J'attends vos ordres


Dernière édition par godaime le Jeu 3 Mai 2012 - 18:00, édité 1 fois

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Jeu 3 Mai 2012 - 12:01

**Quartier Général de Therios. Huitième jour. Matin.**

A nouveau, le Capitaine émit un léger grognement. Il pose ses yeux sur Tarodos puis Yamreg.


[Capitaine Eraste]
« Bien. Vous deux, partez dès l’instant pour Igoumenitsa. Votre objectif : trouver ce satané passage secret. Ceci fait, tâchez de m’informer de sa localisation d’une manière ou d’une autre. Dans le cas où vous parviendriez à vous infiltrer dans la cité, tâchez de savoir ce qu’il est advenu de notre espion envoyé là-bas. Ne faites aucune tentative de libération des soldats. Quand bien même vous y parviendrez, sans armes vous les emmèneriez à l’abattoir.
Prenez Oistée avec vous, il pourra vous guider. »


Le défi était de taille. Il s’agissait de chercher une aiguille dans une botte de foin… C’était toutefois la seule action viable dans l’instant.
Après un bref silence, le Capitaine reprit :


[Capitaine Eraste]
« Quant aux autres, préparez-vous à lever le camp. Nous avancerons en direction d’Igoumenitsa. D’ici demain, nous devrions avoir établi notre bivouac à un lieu ou deux de la Cité. D’ici là, tâchez de trouver une idée un peu plus ingénieuse pour épauler nos infiltrés. »


Le capitaine se leva de son fauteuil.

[Capitaine Eraste]
« Exécution ! »


[HRP : Demain, vous pourrez considérer que vous êtes arrivés à quelques lieux d’Igoumenitsa, dans un camp de fortune établi sur le pouce par l’Armée.]


Dernière édition par Figurant le Jeu 3 Mai 2012 - 19:03, édité 1 fois

Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par godaime le Jeu 3 Mai 2012 - 18:26

LE capitaine prit enfin la décision d'agir, au moment ou il donna ces ordres des idées me vinrent.

-attendez, j'aurais une autre proposition à faire, pourquoi ne pas se faire passer pour une troupe de troubadour ? Nous avons la chance d'avoir dans nos rangs une femme, si celle ci est d'accord, on pourrait être une troupe qui vient se donner en spectacle dans la citée. Etant une femme elle attirerait les regards des gardes sans trop qu'ils se mefient de quoi que se soit. Sa nous permettrait de pouvoir rentrer dans la citée et une fois à l'intérieur les prendre par surprise dans la nuit. J'ai une autre idée aussi qui consisterait à se faire passer pour des phéniciens, quelques personnes s'équiperait de telle façon à leur ressembler. Une fois déguiser certains spectres se font passer pour prisonnier. Une fois sur place les gardes demandent à ce qu'ils soient mis en cage sur la place publique en ayant au préalablement mis à disposition aux prisonniers les moyens d'ouvrir leur prison.

Dans ma tête tout s'accélérer je voyais plein d'opportunité pour rentrer dans la cité sans se faire remarquer. Je fis une pause pour remettre mes idées en place et j'en balançais encore une.

- Ou alors, une fois que nous sommes assez pret de la cité, nous tendons une embuscade, on fait une sorte de campement abandonné en laissant un feu à moitié éteind, cela aura pour effet d'attirer l'attention sur les gardes qui font la vigie. Ils enverront peu etre des éclaireurs voir ce qu'il en ai tandis que nous, nous serons dans les fourrés attendant leur venu, les surprendre, s'emparer de leurs armure et se faire passer pour des prisonniers et ainsi se retrouver dans la bergerie. Cela nous permettrait d'attendre nos confrères parties sur les traces du probable passage secret. Seul problème c'est si personne ne vient voir la scène que l'on aurait préparé on perdrait du temps et moins de temps on perd mieu sa sera.

Une fois terminé je regardais en direction de yamreg et tarodos.

- Quand à vous quoi qu'il arrive, va falloir trouver ce passage secret assez rapidement si nous voulions frapper vite et fort. Bon courage à vous dans votre recherche.

godaime
Ordre infernal du Styx

Nombre de messages : 8297
Age : 30
Date d'inscription : 27/10/2005

Feuille de personnage
Niveau: 8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Figurant le Jeu 3 Mai 2012 - 19:08

**Quartier Général de Therios. Huitième jour. Matin.**

Le Capitaine sembla ennuyé. Alors qu'il commençait tout juste à définir la logistique pour déplacer son Armée, voilà qu'un Spectre se permettait de l'interrompre. Les ordres n'avaient-ils pas été clairs? Il le regarda fixement dans les yeux.


[Capitaine Eraste]
« Pour une fois, je décèle quelques idées dans ce flot de paroles. Bonnes ou mauvaises, je n'en sais rien pour le moment. »


Il soupira.

[Capitaine Eraste]
« Néanmoins comme je vous l'ai dit, le temps presse. Vous autres Spectres tâchez de trouver quelle stratégie nous mettrons en place une fois notre bivouac établi devant Igoumenitsa. Pour ma part, j'ai plus de trois cents hommes qui m'attendent pour préparer la marche à venir.»


Eraste fit un signe de la main à l'adresse des spectres, les priant par ce biais de quitter le Quartier Général. Dans le même temps, l'un de ses hommes de confiance s'approcha, près à écouter les instructions de son Capitaine.
Il ne fallut que peu de temps pour que le camp de l'Armée d'Hadès ne soit mit sans dessus dessous. Chefs et sous chefs hurlant d'ici et là pour activer leur troupes et les préparer au départ.


Figurant
Soldat
Soldat

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 24/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par vachaldo le Ven 4 Mai 2012 - 1:56

Voilà plusieurs heures déjà que marchions dans cette forêt. Au début de notre périple, nous avions pu "admirer" le champ de bataille qui opposa phéniciens et habitants de Thérios. Il n'y restait plus aucun corps mais le sol était maculé du sang de ceux qui étaient tombés. Le vert des brins d'herbes, l'ocre de la terre, le brun des troncs d'arbre, tout ceci n'était maintenant qu'une étendue écarlate au milieu de cette forêt qui était encore paisible il y avait de cela quelques jours. Je reconnaissais également l'ingéniosité des défenses et des pièges posés sur place. Une façon comme une autre de faire face au surnombre ennemi, une façon comme une autre de s'aider à remporter la victoire, une façon fort appréciable je devais le reconnaître. Et puis, si cela pouvait en faire souffrir plus d'un dans le camp d'en face, pourquoi s'en priver ?

Sur le chemin, je profitais de la marche pour parler un peu avec Eraste. Autrefois ennemis, nous aimions depuis sa volte face parler de temps en temps ensemble. Je lui comptais mes combats, mes voyages dans et en dehors de la Grèce, et lui m'en apprenais d'avantage sur l'art du commandement. Il était de bons conseils pour moi qui avais certes été général des armées de Hadès par le passé. Mais commander une bande de guerrier n'était pas la même chose que de donner des ordres à plusieurs centaines d'hommes. Il avait un charisme que je n'avais pas, une bonté d'âme que je n'avais plus, mais une descente que je tentais toujours de suivre avec zèle quand nous bavassions à la taverne.

Les minutes, les heures passaient. Cette bataille en devenir allait peut-être sceller le sort de l'Epire. Comment pourrions-nous prétendre à défendre ces terres contre ses ennemis si les phéniciens parvenaient à nous envahir ? D'autres peuples en auraient vent et nous serions en danger, une épée de Damoclès au dessus de nos tête, la peur au ventre qu'une quelconque attaque se fasse sentir contre l'une de nos cités. J'aurais aimé dire, au départ de Thérios et avec les hommes de Eraste, nous partîmes trois cents, mais par un prompt renfort nous nous vîmes trois mille en arrivant au port. Mais rien n'y faisait, ce n'était pas les écureuils qui allaient nous aider dans les combats à venir ...

vachaldo
Etoile céleste
Etoile céleste

Nombre de messages : 6332
Age : 33
Localisation : Sur la Tauri
Date d'inscription : 10/11/2005

Feuille de personnage
Niveau: 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Félibelle le Sam 5 Mai 2012 - 4:57

- Attendez, j'aurais une autre proposition à faire, pourquoi ne pas se faire passer pour une troupe de troubadour ? Nous avons la chance d'avoir dans nos rangs une femme...

Avant même que la phrase ne soit achevée, Félibelle se rappelait pourquoi elle avait appris à courir avant tout autre chose. Il ne faisait pas bon bon être une femme dans un peuple de guerrier. Mais elle avait payé sa place. Elle avait méritée d'être traitée en guerrier et non en bout de viande tout juste utile à détourner l'attention de gardes à l’œil lubrique. Elle avait du tuer pour s'élever du rang et tuer encore pour gagner sa position. Elle se rendait compte que quoi qu'elle ferait jamais, elle resterait au yeux de la majorité, une femme avant d'être un guerrier. Des années d'expérience à délivrer des messages dans des tripots lui avait appris à rester impassible. Mais son visage avait indubitablement un air contrarié.

- Je ne suis douée, ni pour la danse, ni pour la cabriole...mais si l'occasion de nous faire entrer de cette manière se présente, je me ferai un devoir de ne pas nous la faire rater!

Ici se fini la conversation car Eraste semblait très pressé. Trop pressé.

* Pressé de bouger oui, mais pas pressé de savoir. Peut-être sait-il déjà? Sinon pourquoi ne même pas creuser la question de leur fortication et non de leur fuite. Je suis sûre qu'ils attendent des renforts, sinon ils seraient repartis comme des pirates qu'ils sont.

Leur trajet fut calme. La forêt était silencieuse mais à part des traces de lutte, il n'y avait nuls corps, nuls restes comme sur n'importe quel champ de bataille. Félibelle avait beau regarder partout, s'écarter du chemin, elle ne trouvait aucun cadavre ennemi. Son plan de se faire passer pour des Phéniciens et leur faire ouvrir la porte était donc impossible. Eraste le savait-il déjà? Cela expliquerait qu'il n'ait pas relevé l'idée pourtant pas mauvaise. Encore un point à l'encontre de ce capitaine. Félibelle commençait à devenir méfiante. Si l'homme semblait sincère, il y avait encore trop d'ombres au tableau pour qu'elle ne puisse lui faire entièrement confiance. Après tout, il n'était qu'un homme, pas un Spectre.

Durant leur cheminement, la Spectresse en profita pour discuter de ci de là avec ses frères. Certains revenaient de longues absences, d'autres directement de batailles contre les autres guerriers divins. Pas un seul ne se ressemblait. Souvent, ils se retrouvaient pour échanger leurs idées et établir un futur plan. Rien n'était encore décidé mais il fallait qu'une fois arrivés à destination, quelque chose soit entrepris. Elle avait déjà sa petite idée mais pour le moment...elle espérait juste ne pas avoir à mettre ces horribles oripeaux de femme fatale!

Félibelle

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement phénicien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum